logo memorial Mémorial Gen Web
Relevés de monuments aux morts, soldats et victimes civiles, français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre, morts en déportation,
« Morts pour la France »
         logo centenaire
Mémorial Gen Web    

Recherche par unité


Liste des 19 unités

Avertissement : Les actes n'étant pas toujours très lisibles les appellations d'unités militaires qui nous sont adressées sont parfois incompréhensibles ou « fantaisistes ». L'équipe Mémorial est consciente de cet état de fait. Le décryptage est long et fastidieux mais nous y travaillons tous les jours. Merci.


UnitésDescription
9997 C.J.F. [ Victimes civiles ] Chantiers de la Jeunesse Française
Chantiers de la Jeunesse Française
9997 C.R.F. [ Victimes civiles ] Croix Rouge Française
Personnel de la Croix Rouge Française
9997 D.P. [ Victimes civiles ] Défense Passive
Personnel de la Défense Passive
9997 Déportation [ Victimes civiles ] Déportation
9997 Garde indochinoise [ Police ] Garde indochinoise
Garde indigène civile des colonies déployée en Indochine française.
9997 Police [ Police ] Police
Forces de police, de gardiens de la paix (...)
9997 Prisonnier civil [ Victimes civiles ] Prisonnier civil
9997 Résistance [ Résistance ] Membres de la Résistance
9997 Résistance - A.S. [ Résistance ] Armée Secrète
L'Armée Secrète est une structure de combat issue du regroupement des formations paramilitaires des trois plus importants mouvements de résistance « gaulliste » de la zone Sud en 1942 : Combat, Libération-Sud et Franc-Tireur. L'un de ses chefs les plus importants, le général Charles Delestraint, sera arrêté et déporté par les Allemands. L'Armée Secrète est fondue dans le grand mouvement des F.F.I. à partir du 1er février 1944.
9997 Résistance - F.F.I. [ Résistance ] Forces Françaises de l'Intérieur
Les Forces Françaises de l'Intérieur (F.F.I.) sont le résultat de la fusion, au 1er février 1944, des principaux groupements militaires de la Résistance intérieure française qui s'étaient constitués en France occupée : l'Armée Secrète (gaullistes), l'Organisation de Résistance de l'Armée (giraudistes), les Francs-Tireurs et Partisans Français (communistes)... À l'issue de la libération de la France, de nombreux éléments F.F.I. seront intégrés dans l'armée française régulière.
9997 Résistance - F.T.P.F. [ Résistance ] Francs-Tireurs et Partisans Français
Mouvement de la résistance intérieure française créé fin de 1941 par la direction du Parti Communiste Français. Les Francs-Tireurs et Partisans Français (F.T.P.F.), plus couramment notés F.T.P. , sont fondus dans le grand mouvement des F.F.I. à partir du 1er février 1944.
9997 Résistance - Fer [ Résistance ] Résistance - Fer
Mouvement de Résistance créé au début de l'année 1943 contre l'occupant allemand, composé principalement de cheminots français de la S.N.C.F.
9997 Résistance - M.U.R. [ Résistance ] Mouvements Unis de la Résistance
Les Mouvements Unis de Résistance (M.U.R.) sont une organisation française de résistance à l'occupation allemande et au régime de Vichy pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont été créés le 26 janvier 1943 par la fusion des trois grands mouvements non communistes de zone Sud : Combat, Franc-Tireur et Libération-Sud qui avaient déjà créé un « Comité de coordination de zone Sud » présidé par Jean Moulin (délégué du général de Gaulle en zone Sud). En décembre 1943, les M.U.R. intègrent le Mouvement de Libération Nationale (M.L.N.)
9997 Résistance - O.R.A. [ Résistance ] Organisation de Résistance de l'Armée
L'O.R.A. fut créée le 31 janvier 1943 suite à l'invasion allemande en zone « libre » en novembre 1942, en tant qu'organisation se disant apolitique et regroupant d'anciens militaires français déterminés à résister de façon active contre l'occupant. Fondée par le général Frère (arrêté puis mort en déportation), elle fut ensuite dirigée par le général Verneau (arrêté et mort en déportation également) puis par le général Revers. L’O.R.A. se développa rapidement en zone Sud grâce aux cadres et à l’armement camouflé par l’Armée d’armistice. Elle fusionna en février 1944 avec l’Armée secrète (A.S.) et les F.T.P. pour former les F.F.I. tout en conservant son autonomie.
9997 Résistance - Unités - B.A.L. [ Résistance ] Brigade Alsace-Lorraine
La Brigade indépendante Alsace-Lorraine est une grande unité de la Résistance formée le 17 septembre 1944 à partir de maquisards alsaciens et lorrains réfugiés dans la zone Sud depuis l'armistice de juin 1940. Commandée par le colonel Berger (André Malraux), elle participe aux combats de la libération auprès des unités de la 1ère Armée française. L'unité est dissoute le 15 mars 1945, les volontaires sont incorporés dans la 14e division d’infanterie du général Salan pour la fin de la campagne d’Allemagne.
9997 Résistance - Unités - C.F.P. [ Résistance ] Corps Franc Pommiès
Constitué comme grande unité irrégulière de la Résistance et formé le 17 novembre 1942 par le capitaine André Pommiès sous la forme d'un corps franc pyrénéen chargé de mener des actions de sabotage et de guérilla contre l'occupant. Le C.F.P. opère dans toute la région Sud-Ouest en liaison avec l'O.R.A. - En 1944, ses effectifs s'élèvent à près de 9000 hommes répartis sur tout le territoire du Sud-Ouest de la France. Près de 3000 d'entre eux participent aux combats de la Libération et rejoignent la 1ère Armée française dans les Vosges et en Alsace. Le 10 février 1945, le C.F.P. cesse d'exister comme unité F.F.I. et devient le 49e R.I. tout en étant intégré auprès de l'armée régulière. (Ce régiment participera à la prise de Stuttgart et sera le premier à être dirigé sur Berlin pour assurer la garnison du secteur français).
9997 S.T.O. [ Victimes civiles ] Service du Travail Obligatoire
9997 Travailleurs indigènes [ Divers ] Travailleurs indochinois et travailleurs coloniaux
Formations de travailleurs "volontaires" issus des colonies, techniquement rattachées au Ministère du Travail.
9997 Victime civile [ Victimes civiles ] Victime civile
Création du site : Éric BLANCHAIS 2000-2007. Page : Création-Maintenance : Acam-Mémorial mars 2015 © 2017.
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1631225 - Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur l'ensemble de nos pages. Pour l'exercer, adressez vous à abuse@acam-memorial.org.
Contenu disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l'identique et pas d'utilisation commerciale. Pour les images voir au cas par cas la licence individuelle apposée à l'image.