logo memorial Mémorial Gen Web
Relevés de monuments aux morts, soldats et victimes civiles, français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre, morts en déportation,
« Morts pour la France »
         logo centenaire
Mémorial Gen Web    

Recherche par unité


Liste des 126 unités

Avertissement : Les actes n'étant pas toujours très lisibles les appellations d'unités militaires qui nous sont adressées sont parfois incompréhensibles ou « fantaisistes ». L'équipe Mémorial est consciente de cet état de fait. Le décryptage est long et fastidieux mais nous y travaillons tous les jours. Merci.


UnitésDescription
9999 A.M.T. [ Divers ] Aide Militaire et Technique
Militaires, coopérants militaires, conseillers techniques (...) détachés auprès d'armées étrangères alliées.
9999 B.A.P.N. [ Infanterie ] Base Aéroportée Nord (Tonkin)
Au Tonkin (Indochine)
9999 B.A.P.S. [ Infanterie ] Base Aéroportée Sud (Cochinchine)
En Cochinchine (Indochine)
9999 B.D.A.P. [ Infanterie ] Bataillon Divisionnaire Aéroporté
9999 B.E.M. [ Infanterie ] Bataillon Européen de Madagascar
Créé le 1er décembre 1951 et dissous le 1er décembre 1958 pour devenir 14e B.I.Ma - Le bataillon était implantée à Ambositra et Mandalahy
9999 B.F.C.T. [ Infanterie ] Bataillon des Forces Côtières du Tonkin
Créé le 1er janvier 1946 - Dissous le 31 octobre 1952 et devient 72e Bataillon vietnamien
9999 B.F.D. Belfort [ Corps Militaire des Douanes ] Bataillon de Forteresse des Douanes
Bataillon de forteresse de douaniers de la place de Belfort (90)
9999 B.F.D. Dunkerque [ Corps Militaire des Douanes ] Bataillon de Forteresse des Douanes
Bataillon de forteresse de douaniers de la place de Dunkerque (59)
9999 B.F.D. Le Havre [ Corps Militaire des Douanes ] Bataillon de Forteresse des Douanes
Bataillon de forteresse de douaniers de la place du Havre (76)
9999 B.F.D. Maubeuge [ Corps Militaire des Douanes ] Bataillon de Forteresse des Douanes
Bataillon de forteresse de douaniers de la place de Maubeuge (59)
9999 B.F.O.N.U. [ Infanterie ] Bataillon Français de l'O.N.U.
Bataillon créé le 25/08/1950 au camp d'Auvours (72) à partir de volontaires issus de régiments métropolitains, d'outre mer et des réserves et envoyé en Corée sous mandat de l'O.N.U. - Il débarque à Pusan (Corée du Sud) et se trouve rattaché au 23rd US Infantry Regiment, de la 2nd US Infantry Division ¨Indianhead¨ - Il participe aux combats de Twin Tunnels, Chipyong-ni et Crèvecoeur (Heartbreak Ridge) - L'armistice étant signé avec la Corée du Nord à Panmunjon le 23/07/1953, le bataillon est dirigé sur l'Indochine le 23/10/1953. Il servira de noyau à la création du Régiment de Corée (à deux bataillons).
9999 B.I.C. Diego-Suarez [ Infanterie ] Bataillon d'Infanterie Coloniale
Bataillon indépendant créé en 1905 à partir d'un bataillon du 13e R.I.C. et stationné à Diego-Suarez (Madagascar)
9999 B.I.C. Emyrne [ Infanterie ] Bataillon d'Infanterie Coloniale
Bataillon indépendant créé en 1905 à partir d'un bataillon du 13e R.I.C. et stationné à Tananarive (Madagascar)
9999 B.I.C. Saigon [ Infanterie ] Bataillon d'Infanterie Coloniale
Bataillon d'infanterie coloniale de Saigon, ou Bataillon Colonial de Saigon Cholon (B.C.S.C.) selon certaines appellations.
9999 B.I.M.P. [ Infanterie ] Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique
Formé le 1er juillet 1942 par réunion du 1er Bataillon d'Infanterie de Marine et du Bataillon du Pacifique, tous deux très éprouvés par les combats de Bir-Hakeim [voir 1er B.I.Ma et 1er B.P. (Pacifique) avant juillet 1942].
