Edition du 21/01/2018

Listing simplifié des relevés en ligne et en cours

06 - Alpes-Maritimes

Cette page reprend la liste des communes du département : Alpes-Maritimes .
Au niveau de chaque commune sont indiquées, la ou les sources qui sont déjà en ligne (en bleu), dans le cas contraire la mention "Pas de relevé sur cette commune" apparait, ainsi que s'il y a lieu, le ou les relevés qui sont en cours (en vert), en date du 21/01/2018.

Pas de relevé à vérifier sur ce département

Liste des 163 communes du département : Alpes-Maritimes

CommunesSources

Aiglun (insee: 06001) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Plaque sur le mur de la maison à gauche de la mairie)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Amirat (insee: 06002) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur le mur de la chapelle)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Andon (insee: 06003) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Situé à proximité de la Mairie (sur le mur de façade) - 1914 - 1918 - La Commune d'ANDON à ses Morts Glorieux)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Col de Bleine, crash b 24 pic de l'aigle Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 34 [par Jimmy TUAL]

Antibes (insee: 06004) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts de Juan-les-Pins (Photo indexée) (Sous la pinède. "A nos morts 1914-1918 - 1939-1945 - Indochine et AFN - TOE" Monument érigé par souscription publique, inauguré le 29 mars 1925 par M. François BINON, chevalier de la Légion d'Honneur étant Maire de la commune. )
  • Carré militaire du cimetière de Rabiac (Photo indexée) (Route de Grasse Note : Des terrains sont réservés aux sépultures des plus grands invalides de guerre domiciliés à Antibes. Chaque demande est soumise à examen par la Commune et la Fédération nationale des plus grands invalides de guerre (Alain GIROD))
  • Monument des Déportés (Photo indexée) (Cimetière de Rabiac - Route de Grasse)
  • Triptyque (Photo indexée) (Mairie d'Antibes - Cours Masséna)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif (Photo indexée) (Place des Martyrs de la Résistance - "1940-1945 Antibes à la résistance et à ses martyrs")
  • Plaque commémorative, 58 rue de la République (Photo indexée) (Sur la façade extérieure, 1er étage)
  • Plaque commémorative, 24 rue de la République (Photo indexée) (Sur la façade extérieure, 1er étage)
  • Stèle commémorative résistants tués le 24 août 1944 (Photo indexée) (Au niveau du pont de la Brague, D 6007, avenue de Nice - La nuit du 23 août, les allemands évacuent la ville d'Antibes - Les premiers alliés arrivent le 24 août vers dix-huit heures - Au pont de la Brague, les résistants ont pris le contrôle d'un blockhaus - Lors d'une contre-attaque allemande sur cette position, les F.T.P. Marius ALBERT et Joseph DAVER sont tués - Inscription : "Ici sont tombés le 24 août 1944 pour la Libération d'Antibes" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, 1997, Nice, page 14.)
  • Stèle commémorative résistance quartier Croix Rouge (Photo indexée) ("Route de Grasse, chemin des âmes du purgatoire, à l'angle avec le chemin des terriers - "Ville d'Antibes quartier de la Croix Rouge - Hommage aux martyrs de la Résistance" - Le monument honore 8 résistants et une victime des persécutions antisémites.")
  • Médaillon commémoratif Pierre BERTONE (Photo indexée) ("Hall d'entrée du collège Pierre BERTONE, 653 route de Grasse, près de l'ascenseur - "Pierre BERTONE capitaine de la Résistance mort en déportation à l'âge de 24 ans" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 25 et 68-69, http://lesechosdebertone.over-blog.com et http://www.bddm.org")
  • Stèle commémorative Pierre BERTONE (Photo indexée) ("collège Pierre BERTONE, 653 route de Grasse, bas de l'escalier principal - "A la mémoire de Pierre BERTONE notre ami et notre chef 1921-1945" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 25 et 68-69, http://lesechosdebertone.over-blog.com et http://www.bddm.org")
  • Plaque commémorative Pierre BERTONE (Photo indexée) ("Entrée du collège Pierre BERTONE, 653 route de Grasse - Plaque inaugurée en 1973 - "Collège d'enseignement secondaire Pierre BERTONE capitaine de la Résistance mort en déportation à l'âge de 24 ans" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 25 et 68-69, http://lesechosdebertone.over-blog.com et http://www.bddm.org")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative de l'opération maritime effectuée en avril 1942 (Photo indexée) (située pointe de l'Ilette - Cette stèle rappelle une importante opération maritime effectuée en avril 1942 au cours de laquelle Emmanuel D'ASTIER DE LA VIGERIE, chef du mouvement Libération-Sud, s'est embarqué pour Londres porteur du texte de Louis Aragon "Témoin des martyrs" - L'agent du S.O.E. Peter CHURCHILL est quant à lui débarqué ce jour-là - Plusieurs opération de ce type ont eu lieu dans le secteur du cap d'Antibes notamment grâce au résistant agent du S.O.E. Élie LÉVY, décédé en déportation - Sur la stèle se trouve une plaque commémorative bilingue - Inscription en anglais : "Presented to major Camille RAYON (archiduc) by lieut. commander C.W. Taylor BUCK of H.M. Submarine "Unbroken" which landed captain Peter CHURCHILL (Raoul) atr Cap d'Antibes on april 21st 1942 to commemorate all who took part in such landing operations" - Inscription en français "Souvenir du débarquement le 21 avril 1942 par le sous-marin britannique Unbroken du capitaine Peter CHURCHILL venu prendre contact avec la résistance française, et à la mémoire de tous ceux qui participèrent aux opérations du débarquement et à la résistance - Inauguré le 23 mai 1992 par Pierre MERLI, député maire d'Antibes-Juan-les-Pins en présence de Sir Brooks RICHARDS délégué aux opérations maritimes (S.O.E.) et du commandant Camille RAYON alias archiduc chef des opérations aériennes et maritimes (F.F.C. - R2) et des autorités franco-britanniques" - Inscription pour Élie LÉVY : "En hommage au docteur Élie LÉVY (Louis) qui dirigea cette opération et mourut en déportation". Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 12 et 13.)
  • Plaque commémorative Élie LÉVY (Photo indexée) ("Plaque commémorative située au 1er étage de l'immeuble du 33 boulevard Foch - Inscription : "Ici vécut docteur Élie Victor Amédée LÉVY - Capitaine - Arrêté le 4 mai 1943 - Mort en déportation à Auschwitz - Héros et martyr de la résistance - Mort pour la France" - Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lie_L%C3%A9vy, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 12-13 et 25, Documents-Témoignages-Recherche, publication du Musée de la Résistance Azuréenne")
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Petite stèle commémorative située en hauteur sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - De nombreuses plaques commémoratives sont fixées sur le mur de la caserne - Inscription : "A la mémoire du général GUILLAUT ancien commandant du 20e B.C.A. et de nos camarades des 20e - 60e B.C.A. tombés dans la Résistance".)
  • Plaque commémorative officiers 9e B.C. 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les officiers du 9e B.C. (collée à celle pour les officiers du 49e B.C. - Inscription : "Ala mémoire des officiers du 9e bataillon de chasseurs tombés au champ d'honneur 1914-1918".)
  • Plaque commémorative officiers 49e B.C. 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les officiers du 49e B.C. (collée à celle pour les officiers du 9e B.C. - Inscription : "A la mémoire des officiers du 49e bataillon de chasseurs tombés au champ d'honneur 1914-1918".)
  • Plaque commémorative sous-officiers 9e B.C.A. 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les sous-officiers du 9e B.C.A. - Inscription : "Sous-officiers du 9e B.C.A. tombés au champ d'honneur 1914-1918".)
  • Plaque commémorative sous-officiers 20e B.C.A. 1870-1871 et 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les sous-officiers du 20e B.C.A. - Inscription : "Aux sous-officiers du 20e B.C.A. morts au champ d'honneur 1914-1918".)
  • Plaque commémorative officiers 20e B.C.A. 1870-1871 et 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les officiers du 20e B.C.A. - Inscription : "Aux officiers du 20e B.C.A. morts au champ d'honneur".)
  • Plaque commémorative 49e B.C.A. (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant principalement les alpins du 49e B.C.A. - Inscription : "1939-1945".)
  • Plaque commémorative 1939-1945 et Algérie, 20e et 60e B.C.A. (Photo indexée) (Plaque commémorative située sur le mur, le long de la caserne Gazan, rue Vandenberg - Plaque commémorative honorant les alpins des 20e et 60e B.C.A. 1939-1945 et Algérie - Inscription : "Officiers, sous-officiers, caporaux et chasseurs des 20e et 60e B.C.A. morts au champs d'honneur de 1939 à 1945" et "Morts pour la France en Algérie de 1956 à 1962".)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative débarquement allié du 15 août 1944 (Photo indexée) (Parking du Marineland, près des caisses - Inaugurée en 1944 - "Afin de perpétuer le souvenir du débarquement en Provence. Cette plaque a été apposée le 25 mai 1944 en présence des vétérans et des représentants des Nations ayant participé à la Libération de l'Europe" - Source : Jean-Louis PANICACCI, " Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Fort-Carré - Une scultpure représente un poilu situé à 22 mètres de haut - Il est au repos et tient un Lebel 16 à gauche et donc de façon non réglementaire (erreur du sculpteur) - 4 plaques commémoratives se trouvent autour du carré qui soutient la statue - Monument inaugrué le 3 juillet 1927.)
  • Plaque commémorative JEAN-LOUIS (Photo indexée) (Sur un mur au 1 bis avenue Philippe ROCHAT, immeuble les géraniums - "Ici est né le 2 octobre 1916 le médecin-commandant JEAN-LOUIS, médecin-chef du Bataillon français de l'O.N.U. en Corée Mort pour la France à Hong-Chon le 8 mai 1951".)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative harkis (Photo indexée) (Cimetière communal de Rabiac, carré PN3 bis - "La ville d'Antibes Juan-lesPins témoigne sa reconnaissance aux harkis pour les sacrifices consentis et honore la mémoire de ceux qui sont morts pour la France - Inauguré le 3 mai 2003 par monsieur Hamlaoui Mekachera secr'étaire d'état aux anciens combattants et monsieur Jean Léonetti député-maire d'Antibes Juan-les-Pins" - Plaque en bas à gauche :"Hommage des médaillés militaires de la 353ème section d'Antibes aux harkis morts pour la France". )
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative A.F.N. (Photo indexée) (Cimetière de Rabiac, carré PN3 bis - " Aux antibois morts pour la France en Afrique du Nord - 1952-1962 - Algérie Maroc Tunisie ".)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative prisonniers de guerre (Photo indexée) (Carré militaire du cimetière communal de Rabiac - " FNCPG - CATM 1945-1955 - 40ème anniversaire " - " Souvenir - Les membres de la section Antibes - Juan-les-Pins - Biot des anciens combattants prisonniers de guerre à la mémoire de leurs camarades décédés en captivité - A.C.P.G. ".)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts du carré militaire (Photo indexée) (Carré militaire du icmetière communal de Rabiac - " Aux morts pour la Patrie 1914-1918, 1939-1945, Indochine, TOE, AFN - Le souvenir français - Monument inauguré le 2 novembre 1930 " - Sous le monument, une plaque dédiée " Aux prisonniers et déportés morts en captivité " - Sur le côté gauche, une plaque avec inscrit " les médaillés militaires à leurs camarades ".)
  • Plaque commémorative 1914-1918 Roustan (Photo indexée) (Avenue des Frères Roustan)
  • Plaque commémorative Roustan (Photo indexée) (Avenue des Frères Roustan)
  • Plaque commémorative du collège Fersen (Pas de photo) (Plaque apposée le 21 mai 2015 au collège Fersen (11 Rue de Fersen) - "A la mémoire des élèves du collège Fersen arrêtées entre 1943 et 1944 et assassinées dans les camps d'extermination parce que nées juives. Plus de 11 000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oublions jamais !")
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Pas de photo) (Plaque apposée en cotobre 2017 à la caserne Gazan)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Ascros (insee: 06005) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Aspremont (insee: 06006) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Sépulture collective 1914-1918 (Photo indexée) (Dans le vieux cimetière - Inscription : "Aspremont à ses enfants morts pour la France 1914-1918" - Une plaque métallique en l'honneur de Pierre RICHIER décédé le 17 décembre 1914 est scellée sur la sépulture collective.)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Auribeau-sur-Siagne (insee: 06007) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière.)

Auvare (insee: 06008) Relevés en ligne :
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Sur le mur de l'église - "La commune d'Auvare à ses morts glorieux" - Avec l'aimable autorisation de Jérôme Galichon)

Bairols (insee: 06009) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Beaulieu-sur-Mer (insee: 06011) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Eglise du Sacré-Cœur - Beaulieu sur mer )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative La Rotonde avril-mai 1945 (Photo indexée) (avenue Fernand DUNAN sur la façade de La Rotonde - Elle rappelle que les blessés de la 1ère D.F.L. des derniers combats des Alpes-Maritimes d'avril-mai 1945 y ont été soignés - Inscription : "Dans cette rotonde transformée en hôpital ont été soignés les 1500 officiers, sous-officiers et soldats de la 1ère division française libre blessés dans leurs ultimes combats pour la libération de la patrie commencée le 18 juin 1940 à l'appel du général De Gaulle - avril-mai 1945")
  • Monument commémoratif église du Sacré-coeur de Jésus (Photo indexée) (Dans l'église - Un monument 1914-1918 entouré d'une plaques 1939-1945 et de deux plaques de la guerre d'Algérie.)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Rue du 18 juin )
En cours de relevé :
  • Carré militaire (Photo : Non) - SdG - Mémoire des Hommes - Carré militaire 'BEAULIEU SUR MER' [par jean-claude VACHET]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Beausoleil (insee: 06012) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière communal)
  • Plaque commémorative Hilaire VIGON (Photo indexée) (28 rue des Martyrs)
  • Plaque commémorative André KRAEMER (Photo indexée) (Square André Kraëmer - "... héros de la résistance…")
  • Plaque commémorative César PELLEGRINO (Photo indexée) (18 rue des Martyrs )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Belvédère (insee: 06013) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Bendejun (insee: 06014) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Berre-les-Alpes (insee: 06015) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Beuil (insee: 06016) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant le cimetière)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Place général de Gaulle, rappel du séjour des juifs, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 46 et 47 [par Jimmy TUAL]

Bézaudun-les-Alpes (insee: 06017) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Face à la porte de l'église)

Biot (insee: 06018) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Rue Saint-Sébastien)
  • Plaque commémorative paroissiale (Pas de photo) (dans l'église - "La paroisse de Biot reconnaissante à ses enfants morts pour la France 1914-1918 Dieu Patrie")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la libération (Photo indexée) (Place du général DE GAULLE - Inaugurée en 1945 - "Le 24 août 1944, le sol de Biot était débarassé de l'envahisseur hitlérien. Honneur et goire aux artisans de la Libération, vaillants soldats français, anglais, américains, soviétiques, aux soldats sans uniforme de la Résistance, à tous ceux uqi ont donné leur vie pour que vive libre notre patrie" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 34.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Thierry Adam
  • Monument- Thierry ADAM

Blausasc (insee: 06019) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Bonson (insee: 06021) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Bonson à ses morts - Grande Guerre 1914-1918)

Bouyon (insee: 06022) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Entrée du village)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Nadia BOLORE]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Dans l'église Saint-Trophime plaque commémorative, de la guerre de 1914-1918 [par Guillaume ROELLY]

Breil-sur-Roya (insee: 06023) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts de Piène-Haute (Photo indexée) (Piène-Haute était italienne jusqu'en 1947 - Soldats italiens)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative au maquis (Photo indexée) (Plaque hôpital ancienne caserne HARDY, jugements armée italienne Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 47. En ces lieux de juillet à septembre 1943 cent huit maquisards français furent condamnés à la réclusion par le tribunal militaire italien : participataion à bande arméé. déportész en itale après évasion de la centrale piémontaise cinquante six reprirent le combat dans la résistance italienne jusqu'à la libération de Turin. Douze sont morts au cours de différentes actions. deux reçurent la plus haute distinction italienne Médaille à la valeur militaire. Pour la France Pour la liberté.)
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Promenade Clémenceau - A ses enfants morts à l'ennemi la commune de Breil reconnaissante - Avec l'aimable autorisation de Josette Thobois)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
  • Monument- Guy Terrasse
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Monument DFL col de Brouis Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 38 [par Jimmy TUAL]
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - /Users/henricottalorda/Desktop/IMG_9933.JPG/Users/henricottalorda/Desktop/IMG_9932.JPG [par Henri COTTALORDA]
  • Carré militaire (Relevé Et Photo) - Dans le cimetière de la commune Source: http://cms.sictiam.fr/cms/8_breil_sur_roya/upload/2012/TRAVAUX/ST/carre%20mil.JPG [par Guy TERRASSE]
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - Sur la place du village [par Guy TERRASSE]
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Pour la population déplacée de force par les allemands le 27 octobre 1944, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 30 [par Jimmy TUAL]

