Mémorial Gen Web
Cliquez ici ou sur le logo ci-dessus pour afficher la page d'accueil.

CARRÉ Corentin Jean
1914-1918
 
photo bp/bp-5159586.jpg
Afficher contributeur photo
Cliquer sur les titres pour masquer/afficher le contenu
Identification
Nom : CARRÉ Prénoms : Corentin Jean
Informations militaires et Résistance
Conflit : 1914-1918
Grade, unité : Adjudant pilote - [Armée de l'Air] - Escadrille 229 Escadrille
Matricule au recrutement : 77 - Lorient (Morbihan) - Subdivision

Autres informations militaires : Cité deux fois : à l'ordre de l'Armée le 17/11/1915 et à l'ordre de la division le 22/06/1917
Versé au 41e R.I. puis au 410e R.I. - Caporal le 25/01/1916, sergent le 19/06 à la suite d'une blessure le 11/06 puis adjudant le 01/01/1917
Décorations
Citation (s)

Naissance
Date : 09/01/1900
Département : 56 - Morbihan
Commune : Le Faouët

Situation familiale : Fils de Louis et de Marie LE NIGEN
Décès
Date : 22/03/1918  (18 ans)
Département : 55 - Meuse
Commune : Souilly
Lieu, complément : Hôpital Complémentaire 4 En savoir plus...
Genre de mort : Mort des suites de blessures
Mention Mort pour la France : Oui
Jugement
Transcription
Date : 25/01/1919
Département : 56 - Morbihan
Commune : Le Faouët
Inhumation
Département : 55 - Meuse
Commune : Rembercourt-Sommaisne
Lieu : Nécropole nationale Rembercourt-aux-Pots
Carré, rang, tombe : Tombe 1510
Autres informations
A suivi une scolarité primaire à l’école communale du Faouët avant de devenir commis de perception à 14 ans - Mais avec la déclaration de guerre il a ensuite profité de la confusion des premiers mois pour s'engager dans l’Armée en avril 1915 sous un pseudonyme et en se faisant passer pour un réfugié des territoires occupés des Ardennes. Il n'a alors que 15 ans! - - Le 29 décembre 1916, approchant de ses 17 ans, l'âge légal pour l’engagement dans l’infanterie, Carré s’est fait connaître sous son véritable nom ce qui lui avait valu les honneurs de la presse nationale qui le qualifia alors de "plus jeune poilu de France", et d’obtenir son passage dans l'aviation - Il est devenu élève-pilote à Etampes le 22 juin 1917, puis il est passé ensuite par l'école de spécialité d'Avord (bombardement-reconnaissance) et a obtenu le brevet de pilote militaire n°8449 le 9 septembre 1917. Il a quitté Avord le 16 octobre 1917, mais il était encore au GDE (Groupement des Divisions d'Entraînement) le 27 novembre 1917, avant d’être affecté à l'escadrille SO-229 à Lemmes (Meuse), le 19 décembre 1917. L’escadrille SO-229 était alors en cours de rééquipement sur Sopwith biplace, en phase de prise en main par les équipages - Carré était en permission chez ses parents en février 1918. Et seulement quelques jours après son arrivée en premières lignes, il a été abattu en combat le 18 mars 1918, en compagnie de son mitrailleur, le soldat Joseph Perrin. Il est mort à l’hôpital de Souilly le 22 mars. Le texte de sa citation dit " attaqué par trois avions ennemis le 18 mars 1918, s’est défendu énergiquement jusqu’à ce que l’appareil soit abattu, l’entraînant dans une mort glorieuse ", mais selon les travaux les plus récents et les plus sérieux, il a plus probablement été touché par la DCA allemande de la batterie 128 Vfw Seitz
Sources des modifications(1)
 
Référence n° : 5159586
 
Cette fiche apparaît dans les relevés suivants :
55 - Rembercourt-Sommaisne - Nécropole Nationale Nécropole nationale Rembercourt-aux-Pots - par Jean-Pierre LEISEN
56 - Le Faouët - Monument Commémoratif Monument commémoratif - par Jean LE FLOCH
56 - Le Faouët - Monument aux morts Monument aux Morts - par Jean LE FLOCH


Transmettre une autre photo individuelle

Modifier ou compléter la fiche
Renvois :
(1)SGA-MdH : Secrétariat Général pour l'Administration - Mémoire des hommes
SGA-SdG : Secrétariat Général pour l'Administration - Sépultures de guerre
 
 
Imprimer la page | Fermer la fenêtre

© Mémorial-GenWeb 2000-2018 - Déclaration C.N.I.L. n°1061762   - Webmaster