9999 B.L.E.M. [ Légion Étrangère ] Bataillon de Légion Etrangère de Madagascar
En 1956, le 3e Régiment Etranger d'Infanterie, qui était alors engagé dans le conflit algérien, détache l’un de ses trois bataillons pour constituer un Bataillon de marche qui vient s’implanter à Madagascar. Après 1962, ce bataillon sera réabsorbé par le 3e R.E.I. qui vient s'installer en entier à Madagascar, principalement autour de Diego-Suarez.
9999 B.M. Saigon [ Infanterie ] Base Militaire de Saigon
Base Militaire de Saigon (Cochinchine)
9999 B.M.1/A.O.F. [ Infanterie ] Bataillon de Marche n° 1 de l'Afrique Occidentale Française
Créé à Thiès (Sénégal) en novembre 1950 - En Indochine de novembre 1950 à août 1954 - Devient I/21e R.I.C. en octobre 1954
9999 B.M.2/A.C.F. [ Infanterie ] Bataillon de Marche n° 2 de l'Afrique Centrale Française
Créé en 1950 en A.E.F. et A.O.F. - En Indochine de mars 1951 à août 1954 - Devient II/21e R.I.C. en octobre 1954
9999 B.M.3/A.O.F. [ Infanterie ] Bataillon de Marche n° 3 de l'Afrique Occidentale Française
Créé en 1950 pour l'Indochine.
9999 B.M.D. Boulogne [ Corps Militaire des Douanes ] Bataillon de Marche des Douanes
Bataillon constitué le 1er août 1914 sous l'intitulé initial de "bataillon de forteresse des douanes de Boulogne", déplacé à Dunkerque, réaffecté à Boulogne sous l'intitulé de "bataillon de marche des douanes de Boulogne" avec charge de protéger le littoral. L'unité est dissoute le 25 novembre 1915.
9999 B.M.I. [ Infanterie ] Bataillon de Marche Indochinois
Formé le 01/02/1948 à partir de l'ex Bataillon annamite (dissous) - L'unité devient le 1er B.M.I. du 02/03/1951 au 31/12/1952 où elle redevient B.M.I. (sans numéro) - Le B.M.I. reprend l'appellation de 1er B.M.I. du 16/07/1954 au 11/08/1954
9999 B.M.I.C.C. [ Infanterie ] Bataillon Mixte d'Infanterie Coloniale de Chine
Créé à Shanghai (Chine) le 1er janvier 1935, le bataillon détache des éléments à Hankéou et Shameen près de Canton. Il entre dans la composition du 16e R.I.C. le 1er janvier 1936 (devenant le II/16e R.I.C.) - Le bataillon reprend son appellation d'origine le 1er avril 1938. L'unité est désarmée par les Japonais le 9 mars 1945 (coup de force japonais) - Le 27 décembre 1939 sera constitué un second bataillon au nom approchant (Bataillon Mixte d'Infanterie Coloniale de Chine du Nord), il connaîtra une destinée semblable à son collègue. Le reliquat de ces unités sera ramené en Indochine française en 1946 pour y être dissous.
9999 B.M.I.C.C.N. [ Infanterie ] Bataillon Mixte d'Infanterie Coloniale de Chine du Nord
Créé en Chine le 27 décembre 1939 à partir d'éléments du 16e R.I.C. laissés sur place, alors que le régiment rejoint l'Indochine française. Le bataillon de Chine du Nord connaîtra une destinée semblable à son collègue (le B.M.I.C.C.), il est désarmé par les Japonais le 9 mars 1945 (coup de force japonais). Le reliquat de ces unités sera ramené en Indochine française en 1946 pour y être dissous.
9999 B.M.L. [ Infanterie ] Bataillon de Marche du Levant
Bataillon de marche déployé au Levant (Liban et Syrie sous protectorat français) en 1925-1926.
9999 B.M.L.E. (Dahomey) [ Légion Étrangère ] Bataillon de Marche de la Légion Etrangère au Dahomey
Un bataillon indépendant de 800 légionnaires est formé en 1892 à partir de volontaires issus des 1er et 2e Régiments Etrangers, pour participer aux opérations au Dahomey (actuel Bénin). Cette unité sera rapatriée en 1894.
9999 B.M.L.E. (Madagascar) [ Légion Étrangère ] Bataillon de Marche de la Légion Etrangère à Madagascar
A la demande du général Galliéni, un bataillon indépendant de 600 légionnaires est formé en août 1896 à partir de volontaires issus des 1er et 2e Régiments Etrangers, pour renforcer les troupes à Madagascar et contribuer à la pacification de l'île. Cette unité sera rapatriée fin 1905. On trouve parfois ce bataillon avec l'appellation de "Régiment de Marche de la Légion Etrangère", notamment sur certaines sépultures à Madagascar.