Briançonnet (insee: 06024) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Place du village - La comumne de Briançonnet à ses morts guerre 1914-1914)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Cabris (insee: 06026) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Le Monument aux Morts est situé à coté de la Mairie - Monument élevé par souscription publique sous les auspices du Conseil Municipal - Docteur BELLETRUD, Maire - VIDAL Paul, Adjoint - ROURE Louis, Conseiller Général - Il a été inauguré le 11 novembre 1921)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Cagnes-sur-Mer (insee: 06027) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (48 avenue de Grasse , square devant la gendarmerie)
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (Sur le Monument Aux Morts situé avenue de Verdun près du Vieux cimetière - Espace du souvenir français - Monument Aux Morts à 4 faces - La face de gauche comporte des noms pour 1915-1918, les résistants de 1939-1945 et aussi les alliés italiens 1914-1918. - Soldats italiens)
  • Monument aux Morts du Cros-de-Cagnes (Photo indexée) (Square des Dardanelles, boulevard de la plage - "Le Cros-de-Cagnes aux enfants du pays Morts au champs d'honneur" - Le monument Aux Morts honore nominalement les morts de 1914-1918 et d'Afrique du Nord 1954-1962 et un mort de Cochinchine - Il n'y a pas de noms pour les autres conflits - "1939-1945", "Aux morts de la guerre d'Indochine "1945-1954", "Aux morts de la guerre d'Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc 1952-1962" - Sculpture de "F. PAGLIANO, Nice". )
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative attentat du Drakkar noir (Photo indexée) (Sur le rond-point des parachutistes du drakkar, avenue des Alpes - Une double inscription : "A la mémoire des officiers, sous-officiers et parachutistes des 1er et 9ème régiments de chasseurs parachutistes morts pour la France à Beyrouth (Liban) le 23 octobre 1983)" - "Et aux militaires américains qui firent l'ultime sacrifice comme leurs frères d'armes français le même jour, à la recherche de la paix au Liban - Beirut Veterans of America - Les anciens combattants américains à Beyrouth juillet 1958-mars 1984" - En juin 1982, Israël attaque le Liban en proie à la guerre civile pour lutter contre les groupes armés palestiniens soutenus par l'armée Syrienne - Amine Gemayel est élu président de la République et fait appel à la force multinationale - Le 23 octobre 1983, à l'aube, le bâtiment de huit étages du Drakkar où dorment 73 soldats français de la force multinationale d'interposition est soufflé par l'explosion d'un camion piégé qui s'était engouffré dans les sous-sols - 58 français sont tués - Cet attentat est surnommé l'attentat du "Drakkar Noir" - Trois minutes plus tôt, une première explosion a détruit le bâtiment du quartier-général américain, près de l'aéroport, tuant 239 Marines. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative (Photo indexée) ("50e anniversaire de la Libération de Cagnes-sur-Mer - 27 août 1944 27 août 1994 - En hommage aux groupes de résistants locaux et à la force mixte américaine et canadienne - First special service force - qui contribuèrent à libérer la ville de l'occupant nazi - Suzanne Sauvaigo, Député-Maire, le conseil municipal" Square angle de l'avenue de la Gare et de la rue du Docteur Maurice Donat)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative (Photo indexée) ("In Memoriam - Le 27 août 1944 au cours de la campagne menée pour chasser l'ennemi du Sud de la France, la First Special Service Force des États-Unis et du Canada, avec le concours de la résistance française atteignit Cagnes-sur-Mer. - Après avoir libéré cette charmante cité, la First Special Service Force poursuivit sa route jusqu'à la frontière franco-italienne. - Au cours de cette campagne 66 combattants de cette force furent tués et plus de 200 blessés. - C'est à nos camarades américains, canadiens et français tombés au cours de ces combats que nous dédions ce mémorial. - First Special Service Force Association - 8 mai 1945" Square du 8 mai 1945 - Soldats américains)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative (Photo indexée) ("Journée d'hommage national aux Harkis - La République française témoigne sa reconnaissance envers les rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilées ou victimes de la captivité en Algérie pour les sacrifices qu'ils ont consenti - 25 septembre 2001" Square du 8 mai 1945)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Avenue de Verdun près du Vieux cimetière - Espace du souvenir français - Monument à 4 faces - Face principale "1914-1918 1939-1945 Aux enfants de Cagnes mort pous la France" - Face arrière : "Ce monument a été érigé par souscription publique en 1922, M. Joseph MAUREL étant maire, M. Xavier bARRIERE [étant] adoint" - Noms inscrits sur les faces latérales (1914-1915, militaires 1939-1945, AFN et T.O.E. à gauche - 1918, alliés italiens 1914-1918, résistants 1939-1945 à droite) et face arrière (1915-1917, victimes civiles 1939-1945).")
  • Carré militaire 1 du Vieux cimetière (Photo indexée) (Vieux Cimetière situé avenue de Verdun près du Monument Aux Morts - On accède au cimetière par la montée du souvenir - Le cimetière regroupe 3 petits carrés militaires dans la carré n°1 mais seuls le 1 et le 2 accueillent des tombes.)
  • Carré militaire 2 du Vieux cimetière (Photo indexée) (Vieux Cimetière situé avenue de Verdun près du Monument Aux Morts - On accède au cimetière par la montée du souvenir - Le cimetière regroupe 3 petits carrés militaires dans la carré n°1 mais seuls le 1 et le 2 accueillent des tombes.)
  • Plaques commémoratives 1914-1918 église Cros-de-Cagnes (Photo indexée) ("dans l'église Saint-Pierre à Cros-de-Cagnes à Cagnes-sur-Mer - "La paroisse reconnaissante à ses enfants morts pour la France".")
  • Plaques émaillées 1914-1918 mairie annexe Cros-de-Cagnes (Photo indexée) (Salle principale de la mairie annexe de Cros-de-Cagnes, lieu-dit de Cagnes-sur-Mer - 11 plaques métalliques avec photos ont été fixées sur un reposoir noir - Elles honorent la mémoire de 11 soldats français et de un soldat italien.)
  • Monument aux Morts tous conflits du lieu-dit Le Cros-de-Cagnes (Pas de photo) (Square des Dardanelles, boulevard de la plage - "Le Cros-de-Cagnes aux enfants du pays Morts au champs d'honneur" - Le Monument Aux Morts honore également 4 soldats italiens de la guerre 1914-1918 sous le dénominatif "alliés". - Soldats italiens)
  • Tableau commémoratif 1914-1918, mairie annexe Cros-de-Cagnes (Photo indexée) (Salle principale de la mairie annexe de Cros-de-Cagnes, lieu-dit de Cagnes-sur-Mer - 11 plaques métalliques avec photos ont été fixées sur un reposoir noir - Parmi les 11 plaques honorant 12 soldats, l'une honore la mémoire d'un soldat italien. - Soldats italiens)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument de Cros commune rattachée à Cagnes-sur-Mer- Alain Choubard

Caille (insee: 06028) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (A l'extérieur de l'église)

Cannes (insee: 06029) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Tombes militaires (Photo indexée) (Cimetière Grand Jas - Soldats belges)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts Crimée (Photo indexée) (Ile Sainte Marguerite - Monument sans noms guerre de Crimée.)
  • Carré militaire de l’île Sainte-Marguerite (Photo indexée) (Île Sainte-Marguerite)
  • Plaque de rue pour les frères CASANOVA (Photo indexée) (Rue des frères CASANOVA)
  • Plaque de rue pour Louis PERRISSOL (Photo indexée) (Rue Louis PERRISSOL, vieux Cannes)
  • Plaque de rue pour Raymond MATHIEU (Photo indexée) (Rue Raymond MATHIEU, vieux Cannes)
  • Plaque commémorative, rue Le Poussin (Photo indexée) (Sur le mur du palais de Justice)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif aux marins (Photo indexée) (Square Jean HIBERT - "A la mémoire des marins cannois morts pour la France - bataille navale Barfleur La Hougue 29 mai - 3 juin 1692".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des élèves juifs déportés du lycée Carnot (Photo indexée) (Lycée Carnot au 90 Boulevard Carnot - Sur le mur extérieur de l'entrée principale du lycée : "A la mémoire des élèves du lycée Carnot , déportés entre 1943 et 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs - Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie - Plus de 400 d'entre eux vivaient dans les Alpes-Maritimes - En leur mémoire, refusons toute atteinte à la dignité humaine - Soyons vigilants ! Cannes, le 6 mai 2011" - La plaques a été inaugurées le 6 mai 2011 suite aux recherches de l'Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés des Alpes-Maritimes (AMEJDAM) - )
  • Stèle commémorative fusillés villa Montfleury (Photo indexée) ("Boulevard Montfleury au niveau du 42 - Hommage aux résistants fusillés le 15 août 1944 à la villa Montfleury, siège de la Gestapo cannoise (1943-1944) - "Cannes et l'humanité aux victimes de la Gestapo 15 août 1944" - La Gestapo cannoise apprend le débarquement allié en Provence - Dans la journée du 15 août, le capitaine Hans Josef MOSER, chef de la Gestapo cannoise, passe son temps au téléphone en essayant d'obtenir des ordres de ses supérieurs de Nice (06) - Il reçoit finalement l'ordre de rejoindre le siège niçois de la Gestapo à la villa Trianon au quartier Cimiez pour le 16 août au matin - Pendant ce temps, ses deux lieutenants, Willy BAUER et Richard HELD, brûlent les documents compromettants dans le jardin - Sont également présents BILHARTZ et WIERGES qui portent des caisses, trois feldgendarmes requis par MOSER pour protéger leur fuite vers Nice (06) et l'Italie, le chauffeur Barthélémy, les femmes et maîtresses Hélène MONTI, Berthe BLANCHET, et Adèle la femme de WIERGES sauf la Lily de BAUER - Une équipe des Groupes d'Action du Parti Populaire Français (G.A. - P.P.F.) composée de Bruno ALLEGRI, Joseph COURT, Lucien GARINO et Paul MALAGUTI est venue depuis la villa Conchita pour assurer la sécurité et obtenir de l'essence pour fuir à leur tour en Italie - Dans les caves de la villa se trouvent enfermés douze résistants (10homems et deux femmes) dans 4 cellules - La villa accueille également un stock d'armes - Le capitaine MOSER craint une action de la résistance - Paul MALAGUTI est placé comme sentinelle à la grille de la villa - Après un dîner très arrosé, un premier groupe part vers 20 heures - Le regroupement doit avoir lieu le lendemain matin au siège de la Gestapo niçoise, villa Trianon au quartier de Cimiez - Sont encore présents MOSER, HELD et BAUER ainsi que MALAGUTI et peut-être au moins un feldgendarme - A 20 heures 30, alors qu'il fait encore jour, les trois agents de la Gestapo descendent au sous-sol rejoindre les prisonniers - Ils vont les liquider - Deux femmes se trouvent dans la cellule 2 - Il s'agit de Concetta BIACCA d'Antibes (06) et d'une tchèque à l'identité inconnue - Dans les 3 autres cellules se trouvent 10 hommes - Marcel NEYDORFF arrêté le 7 août 1944 par les G.A. - P.P.F. et livré à la gestapo cannoise - Il craque probablement sous la torture ce qui entraîne l'arrestation de plusieurs résistants le 9 août 1944 : le douanier Marius MARTINI (06) de Vence, le fontainier de la compagnie des eaux d'Antibes (06) Louis BALESI, son beau-frère Hippolyte SÉGURAN de Cagnes-sur-Mer (06), Gustave BINY et Alfred FROIDUROT - Ils rejoignent dans les cellules Jean-Baptiste ALBERTINI arrêté dans la nuit du 27 au 28 juillet, Pierre CHALMETTE arrêté le 25 juillet 1944, Georges KRENGEL et l'inspecteur de police Edouard NEGRI - MOSER fait sortir la tchèque - Lorsque Concetta BIACCA passe devant BAUER, celui-ci lui tire une balle dans la tête - Elle s'agrippe à lui et le fait tomber - NEGRI en profite pour bondir dans l'escalier sous les balles qui sifflent et s'enfuit par le jardin malgré les balles tirées sur lui (peut-être par MALAGUTI ?) - Derrière lui, c'est le massacre - Les trois agents de la Gestapo vident leurs chargeurs sur les résistants (sauf sur la tchèque qui est épargnée mais dont on ignore le sort final) - BAUER blesse même HELD d'une balle dans le pied - HELD remonte pour se soigner - MOSER et BAUER donnent les coups de grâce puis remontent - Un deuxième et dernier convoi quitte ensuite la villa Montfleury direction Nice entre minuit et deux heures - Mais au sous-sol, Marcel NEYDORFF et Louis BALESI ont survécu - Quelques heures plus tard, les secours prévenus par NEGRI, arrivent - Source : Pierre JÉROSME, De l'engagement de la nation française dans la triste aventure du gouvernement de Vichy, Mémoires du XXe siècle, L'Harmattan, Paris, 1994, pages 130-154 et Jean-Louis PANICACCI, Les lieux de mémoire - De la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Éditions Serre, 1997, pages 18 et 65-108.")
  • Plaque commémorative Léon NOËL (Photo indexée) ("Façade extérieure immeuble du 35 rue Léon NOËL - "Ici est tombé sous les balles de la gestapo Léon NOËL Corps Franc du M.U.R. pour sauver sescamarades et défendre son pays".")
  • Plaque commémorative Claude LEVISALLES (Photo indexée) ("Façade extérieure du 35 rue Léon NOËL à Cannes (06) - "Souvenir - Claude LEVISALLES - Né le 7 octobre 1904, membre de la résistance, arrêté dans cette maison le 21 septembre 1943, déporté en Allemagne le 15 mai 1944, Mort pour la France".")
  • Plaque commémorative Hélène VAGLIANO (Photo indexée) (" rue de Metz, mur extérieur de l'école primaire Hélène VAGLIANO - "Reconnaissance de la ville de Cannes à Hélène VAGLIANO 1909-1944 - Valeureuse héroïne de la résistance, exmeple de courage face à ses tortionnaires, fusillée le 15 août 1944 - Plaque "hommage" dévoilée à l'occasion du 50ème anniversaire de la Libération de Cannes par son maire, Monsieur Michel MOUILLOT, Vice-Président du Conseil Régiona - En présence de Monsieur Pierre FERRARI, recteur de l'Académie de Nice chancelier des universités - Le 24 septembre 1994".")
  • Plaque commémorative Maurice DERCHÉ (Photo indexée) ("Mur extérieur de la villa Val d'Or située au 8 avenue Maurice DERCHÉ - "Maurice DERCHÉ victime de la barbarie nazie a habité cette maison de 1935 à 1943" - Responsable du Corps-Francs cannois de l'Armée Secrète (AS 24), Maurice DERCHÉ est arrêté par la Gestapo le 21 septembre 1943 suite à la dramatique perquisition réalisée chez Léon NOËL le même jour - La Gestapo découvre des documents des M.U.R. sur Maurice DERCHÉ - Il décède en déportation.")
  • Monument aux Morts quartier Cannes La Bocca (Photo indexée) (Boulevard Honoré Soustrelle, mur extérieur de l'Ecole Bocca Verrerie - Un niveau supérieur 1914-1918 (dont 16 soldats italiens présents sur un autre relevé) et un niveau inférieur 1939-1945 et Afrique du Nord.)
  • Plaque commémorative des soldats italiens (Photo indexée) (Monument aux Morts quartier cannes-La-Bocca, Boulevard Honoré Soustrelle, mur extérieur de l'Ecole Bocca Verrerie - Un niveau supérieur 1914-1918 (dont les 16 soldats italiens de ce relevé) et un niveau inférieur 1939-1945 et Afrique du Nord.)
  • Stèle commémorative Francis TONNER Henri BERGIA (Photo indexée) (Stèle commémorative située plaine de la Siagne avenue Francis TONNER au niveau du rond-point de la Frayère - Inscription : "A la mémoire des deux héros de la résistance Francis TONNER, chef des Corps Francs du M.U.R., Henri BERGIA, Corps Franc du M.U.R., tombés pour la Libération de la France au côté des soldats américains - 23 août 1944" )
  • Stèle commémorative Pierre SÉMARD (Photo indexée) (Place Pierre SÉMARD, devant la gare centrale de Cannes (06) - Il existe également une avenue Pierre SÉMARD près de la gare de La Bocca à Cannes (06) - Cette stèle commémorative a été inaugurée en 1975 - Sous une plaque en pierre sculptée à l’effigie de Pierre SÉMARD on peut observer une petite plaque commémorative sur laquelle est inscrit : "Pierre SÉMARD fusillé par les nazis le 7 mars 1942 à Évreux" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 44.)
  • Stèle commémorative agents S.N.C.F. Cannes (Photo indexée) (Place Pierre SÉMARD - Inscription : "A la mémoire des agents SNCF tués par faits de guerre 1939-1945" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 44.)
  • Stèle commémorative 1914-1918 de l'AS Football Cannes (Photo indexée) (Dans l'enceinte du stade des Hespérides, érigée par l'ASSOCIATION SPORTIVE FOOT-BALL CANNES à la mémoire de ses membres morts pour la Patrie 1914-1918 )
  • Carré militaire «Bataille de la Marne» (Photo indexée) (Dans le cimetière du Grand Jas, carré mixte du Souvenir Français -"Aux Morts pour la Patrie, A nous le Souvenir, A eux l'Immortalité" - "Aux veuves et orphelins victimes de Guerres")
  • Plaque commémorative du lycée Carnot (Pas de photo) ()
  • Carré de corps restitués (Photo indexée) (Dans le cimetière du Grand Jas - "La Ville de Cannes à ses enfants morts pour la France. Soldats Morts pour la France 1914-1918")
  • Carré militaire «Verdun» (Photo indexée) (Dans le cimetière du Grand Jas, carré mixte du Souvenir Français )
  • Carré militaire «Algérie» (Photo indexée) (Dans le cimetière du Grand Jas, carré du Souvenir Français )
  • Carré militaire «Champagne» (Photo indexée) (Au centre du cimetière du Grand Jas, Carré du Souvenir Français - "Aux morts pour la patrie, A nous le souvenir, A eux l'immortalité, Souviens-toi, ils sont morts pour que tu restes Français")
  • Carré militaire des Tirailleurs Sénégalais (Photo indexée) (Dans le cimetière du grand Jas, à coté du carré Champagne, le long de la haie - "A la mémoire des Tirailleurs Sénégalais morts pour la France 1914-1918")
  • Carré militaire (Photo indexée) (Dans le cimetière du Grand Jas, à l'extrémité de l'allée de Verdun - "Carré militaire Russe 1914-1917" - Soldats russes)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument-
  • Monument-
Relevé signalé:
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - Cimetière du Grand Jas - Mémorial des Sénégalais Morts pour la France - inauguré le 28/10/2002 [par Alain GIROD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Apposée sur le mur du Lycée Jules Ferry, à la mémoire des 39 victimes 39-45 [par claude RICHARD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - 39-45, loge maçonnique « Science & Solidarité » rue Budin [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Avenue des mûriers à La-Bocca, 2 résistants tués (Gabriel BERRONE- Clément COSTA) [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - élèves juifs du lycée carnot avec noms dans le lycée ( plaque extérieure sans noms déjà en ligne) [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Institut Stanislas : élèves Morts + plaque du capitaine Marcel VAISSEA Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 45 et 46 [par Jimmy TUAL]
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle et monument pour b24 La Croix des Gardes Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 35 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - école MINICONI rue de Metz près école VAGLIANO (marqué en cours par erreur) [par Jimmy TUAL]
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle Jean MOULIN port Canto (marqué en cours par erreur) [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Déportés juifs, cimetière annexe Cannes L'Abadie (marqué en cours par erreur) [par Jimmy TUAL]

