Mémorial Gen Web
Cliquez ici ou sur le logo ci-dessus pour afficher la page d'accueil.

COLLIBEAUX André
1939-1945
 
photo bp/
Cliquer sur les titres pour masquer/afficher le contenu
Identification
Nom : COLLIBEAUX Prénoms : André
Informations militaires et Résistance
Conflit : 1939-1945
Grade, unité : [Police] - Police
Forces de police, de gardiens de la paix (...)
Complément : F.F.I. - Honneur de la Police
Naissance
Date : 29/04/1920
Département : 94 - Val-de-Marne
Commune : Maisons-Alfort
Décès
Date : 18/08/1944  (24 ans)
Département : 75 - Paris
Commune : Paris 08
Lieu, complément :
Genre de mort :
Mention Mort pour la France : Non, cote AC 21 P 47374
Jugement
Transcription
Inhumation
Autres informations
— Domicile : 32, rue de Joinville Maisons-Alfort (94) — Fonctionnaire de police, gardien de la paix - Des policiers du 11ème et 12ème arrondissements sont envoyés 116 avenue des Champs-Elysées pour s'emparer des locaux de Radio-Paris dont le matériel risque d'être détruit par les Miliciens avec des Allemands restés sur place, 5 policiers tués, 2 disparus dont COLLIBEAUX , corps jamais retrouvé — Domicile : 32, rue de Joinville Maisons-Alfort (94), marié et père d'un enfant, sa famille possédait un magasin de cycles à Maisons-Alfort — En 1947 un prisonnier de guerre rapatrié vient voir le père d'André Collibeaux à Maisons-Alfort, il prétend avoir croisé André dans une colonne de prisonniers en URSS, bien sûr il ne le connaissait pas personnellement, mais on lui avait signalé qu'un Français, originaire de Maisons-Alfort comme lui, était là, Monsieur Collibeaux s'adresse à la Préfecture de police: Une enquête est aussitôt diligentée auprès des autorités soviétiques qui répondent qu'elles ne détiennent aucun prisonnier français - L'Inspection générale des services de la préfecture, estimant que le prisonnier de guerre est un affabulateur, met un terme à l'enquête. En 1952 André Collibeaux est officiellement déclaré décédé - Note de Mémorial: des prisonniers de guerre français emmenés par les Soviétiques ont été rapatriés jusqu'avec les derniers Malgré-Nous libérés en 1955.
Sources des modifications
 
Référence n° : 4358258
 
Cette fiche apparaît dans le relevé suivant :
94 - Maisons-Alfort - Livre Signalés comme résistants dans MDH, Transcritions de décès,autres - par Joël BACQUER


Modifier ou compléter la fiche
 
 
Imprimer la page | Fermer la fenêtre

© Mémorial-GenWeb 2000-2019 - Déclaration C.N.I.L. n°1061762   - Webmaster