9999 B.M.P. (Pacifique) [ Infanterie ] Bataillon de Marche du Pacifique
Formé à Nouméa le 4 juin 1916 sous l'intitulé de Bataillon de Tirailleurs du Pacifique, devient ensuite le Bataillon Mixte du Pacifique puis le Bataillon de Marche du Pacifique en avril 1917. L'unité était composée de volontaires canaques et polynésiens. Elle est dissoute en 1919.
9999 B.M.S. [ Infanterie ] Bataillon de Marche Somali
Bataillon de marche mis sur pied à Djibouti le 16 mai 1944 par le Bataillon somali de souveraineté, lui-même issu du Détachement des Forces Françaises Libres de la Côte française des Somalis. Ce bataillon conserve les traditions du 1er Bataillon de tirailleurs somalis de la Grande guerre. Il est dissous le 25 juin 1946.
9999 B.S.P.P. [ Génie ] Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris
En 1793 fut fondé le Corps des gardes-pompes de la ville de Paris. Il devint le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris en 1811, puis le Régiment de sapeurs-pompiers de Paris avant de devenir l'actuelle B.S.P.P.
9999 B.T.M. (Malgaches) [ Infanterie ] Bataillon de Tirailleurs Malgaches
Bataillon autonome de Tirailleurs Malgaches, sans numéro, en garnison à Fianarantsoa (Madagascar)
9999 Bataillon de Chasseurs à Pied (Garde) [ Garde Impériale ] Bataillon de Chasseurs à Pied de la Garde impériale
Bataillon de Chasseurs à Pied créé en 1854, rattaché à la 1ère division de la Garde impériale pendant les guerres de Crimée, d'Italie et en 1870 contre la Prusse. La Garde impériale capitule à Metz le 27 octobre 1870.
9999 Bataillon de Corée [ Infanterie ] Bataillon de Corée
Bataillon formé en Indochine à partir des éléments du Régiment de Corée (dissous) non rapatriés. Il est embarqué en tant qu'unité constituée à destination de l'Algérie le 17/07/1955. Il débarque à Alger le 10/08/1955 et sera cantonné à Tefechoun. Le bataillon sera ensuite déplacé à Sidi-Mabrouk (Constantinois) et changera d'appellation le 01/09/1960 pour devenir le 156e R.I. - Le 156e R.I. restera en Algérie jusqu'en 1962. Rapatrié, il sera dissous au camp de Sissonne le 11 novembre 1962.
9999 Bataillon de Tananarive [ Infanterie ] Bataillon de Tananarive
La Compagnie de Garnison de Tananarive (créée en 1949) devient le Bataillon de Tananarive en 1956
9999 Bataillons d'élite [ Infanterie ] Bataillons d'élite
9999 C.A.E.R. [ Transmissions ] Compagnie Autonome d'Ecoutes et de Radiogoniométrie
Créée en 1948 pour la recherche du renseignement radioélectrique en Indochine - Dissoute le 1er août 1956
9999 C.A.G. Dalat [ Infanterie ] Compagnie Autonome de Garnison
Compagnie Autonome de Garnison de Dalat (Annam)
9999 C.A.G. Haïphong [ Infanterie ] Compagnie Autonome de Garnison
Compagnie Autonome de Garnison de Haïphong (Tonkin)
9999 C.C.G. Hanoï [ Infanterie ] Compagnie Coloniale de Garnison
Compagnie Coloniale de Garnison de Hanoï (Tonkin)
9999 C.C.S. du Cap-Saint-Jacques [ Infanterie ] Compagnie Coloniale de Sécurité du Cap-Saint-Jacques
9999 C.F.A. [ Infanterie ] Corps Franc d'Afrique
Créé le 25/11/1942 en AFN à l'initiative du général Giraud, composé de volontaires et destiné à opérer en Tunisie, hors de la zone de combat de l'armée française (l'unité est engagée auprès des Britanniques au nord de la Tunisie, sur la zone littorale en face de Bizerte). Le C.F.A. ne met en ligne que sa 1ère demi-brigade, composée de trois bataillons légers. Les hommes reçoivent l'uniforme français et de l'armement britannique.