Cantaron (insee: 06031) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Cap-d'Ail (insee: 06032) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (2) (Photo indexée) (A l'entrée du cimetière communal)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Proche de l'Hôtel de Ville. Il en existe un autre dans le cimetière communal au dessus de la Moyenne Corniche. )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (50 avenue du Prince Rainier III (moyenne corniche).)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative place de la libération (Photo indexée) (Place de la Libération - Un monument commémoratif comporte deux plaques commémoratives : l'une inaugurée le 3 septembre 1945 (1er anniversaire de la libération de Cap-d'Ail) et l'autre le 3 septembre 1984 - Inscription de la plaque du 3 septembre 1945 : "Ici le 3 septembre 1944, après 5 jours de combats, les volontaires de la brigade Saint-Just (F.T.P.F., Cie Cyrano) et les éléments avancés américains du capitaine WALLS soutenus par les tirs de la Royal Navy ont contraint les forces allemandes à la retraite abandonnant morts et prisonniers. Le 3 septembre 1945" - Inscription de la plaque du 3 septembre 1984 : "Compagnie C du 509e Bataillon d'Infanterie parachutiste (U.S. ARMY) - Hommage aux anti-fascistes italiens du groupe M.O.I. (Main-d'Oeuvre Immigrée), à ses résistants, à ses déportés en Italie et en Allemagne, à ses internés - Les tirs de la Royal Navy venaient de l'Edgar Quinet (équipage anglais) - Le 3 septembre 1984, 40ème anniversaire".)

Carros (insee: 06033) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Cimetière de Carros-le-Vieux - "A nos morts glorieux")
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (Près du vieux moulin à vent sur le parking du vieux carros)

Castagniers (insee: 06034) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Près de l'église)

Castellar (insee: 06035) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Mairie (Photo indexée) (En caçade de la mairie)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Stèle commémorative inaugurée en 1982 à Fascia Fonda honorant la mémoire de 5 alpins tués le 22 juin 1940 - Ce jour-là, dans l'après-midi, profitant du brouillard, les italiens parviennent à submerger le poste avancé de Fascia Fonda à Castellar (06) tenu par 11 alpins du 76e B.A.F.- Le combat a lieu au corps à corps - 5 alpins sont tués, 1 homme est fait prisonnier et 6 autres (dont 2 blessés) parviennent à décrocher - Inscription : "Le 22 juin 1940, au lieu-dit "Fascia Fonda" à la frontière le caporal-chef FRUCHARD Ange, les alpins BOSIO Honoré, FEDDUCIO Icar, PHILIPPOT René, RAMEL Ange du 76e Bataillon Alpin de Forteresse sont tombés pour la France - Le souvenir français" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 11, http://www.memoire-des-alpins.com/historique-des-troupes-alpines/1939-1940-2/bataille-des-alpes/historique et http://sfam.blog4ever.com/blog/lire-article-374875-1561401-_orages_sur_les_alpes_la_bataille_des_alpes_dans_l.html)
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque Libération par First Special Service Force (voie FSSF), Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36. [par Jimmy TUAL]
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - 1940 : stèle aux combattants de l'armée des Alpes, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 11 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque érigée dans le cimetière, comportant 27 plaques en émail, dont 16 avec une photo du défunt [par Patrick SPRIET]

Castillon (insee: 06036) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Entrée Sud du village)
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque Libération par First Special Service Force (nouveau village) Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36 [par Jimmy TUAL]

Caussols (insee: 06037) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur le mur extérieur de l'église.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Monument inauguré en 1984)

Châteauneuf-d'Entraunes (insee: 06040) Relevés en ligne :
  • Monument commémoratif (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative faisant office de Monument Aux Morts (Photo indexée) (à côté de l'église du bourg, encastré dans le mur du cimetière)

Châteauneuf-Grasse (insee: 06038) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Près du cimetière.)

Châteauneuf-Villevieille (insee: 06039) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Face à l'église)

Cipières (insee: 06041) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Clans (insee: 06042) Relevés en ligne :
  • Plaque Commémorative (Photo indexée) (Sur le perron de l'église - "Hommage Respectueux - Maudits soient les responsables de la guerre et honneur à ceux qui ont travaillé pour la Paix" - Le monument a été inauguré le 20/11/1921. )
  • Plaque commémorative Auguste REBOA (Pas de photo) (Cette plaque se trouve à droite du Monument Aux Morts de Clans (06), près du cimetière - Inscription : "La jeunesse de Clans à son regretté camarade Augustin REBOA déporté mort au camp de Buchenwald en mai 1944". - Source : http:www.bddm.org et Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 26 et 98.)
  • Plaques commémoratives déportés juifs (Pas de photo) (3 plaques commémoratives rappelent la rafle de 27 juifs le 25 octobre 1943 à Clans (06) - Elles se trouvent sur le mur de la mairie - Des juif se sont réfugiés dans le haut-pays niçois à Clans (06) en zone d'occupation italienne pour fuir les persécutions - Les allemands prennent le contrôle de la zone d'occupation italienne en septembre 1943 et y commencent les persécutions - Le 25 octobre 1943 a lieu la rafle de Clans - Au petit matin, un détachement S.S. mené par Aloïs BRÜNNER parvient à atteindre le village sans que l'alerte soit donnée - Aloïs BRÜNNER dispose d'indications précises et se rend dans les maisons où sont cachés des juifs - 27 personnse sont regroupées au bar des tilleuls puis embarquées dans des camions sous la pluie - Ils sont emmenés à l'hôtel Excelsior puis à l'hôtel Hermitage à Nice (06) - Ils sont brutalement interrogés puis déportés en train vers le camp de transit de Drancy (93) - Ils sont ensuite déportés ver le camp d'extermination d'Auschwitz II Birkenau - Un seul survit : Henry BILY - Une 1ère plaque sans noms est inaugurée en 1993 sur le mur de la mairie - On peut y lire : "Le 25 octobre 1943, un détachement de la S.S. conduit par son chef Aloïs BRÜNNER, arrêta 27 juifs sur les 70 qui s'étaient réfugiés à Clans, les autres ayant pu être sauvés grâce au dévouement des Clansois. Ils furent déportés dans les camps de la mort. Seul revint, après deux années de déportation, Henry BILY, médaillé de la Résistance. Cette plaque, témoignage de ce tragique événement, a été apposée par la municipalité de Clans à la mémoire de ces victimes du nazisme. Le 25 octobre 1993" - Des recherches ont permis d'identifier 23 des 27 déportés - Une seconde plaque est inaugurée sous la première en 2003 avec 19 noms dont celui du seul survivant Henry BILY - On peut y lire : "A la mémoire des déportés d'octobre 1943 (suivent les 19 noms) ...et honneur aux Clansois qui au péril de leur vie ont sauvé de nombreuses familles juives, 27 avril 2003" - Paul et Edwige ISOART ont été décorés de la Médaille des Justes comme l'indique une troisième plaque rajoutée sous les deux premières : "Clans se souvient avec fierté d'Edwige et Paul ISOART. Ils figurent sur l'Arbres des Justes à Jérusalem. 25 avril 2004" - Ce relevé comporte 18 noms - N'est pas inscrit le nom du seul survivant Henry BILY - Sont marquées comme inconnues les 8 personnes décédées en déportation et non encore inscrites sur la plaque (des emplacements ont été prévus pour elles sur la plaque et sont laissés vide pour l'instant) - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 31, Sourgentin n° 168 (octobre 2005), "Les juifs à Nice et dans le Comté", article "Clans, 25 octobre 1943" écrit par Jean KLEINMANN, page 21, André BILY, "Destin à part", L'Harmattan, 1995.)

Coaraze (insee: 06043) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Collongues (insee: 06045) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (1789-1989 : Collongues à ses enfants morts pour la patrie)

Colomars (insee: 06046) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque commémorative de la paroisse située dans l'église ND de la Nativité [par Thadée SZALAMACHA]

Conségudes (insee: 06047) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Contes (insee: 06048) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque faisant office de monument aux morts (Photo indexée) (Hameau de Sclos - Sur le mur de l'église)
  • Monument commémoratif Charles ALUNNI (Photo indexée) (Square Charles ALUNNI situé avenue Charles ALUNNI)
  • Plaque avenue Charles ALUNNI (Photo indexée) (Avenue Charles ALUNNI)
  • Plaque commémorative faisant office de MaM (Photo indexée) (Hameau de la Vernéa. Située sur la façade de l'église. Dédicace: A nos glorieux morts)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Hameau La Pointe de Contes Dédicace: La Pointe de Conte à ses Glorieux Enfants)
  • Tableau commémoratif (Photo indexée) (Hameau de Sclos dans l'église Ste Hélène. Dédicace: Les enfants de Sclos de Contes morts pour la France pendant la Grande Guerre 1914-1918)
  • Plaque commémorative Paul D'ORTOLI (Pas de photo) (Située dans descente D'ORTOLI - Inauguré en 1945 pour honorer la mémoire du percepteur Paul D'ORTOLI arrêté pour faits de résistance et décédé en déportation - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 26 et 77.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Joel Godin
  • Monument (monument du hameau de Sclos) - Alain Choubard

Courmes (insee: 06049) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Mairie (Photo indexée) (mur nord de la Mairie)

Coursegoules (insee: 06050) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Cimetière communal)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 15 octobre 1919)

Cuébris (insee: 06052) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Contre le mur de la Mairie. Fait office de MAM.)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Daluis (insee: 06053) Relevés en ligne :
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative (Photo indexée) ("sur la route en direction de Guillaumes au niveau de la pierre "tête de femme")

Drap (insee: 06054) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Tombes de corps restitués à la famille (Pas de photo) (Dans le cimetière communal)

Duranus (insee: 06055) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur le mur extérieur de l'église)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Entraunes (insee: 06056) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Escragnolles (insee: 06058) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur la place, près de la Mairie.)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Èze (insee: 06059) Relevés en ligne :
  • Carré militaire (Photo indexée) ()
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant l'église N Dame de l'Assomption, à Eze-village)
  • Plaque commémorative paroissiale (Photo indexée) (dans l'église)

Falicon (insee: 06060) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Fontan (insee: 06062) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Hameau de Berghe supérieur)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Gars (insee: 06063) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur le mur de l'église)

Gattières (insee: 06064) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Completé par E.C.)
  • Monument commémoratif TORRIN et GRASSI (Photo indexée) (Place des déportés - Ce monument commémoratif a été inauguré en 1964 - Il a été déplacé d’une dizaine de mètres en 1969 pour faciliter les manoeuvres des véhicules sur la place des déportés qui sert de parking mais également de lieu pour le marché - Ce monument rappelle la série de drames survenus entre mai et juillet 1944 concernant Gattières (06) - A la suite d’actions du maquis (transports d’armes, accrochages meurtriers du 6 juin 1944 qui coûtent la vie à un soldat allemand et au résistant Jean BUTELLI du groupe Morgan), deux opérations de représailles menées par les allemands touchent Gattières (06) - La première a lieu le 31 mai 1944 - Tous les hommes sont rassemblés sur la place - 17 jeunes sont envoyés au S.T.O. et cinq autres dans un camp disciplinaire - Même scénario le 3 juillet 1944 - 32 Gattiérois sont envoyés auprès de l’Organisation Todt en Normandie, le village est menacé de destruction et 6 otages (parmi lesquels le maire) sont conduits à la villa Trianon, siège de la Gestapo niçoise : deux d’entre eux, les F.T.P.F. Séraphin TORRIN et Ange GRASSI, dénoncés, sont condamnés à mort le 7 juillet 1944 à l’hôtel Ruhl à Nice (06) et pendus devant plusieurs centaines de personnes aux réverbères de l’avenue de la Victoire - Leurs corps demeurent exposés durant trois heures afin de terroriser la population - Une plaque commémorative se trouve derrière le monument commémoratif et rappelle ces événements - Monument intitulé Flammes réalisé par le sculpteur LIPA en 1963 - Les deux flammes initialement en polyester symbolisent les deux résistants pendus - Le monument est inauguré le 30 août 1964 - Les flammes en polyester sont en bronze depuis 1999 conformément au souhait initial de l’artiste et le monument actuel inauguré le 7 juillet 1999 - Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 18-19 et 56, explications sur les bornes devant le monument commémoratif.")
  • Plaque commémorative TORRIN et GRASSI (Photo indexée) (Place des déportés - Plaque commémorative inaugurée en 1952 - Un monument commémoratif aved la sculpture intitulée flammes réalisée par LIPA a été inauguré en 1964 puis transformé et réinauguré le 7 juillet 1999 - La plaque commémorative et le monument rappellent la série de drames survenus entre mai et juillet 1944 concernant Gattières (06) - A la suite d’actions du maquis (transports d’armes, accrochages meurtriers du 6 juin 1944 qui coûtent la vie à un soldat allemand et au résistant Jean BUTELLI du groupe Morgan), deux opérations de représailles menées par les allemands touchent Gattières (06) - La première a lieu le 31 mai 1944 - Tous les hommes sont rassemblés sur la place - 17 jeunes sont envoyés au S.T.O. et cinq autres dans un camp disciplinaire - Même scénario le 3 juillet 1944 - 32 Gattiérois sont envoyés auprès de l’Organisation Todt en Normandie, le village est menacé de destruction et 6 otages (parmi lesquels le maire) sont conduits à la villa Trianon, siège de la Gestapo niçoise : deux d’entre eux, les F.T.P.F. Séraphin TORRIN et Ange GRASSI, dénoncés, sont condamnés à mort le 7 juillet 1944 à l’hôtel Ruhl à Nice (06) et pendus devant plusieurs centaines de personnes aux réverbères de l’avenue de la Victoire - Leurs corps demeurent exposés durant trois heures afin de terroriser la population - Inscription : ""Ici sur cette place le 31 mai et le 3 juillet 1944, la population de Gattières fut rassemblée par les allemands - 70 gattiérois furent déportés parmi lesquels TORRIN et GRASSI pendus par les nazis le 7 juillet 1944 avenue de la victoire à Nice - N’oubliez jamais !" - Jean-Louis PANICACCI, ""Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 18-19 et 56, explications sur les bornes devant le monument commémoratif.")

Gilette (insee: 06066) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Gorbio (insee: 06067) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (située à l'intérieur de l'église du village)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Relevé signalé:
  • Carré militaire (Relevé Et Photo) [par michel CANTILLON]

Gourdon (insee: 06068) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Albert BELLEUDY et André BELLEUDY (Pas de photo) (Plaque commémorative située sortie du canal du Foulon )
  • Plaque commémorative Raymond BAILLE (Pas de photo) (Parking de la Rougière à Gourdon (06) )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Grasse (insee: 06069) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts du Plan-de-Grasse (Photo indexée) (Paroisse du Plan-de-Grasse)
  • Plaque commémorative 1914-1918 du lycée Amiral de Grasse (Pas de photo) (Hall d'entrée du lycée Amiral de Grasse)
  • Monument aux Morts de Plascassier (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Au n°22 de la rue de l'Oratoire)
  • Plaque commémorative Jordan OUTCHAROV (Photo indexée) (située canal de la Siagne, quartier Saint-Jacques Château-Folie à Grasse (06))
  • Plaque de rue Pierre COLOMBAN (Photo indexée) (Place Colomban à Grasse (06))
  • Monument commémoratif Résistance et Déportation (Photo indexée) (Place du Jeu de Ballon, cours Honoré Creps - Le mur de la partie gauche symbolise une prison - On observe un interné derrière les barreaux - Une plaque se trouve sous l'interné avec inscrit : "Aux patriotes de la Résistance morts pour la France (suivent les noms) - La ville de Grasse reconnaissante" - Sur la partir droite, on observe un déporté qui reste debout avec à ses pieds des cadavres.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place du Petit Puy - Inauguré le 4 mars 1928)
  • Monument aux Morts de Magagnosc (Photo indexée) (Avenue Auguste Renoir - "A nos morts glorieux")
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Jacques (Photo indexée) ( Route d'Auribeau - "Aux morts du quartier Saint-Jacques, 1914-1918 / 1939-1945")
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Jean (Photo indexée) (Chemin Saint-Jean - "Les habitants du quartier Saint-Jean à leurs enfants morts pour la Patrie, 1914-1918/1939-1945" - Indication de l'année et du lieu de décès)
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Mathieu (Photo indexée) (Route de Saint-Mathieu - "Aux enfants de Saint-Mathieu morts pour la France et la Liberté" - Indication du grade et du mois/année de décès)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif des 18e, 58e, 115e, 23e, 63e B.C.A. et 5e B.T.C.A. (Photo indexée) (Caserne de gendarmerie Kellermann, 4 avenue Sidi Brahim - «Honneur aux officiers, sous-officiers, caporaux et chasseurs des 18e B.C.A., 58e B.C.A., 115e B.C.A., 23e B.C.A., 63e B.C.A., 5e B.TC.A. tombés au champ d'honneur au cours des guerres 1914/1918 et 1939/1945»)
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Antoine (Photo indexée) (Avenue Henri DUNANT - "Aux enfants du quartier Saint-Antoine morts pour la France")
  • Monument commémoratif de la 2e Légion de Garde Républicaine, 3e escadron (Photo indexée) (Caserne de Gendarmerie mobile du quartier Saint-Claude, 11 Chemin des Gardes - "A nos morts")
  • Plaques commémoratives du collège CARNOT (Photo indexée) (6 boulevard CARNOT - "Les anciens élèves à leurs camarades morts pour la France - 1914/1918" - Deux plaques, classification par ordre alphabétique)
  • Plaque commémorative des avocats (Photo indexée) (Ancien Palais de Justice 18 de la rue de l’Ancien Palais de Justice - "A la mémoire de leurs confrères morts à l'ennemi - Les avocats du barreau de Grasse")
  • Carré mixte du cimetière Sainte-Brigitte (Photo indexée) (Avenue de la Libération - Il se décompose en 3 parties : la 1ère partie comprend les Poilus de la Première Guerre Mondiale, la seconde les soldats de la Seconde Guerre Mondiale et autres conflits au-delà de cette période (ces deux parties sont contigues), la 3ème (dite " Petit Carré militaire ") étant indépendante et le long de l’allée centrale du cimetière contient un peu de toutes les périodes précitées )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Gréolières (insee: 06070) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (A l'entrée du village)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Guillaumes (insee: 06071) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Cimetière communal)
  • Plaque commémorative de Barel (Photo indexée) (Dans l'église du hameau de Barel)
  • Plaque commémorative Jean VERSELLI (Pas de photo) (Hameau de Bouchanières)

Ilonse (insee: 06072) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Mairie (Photo indexée) (Sur le mur de la Mairie)

Isola (insee: 06073) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant la Mairie)
  • Plaque commémorative Marcel MASSES (Pas de photo) (Quartier du Clouté)
  • Plaque commémorative Louis CLARY (Pas de photo) (Quartier Saint-Roch)
Relevé signalé:
  • Autre (Relevé Et Photo) - Plaque de schiste incisée manuellement par un soldat de la 1ère DFL col de la Lombarde, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 38 [par Jimmy TUAL]

L'Escarène (insee: 06057) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts de l'Escarène (Photo indexée) ()
  • Mausolée de la 1ère Division Française Libre (Photo indexée) (allée de Verdun, dans le cimetière - "Aux Morts glorieux de la 1ère D F L - l'Authion" - "Ce mausolée a été érigé à l'endroit même où furent inhumés 262 combattants appartenant à la 1ère D.F.L.tombés en 1945 dans les durs combats du massif de l'Authion" - "86 d'entre eux dont les corps n'ont pas été réclamés par leur famille reposent autour de cette crypte" - Liste des noms des corps restitués avec initiale du prénom, classée par ordre alphabétique sur plaques de bronze en partie supérieure - Dans la crypte ouverte, 86 cases fermées par une plaque de bronze avec nom et prénom (un seul inconnu), sur cinq niveaux - "Ce mausolée a été inauguré par le Général de Gaulle président de la République le 23 octobre 1960" - Fait suite au monument provisoire inauguré par le Gl de Gaulle le 12 septembre 1948 - Voir site "francaislibres.net")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument-

La Bollène-Vésubie (insee: 06020) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Stèle commérative Pra d’Alart (Pas de photo) (Stèle commémorative située au Pra d’Alart -Le 31 août 1944, les F.F.I. (groupe Morgan, Cie Gauthier et Cie F.T.P.F. Giaume) ont reçu l’ordre de prendre possession du col de Turini - Une colonne part depuis La Bollène-Vésubie (06) - Lucien PISANO et Nicolas CORNU du Groupe Morgan partent en éclaireur sur leurs motocyclettes - Ils ne reparaissent pas - Trois bergers préviennent la colonne de 3 camions (une compagnie par camion) de la présence des allemands - La colonne s’arrête - Le groupe Morgan part en reconnaissance et est repoussé avec pertes (4 tués) par les allemands - Marius PISANO et Nicolas CORNU ont en fait été abattus par une rafale de fusil-mitrailleur tirée par une patrouille allemande à deux kilomètres du col - Leurs corps sont retrouvés sur le bord de la route en février 1945 - Source : Jean-Louis PANICACCI, " Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 15.)
  • Stèle commémorative route du col de Turini (Pas de photo) (Stèle commémorative pour 3 F.T.P.F. arrêtés par les allemands le 19 août lors d’une opération de ravitaillement et abattus trois kilomètres au dessus du village - Source : Jean-Louis PANICACCI, " Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 19)

La Brigue (insee: 06162) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur la place de Nice)

La Colle-sur-Loup (insee: 06044) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative FFI groupe Jean Bart (Photo indexée) (Mur de la Mairie)
  • Plaque commémorative 1914-1918 église Saint-Jacques (Photo indexée) ("La paroisse de la Colle reconnaissante envers ses enfants morts glorieusement pour la Patrie - Notre Dzme du suffrage priez pour eux".)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Le monument au Morts et l'Église- Fred

La Croix-sur-Roudoule (insee: 06051) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière communal)

La Gaude (insee: 06065) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
  • Monument- Alain Choubard

La Penne (insee: 06093) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Plaque sur le mur de la chapelle en face de la mairie)
  • Monument commémoratif pour Félicien CHARVIN (Photo indexée) (col saint-andré, chemin de Crosseuges, dans le champs en contrebas de la première maison)
  • Monument commémoratif pour Jean BONNET (Photo indexée) (Au niveau du Col Saint-André)

La Roque-en-Provence (insee: 06107) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

La Roquette-sur-Siagne (insee: 06108) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place José Thomas - Inauguré le 7 mai 1922)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Franck Boulinguez

La Roquette-sur-Var (insee: 06109) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Monument aux Morts Quartier de Baus Rous (Photo indexée) (Quartier de Baus Rous)
  • Plaque commémorative conseil municipal (Photo indexée) (Dans l'entrée de l'hôtel de ville - "Guerre 1914-1918 Le conseil muncipal à ses collègues Morts pour la France".)

La Tour (insee: 06144) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Façade de la Mairie)
  • Monument Aux Morts du hameau de Roussillon (Pas de photo) (Roussillon à ses enfants morts pour la Patrie, 1914-1918 et 1939-1945)

La Trinité (insee: 06149) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative de Laghet (Photo indexée) (A l'entrée du sanctuaire - Hommage Reconnaissance aux Enfants de Laghet et Elèves du Petit Séminaire (hameau de La Trinité-Victor - mairie annexe))
  • Carré militaire (Photo indexée) (Dans le Carré B du cimetière communal - 9 tombes individuelles.)
  • Plaque commémorative MACCAGNAN (Photo indexée) (Plaque commémorative située à l'angle du boulevard François SUAREZ et du boulevard du général DE GAULLE - Inscription : Ici est tombé glorieusement le 25 mai 1944 Charles MACCAGNAN Mort pour la France 1912-1944 - Charles MACCAGNAN est un ouvrier domicilié à Drap (06) et travaillant à Nice (06) - Le 25 mai 1944, à 4h30, il est abattu en rentrant du travail par une sentinelle allemande au pont de L'Ariane - Il décède de ses blessures à l'hôpital Saint-Roch à Nice (06).)

La Turbie (insee: 06150) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Le Monument aux Morts de La Turbie se dresse au cœur du cimetière communal, sur la colline du Pueil et domine le village - Source d'information : sur le Monument et également d'après le Livret édité lors de l'inauguration, le 26 juin 1921, du Monument dédié aux Morts pour la Patrie, auteur : Philippe CASIMIR)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Eglise Saint-Michel)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Lantosque (insee: 06074) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Parvis de l'église)
  • Plaque commémorative de Pélasque (Photo indexée) (Eglise de Pélasque)
  • Plaque commémorative, église Saint Arnoux (Photo indexée) (dans l'église Saint Arnoux - "A la mémoire des enfants de la paroisse de Loda morts pour la France 1914-1918")
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - De Saint-Colomban dans l'église de ce hameau [par Guillaume ROELLY]

Le Bar-sur-Loup (insee: 06010) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Plaque dans l'église)
  • Plaque commémorative 1939-1945 (Photo indexée) (Dans la rue principale. Résistants fusillés le 10 juin 1944.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière.)
  • Stèle commémorative GRAFFINO-APPOLIN (Photo indexée) (carrefour du Pré-du-La, à l'angle de la route de Grasse et du chemin des Martelles - Inscription "Ici furent fusillés deux héros de la résistance APPOLIN Pierre âgé de 23 ans d'Antibes, GRAFFINO Joseph âgé de 19 ans d'Antibes" - Le 17 mars 1944, un attentat coûte la vie au consul fasciste-républicain d'Antibes - Plusieurs résistants sont arrêtés et internés au quartier allemand de la maison d'arrêt de Nice (06) - Le 10 juin 1944, 13 résistants sont sélectionnés dans cette prison par la Gestapo de Nice (06) pour être exécutés dans des opérations de représailles - Le camion les emmène jusqu'au Bar-sur-Loup où Joseph GRAFFINO et Pierre APPOLIN sont exécutés à l'angle de la route de Grasse et du chemin des Martelles vers 19 heures pour venger le consul fasciste-républicain - Les 11 autres sont fusillés à Saint-Julien-du-Verdon (04) le lendemain en représailles d'attaques menées dans ce secteur par les maquisards F.T.P.F. - Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusill%C3%A9s_de_Saint-Julien-du-Verdon et Jean-Louis Panicacci, Les lieux de mémoire - De la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Éditions Serre, Nice, 1997, page 18.)

Le Broc (insee: 06025) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Près du cimetière)
  • Plaque commémorative RICHIER GARENTE (Photo indexée) (Plaque accrochée sur la tombe de Jean GARENTE au cimetière du Broc (05) - Inscription : "La population du Broc à Marcel RICHIER et Jean GARENTE fusillés par les allemands le 28 août 1944 - Souvenir" - Il existe également une place RICHIER-GARENTE au Bro (06).)

Le Cannet (insee: 06030) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Square Pietra Santa)
  • Carré militaire et tombes individuelles (Pas de photo) (Cimetière Notre-Dame des Anges)
  • Tombes individuelles (Cimetière du Claus - Toutes ces personnes enterrées au cimetière du Claus sont dites "Mort pour la France" vu sur le registre des listes fournies par le conservateur du cimetière)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
  • Monument- Alain Choubard

Le Mas (insee: 06081) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Fait office de MAM)

Le Rouret (insee: 06112) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Plaque devant l'église)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église, à gauche en entrant.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Le Tignet (insee: 06140) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Plaque au 7, impasse des tilleuls)

Les Ferres (insee: 06061) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant le cimetière)

Les Mujouls (insee: 06087) Relevés en ligne :
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative de la mairie (Pas de photo) ("Les Mujouls à ses enfants Morts Pour La France 1914-1918" - Avec l'aimable autorisation de Nathalie Giroud)

Levens (insee: 06075) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (Plaque commémorative en l'honneur des soldats de Plan-du-Var (commune de Levens, Alpes-Maritimes, France) morts au cours de la première guerre mondiale, apposée sur la façade de l'église Sainte Anne.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Au plus haut du village, route de la piscine)
  • Plaque commémorative 1914-1918 hameau de Saint-Antoine de Siga (Photo indexée) (Mur extéieur de l'église, côté parking - Inscription : Saint-Antoine Siga à ses enfants Morts pour la Patrie.)
  • Plaque commémorative RICHIER GARENTE (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Lieuche (insee: 06076) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) ()

Lucéram (insee: 06077) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Inauguré le 31 juillet 1921 - Architecte : E. TARDIEU (Nice))
  • Plaque commémorative paroissiale (Photo indexée) (dans l'église)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Malaussène (insee: 06078) Relevés en ligne :
  • Plaques commémoratives (Photo indexée) (Mur de l'église)

Mandelieu-la-Napoule (insee: 06079) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Place du Souvenir Français)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Rond-point du Balcon de l'azur, route nationale 98)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) ()
  • Ossuaire (Pas de photo) (Ossuaire (un emplacement par soldat décédé) nommé Carré militaire sur SdG - Cimetière de La Napoule, boulevard du Bon Puits - A signaler la présence dans cet ossuaire de 7 soldats serbes ( relevés à part ) et d'un mutilé de guerre décédé en 1958 (non relevé) - )
  • Ossuaire (Pas de photo) (Au sein du carré militaire (ossuaire) - Un emplacement par soldat - Soldats serbes)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle disparition 11 aviateurs b 24, plage de la raguette, mandelieu, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 34-35 [par Jimmy TUAL]

Marie (insee: 06080) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Massoins (insee: 06082) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (sur le mur à l'extérieur de l'église)