9999 C.F.C./1er R.E. [ Légion Étrangère ] Compagnie formant corps du 1er Régiment Etranger
Compagnie créée en août 1916 lors du départ pour la métropole du 4e B.F.C./1er R.E. - Stationne au Tonkin (Vietnam)
9999 C.F.D. Charlemont [ Corps Militaire des Douanes ] Compagnie de Forteresse des Douanes
Compagnie de forteresse de douaniers de la place de Charlemont, près de Givet (08)
9999 C.F.D. Longwy [ Corps Militaire des Douanes ] Compagnie de Forteresse des Douanes
Compagnie de forteresse de douaniers de la place de Longwy (54) qui se replie sur Verdun suite à l'avance allemande. Ses éléments rejoignent finalement le 6e Bataillon de Douaniers à Sainte-Ménehould.
9999 C.F.D. Montbéliard-Lomont [ Corps Militaire des Douanes ] Compagnie de Forteresse des Douanes
Compagnie de forteresse de douaniers de la place de Montbéliard-Lomont (25)
9999 C.F.D. Montmédy [ Corps Militaire des Douanes ] Compagnie de Forteresse des Douanes
Compagnie de forteresse de douaniers de la place de Montmédy (55)
9999 C.G. Tananarive [ Infanterie ] Compagnie de Garnison
Créée en 1949, la Compagnie de Garnison de Tananarive deviendra par changement d'appellation le Bataillon de Tananarive en 1956.
9999 C.G. Tourane [ Infanterie ] Compagnie de Garnison
Compagnie de Garnison de Tourane (Annam)
9999 C.I.A.N.V. [ Artillerie ] Centre d'Instruction de l'Artillerie du Nord-Vietnam
9999 C.I.C. Guyane [ Infanterie ] Compagnie d'Infanterie Coloniale
Unité de garnison de la Guyane française. Pendant la guerre 1914-1918 la compagnie voit ses effectifs renforcés et devient provisoirement l'équivalent d'un petit bataillon.
9999 C.I.C. Martinique [ Infanterie ] Compagnie d'Infanterie Coloniale
Unité de garnison dépendant du groupe des Antilles. Déploiement : une section à Fort-de-France (Martinique) et une section à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Pendant la guerre 1914-1918 ces sections sont renforcées et atteignent la taille d'une compagnie, l'unité devenant provisoirement l'équivalent d'un petit bataillon.
9999 C.M. (Méhariste) [ Infanterie ] Compagnies Méharistes
Compagnies Méharistes déployées dans le désert.
9999 C.P.L.E. [ Légion Étrangère ] Compagnie de Passage de la Légion Etrangère
9999 C.R.I.R.A.C. [ Artillerie ] Centre Régional d'Instruction des Recrues de l'Artillerie de Campagne
9999 C.T.T.I.C. [ Divers ] Centre de Transition des Troupes Indigènes Coloniales
Camps destinés à la préparation militaire des recrues indigènes et coloniales à leur arrivée en métropole. Trois grands sites ont existé : le camp de Fréjus (20 000 places), le camp de Souge, près de Bordeaux (20 000 places) et le camp de Rivesaltes, près de Perpignan (16 500 places). En mai-juin 1940, les militaires qui s'y trouvaient en formation ont été directement intégrés dans différentes unités coloniales et/ou sénégalaises.
9999 Commandos d'Afrique [ Infanterie ] Commandos d'Afrique
Cette unité formée en 1944 devient, en janvier 1945, le 5e Bataillon de Choc [voir 5e B.C. (Choc) à partir de janvier 1945]
9999 Commandos de France [ Infanterie ] Commandos de France
Unité formée en mai 1944 à Staoueli (Algérie), renommée 3e Bataillon de Choc en janvier 1945 [voir 3e B.C. (Choc) à partir de janvier 1945]
9999 D.A.R.R. [ Infanterie ] Détachement d'Appui du Régiment de Reconnaissance
Créé le 7 août 1944 à partir de tirailleurs marocains prélevés sur les régiments de la 2e D.I.M. - Unité destinée à renforcer le 3e R.S.M. (régiment de reconnaissance de la 2e Division d'Infanterie Marocaine) - Le détachement sera notamment engagé dans les Vosges, la trouée de Belfort et l'Alsace où il subit de lourdes pertes - Il est dissous le 6 janvier 1945.
9999 D.M.A. Madagascar [ Infanterie ] Détachement Motorisé Autonome de Madagascar
Détachement motorisé autonome de Madagascar, unité interarmes comprenant notamment un bataillon d'infanterie porté, un escadron de reconnaissance blindé, une batterie d'artillerie tractée, une compagnie du génie, une compagnie de transport et différents éléments de services (réparations, santé, ravitaillement).