Menton (insee: 06083) Relevés en ligne :
  • Carré militaire « de Verdun » (Photo indexée) ()
  • Carré militaire « de la Marne » (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (Vieux port, square du Souvenir Français - "LES MARINS DU MENTONNAIS A LEURS CAMARADES MORTS POUR LA PATRIE ET PERIS EN MER")
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Près du cimetière communal)
  • Plaque de rue (Photo indexée) (Rue Max Barel)
  • Tombes de corps restitués (Pas de photo) (Situées dans le cimetière communal)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Située Cours George V)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Situé place des Victoires)
  • Plaque commémorative, église du Sacré-Cœur (Photo indexée) (Située dans l'église du Sacré-Cœur, avenue Edouard VII)
  • Tombes militaires (Pas de photo) (Cimetière du Trabuquet - Soldats belges)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans la basilique Saint-Michel - Soldats italiens)
  • Plaques commémoratives, basilique Saint-Michel (Photo indexée) (Situées dans la basilique Saint Miche - "Suprème sacrifice à la Patrie. Hommage à nos morts glorieux de la Grande Guerre")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif (Photo indexée) (Dans le cimetière du Trabuquet, carré de Champagne - Le Souvenir Français 1914-1918 Aux morts de toutes les guerres.)
  • Plaque commémorative Jean Pierre Vincent PELLICANO (Photo indexée) (Sur l'immeuble du 2 Quai Bonaparte)
  • Monument aux Morts du cimetière du Trabuquet (Photo indexée) (MaM du Souvenir Français cimetière du Trabuquet carré de la Marne. - "Aux enfants de Menton morts au Champ d'Honneur, le Souvenir Français 1914-1918")
  • Plaques commémoratives (Photo indexée) (Situées près du commissariat de la police nationale)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Située sur la façade de la gendarmerie Avenue de Sospel)
  • (relevé sans nom) Monuments commémoratifs (Photo indexée) ("A la mémoire des héros du 25e Bat. de Chasseurs et du 65e Bat. de Chasseurs Morts au Champ d'Honneur 1914-1918" - "A la mémoire des héros du 27e Bat. de Chasseurs et du 67e Bat. de Chasseurs Morts au Champ d'Honneur 1914-1918" Monuments érigés par le Souvenir Français dans le cimetière du Trabuquet, carré de Verdun)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative pour la first special service force (Photo indexée) (Place du général Koenig maréchal de France - Inscription : "In memoriam -La first special service force américano-canadienne libéra Menton le 8 septembre 1944, précédant trois mois de difficiles combats à la frontière franco-italienne pour soutenir le flanc droit des amrées alliées - Au cours de ces opérations pour la Libération du sud de la France, 66 soldats furent tués et plus de 200 gravement blessés - Ce mémorial leur est dédié en témoignage de reconnaissance et pour ne pas les oublier - First special service force 8 mai 1995".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif pour les déportés, internés et fusillés de Menton (Photo indexée) (Place du général Koenig maréchal de France - Aux déportés, internés et fusillés de Menton 1939-1945)
  • (relevé sans nom) Monument comméraitf Libération de Menton (Photo indexée) (Square du souvenir français - Dans un petit square fleuri s'élève une pierre brisée en son coin droit - Inscription : "Honneur et patrie - Hommage et reconnaissance de la ville de Menton aux glorieux combattants et aux unités ayant participé à sa défense et sa Libération : armée des Alpes XVe Corps, Forces Françaises de l'Intérieur, réseaux et maquis, First Special Service Force (U.S.A. - Canada), 442nd Regimental Combat Team, 100 Battalion (U.S.A.), 3ème R.I.A., 1ère Division Française Libre, Bataillon de Marche N°5, 2ème Batterie du 1er R.A." - Au pied du monument commémoratif on peut lire une inscription sur une dalle : "Souvenir Français 1944 - 1994" - A droite du monument commémoratif, une plaque commémorative est dédiée "Aux veuves et orphelins victimes des guerre".)
  • (relevé sans nom) Monument commératif de la Résistance et de la Déportation (Photo indexée) (Place du général Koenig maréchal de France - Dans un square fleuri s'élève une statue féminine représentant la Résistance - Inscription centrale : "Victorieuse et sereine la Résistance sort de la clandestinité" - Sur le côté droit : "Aux martyrs de la déportation et de la résistance" - A droite de la statue, au sol, se trouve une plaque métallique recouvrant une urne contenant des cendres de déportés - Inscription : "Cendres des déportés victimes des camps de la mort XXXe anniversaire 1945-1975" - Autre petite plaque métallique : "L'Association Nationale des Médaillés de la Résistance Française - A nos camarades de combat 1940 - Patria Non Immemor - 1945".)
  • Plaque commémorative 3 rue longue (Photo indexée) ("Plaque située sous la voûte au 3 rue longue - Inscription : "Ici a vécu Adrien BIANCHERI, mentonnais comme son camarade Georges FERAUD. Ils tombèrent les armes à la main et furent mutilés par les nazis le 5 septembre 1944 à la ferme des Mayences dans l'Allier. Souvenir français, comité de Menton, 8 septembre 2000" - Le 5 septembre 1944, des combats de Libération ont lieu entre les F.F.I. et les gardes républicains contre les troupes allemandes - Les accrochages sont sévères et les pertes de part et d'autre sont lourdes - Un escadron capture une dizaine d'ennemis à l'est de Moulins et dix-neuf gardes mobiles d'un autre escadron tombent dans deux embuscades meurtrières, au sud de Montbeugny (03) - Parmi eux se trouve vraisemblablement Adrien BIANCHERI (et donc non fusillé à la ferme des Mayences) - Le sous-lieutenant Louis COLLET et ses 14 gardes mobiles sont quant à eux cernés par les allemands à la ferme des Mayences - Le combat dure 1h30 - A court de munitions, les gardes se rendent - Les blessés sont achevés d'un coup de pistolet dans la tête, les autres prisonniers sont fusillés sur place et leurs corps mutilés par les troupes allemandes - Parmi eux se trouve Georges FERAUD - Les 3 ouvriers agricoles de la ferme sont fusillés le long du mur - Sur le combat du 5 septembre 1944 et les fusillés de la ferme des Mayences, lire http://www.lamontagne.fr/editions_locales/moulins/les_mayences__n_oublient_pas@CARGNjFdJSsAFhMMARQ-.html")
  • Plaque commémorative Joseph ARNALDI (Photo indexée) (Plaque située à la frontière franco-italienne au niveau du Pont Saint-Louis - Une première plaque a été inaugurée en 1946 - Une nouvelle plaque commémorative a été accrochée en février 2012 - Une plaque commémorative inaugurée le 26 février 2012 honore le résistant italien Jean BOLIETTO tué avec Joseph ARNALDI - Le 16 septembre 1944, 4 résistants traversent les lignes ennemies : Joseph ARNALDI, le lieutenant MARI et deux hommes du groupe BOLIETTO de la résistance italienne - Objectif : faire sauter le pont de la Mortola - Ils sont pris à partie par les allemands sur le pont Saint-Louis - ARNALDI et BOLIETTO sont abattus - Inscription : "A la mémoire de Jojo ARNALDI - Lieutenant des Groupes Francs de la résistance française - Fondateur groupe résistance du lycée de Nice - Ched du groupe franc éclair - Envoyé en mission à l'arrière des lignes ennemies - Mort à 18 ans le 16 septembre 1944, 5 mois avant la libération du territoire italien".)
  • Plaque commémorative Max BAREL (Photo indexée) (Façade du 1 rue Max BAREL, anciennement rue Villarey, maison anatale de ce résistant décédé sous la torture à Lyon (69) - "Ici est né le 4 juillet 193 Max BAREL polytechnicien - commandant F.T.P.F. martyr de la résistance mort le 11 juillet 1944 sous les tortures des bourreaux nazis".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative villa Ispahan (Photo indexée) (Située au 78 boulevard de garavan, en face de la villa Ispahan - Inscription :"Honneur et Patrie - Hommage de la ville de Menton à la 1ère Division Française Libre - Mars-avril 1945 - Bataillon de Mars n°5, 2e Batterie du 1er Régiment d'Artillerie, 1er Bataillon du Génie - A tous les combattants de la liberté - Inauguré le 8 septembre 1997 par monsieur Pierre PASQUINI, ancien ministre des anciens combattants et victimes de guerre, monsieur Jean-Claude GUIBAL étant député-maire de Menton - Le Comité du Souvenir Français de Menton" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 38.)
  • Plaque commémorative André MORALDO (Photo indexée) (Située sur l'esplanade Joseph ARNALDI à Garavan àMenton (06) - Inscription : "A la mémoire du sous-lieutenant André MORALDO né à Menton en 1926 - Membre des F.F.I. réseau Buckmaster - Croix de Guerre - Cité à l'Ordre de la Brigade - Martyr de la Libération - Mort pour la France en 1944 - Le Souvenir Français - Comité de Menton - 1995".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative croix de guerre (Photo indexée) (Située sur le porche de l'hôtel de ville, rue République - Citation à l'ordre du coprs d'armée avec attribution de la croix de guerre avec étoile de vermeil - Inscription : "Citation à l'odre du corps d'armée décision n°78 du 11 nov. 1948 - Evacuée à deux reprises, Menton a connu ensuite sucessivement l'occupation italienne et allemande. Ville sinistrée, sa population a été très éprouvée par les bombardements et les déportations. Menton est la seule agglomération importante du département qui ait été pratiquement annexée par les italiens. Ses habitants ont supporté avec courage et patriotisme toutes ces épreuves qui n'ont pas altéré leur confiance dans les destinées de la patrie - Cette citation comporte l'attribution de la Croix de Guerre avec étoile de vermeil" Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes”, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 109-110.)
  • Plaque commémorative Paul LAPORTE (Photo indexée) (Sous le porche de l'hôtel de ville de Menton - "Sur cette place le 9 septembre 1944, est mort des suites d'une blessure reçue la veille, alors qu'il était en reconnaissance à la frontière, le lieutenant Paul Gatien LAPORTE, canadien de langue française, né à St-Michel-des-Saints provence de Québec. Le lieutenant LAPORTE, engagé au Canadian Grenadier Guards à Montréal le 7 juin 1940, servait dans le First Canadian Special Service Battalion qui fut affecté à l'armée américaine (1st Airborne Task Force, U.S.A.) pour les combats de débarquement le 15 août 1944. Le lieutenant LAPORTE, mort le jour même de la Libération de Menton, symbolise en sa personne par son origine, le corps où il servait, le lieu où il est mort pour la délivrance de la France, le sacrifice des démocraties en lutte contre les régimes d'oppression - 7 septembre 1950" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes”, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36. - Soldats canadiens)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque résistant André POUMELLEC rue Partouneaux Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 15 [par Jimmy TUAL]
  • Carré militaire (Relevé Et Photo) - Cimetière du Trabuquet - Carré de Champagne [par Jean-Philippe MAFILLE]
  • Carré militaire (Relevé Et Photo) - Cimetière du Trabuquet - Carré d'Orient [par Jean-Philippe MAFILLE]
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - Le premier novembre 2012 a été inauguré à Menton le "Mémorial du Tirailleur" au cimetière du Trabuquet. Les 1139 noms des tirailleurs sénégalais, malgaches et indochinois morts à Menton entre 1914 et 1920 y sont maintenant gravés dans la pierre. [par Alain GIROD]
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - à la gloire des défenseurs de 1940, pont de l'Union - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 11 [par Jimmy TUAL]

Mouans-Sartoux (insee: 06084) Relevés en ligne :
  • Plaque dans l'église (Photo indexée) (Plaque dans l'église)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place des Poilus)
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Hameau de Plan Sarrain, chemin du Brenery - Deux stèles commémoratives honorent la mémoire de Jacques dit José THOMAS et Joseph PALLANCA - "Ici tomba en brave pour la France le 22 août 1944 Joseph PALLANCA 1910-1944" - Désobéissant aux consignes du commandant F.T.P.F. (groupe Jean-Marie) Ange-Marie MINICONI d’éviter tout attaque contre les allemands avant l’arrivée des alliés, une section du 3ème détachement menée par son chef de section Thomas PALLANCA attaque un groupe d’allemands qui prépare une batterie en position défensive au hameau de Plan Sarrain le 21 août 1944 à Mouans-Sartoux (06) - Trois artilleurs allemands sont tués - Les résistants sont cependant dépassés par le nombre d’allemands et doivent décrocher - Joseph PALLANCA est fait prisonnier - Jacques dit José THOMAS, responsable de la Compagnie exérieure F.T.P.F. apprend la nouvelle Pégomas (06) et sur rend sur place avec Paul TRABAUT - lls sont identifiés et arrêtés le 22 août 1944 - Joseph PALLANCA et José THOMAS sont fusillés le 22 août chemin du Brenery mais l’un des soldats allemands chargés de faire feu tire volontairement à côté et laisse ainsi le temps à Paul TRABAUT de s’enfuir par la forêt - Les corps de Joseph PALLANCA et de José THOMAS sonrt retrouvés sur le bord de la route entre La Roquette-sur-Siagne (06) et Auribeau (06) - Deux stèles commémoratives rappellent le décès des deux résistants au chemin du Brenery - Il existe également un chemin THOMAS et PALLANCA au niveau du Plan Sarrain - Les allemands ont également choisi 5 otages parmi les habitants du hameau de Plan Sarrain : J. ESPOSITO, J. RIBERI, J.B. DEMICHELIS, H. DEMICHELIS et D. MINELLI - Destinés à être fusillés, ils sont finalement relâchés suite à l’intervention de l’abbé JANSEN, curé de La Roquette-sur-Siagne (06) - Les 5 otages sauvés ont érigé un monument commémoratif au Plan Sarrain rue du santon pour remercier leur sauveteur (" J. ESPOSITO, J. RIBERI, J.B. DEMICHELIS, H. DEMICHELIS et D. MINELLI sauvés de la mort le 22 août 1944 ont érigé ce monument en reconnaissance au sauveur des hommes") - Ce monument comporte une plaque commémorative et une urne religieuse surmontée d’une statue de la vierge - Dans l’urne se trouve une photographie prise lors de la reconstitution de leur arrestation - Sources : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 20, 46, 94 et 103, Peter LESLIE, "The liberation of the Riviera / The resistance to the nazis in the south of france & the story of its heroic leader Ange-Marie Miniconi", 1979, page 207 et http://www.cannes.maville.com/actu/actudet_--Mouans-Sartoux %3B-Le-jour-ou-Thomas-et-Pallanca-ont-ete-executes-_loc-436755_actu.Htm)
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Hameau de Plan Sarrain, chemin du Brenery - Deux stèles commémoratives honorent la mémoire de Jacques dit José THOMAS et Joseph PALLANCA - "Ici tomba en brave pour la France le 22 août 1944 Joseph PALLANCA 1910-1944" - Désobéissant aux consignes du commandant F.T.P.F. (groupe Jean-Marie) Ange-Marie MINICONI d’éviter tout attaque contre les allemands avant l’arrivée des alliés, une section du 3ème détachement menée par son chef de section Thomas PALLANCA attaque un groupe d’allemands qui prépare une batterie en position défensive au hameau de Plan Sarrain le 21 août 1944 à Mouans-Sartoux (06) - Trois artilleurs allemands sont tués - Les résistants sont cependant dépassés par le nombre d’allemands et doivent décrocher - Joseph PALLANCA est fait prisonnier - Jacques dit José THOMAS, responsable de la Compagnie exérieure F.T.P.F. apprend la nouvelle Pégomas (06) et sur rend sur place avec Paul TRABAUT - lls sont identifiés et arrêtés le 22 août 1944 - Joseph PALLANCA et José THOMAS sont fusillés le 22 août chemin du Brenery mais l’un des soldats allemands chargés de faire feu tire volontairement à côté et laisse ainsi le temps à Paul TRABAUT de s’enfuir par la forêt - Les corps de Joseph PALLANCA et de José THOMAS sonrt retrouvés sur le bord de la route entre La Roquette-sur-Siagne (06) et Auribeau (06) - Deux stèles commémoratives rappellent le décès des deux résistants au chemin du Brenery - Il existe également un chemin THOMAS et PALLANCA au niveau du Plan Sarrain - Les allemands ont également choisi 5 otages parmi les habitants du hameau de Plan Sarrain : J. ESPOSITO, J. RIBERI, J.B. DEMICHELIS, H. DEMICHELIS et D. MINELLI - Destinés à être fusillés, ils sont finalement relâchés suite à l’intervention de l’abbé JANSEN, curé de La Roquette-sur-Siagne (06) - Les 5 otages sauvés ont érigé un monument commémoratif au Plan Sarrain rue du santon pour remercier leur sauveteur (" J. ESPOSITO, J. RIBERI, J.B. DEMICHELIS, H. DEMICHELIS et D. MINELLI sauvés de la mort le 22 août 1944 ont érigé ce monument en reconnaissance au sauveur des hommes") - Ce monument comporte une plaque commémorative et une urne religieuse surmontée d’une statue de la vierge - Dans l’urne se trouve une photographie prise lors de la reconstitution de leur arrestation - Sources : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 20, 46, 94 et 103, Peter LESLIE, "The liberation of the Riviera / The resistance to the nazis in the south of france & the story of its heroic leader Ange-Marie Miniconi", 1979, page 207 et http://www.cannes.maville.com/actu/actudet_--Mouans-Sartoux %3B-Le-jour-ou-Thomas-et-Pallanca-ont-ete-executes-_loc-436755_actu.Htm)

Mougins (insee: 06085) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Statue (Photo indexée) (Place des Patriotes)
  • Stèle commémorative (Pas de photo) (Cimetière communal)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Moulinet (insee: 06086) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place St Joseph)
  • Stèle commémorative des fusillés, col de Turini (Photo indexée) ("Les populations et les communes de Lantosque, de Moulinet, de Roquebillière et d'Utelle aux douze victimes civiles fusillées par les Allemands en août 1944" - Stèle inaugurée en 1949 - Corps des 12 tués regroupés à cet emplacement)
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Col de Turini, au dessus de la balise 32)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Michel Bazas
  • La Baisse de Tueïs-
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque pour les 6 bergers de l'Authion fusillés le 31 août 1944 par les allemands, vacherie de l'Authion - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 20 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque hôtel de ville citation croix de guerre 1939-1945 - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 110 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque population déplacée entrée mairie Moulinet Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 30 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque fusillés François MOSCHETTI-Valentin TRUCHI lieu-dit le grand tournant Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 20 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque mémoire soldats 1ère DFL, baisse de Tueis, Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 38 [par Jimmy TUAL]

Nice (insee: 06088) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts du cimetière de la Madeleine (Photo indexée) (Cimetière de la Madeleine)
  • Monument aux Morts du quartier Cimiez (Photo indexée) (Place du Monastére)
  • Plaque commémorative, quartier Madonette-Terron (Photo indexée) (Quartier Madonette-Terron)
  • Plaque commémorative 1870-1871 (Photo indexée) (Sur le mur du cimetière de l'église St Barthélémy - Le souvenir français délégué général A. ANGLÉS reposent dans ce cimetière (la plaque est divisée en trois partie : la 1ère "Mort en campagne 1870" les 4 premiers noms, la 2ème "Morts sous les drapeaux et anciens militaire" les 29 noms suivants et la 3ème "Les Officiers italiens et sarde" les 4 derniers noms). La plaque se finie par : L'oubli est une honte, le souvenir un honneur.)
  • Plaque commémorative 1914-1918, cimetière Saint-Barthélémy (Photo indexée) (Apposée dans le cimetière de l'église St Barthélémy. Le souvenir français aux morts pour la France reposent au cimetière de St barthélémy)
  • Plaque commémorative 1914-1918, quartier de Bellet (Photo indexée) (Sur le mur extérieur de l'église de Saint Roman de Bellet - "Aux enfant du quartier de Bellet, morts pour la France. Pieux hommage d'admiration et de reconnaissance")
  • Plaque commémorative de l'église Sainte-Réparate (Photo indexée) (Sur mur de la Cathédrale Sainte-Réparate)
  • Plaques commémoratives 1914-1918, paroisse Saint-Jacques (Photo indexée) (Place du Jésus)
  • Monument aux Morts du quartier Riquier (Photo indexée) (Place Auguste Blanqui)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Roch (Photo indexée) (Façade de l'église Saint-Roch)
  • Monument aux Morts du quartier de l'Ariane (Photo indexée) (Place de l'Ariane)
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Pancrace (Photo indexée) (Saint-Pancrace)
  • Monument commémoratif, carrefour du 28 août (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, cour d'honneur de la mairie (Photo indexée) ("Aux martyrs de la résistance du 1e canton 1939-1945")
  • Monument aux Morts 1870-1871 (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative de l'église Saint-François de Paule (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif, Résistants du 4e canton (Photo indexée) (Square Alsace-Lorraine- A la mémoire des Résistants du 4è canton)
  • Plaque commémorative, quartier du Mont-Boron (Photo indexée) (A la mémoire des enfants du quartier du Mont-Boron Morts Pour la France)
  • Monument aux Morts du quartier Saint-Isidore (Photo indexée) (Sur le mur de l'église)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Philippe (Photo indexée) (Dans l'église)
  • Plaque commémorative de la Douane (Photo indexée) (Douaniers morts en 1914-1918, 1939-1945 et en service commandé. Novembre 1948 - Recette principale des douanes de Nice-port, 4 quai de la douane à Nice (Vestibule))
  • Plaque commémorative du Crédit Lyonnais (Photo indexée) (Aux agents de la banque Morts pour la France)
  • Stèle commémorative du palais de justice (Photo indexée) (Au personnel du Palais - carré militaire n° 34 au milieu des tombes 14-18 du cimetière de Nice Caucade)
  • Plaque commémorative du palais de Justice (Photo indexée) (Dans le Palais de justice - "Le Mouvement National Judiciaire à ses morts")
  • Plaque commémorative 1914-1918, place Sainte-Claire (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Vieux Nice (1) (Photo indexée) (vieux Nice,sur la tour de l'horloge, derrière la cathédrale Ste Réparate)
  • Plaque commémorative, Vieux Nice (2) (Photo indexée) (vieux Nice,sur la tour de l'horloge, derrière la cathédrale Ste Réparate)
  • Plaque commémorative, rue Francis Gallo (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, place Saint-François (Photo indexée) ()
  • Monument aux Morts du quai Rauba Capeu (Photo indexée) (Quai Rauba Capeu (près du port) ce monument concu et réalisé par Maitre Seassal et décoré par Janniot, inauguré le 29 janvier 1928 par le Maréchal Foch, M Benedetti étant préfet des Alpes-Maritimes et Alexandre Mari maire de Nice)
  • Plaque commémorative, quartier Saint-Augustin (Photo indexée) (Fixée sur le mur de l'église, à l'extérieur - Le Comité du Quartier St Augustin à ses morts glorieux de la Grande Guerre - le 7 novembre 1920 - Président d'Honneur - M. Pierre MAURIN Conseiller Général du 1er Canton - Marraine et Parrain - Mme et M. DELPHIN Conseiller Municipal - Président de la Commission d'Organisation - M. GAGLIO Conseiller Municipal - F. PAGLIANO Sculpteur.)
  • Plaque commémorative 1914-1918 de la SNCF (Photo indexée) (Aux cheminots du P.L.M. de Nice morts au champ d'honneur (1914-1918). Cimetière de Caucade)
  • Tombes militaires (Pas de photo) (Cimetière de Caucade - Soldats belges)
  • Plaque commémorative, cimetière de Cimiez (Photo indexée) (A l'entrée du cimetière de Cimiez - "Le souvenir français aux morts pour la France reposant au cimetière de Cimiez 1914-1918")
  • Monument commémoratif de l'église Saint-Barthélemy (Photo indexée) (Dans l'église, près de la sacriste - 11 Montée Claire Virenque - Monument commémoratif avec 3 plaques commémoratives et en face plaque commémorative de la société de secours mutuels ("La société de secours mutuels de Saint-Barthélémy à ses morts glorieux" : Jean FURIA, Joseph MARTIN, Jeanin BELLON, François BONIFASSI, Antoine GHIGLIONDA et Laurent ARDISSON) - Le monument se compose d'une sculpture représentant un soldat tenant un drapeau montant vers le Christ et surmontant l'inscription latine "Ego sum ressurectio et vita" - Au-dessous se trouve une plaque commémorative avec l'inscription "1914-1918 A la mémoire des enfants de la paroisse Saint-Barthélémy Morts pour la Patrie" - Deux autres petites plaques commémoratives entourent le monument central.)
  • Plaque commémorative de la synagogue (Photo indexée) (Dans la synagogue)
  • Plaque commémorative 1939-1945 du lycée Masséna (Photo indexée) ("L'amicale des anciens élèves du Lycée Masséna à leurs camarades morts pour la France durant la guerre 1939-1945")
  • Plaque commémorative 1914-1918 de la police nationale (Photo indexée) (Espace commémoratif de la caserne Auvare à Nice (06) - "1914-1918 Aux membres du personnel de la police de Nice morts pour la Patrie - Hommage des amicales 1920")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Libération police nationale (Photo indexée) (Espace commémoratif de la caserne Auvare à Nice (06) - Inscription :"Le 28 août 1944, la Police Nationale niçoise a contribué efficacement à la libération de la ville de Nice. Le général DE GAULLE lui a décerné pour son action et sa contribution à la Résistance dans les Alpes-Maritimes la médaille de la Résistance. A Nice, le 28 août 1944, cinquantième anniversaire".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'Armée du Rhin (Photo indexée) (La plaque commémorative en marbre noir se trouve dans un carré de verdure situé dans le square sur la place de l'Armée du Rhin à Nice - Inscription : "La Ière Armée Française "Rhin et Danube" débarqua sur les côtes de Provence le 15 août 1944 commandée par le Général de LATTRE de TASSIGNY. Elle libéra un tiers du territoire français, franchit le Rhin et poussa la victoire de nos armes jusqu'au Danube le 8 mai 1945" - Il existe également à Nice une stèle commémorative pour l'armée du Rhin et Danube dans le carré militaire n° 60 du cimetière de Caucade.)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative 1939-1945, place de la Brigue (Photo indexée) (Stèle sans noms - dans un recoin de verdure Place de la Brigue. " Plaque commémorative du bombardement de Nice 26/05/1944 Offert par le Comité des fêtes du quartier " )
  • Plaque commémorative 2 boulevard de Cessole (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Alphonse CORNIL (Photo indexée) (130 boulevard Gambetta)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Etienne (Photo indexée) (32 rue Vernier - Dans la "crypte du Souvenir" - Plaques de marbre noir fixées en bandeau sur le pourtour de la crypte - Inscriptions gravées des nom et prénom par année)
  • Chapelle commémorative 1914-1918 de la basilique Notre-Dame (Photo indexée) (37bis avenue Jean-Médecin - Deuxième chapelle gauche du choeur - Plaques sur chacun des deux murs latéraux - "Aux morts de la Grande Guerre - Dieu Honneur Patrie" - Inscriptions des nom et prénom gravées par ordre alphabétique pour chaque année du conflit avec quatre ajouts en fin de panneau de droite, plus liste alphabétique de trente-six noms dans le cartouche inférieur du panneau de droite)
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (Monument commémoratif (angle rue du Général Tordo et Av.Maréchal Liautey))
  • Monument commémoratif 1939-1945 de la SNCF (Photo indexée) (Gare Saint Roch)
  • Plaque commémorative, 42 rue de la République (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, place Garibaldi (Photo indexée) (Située Place Garibaldi, sur un mur d'habitation)
  • Stèle commémorative pompiers cour Caserne Hancy (Photo indexée) (Dans la cour de la caserne des sapeurs-pompiers Hancy située boulevard de la Madeleine - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 45. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945, gare de Nice (Photo indexée) (Située à la gare de Nice voie A. Inscription : "La République française en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l'humanité commis sous l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'Etat français" (1940-1944). N'oublions jamais". Cette plaque se trouve au dessus d'une plaque commémorative pour les juifs déportés de Nice.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, gare de Nice (Photo indexée) (Gare de Nice voie A sur un mur. Inscritpion : "Le 31 août 1942, 554 juifs, dont une vingtaine d'enfants, habitant les Alpes-Maritimes, les Basses-Alpes et Monaco, arrêtés sur ordre du gouvernement de Vichy furent livrés à la Gestapo après avoir été regroupés à la caserne Auvare : un train les a emmené de la gare Saint-Roch au camp de Drancy en zone occupée, d'où ils furent déportés vers Auschwitz. Du 10 septembre 1943 au 30 juillet 1944, plus de 3000 juifs, dont environ 300 enfants, ont été arrêtés par la Gestapo dans les Alpes-Maritimes, les Basses-Alpes et Monaco et déportés vers Auschwitz après avoir été transférés de la gare centrale de Nice au camp de Drancy. Presque tous les déportés ont été assassinés : moins de 3% d'entre eux ont survécu". Au-dessus de cette plaque se trouve une autre plaque en mémoire des persécutions racistes et antisémites commises par le Gouvernement de Vichy.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 20 bd de Cessole (Photo indexée) (Située à droite de la porte d'entrée de l'immeuble palais Stella - "Le soir du dimanche 27 août, les hommes de l’Etat-major FTPF (Francs Tireurs et Partisans français), et FFI (Forces françaises de l'Intérieur) réunis au Palais Stella, 20 boulevard de Cessole, décident que le combat libérateur commencerait le lendemain matin à 6h00".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, hôtel Excelsior, 19 rue Durante (Photo indexée) ("Pendant l'occupation allemande à Nice de septembre 1943 à août 1944, plus de 3000 juifs dont 264 enfants furent arrêtés dans les Alpes-Maritimes, les Basses-Alpes et la principauté de Monaco et déportés par la Gestapo en application de l'idéologie antisémite nazie. Avant d'être transférées par chemin de fer au camp de Drancy près de Paris d'où elles étaient dirigées sur le camp d'estermination d'Auschwitz, les victimes avaient été internées dans l'hôtel Excelsior devenu annexe du camp de Drancy et réquisitionné par les Allemands en raison de sa proximité avec la gare de Nice." - Inaugurée le 09 octobre 2009 par Christian Estrosi, Ministre de l'Industrie, maire de Nice, président de Nice côte d'azur, en présence de Serge Klarsfeld et de Eric Ciotti, député, président du conseil général des Alpes-Maritimes.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 78 avenue Saint-Lambert (Photo indexée) (Plaque commémorative située au-dessus de l'entrée de l'école primaire publique Fuon Cauda 2 pour les enfants juifs déportés - "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 d'entre eux vivaient dans les Alpes-Maritimes. Soyons vigilants. Nice, le 10 novembre 2005".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, Lycée du Parc Impérial (Photo indexée) (Plaque commémorative pour les élèves juifs du Lycée du Parc impérial déportés. Façade de l'entrée du collège-lycée public du parc impérial, 2 avenue Paul Arène. "A la mémoire des élèves du lycée du parc impérial déportés de 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 d'entre eux vivaient dans les Alpes-Maritimes. En leur mémoire, refusons toute atteinte à la dignité humaine. Soyons vigilants. Nice le 16 octobre 2007".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, lycée Masséna, 2 Avenue Félix Faure (Photo indexée) ("A la mémoire des élèves du lycée Masséna déportés de 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du Gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 d'entre eux vivaient dans les Alpes-Maritimes. En leur mémoire, refusons toute atteinte à la dignité humaine. Ne les oubliez jamais. Nice, le 16 mars 2007".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 35 avenue Aubert (Photo indexée) ("A la mémoire des élèves de l'école Aubert, déportés entre 1943 et 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du Gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 d'entre eux vivaient dans les Alpes-Maritimes. En leur mémoire refusons toute atteinte à la dignité humaine. Soyons vigilants. Nice, le 4 juin 2009")
  • Plaque commémorative Verdun VIAL (Photo indexée) (Entrée du Vieux Nice, descente Crotti, près des toilettes publiques)
  • Plaque commémorative René MATAN (Photo indexée) (15, avenue Edith Cavell à Cimiez)
  • Monument commémoratif, avenue Charles BUCHET (Photo indexée) (Au début de l’avenue Charles BUCHET (Arenas) près de l'entrée du musée des arts asiatiques)
  • Plaque commémorative, 4 boulevard du Parc Impérial (Photo indexée) (Au-dessus de la porte de l'immeuble)
  • Plaque commémorative Eugène ALENTCHENKO (Photo indexée) (2 rue Defly)
  • Plaque commémorative, rue Robert Thivin (Photo indexée) (A côté de l'ancienne gare des chemins de fer du Sud)
  • Plaque commémorative, 4 rue Masséna (Photo indexée) (Au-dessus porte immeuble)
  • Plaque commémorative 1939-1945 de la SNCF (Photo indexée) (Gare de Nice de Nice-Ville, voie A, sur le mur)
  • Plaque commémorative, place Garibaldi (Photo indexée) (Sous les arcades)
  • Plaque commémorative, 6 avenue Castellane (Photo indexée) (6 avenue Castellane, villa Gruli)
  • Plaque commémorative, place De Gaulle (Photo indexée) (Place De Gaulle à l'angle de la rue Raiberti, mur du Crédit Agricole)
  • Plaque commémorative, square Roger SIMON (Photo indexée) (Square Roger SIMON, angle avenue Californie et avenue Saint-Augustin)
  • Plaque commémorative, 6 rue Guiglia (Photo indexée) (Sur le mur de l'immeuble)
  • Plaque commémorative, rue Saint-François de Paule (Photo indexée) (façade de la mairie, rue Saint François de Paule)
  • Plaque commémorative, rue de la Liberté (Photo indexée) (Au niveau des arcades Grassi)
  • Plaque commémorative, rue de l'hôtel des postes (Photo indexée) (Au niveau des arcades Torrin)
  • Plaque commémorative Georges MAKOVSKI (Photo indexée) (Façade immeuble l'Everest, 16 rue Verdi)
  • Plaque commémorative Paul BERAUD (Photo indexée) (Façade immeuble Solazur, 23 rue Caffarelli)
  • Plaque de rue Pierre GRILLI (Photo indexée) (Rue Pierre GRILLI)
  • Plaque commémorative, 29 avenue Romain Rolland (Photo indexée) (Près du jardin Roland Dorgelès)
  • Stèle commémorative, square Louis Maccagno (Photo indexée) (Devant le square Louis Maccagno, à l'angle du Boulevard Herriot et de l'avenue Carlone)
  • Plaque commémorative, 24 boulevard de Cimiez (Photo indexée) (Devant la villa Paradisio)
  • Plaque commémorative, boulevard Riquier (Photo indexée) (Sous le pont SNCF, entre le boulevard Riquier et le boulevard de l'Armée des Alpes)
  • Plaque commémorative, place Arson (Photo indexée) (Sur la grille du parc place Arson, à l'angle des rues Scaliero et Auguste Gal)
  • Plaque commémorative, 8 rue Désiré Niel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 231 avenue Sainte-Marguerite (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, avenue Thiers (Photo indexée) (Angle de l'avenue Thiers et de la rue Paganini)
  • Plaques commémoratives de la gendarmerie (Photo indexée) (Gendarmerie Nationale façade Caserne Ausseur 168 avenue Sainte-Marguerite Sur la plaque centrale : "9e Légion de Garde républicaine, 4 168 avenue Sainte-Margueritee escadron, Morts au champs d'honneur (Ardèche, Saône-et-Loire, Italie, Alsace)" Sur la plaque de droite : "Morts en service commandé" Sur la plaque de gauche : "Morts au champ d'honneur Algérie" )
  • Monument aux Morts 1914-1918, paroisse Notre-Dame-de-Lourdes, quartier Arenas (Photo indexée) ( à l'angle du boulevard René Cassin et de l'avenue des grenouillières)
  • Monument commémoratif, Résistants du 14e canton (Photo indexée) (à l'angle du boulevard René Cassin et de la rue Dominique Paez (quartier Arénas))
  • Plaque de rue, avenue Charles Buchet (Photo indexée) (Quartier Arénas)
  • Plaque commémorative, 25 boulevard Dubouchage (Photo indexée) (Façade de l'Hôtel Ellington (ancien hôtel Acropole))
  • Plaque commémorative, Résistants du groupe France d'Abord (Photo indexée) (à droite de la porte de l'immeuble situé 3 rue Victor Juge)
  • Plaque commémorative, 241 route de Saint-Antoine (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue, avenue Pierre EMMANUEL (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue, place Eugène Mô (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Jean MOULIN (Photo indexée) (22 rue de France)
  • Plaque commémorative, 7 rue de France (Photo indexée) (Près de la porte de l'immeuble du 7 rue de France)
  • Plaque commémorative, 99 rue de Roquebillière (Photo indexée) (Square Antoine SUAREZ face au 99, rue de Roquebillière)
  • Plaque de rue, square Antoine SUAREZ (Photo indexée) (Square situé en face du 99, rue de Roqubillière)
  • Médaillon commémoratif, 37 A rue Barla (Photo indexée) (façade palais Saluzzo, 37 A rue Barla)
  • Plaque commémorative, 59 rue Bonaparte (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, lace Saint-François (Photo indexée) (Façade hôtel l'Aigle d'or)
  • Plaque commémorative, 26 rue Assalit (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Paul DUSSOUR Arno KLARSFELD (Photo indexée) (Au dessus de la porte d'entrée de l'mmeuble du 15 rue d'Italie)