9999 E.S.S. (Spahis) [ Cavalerie/A.B.C. ] Escadron de Spahis Soudanais
Créé en 1891 pour la conquête de l'Afrique centrale, notamment du Soudan français (actuel Mali). Un second escadron sera créé en 1893 à 1897. Le 15 août 1902, l’escadron de spahis soudanais prend le nom de 2e Escadron de Spahis Sénégalais. Il quittera Saint-Louis pour Casablanca (Maroc) en 1912, où il sera dissous dix ans plus tard.
9999 Ecoles (Terre) [ Divers ] Ecoles de l'Armée de Terre
9999 G.A.C.A.O.F. [ Artillerie ] Groupe d'Artillerie Coloniale de l'Afrique Occidentale Française
Formé le 1er septembre 1945 par nouvelle dénomination du I/R.A.C.A.O.F devenu indépendant, envoyé en Indochine. Il est dissous le 1er octobre 1954.
9999 G.A.C.C.D.S. [ Artillerie ] Groupe d'Artillerie Coloniale de Côte de Diego-Suarez
Créé en 1921 après dissolution du 7e Régiment d'Artillerie Coloniale, à Madagascar. Ce groupe est déployé autour du "point d'appui" de Diego-Suarez et arme notamment les batteries côtières protégeant la ville et son port : Windsor Castle, Ambatomainty, Cap-Diego, Mahatsinjarivo, Ambohimarina, le Mamelon Vert, le Point 84 (Bellevue) et Orangea. Les batteries feront face à l'attaque britannique en mai 1942.
9999 G.A.C.E. [ Artillerie ] Groupe d'Artillerie Coloniale de l'Émyrne
La Batterie d'Artillerie Coloniale de l'Émyrne (formée en 1921 par le 7e R.A.C. dissous) devient en 1929 par changement d'appellation, le Groupe d'Artillerie Coloniale de l'Émyrne qui est implanté à Tananarive (Madagascar). En avril 1949 il devient le Groupe d'Artillerie Coloniale de Madagascar.
9999 G.A.C.M. [ Artillerie ] Groupe d'Artillerie Coloniale de Madagascar
Le Groupe d'Artillerie Coloniale de l'Émyrne qui est implanté à Tananarive (Madagascar) devient en avril 1949, par changement d'appellation, le Groupe d'Artillerie Coloniale de Madagascar.
9999 G.A.C.M.L. (Montagne) [ Artillerie ] Groupe d'Artillerie Coloniale de Montagne du Levant
Le IVe Groupe du Régiment d'Artillerie Coloniale du Levant (IV/R.A.C.L.) devient le Groupe d'Artillerie Coloniale de Montagne du Levant en octobre 1945, il est déployé en Indochine française dès 1946. Fin 1954, il est ramené en Afrique du Nord et devient le I/R.A.C.M.
9999 G.B.C. [ Service de Santé ] Groupes de Brancardiers de Corps
Groupes de Brancardiers affectés aux Corps d'Armées pendant la Grande Guerre.
9999 G.B.D. [ Service de Santé ] Groupes de Brancardiers Divisionnaires
Groupes de Brancardiers Divisionnaires affectés aux grandes unités pendant la Grande Guerre.
9999 G.B.T. [ Cavalerie/A.B.C. ] Groupement Blindé du Tonkin
9999 G.R.P. [ Gendarmerie ] Garde Républicaine de Paris
Créée en 1848, la Garde passe par décret de Louis Napoléon Bonaparte à la Gendarmerie le 1er février 1849. Pendant la seconde guerre mondiale elle est rattachée à la préfecture de police et prend le nom de Garde de Paris. Des éléments participent à la Libération de Paris aux côtés des F.F.I. - Elle est rebaptisée Légion de la Garde Républicaine de Paris en 1952. Elle devient la Garde Républicaine en 1978. Ses principales missions sont la sécurité des instances gouvernementales et le service d'ordre public.
9999 G.T.M.E.O. [ Infanterie ] Groupement de Tabors Marocains en Extrême-Orient
Créé le 1er janvier 1950 en Indochine. Comprend alors les 3e, 8e et 10e Tabors qui agissaient jusque là de façon dispersée. En fin de séjour, ces Tabors seront progressivement remplacés jusqu'en 1954 par les 1er, 11e et 17e Tabors puis par les 2e, 4e et 9e Tabors.
9999 G.U.G.P.P. [ Infanterie ] Groupe des Unités de Garnison de Phnom-Penh
Formé en avril 1949 par imbrication de différentes unités issues du Régiment Mixte du Cambodge et de la Compagnie Autonome de Garnison de Phnom-Penh, devient ensuite le Bataillon de Sécurité de Phnom-Penh le 1er janvier 1952.
9999 G.V.C. [ Infanterie ] Garde des Voies de Communication
Éléments chargés du service de garde des voies de communications. Ces unités étaient généralement issues des formations territoriales, R.I.T. en 1914-1914 et R.R. en 1939-1940.
9999 Gendarmerie d'élite (Garde) [ Garde Impériale ] Gendarmerie d'élite de la Garde impériale
Unité de gendarmerie rattachée à la Garde impériale principalement chargée de la sécurité des palais et des quartiers militaires impériaux. Elle est dissoute en 1814, et reformée provisoirement avec deux compagnies en 1815 (les Cent-Jours).
9999 Grandes unités (Divers) [ Grandes Unités ] Grandes unités aux intitulés complexes
9999 L.G.P. [ Gendarmerie ] Légion de Gendarmerie de Paris
9999 Prévôté [ Gendarmerie ] Prévôté
Gendarmerie prévôtale opérant au profit de grandes unités militaires.
9999 R.A.C.L. (Levant) [ Artillerie ] Régiment d'Artillerie Coloniale du Levant
Créé par nouvelle appellation du 11e Groupe Autonome d'Artillerie Coloniale du Levant le 26/11/1926, stationné dans plusieurs garnisons en Syrie et au Liban (sous protectorat français) : Damas, Beyrouth, Deir-ez-Zor, Alep (...). A partir de la fin 1942, le régiment est réorganisé en Afrique du Nord, il reçoit de l'équipement américain (canons de 155mm) et participera aux combats de la Libération. En octobre 1945, les Ier, IIe et IIIe Groupes deviennent le 11e R.A.C. et le IVe Groupe devient le Groupe d'Artillerie Coloniale de Montagne du Levant (envoyé en Indochine).
9999 R.A.C.M. [ Artillerie ] Régiment d'Artillerie Coloniale du Maroc
9999 R.A.M.L. [ Artillerie ] Régiment d'Artillerie Métropolitaine du Levant
Formé le 20/11/1940 au Levant (Syrie et Liban sous protectorat français) à partir des éléments d'artillerie démobilisés. Se dédouble en janvier 1941, devenant le 1er et le 2e R.A.M.L. jusqu'à l'affrontement contre les FFL et les Britanniques en juin et juillet 1941, à l'issue duquel il est dissous.
9999 R.B.C.E.O. [ Cavalerie/A.B.C. ] Régiment Blindé Colonial d'Extrême-Orient
Formé le 18 décembre 1950 et envoyé en Indochine. Ses escadrons, principalement dotés de chars Sherman, seront employés de manière indépendante : les pelotons sont rattachés à différents groupes mobiles et à des unités de garnison (etc...). Le R.B.C.E.O. est dissous après 1955.
9999 R.C.C.C. [ Cavalerie/A.B.C. ] Régiment Colonial de Chasseurs de Chars
Créé en mars 1944 par changement d'appellation du R.M.I.C.R./A.O.F. (anciennement 10e Régiment Colonial de Reconnaissance) - Débarque en août 1944 dans le Golfe de Saint-Tropez - Participe aux campagnes de France, d'Allemagne et d'Autriche - Stationné en Allemagne il fourni cadres et personnels au R.I.C.M. et au R.B.C.E.O. - Envoyé en Algérie il devient en 1959, 1er R.B.I.Ma - Dissous à Vannes (Morbihan) en février 1963
9999 R.I.C.M. [ Infanterie ] Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc
Formé le 9 juin 1915 par changement de dénomination du 1er Régiment de Marche d'Infanterie Coloniale du Maroc, devient le R.I.C.M. - Devient le Régiment d'Infanterie - Chars de Marine le 1er décembre 1958 (en conservant le même acronyme). L'histoire de ce régiment prestigieux en fait l'un des plus décoré de l'armée française.
9999 R.M.C. (Cambodge) [ Infanterie ] Régiment de Marche du Cambodge
Création le 16 septembre 1946 à Phnom Penh du Régiment de Marche du Cambodge - Devient Régiment Mixte du Cambodge le 1er février 1947 - Dissous le 31 mars 1949 (les trois bataillons subsistent et forment corps) - Création du Régiment du Cambodge le 7 novembre 1953 - Dissous le 15 juin 1954.
9999 R.M.I.C.L. [ Infanterie ] Régiment de Marche d'Infanterie Coloniale du Levant
Formé au Levant en 1922 à partir d'éléments coloniaux venus d'Indochine française - Dissous - Reformé en août 1939 en Métropole avec des réservistes et envoyé au Levant - Il devient le 24e R.I.C. le 26 octobre 1939.