  • Plaque commémorative de la paroisse de Saint Roman de Bellet (Photo indexée) (Dans l'église - Soldats italiens)
  • Plaque commémorative des policiers victimes du devoir (Photo indexée) (Espace commémoratif de la caserne Auvare à Nice (06) - "Aux policiers victimes du devoir - Hommage de l'Union des policiers 1945")
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Roman de Bellet (Photo indexée) (Dans l'église - "Saint Roman Bellet à ses Héros")
  • Plaque commémorative, 63 promenade des Anglais (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue (Photo indexée) (Rue René SAINSON)
  • Plaque commémorative, avenue Georges Cémenceau (Photo indexée) (Angle de l'avenue Georges Clemenceau et de l'avenue Thiers)
  • Plaque commémorative, 24 voie Romaine (Photo indexée) (Hôpital Pasteur)
  • Plaque commémorative, 7 rue Barralis (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue, jardin Jean LIPPMANN (Photo indexée) (Quartier Pasteur, angle voie romaine et rue Maurice Maccario)
  • Plaque de rue, square Roger BOYER (Photo indexée) (A la jonction entre le boulevard Auguste Raynaud et l'avenue Gorbella)
  • Plaque commémorative lycéens juifs déportés lycée Masséna (Photo indexée) (Préau du lycée Masséna, 2 avenue Félix Faure "A la mémoire des élèves du lycée Masséna déportés de 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11.000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du Gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. parmi eux, les élèves de ce lycée (liste). Ne les oubliez jamais. Nice, le 16 mars 2007". Une plaque sans nom a également été apposée sur la façade extérieure du lycée. Ces plaques ont été érigées par le Conseil Général des Alpes-Maritimes et l 'Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés des Alpes-Maritimes (AMEJDAM). Le Lycée Masséna était le lycée des garçons. Une plaque a également été apposée au lycée de filles Calmette à Nice (06).)
  • Plaque commémorative Jean LAMY (Photo indexée) (Hall mairie annexe 7 rue Raoul Bosio (ancienne rue de la terrasse))
  • Plaque commémorative pour 5 lycéens du lycée Masséna fusillés (Photo indexée) (Préau du lycée Masséna, 2 avenue Félix Faure - Emprisonnés à Nice, 4 lycéens et un ancien du lycée sont fusillés le 11 juin 1944 à Saint-Julien-du-Verdon (04) avec 6 autres résistants. 2 autres résistants sont fusillés en route à Magagnosc.)
  • Plaque place du commandant GÉRÔME (Photo indexée) (Nice Rimiez)
  • Plaque commémorative rond-point Laurent LUQUET (Photo indexée) (Au niveau du 90 boulevard de Las Planas)
  • Plaques commémoratives 1914-1918 des agents PTT des Alpes-Maritimes (Photo indexée) (Hall bureau de poste Wilson, 18 Rue Hôtel Des Postes)
  • Plaque commémorative Jean-Baptiste MALAUSSÉNA (Photo indexée) (Place Jean-Baptiste MALAUSSÉNA - "Jonction des avenues Henry DUNANT et Henri MUSSO, Nice Nord. "Fusillé par les allemands à l'Ariane le 15 août 1944".")
  • Plaque rue Georges PICARD (Photo indexée) (Quartier de l'Ariane)
  • Carré des fusillés de l'Ariane (Photo indexée) (Les Fusillés de l'Ariane sont 25 personnes (23 résistants et deux collaborateurs) qui ont été fusillées par les nazis à l'Ariane à Nice les 22 juillet (2 résistants) et 15 août 1944 (21 résistants et 2 collaborateurs). Aujourd'hui, un espace commémoratif nommé le Carré des fusillés rappelle ces exécutions. On accède au Carré par le Chemin des fusillés. Cet espace commémoratif a été inauguré le 15 août 1945. Une importante cérémonie commémorative y a lieu tous les 15 août. Elle regroupe les officiels, les anciens combattants et les citoyens. Les noms des résistants sont cités puis il y a un dépôt de gerbes. Le Carré des fusillés se trouve le long du Paillon et la pénétrante du Paillon (d2204c), juste après le rond-point donnant sur le boulevard de l'Ariane, le pont de France et le chemin de la Lauvette, direction Cantaron. Le carré des fusillé consiste en une terrasse gravillonnée qui domine le Paillon, plantée de cyprès. Au centre de la terrasse gravillonnée se trouve une croix de Lorraine en bois portant l'inscription " 15 août 1944 ". Les noms et prénoms des 2 résistants fusillés le 22 juillet et des 21 résistants exécutés le 15 août 1944 sont présents sur des plaques commémoratives disposées de part et d'autre de la croix de lorraine, aux pieds des cyprès.)
  • Plaque commémorative Joseph MILANO (Photo indexée) (Façade immeuble 34 avenue Denis Séméria)
  • Plaque rue Joseph ARNALDI (Photo indexée) (Quartier Roquebillière)
  • Plaque square Thierry DI MASSO (Photo indexée) (Quartier Roquebillière, angle rue Maréchal VAUBAN et rue de Roquebillière)
  • Plaque commémorative 1914-1918 des employés de l'octroi (Photo indexée) (Hall de la mairie annexe de Nice 7 rue Raoul Bosio (ancienne rue de la Terrasse))
  • Plaque avenue Édouard CORNIGLION-MOLINIER (Photo indexée) (Prolongement de la promenade des anglais en direction de Saint-Laurent-du-Var (06))
  • Monument commémoratif René CASSIN (Photo indexée) ("Square Marcel KIRCHNER, le long du boulevard René CASSIN - "René CASSIN 1887-1976 - Compagnon de la Libération - Prix Nobel de la Paix")
  • Plaque commémorative Gabriel PICA (Photo indexée) (Sur un mur au niveau des 134-136 rue de France - "FTPF-FFI - Ici habita Gabriel PICA colonel FTPF fusillé par les nazis le 8 juin 1944 à Châteauneuf (Savoie)")
  • (relevé sans nom) Plaque carrefour du 28 août (Photo indexée) (Au contact entre les boulevard Gambetta, Céssole et Joseph Garnier - Le carrefour du 28-Août est un odonyme attribué, après la Seconde Guerre mondiale, à la voie urbaine qui fut le lieu le 28 août 1944 du début de l'insurrection niçoise - C'est un des principaux lieux d'affrontement durant la libération de Nice - Au total, dix résistants ont donné leur vie pour la libération de Nice dans les combats autour du passage à niveau - A cet endroit passe la Voie ferrée des Chemins de fer de Provence reliant Nice à Digne et à Meyrargues jadis munie de barrières, d’où son appellation, souvent, de carrefour du " passage à niveau " - A 6 heures du matin le 28 août 1944, une compagnie FTPF et des FFI occupent le carrefour et le tiennent toute la journée malgré les contre-attaques allemandes et les bombardements - Le 28 au soir, les allemands évacuent la ville. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des agents PTT 1939-1945 (Photo indexée) (Hall poste Wilson, 18 Rue Hôtel Des Postes - 1939-1945. Agents des PTT Morts pour la France. Combat, Déportation, Exécution. Pour la Liberté. Contre le nazisme.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des agents PTT des Alpes-Maritimes MPF TOE, Indochine, AFN (Photo indexée) (Hall poste Wilson, 18 rue de l'hôtel des Postes - TOE, Indochine, AFN. Agents des PTT Morts pour la France.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif du 18 juin 1940 (Photo indexée) (Quartier libération, jardin Thiole - Charles De Gaulle 1890-1970 - L'Appel - Le jardin Thiole a été réaménagé suite aux travaux du tramway niçois - Il donne sur la place du général De Gaulle - Dans le même jardin se trouve un monument commémoratif érigé en l'honneur de Jean MOULIN. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative pour le 8 mai 1945 (Photo indexée) (Square du 8 mai 1945, quai des Etats-Unis - 8 mai 1945. Victoire de la liberté et la paix sur l'asservissement et la dictature. )
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative pour Jean MOULIN (Photo indexée) (Quartier libération, jardin Thiole - Une stèle commémorative avec un médaillon représentant Jean MOULIN - Une place, une stèle commémorative (jardin Thiole), une plaque commémorative honorent sa mémoire à Nice (06). )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative pour les résistants morts pour la Libération de Nice (Photo indexée) (Façade extérieure de l'église Notre-Dame, côté rue d'italie - "Le quartier Notre-Dame aux martyrs de la Résistance 28 août 1944")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative caserne Auvare (Photo indexée) (Facade extérieure caserne Auvare, 28 rue de Roquebillière - Les 26 et 27 août 1942, près d'un millier de juifs étrangers, hommes, femmes et enfants, arrêtés sur ordre du gouvernement de Vichy furent rassemblés à la caserne Auvare. Le 31 août, 560 juifs furent transférés vers le camp de Drancy (93), plus de 50 vers le camp de Rivesaltes (66), puis déportés par la Gestapo et exterminés à Auschwitz. )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) ("Intérieur du Lycée du Parc impérial, 2 avenue Paul Arène - "A la mémoire des élèves du Lycée du Parc impérial déportés de 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11000 enfants furent déportés de France, victimes innocantes du gouvernement de Vichy complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oubliez jamais - 16 octobre 2007"")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) ("Ecole Auber, 35 rue Auber - "A la mémoire des élèves arrêtés entre 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11000 enfants furent déportés de France, victimes innocantes du gouvernement de Vichy complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oubliez jamais - 4 juin 2009"")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole primaire Saint Philippe, 4 avenue Beausite - "A la mémoire des élèves de l'école Saint Philippe arrêtés entre 1942 à 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11000 enfants furent déportés de France, victimes innocantes du gouvernement de Vichy complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oubliez jamais - 16 cotobre 2007"")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole primaire Saint Pierre d'Arène, 26 rue Louis de Coppet - "A la mémoire des élèves de l'école Saint Pierre d'Arène arrêtés entre 1942 et 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oubliez jamais - 13 novembre 2007")
  • Plaque esaclier Dominique TRUQUI (Photo indexée) ("Escalier qui permet de relier le quai Cassini et la place de l'île de Beauté, face à l'église Notre-Dame du Port - Inscription : "Escalier Dominique TRUQUI - Quartier-maître sous marinier, Mort pour la France, 1917-1942"")
  • Plaque commémorative Etienne LAJOUANIE (Photo indexée) ("7 rue Catherine Ségurane - Inscription " A la mémoire du lieutenant colonel Etienne LAJOUANIE Mort pour la France le 24 juin 1954 à An-Khe (Indochine) à la tête du régiment de Corée. Ancien chef de Corps du 22ème B.C.A. à Nice. Les évadés de France".")
  • Plaques commémoratives 1914-1918 de l'église Notre-Dame du Port (Photo indexée) (Place de l'Ile de beauté.)
  • Monument commémoratif des fusillés du Verdon (Photo indexée) (Monument commémoratif situé dans le jardin des fusillés du Verdon, à l'angle du Boulevard du Souvenir Français et du Boulevard Napoléon III - Les allemands ont eu 13 tués par les FTP des Alpes-de-Haute-Provence près de Saint-Julien-du-Verdon (04) - La Kommandatur de Digne demande des prisonniers à Nice pour effectuer des représailles - 13 résistants sont extraits du quartier allemand de la prison de Nice (06) le 10 juin - Parmi eux 4 lycéens du Lycée de garçons de Nice et un ancien lycéen arrêtés le 9 juin à leur descente du maquis du Férion - Pierre APPOLIN et Joseph GRAFFINO sont fusillés sur la route à Magagnosc (06) - Le convoi arrive à 5 heures du matin à Saint-Julien-du-Verdon - Les allemands disent aux prisonniers "Vous êtes libres" puis les mitraillent - Les Allemands laissent les corps qui sont découverts par le propriétaire du champ - Deux sont blessés mais font le mort (Aimé MAGNAN et Jacques ADAM) - Ils évitent ainsi le coup de grâce - L'Abbé ISNARD les cache avec l'aide des habitants dans l'ancienne église devenue chapelle - Aimé MAGNAN décède sans avoir pu parler - Jacques ADAM survit 36 heures et parvient péniblement à expliquer ce qu'il s'est passé à l'abbé ISNARD - Il décède malgré les soins prodigués - Inscription : "Le 11 juin 1944, à l'aube de la Libération, 11 membres de la résistance azuréenne ont été fusillés à Saint-Julien-du-Verdon" - Suivent les noms des fusillés puis l'Inscription suivante : "Inauguré par monsieur le Maire Jacques PEYRAT (suite illisible)". Voir : http://resistance.azur.free.fr/dossier/ferion.htm)
  • Plaque commémorative Pierre SÉMARD (Photo indexée) (78 boulevard Pierre SÉMARD, façade dépôt SNCF de Nice Saint-Roch)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1939-1945 de la communauté israélite de Nice (Photo indexée) (Monument commémoratif situé à l'entrée du cimetière israélite de Nice - Inscriptions bilingues français/hébreu - Au centre : "La communauté israélite de Nice 1939-1945" - On peut observer deux urnes - Celle de gauche est dédiée aux résistants juifs et qui contient des cendres provenant des fours crématoires d'Auschwitz II Birkenau - On peut lire au dessus de l'urne : "Aux héros de la patrie de la résistance'' et sous l'urne : "Cette urne contient des cendres de nos martyrs assassinés dans les chambres à gaz et les fours crématoires d'Auschwitz" - A droite de cette urne, on peut lire "La mémoire du juste est immortelle - Psaume 112-6" - L'urne de droite est dédiée aux victimes des persécutions et contient du savon à la graisse humaine fabriqué avec les corps des déportés - On peut lire au dessus de l'urne : "Aux Martyrs des persécutions" et sous l'urne : "Cette urne renferme du savon à la graisse humaine fabriqué par les allemands du IIIe Reich avec les corps de nos frères déportés " - A droite de cette urne, on peut lire "Ils m'ont bien persécuté et pourtant ils ne m'ont pas abattu - Ps 123-2".)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative des martyrs de la déportation (Photo indexée) (Cimetière de Caucade, le long du carré militaire n° 32 - Stèle érigée en 1956 au centre du cimetière - Inscription centrale : "1939-1945 Aux martyrs de la déportation" - Une petite inscription sur la dalle située aux pieds du visiteur indique :"L'urne contient des cendres recueillies dans les camps de la mort" - Source : Jean-Louis Panicacci, ''Les lieux de mémoire - De la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes'', Éditions Serre, Nice, 1997, page 30. )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif prisonniers de guerre 1914-1918 et 1939-1945 (Photo indexée) (Cimetière de Caucade le long du carré militaire n° 32 - Une statue représente une femme symbolisant la France tenant dans ses bras un homme mort - On peut lire "Pro Patria - Corps esclaves mais coeur libres - Aux prisonniers de guerre mortsp our la France" - Ce monument ne concernait à l'origine que les prisonniers de la guerre 1914-1818 - Une plaque commémorative a été rajoutée aux pieds du monument pour les prisonniers de 1939-1945 - Inscription : "Les prisonniers de guerre 1939-1945 à leurs camarades morts pour la France" - Ce monument est un des rares du département à honorer les prisonniers de guerre 1939-1945 - Source : Jean-Louis Panicacci, "Les lieux de mémoire - De la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes'', Éditions Serre, Nice, 1997, page 11.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif veilleuse héroïque morts 1914-1918 (Photo indexée) (Monument situé dans une allée le long des carrés militaires n°34 et n°46 au cimetière de Nice Caucade - Une lumière y est constamment allumée pour honorer la mémoire des soldats morts pendant la guerre 1914-1918 et enterrés là - Deux plaques face est - 1ère plaque commémorative "La première pierre de la veilleuse héroïque monument du souvenir érigé à la gloire de nos morts de la grande guerre 1914-1918 sous les hospices de l'union des groupements d'anciens combattants et de victimes de la guerre de Nice et des A[lpes]-M[aritimes] a été scellée le 2 novembre 1924 par deux orphelins de la guerre en présence des autorités et de la population" - 2ème plaque commémorative "FOCH généralissime des amrées alliées s'est recueilli ici le 29 janvier 1928" - Une plaque face ouest "Le monument symbolique de la veillesse héroïque a été solennellement inauguré et offert à la ville de Nice le 2 novembre 1925 en présence du mairie, des autorités civiles, militaires et religieuses de la ville et du département sous l'égide des anciens combattants et de victimes de guerre. Don de Mr Langlois du Vivray".)
  • (relevé sans nom) Monuments commémoratifs des artilleurs à pied et de montagne (Photo indexée) (Rue Maréchal Vauban près du stade municipal du même nom. "Aux Artilleurs de montagne Morts pour la France Batteries Alpines 2e - 94e R.A.M. Maroc 1912-1915 Vosges 1914-1918 Verdun 1916 Doiran 1918 Cette plaque a été remise au 94e R.A.M. le 3 février 1935 par l'Amicale des anciens artilleurs de montagne" "Aux Artilleurs à pied Morts pour la France 13e, 10e, 157e R.A.P. Kehl 1796-1797 Dantzig 1807 Girone 1809 Tarragone 1811 Verdun 1916 La Somme 1916 L'Aisne 1917 Cette plaque a été remise au 157e R.A.P. le 3 février 1935 par l'Amicale des anciens artilleurs à pied")
  • Monument aux Morts de Gairaut (Photo indexée) (Près de l'église de Gairaut, quartier de Nice, sur les hauteurs de Nice Nord - "1914-1919 Aux enfants de Gairaut, morts pour la patrie" - Une femme ailée porte une écharpe sur laquelle on peut lire : "Gloire aux morts - La Patrie 1914-1918".)
  • Plaque commémorative lieutenant-colonel Pïerre JEANPIERRE (Photo indexée) (Square du lieutenant-colonel JEANPIERRE - rue Trachel - Inscription : "A la mémoire du lieutenant-colonel JEANPIERRE. Grand officier de la Légion d'Honneur, Médaille de la résistance (Rosette), Croix de guerre 1939-1945, Croix de guerre T.O.E., Croix de la valeur militaire. Né le 14 mars 1912 à Belfort. Engagé militaire en 1930, sous-lieutenant en 1936. Deux fois blessé. Résistant déporté à Mauthausen. Tué au combat à la tête du 1er Régiment Etranger de parachutistes dans le Djebel Mermera (Algérie) le 29 mai 1958". Square rebaptisé à la demande du groupe départemental de l'Union Nationale des Combattants en Afrique du Nord.)
  • Monument aux Morts du quartier Ventabrun (Photo indexée) (Mur extérieur de la chapelle Sainte-Bernadette, quartier Ventabrun sur les collines de Nice (06) - Inscription : "Morts au champ d'honneur guerre 1914-1918 et 1939-1940".)