9999 R.M.L.E. [ Légion Étrangère ] Régiment de Marche de la Légion Etrangère
Créé en novembre 1915 avec des personnels des 2e R.M./1er R.E. et 2e R.M./2e R.E. - Le 15 novembre 1920 devient 3e R.E. puis en juin 1922 prend l'appellation de 3e R.E.I. - Reconstitué en 1943 le R.M.L.E. participe au sein de la 5e D.B. aux campagnes de France, d'Allemagne et d'Autriche puis en juillet 1945 reprend son appellation de 3e R.E.I.
9999 R.M.S.E.O. [ Cavalerie/A.B.C. ] Régiment de Marche de Spahis d'Extrême-Orient
9999 R.M.T. (Tchad) [ Infanterie ] Régiment de Marche du Tchad
Formé en juillet 1943 au Maroc, à partir des personnels métropolitains du R.T.S.T. (Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad) et d'éléments ralliés en Afrique du Nord - Régiment d'infanterie Mécanisée de la 2e D.B. - L'unité est toujours en service est appartient de nos jours à la 2e Brigade Blindée, ses quartiers sont installés à Meyenheim (68)
9999 R.S.A.A. [ Cavalerie/A.B.C. ] Régiment de Spahis Auxiliaires Algériens
9999 R.T.A. (Annamites) [ Infanterie ] Régiment de Tirailleurs Annamites
9999 R.T.C. (Cambodgiens) [ Infanterie ] Régiment de Tirailleurs Cambodgiens
9999 R.T.S. (Soudanais) [ Infanterie ] Régiment de Tirailleurs Soudanais
Créé en 1892 au Soudan français (actuel Mali), renommé 2e Régiment de Tirailleurs Sénégalais (2e R.T.S.) en 1900.
9999 R.T.S.T. [ Infanterie ] Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad
Créé en 1910 au Tchad. Après la défaite de juin 1940, l'unité se rallie majoritairement aux Français Libres du général De Gaulle, des éléments font partie de l'expédition contre l'oasis de Koufra en Libye, qui est la première victoire des F.F.L. - En 1943, la plupart des cadres européens de cette unité servent d'ossature au Régiment de Marche du Tchad, qui se forme en Afrique du Nord [voir 9999 R.M.T. (Tchad)]
9999 Régiment d'Algérie [ Infanterie ] Régiment d'Algérie
Régiment de marche formé à à Sidi bel-Abbès (Algérie) en 1895 en vue de l'expédition de Madagascar [1895-1896] - Le 1er Bataillon rassemble quatre compagnies de la Légion étrangère issues des 1er et 2e régiments étrangers, le 2e Bataillon est formé par des compagnies issues du 1er et du 2e régiments de tirailleurs algériens et le 3e Bataillon est l'ancien II/3e R.T.A. - Fin 1896, le régiment a été décimé par les fièvres et les maladies, il n'existe plus en tant que force combattante. Les éléments de Légion ont été rapatriés à Oran et un nouveau bataillon de marche formé par les 1er et 2e Étrangers est envoyé à Madagascar [voir 9999 B.M.L.E. (Madagascar) après août 1896].
9999 Régiment d'Artillerie à Cheval (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment d'Artillerie à Cheval de la Garde impériale
9999 Régiment d'Artillerie à Pied (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment d'Artillerie à Pied de la Garde impériale
Créé sous Napoléon Ier (1er Empire) en 1808. Presque entièrement équipé de canons de 12. Dissous en 1814. Reformé provisoirement en 1815 (Les Cent-Jours). Un second régiment d’artillerie à pied de la Garde sera également formé de 1813 à 1814.
9999 Régiment de Carabiniers (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Carabiniers de la Garde impériale
9999 Régiment de Chasseurs à Cheval (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Chasseurs à Cheval de la Garde impériale
9999 Régiment de Corée [ Infanterie ] Régiment de Corée
Formé en Indochine en novembre 1953 à partir des éléments non rapatriés du B.F.O.N.U. (qui a combattu en Corée de 1950 à 1953). Organisé en deux bataillons et renforcé de quatre compagnies autochtones, il forme l'ossature du Groupe Mobile 100. Le régiment est dissous après le cessez le feu en Indochine (20/07/1954), il est allégé pour devenir le Bataillon de Corée et sera embarqué en tant qu'unité constituée à destination de l'Algérie le 17/07/1955.
9999 Régiment de Cuirassiers (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Cuirassiers de la Garde impériale
9999 Régiment de Dragons (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Dragons de la Garde impériale
Créé en avril 1806 par Napoléon Ier (1er Empire). Le régiment est également appelé «Dragons de l’Impératrice» en hommage à sa marraine Joséphine de Beauharnais. Il est recréé sous Napoléon III et participe aux opérations autour de Metz, où la Garde impériale capitule le 27 octobre 1870.
9999 Régiment de Grenadiers à Cheval (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Grenadiers à Cheval de la Garde impériale
9999 Régiment de Lanciers (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Lanciers de la Garde impériale
Créé sous Napoléon III, participe aux opérations autour de Metz où la Garde impériale capitule le 27 octobre 1870. Le régiment est l'héritier du 2e régiment de chevau-légers lanciers, dits des lanciers rouges (1er Empire)
9999 Régiment de Zouaves (Garde) [ Garde Impériale ] Régiment de Zouaves de la Garde impériale
Créé en 1855 par Napoléon III comme régiment à deux bataillons de sept compagnies, rattaché à la 2e division de la Garde impériale pendant les guerres de Crimée, d'Italie et en 1870 contre la Prusse. La Garde impériale capitule à Metz le 27 octobre 1870.
9999 Régiment du Cameroun [ Infanterie ] Régiment du Cameroun
9999 Régiment du Gabon [ Infanterie ] Régiment du Gabon
9999 S.A.S. (Section) [ Divers ] Section Administrative Spécialisée
Les sections administratives spécialisées (S.A.S) étaient chargées de "pacifier" un secteur et de promouvoir l'« Algérie française » durant la guerre d'Algérie en servant d'assistance scolaire, sociale et médicale envers les populations rurales musulmanes afin de les gagner à la cause de la France.
9999 S.I.C. [ Service de Santé ] Section d'Infirmiers Coloniaux
9999 S.M.C.O.A.M. [ Intendance/Commissariat de l'Armée de Terre ] Section de Marche des Commis et Ouvriers d'Administration du Maroc
Détachement formé initialement par la 15e S.C.O.A. en 1908 lors du débarquement de Casablanca. Devient ensuite Section de Marche formant corps
9999 Trésorerie et Poste aux Armées [ Divers ] Trésorerie et Poste aux Armées
9999 Unité non identifiée (A.L.A.T.) [ Aviation Légère de l'Armée de Terre ] Unité non identifiée (A.L.A.T.)
9999 Unité non identifiée (Artillerie) [ Artillerie ] Unité non identifiée (Artillerie)
9999 Unité non identifiée (Cavalerie/A.B.C.) [ Cavalerie/A.B.C. ] Unité non identifiée (Cavalerie/A.B.C.)
9999 Unité non identifiée (Divers) [ Divers ] Unité non identifiée (Divers)
9999 Unité non identifiée (Douanes) [ Corps Militaire des Douanes ] Unité non identifiée (Douanes)
9999 Unité non identifiée (Garde) [ Garde Impériale ] Unité non identifiée (Garde)
9999 Unité non identifiée (Gendarmerie) [ Gendarmerie ] Unité non identifiée (Gendarmerie)
9999 Unité non identifiée (Génie) [ Génie ] Unité non identifiée (Génie)
9999 Unité non identifiée (Infanterie) [ Infanterie ] Unité non identifiée (Infanterie)
9999 Unité non identifiée (Intendance/C.A.T.) [ Intendance/Commissariat de l'Armée de Terre ] Unité non identifiée (Intendance/C.A.T.)
9999 Unité non identifiée (Légion Etrangère) [ Légion Étrangère ] Unité non identifiée (Légion Etrangère)
9999 Unité non identifiée (Matériel) [ Matériel ] Unité non identifiée (Matériel)
9999 Unité non identifiée (Service de Santé) [ Service de Santé ] Unité non identifiée (Service de Santé)
9999 Unité non identifiée (Service des Essences) [ Service des Essences ] Unité non identifiée (Service des Essences)
9999 Unité non identifiée (Train) [ Train ] Unité non identifiée (Train)
9999 Unité non identifiée (Transmissions) [ Transmissions ] Unité non identifiée (Transmissions)
Création du site : Éric BLANCHAIS 2000-2007. Page : Création-Maintenance : Acam-Mémorial mars 2015 © 2017.
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1631225 - Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur l'ensemble de nos pages. Pour l'exercer, adressez vous à abuse@acam-memorial.org.
Contenu disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l'identique et pas d'utilisation commerciale. Pour les images voir au cas par cas la licence individuelle apposée à l'image.