  • Stèle commémorative employés des banques de Nice Morts pour la France (Photo indexée) (Cimetière de Caucade, carré militaire n°46 - Inscription "A leur camarades morts au champs d'honneur" des guerres 1914-1918 et 1939-1945 - "Les directions des établissements financiers, le personnel et l'association sportive des employés de banque de Nice".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la Garde mobile des Alpes-Maritimes (Photo indexée) ("Honneur et patrie - Garde mobile des Alpes-Maritimes (infanterie - artillerie) - 25ème anniversaire de la campagne 1870-71 - Aux frères d'armes - Mort pour la patrie - 23 janvier 1896" Carré militaire n°46, cimetière de Caucade, le long du muret intérieur)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'union des cheminots anciens combattants (Photo indexée) ("L'union des cheminots anciens combattants à ses camarades tombés pour la Libération, 2 novembre 1944" Cette plaque commémorative se trouve sous la plaque des cheminots morts pour la France 1914-1918 dans le cimetière de Caucade, carré militaire n° 34.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif des Dardanelles (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n° 60 - Colonne centrale : "Les Dardanelles 25 avril 1915 - 8 janvier 1916 - Le Bouvet, Koum-Kaleh, Sedd-Ul-Bahr"- Inscription sur la base : "A nos morts - Amicale des Anciens Combattants des Dardanelles et de Serbie et de leurs descendants - Région Côte d'Azur" - Au sommet du monument, un réceptable en pierre contient de la "terre de Sedd-Ul-Bahr".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif aux morts d'A.F.N. (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n°60 - "Les anciens combattants d'A.F.N. des A.P. à leurs camarades tombés au champ d'honneur 1952-1962".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif des anciens combattants Indochine Corée (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n°60 - Face principale : "Corée Indochine - Les anciens combattants d'Indochine et de Corée à leurs camarades tombés au champ d'honneur en Extrême-Orient" - Sur une plaque au niveau inférieur : "1945-1995 - 50ème anniversaire du coup de force japonais en Indochine" - Face de gauche : "Aux 316 officiers, 1.000 sous-officiers, 10.000 légionnaires tombés en Indochine" - Face de droite : "Nos morts - Indochine : Français 20.984, autochtones 45.300, africains et nord-africains 15.200, légionnaires 11.316, total 92.800 - Corée : Français 269, autochtones 18, total 287".)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative du corps expéditionnaire français en Italie (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n° 60 - Face centrale : "1943-1944 - Le corps expéditionnaire français en Italie à ses héros - Stèle issue d'un bloc de marbre extrait d'une carrière des monts Aurunci dominant le Garigliano d'où partit le 11 mai 1944 l'offensive victorieuse de cette armée française qui aux ordres du général Juin devait ouvrir la route de Rome aux alliés" - Un médaillon du marchal Juin se trouve sous cette inscription - Face de droite : "Les grandes unités qui formèrent le C.E.F.I. : 2ème division d'infanterie marocaine général DOBY, 3ème division d'infanterie algérienne générale DE MONTSABERT, 4ème division marocaine de montagne général SEVEZ, 1ère division française libre général BROSSET, goums marocains général GUILLAUME" - Face de gauche : "Le Pantano, la Mainarde, Costa San Pietro, la Monna Casale, le San Croce, le Belvedere, le Garigliano, Castelforte, Esperia, Pico, Lenola, Rome, Sienne".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif aux morts des 22e et 222e RAC (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n°60 - "Aux glorieux morts des 22e 222e Régiments d'Artillerie Coloniale 1939-1945 - 5ème D.I.N.A. - Les anciens des 22e 222e R.A.C. et P.A.D. 96".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif aux morts du Tonkin et de Madagascar (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n°60 - "Aux officiers et soldats du 111e de ligne et à ceux du département des Alpes-Maritimes morts au Tonkin et à Madagascar - Erigé par le comité de souscription des Alpes-Maritimes, juin 1886" - La guerre coloniale franco-chinoise pour le contrôle du Tonkin et de l'Annam se déroule de 1881 à 1885 - La conquête coloniale de Madagascar a lieu en 1886.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 163e R.I. (Photo indexée) ("D'ici le 15 août 1914 partit pour repousser l'envahisseur le 163e Régiment d'Infanterie commandé par le colonel PELLETIER DE CHAMBURE - L'Amicale des Anciens Combattants des 163e et 363e R.I. a érigé cette plaque en souvenir de ses Glorieux Morts" Place du palais de Justice)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 363e R.I. (Photo indexée) ("D'ici, centre de son cantonnement, est parti en 1914, pour repousser l'envahisseur le 363e Régiment d'Infanterie commandé par le lieutenant-colonel DO-HUU-CHAN. Les Anciens Combattants du Trois-Six-trois érigent cette plaque en souvenir de leurs camarades Morts pour la France. Nice, le 23 avril 1939" Place Sasserno - Il existe un Monument commémoratif pour le 363e Régiment d'infanterie situé à la sortie du village de Loivre (51) sur le bord de la D 30 en direction de Villers-Franqueux (51), à environ 6 kilomètres au Nord-Ouest de Reims (51))
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 163e R.I. (Photo indexée) ("Flirey village de Lorraine où durant 11 mois (1915-1916) le 163e RI de Nice et de Provence arrêta et contint l'envahisseur - "Passant souviens-toi" - L'Amicale du 163e RI de Nice et Marseille, 23 mai 1948" Avenue de Flirey)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 6e B.C.A. (Photo indexée) ("6ème Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) Nice - A la mémoire des 44 officiers, 139 sous-officiers, 1227 caporaux et chasseurs du 6e B.C.A. morts au champ d'honneur 1914-1918" Cimetière de Nice Caucade, entrée est du carré militaire n° 58, chemin menant vers le monument commémoratif pour les chasseurs alpins.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 22e B.C.A. (Photo indexée) ("22e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) Nice - A la mémoire des 49 officiers, 109 sous-officiers, 1266 caporaux et chasseurs du bataillon morts au champ d'honneur 1914-1918" Cimetière de Caucade, entrée est du carré militaire n° 58, chemin menant vers le monument commémoratif des chasseurs alpins)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Chasseurs à pied (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n° 58 - Plaque commémorative située sur les marches de la face sud du monument commémoratif érigé en hommage aux chasseurs morts pour la France - Inscription : "Amicale des anciens chasseurs à pied aux cent trente membres du groupement des A[lpes]s M[aritime]s morts au champ d'honneur - 1914-1918".)
  • (relevé sans nom) Monument national des chasseurs (Photo indexée) (Erigé à la mémoire des 82 045 Officiers, Sous-officiers, Caporaux et Chasseurs de tous les Bataillons de France, morts au Champ d’Honneur pour la Patrie pendant la Première Guerre Mondiale 1914 - 1918 (dont 49 officiers, 109 sous officiers et 1226 caporaux et chasseurs du 22°BCA ). Le monument comporte 4 faces avec plaques commémoratives. 4 colonnes avec inscription soutiennent un chapiteau. Face est (photo) : Une statue représentant un chasseur alpin qui tourne la tête vers le monument. Sur le chapiteau est inscrit "IN MEMORIAM". Inscription centrale : "Aux chasseurs des bataillons de France morts pour la patrie". Inscription du bas : "1914-1918 Ils sont tombés silencieux sous le choc comme une muraille SIDI-BRAHIM". Face nord. Inscription centrale "Citations à l'ordre de l'armée obtenues par les bataillons de chasseurs 240". Inscription du bas :"Inauguré par Mr le maréchal Pétain le 23 avril 1922". Une plaque commémorative sur les marches : "Gli Alpini del gruppo di Dolceacqua ai chasseurs della Sidi-Brahim Nizza 15 maggio 1969". Face ouest. Inscription centrale :"Aux braves qui ont conquis pour le drapeau des chasseurs la croix de la légion d'honneur, la médaille militaire et la croix de guerre". Inscription du bas : "Isly - Sidi-Brahim - Sébastopol - Solférino - Extrême-Orient - Madagascar - Maroc". Face sud. Inscription centrale :"Officiers, sous-officiers, caporaux, et chasseurs morts pour la patrie 82045". Inscription du bas "érigé par souscription publique sur l'initiative de l'amicale des anciens chasseurs à pied des Alpes-Maritimes". Sur les escaliers, une plaque commémorative de l'amicale des anciens chasseurs à pied. Sur les 4 colonnes sont inscrits les noms de batailles et combats par groupes de trois. Colonne nord-est : "Marne, Somme, Aisne, Cléry, Bouchavesnes, Maurepas, Combles, Sailly-Saillisel, Péronne, Craonne, Chemin des dames, La Malmaison, Lafaux, Vauxaillon, La Royère". Colonne nord-ouest : "Verdun, Champagne, Argonne, F[orêt] de Vaux, Bois des Caures, Douaumont, Les Eparges, Mort-Homme, Tahure, Woevre, Hauts de Meuse, Vauquois, Cumières, Bois de la Grurie- Bois le Prêtre". Colonne sud-ouest :"Belgique, Flandres, Picardie, Yser, Dixmude, Ypres, Nieuport, Ramscapelle, Mt Kemmel, Carency, Berthonval, Moreuil, Italie, Monte Tomba, Serbie". Colonne sud-est :"Alsace, Lorraine, Vosges, St Blaise, La Chipotte, Bidestrof, Le Violu, Tête de Faux, Metzeral, Vieil-Armand, Reichakerkopf, Lingekopf, Sudelkopf, Barrenkopf, Hilsenfirst" Cimetière de Caucade à Nice, au centre du carré militaire n°58. Le Monument National des Chasseurs a été réalisé par souscription publique, sur l’initiative de la Société Amicale des Anciens Chasseurs à Pied et Alpins de Nice, des Alpes Maritimes et de la Principauté de Monaco. La première pierre du monument fut posée le 17 Mars 1922, et son inauguration a eu lieu le Dimanche 23 avril 1922 par le Maréchal PETAIN, en présence du Drapeau des Chasseurs et sa garde du 8°BCP venus de Metz, et des Fanions de Guerre de tous les Bataillons de Chasseurs à Pied et Alpins. Les honneurs étaient rendus par les 22°, 24° et 25°BCA avec leurs cors, clairons et fanfares. Monseigneur CHAPON, évêque de Nice a procédé à la bénédiction du monument, et Monseigneur CABANEL a célébré la Messe de Requiem. L’entretien du monument et du carré était assuré par la Société Amicale des Anciens Chasseurs à Pied et Alpins de Nice, des Alpes Maritimes et de la Principauté de Monaco, qui s’en acquittait grâce aux dons des familles de Chasseurs, des Anciens Chasseurs et des Groupements et admirateurs des Diables Bleus. Cette mission incombe aujourd’hui à l’Amicale Nationale du 22°BCA et au Souvenir Français.)
  • Sépulture collective de l'équipage du B26 Marauder 85 (Photo indexée) (Cimetière de Nice Caucade, carré militaire n°48 - Stèle honorant la mort de 6 aviateurs français à bord du B 26 Marauder 85 qui s'est écrasé dans la combe de Scluos à Mollières (06) le 4 août 1944 au cours de la manoeuvre d'approche des ponts enjambant le Var - "A la mémoire de l'équipage du Maraudeur 85 tombés à Mollières le 4-5-1945 Morts pour la France" - Les débris du B-26 parsèment encore de nos jours la combe de Scluos - Source, Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la seconde guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Serre, Collection Actual, Nice, 1997, pages 37 et 113.")
  • Plaque commémorative Maurice LOKOWSKI (Photo indexée) ("Mur du cimetière israélite de Nice - "A la mémoire de mon cher fils Maurice LUKOWSKI fusillé par les allemands le 29 juillet 1944 à l'âge de 19 ans".")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative des invalides de guerre (Photo indexée) (Cimetière de Caucade, carré militaire n°20 des invalides de guerre - Inscription : "La ville de Nice aux plus grands invalides des guerres 1914-1918, 1939-1945, Indochine, T.O.E., A.F.N.".)
  • Plaque commémorative du Souvenir Français cimetière de l'Ariane (Photo indexée) (Sur le mur à l'entrée du cimetière de l'Ariane, chemin du cimetière de l'est - "Oeuvre du souvenir français - Conservons précieusement la tombe et la mémoire de (suivent les 5 noms) morts victimes du devoir - Gloire aux vicitmes du devoir ! L'oubli est une honte... Le souvenir un honneur, le 24 mai 1908". )
  • Plaque commémorative du Souvenir Français cimetière Saint-Roch (Photo indexée) (Dans le cimetière Saint-Roch, sur le mur de l'escalier en face de l'entrée principale - Plaque commémorative du souvenir français : "Le souvenir français aux Morts pour la France reposant au cimetière de Saint-Roch")
  • Plaque commémorative 63 bis boulevard de l'Observatoire (Photo indexée) (Route de la Grande Corniche, à la limite avec La Trinité (06) - "Ici ont péri lors du bombardement aérien du 26 mai 1944 (suivent les noms, prénoms et dates de naissance) - Erigée par l'Amicale St Albert-Observatoire le 26 mai 1959" - Source : Jean-Louis PANICACCI, Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Éditions Serre, Nice, 1997, page 32.)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative du corps expéditionnaire de Norvège (Photo indexée) (square de Narvik - 28 mai 1940 à la gloire du corps expéditionnaire de Norvère)
  • Monuments aux Morts du quartier Saint-Antoine Ginestière (Photo indexée) ("Façade extérieure de l'église, chemin du mascon - "Aux enfants de St Antoine morts au champs d'honneur 1914-1918" "Aux morts pour la France 1939-1945" - Une petite plaque commémorative se trouve à droite du Monument Aux Morts - On peut y lire l'inscription : "Erigé sur l'initiative et par les soins des syndicas St Antoine et Fabron".")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de l'Armée du Rhin (Photo indexée) (Cimetière de Caucade à Nice, carré militaire n°60 - Face centrale : "Aux morts de l'armée française du Rhin 1918-1930" - En dessous, une médaille d'occupation Ruhr Rhénanie - Encore en dessous l'inscription : "Je garde une reconnaissance inaltérable aux anciens de la Rhénanie et de la Ruhr - Ils ont fait leur devoir avec courage et dignité sans se laisser jamais troubler par aucune provocation sans rien perdre de leur calme et de leur sang froid - Ils ont tous bien mérité de la patrie - Raymond Poincaré" - Face de gauche :"Honneur" - Face de droite "Patrie" - On peut lire à l'arrière : "érigé par souscription publique par la fédération des anciens de la Rhénanie et de la Ruhr inauguré le 30 novembre 1938 - Présidence d'honneur de M.M. général GUILLAUMAT, ancien commandant en chef des forces alliées d'occupation, général THEVENIN, président d'honneur, monseigneur REMOND, évêque de Nice, Mr Henri LEVY-GILBERT, président fédéral, Mr Charles ASSO, président fondateur, Mr Jean BOYER, secrétaire général".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif ligue des chefs de section et des combattants (Photo indexée) (Cimetière Caucade, Carré militaire n° 60 - Inscription : "A nos frères d'armes - La ligue des chefs de section et des soldats combattants des Alpes-Maritimes - 11 novembre 1922" - Inscription à l'arrière du monument :"Paris, 11 novembre 1918 - Au cinquante deuxième mois d'une guerre sans précédent dans l'Histoire, l'armée française, avec l'aide des alliés, a consommé la défaite de l'ennemi - Nos troupes, animées du plus pur esprit de sacrifice, donnant pendant quatre années de combats ininterrompus l'exemple d'une sublime endurance et d'un héroïsme (?)sidien, ont rempli la tâche que leur avait confioée la patrie...".)
  • Plaque commémorative Paul LAVENTURE (Photo indexée) (Plaque commémorative située au centre des impôts 3-5 avenue Durante à Nice, sur un mur, au bas de l’escalier à gauche de l’accueil - Inscription : "A la mémoire de Pierre LAVENTURE inspecteur mort en captivité le 4 août 1944" - Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 45.)
  • Stèle commémorative du groupe scolaire Pierre MERLE (Photo indexée) (Sous le préau, côté cour du groupe scolaire Pierre MERLE (entrée élèves place Arson, entrée visiteur 33 rue Barla) - La stèle se compose de 3 parties - La partie centrale honore Pierre MERLE - On observe une allégorie d’une femme qui porte un drap au dessous de sa tête et s’apprête à recouvrir le corps d’un martyr qui git à devant elle - Sous cette allégorie se trouve un médaillon à l’effigie de Pierre MERLE et l’inscription "Dans cette école a été arrêté par la Gestapo nazie le 10 janvier 1944 à 15h l’instituteur Pierre MERLE pour son action résistante et patriotique. Déporté en Allemagne. Il y est mort le 28 avril 1945. Enfant, souviens-toi !" - Sur les parties gauche et droite court l’insciription "à l’exemple du maître" - 3 anciens élèves de Pierre MERLE ont en effet payer de leur vie leur combat dans la résistance : Claude MENDRSISEZKY "fusillé à l’Ariane août 1944" et Victor BOCCHIARDO "fusillé à l’Ariane août 1944" (partie gauche) et Raymond BAILLE "fusillé à Courmes août 1944" (partie droite) - Cette stèle commémorative comporte des erreurs "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 27, 49 et 51.)
  • Plaque commémorative du groupe scolaire Bischoffsheim (Photo indexée) (Dans un couloir de couloir au niveau de l’entrée des garçons - Cette plaque commémorative honore 5 résistants tués en 1944 et un instituteur tué en 1940 - Inscription : "Hommage à nos héros - Martyrs de la résistance (5 noms) - Mort pour la France (1 nom) - Enfants, souvenez-vous !" - Source : Jean-Louis PANICACCI, " Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 27.)
  • Plaque commémorative stade Jean NICOLAÏ (Photo indexée) (Stade Jean NICOLAÏ, la Madeleine - Côté joueurs, sur le mur - Petit plaque dorée - Inscription : "Se souvenir toujours ! Stade Jean NICOLAÏ. Instituteur né à Nice le 25 novembre 1929 assassiné en sortant de classe le 11 avril 1956 à Vieux Mila (département de Constantine)" (date erronée sur la plaque, date correcte le 24 avril 1956).)
  • Monumernt commémoratif aux élèves de l’école Caucade (Photo indexée) (Aux élèves de l’école tombés au champs d’honneur - Ce monument est situé avenue Sainte-Marguertie face au groupe scolaire Caucade, près du square des plateaux fleuris - Le monument se compose de 3 plaques commémoratives : "1914-1918", "1939-1945" et "Guerre d’Algérie" - Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 29.)
  • Monument aux Morts de Saint-Isidore (Photo indexée) (Monument aux Morts situé au niveau de l'église, avenue Auguste VEROLA - Inscription : ''Aux enfants de St Isidore morts glorieusement pour la patrie'' - Pour la période 1914-1919, on observe une colonne 'Français' et une colonne 'italiens' (9 noms). - Soldats italiens)
  • Plaque commémorative 1939-1945 policiers niçois (Photo indexée) (Espace commémoratif de la caserne Auvare à Nice (06) - Inscription :"Aux glorieux morts 1939-1944 - Hommage de l'Union des policiers 1945" - Cette plaque commémorative se trouvait initialement au commissariat central rue Gioffredo à Nice (06) - Le commissariat a été fermé et transféré rue maréchal Foch et les plaques commémoratives transférées dans un espace commémoratif aménagé à la caserne Auvare à Nice (06) - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 44.)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-François-d'Assise (Photo indexée) (Boulevard Jean BEHRA, façade extérieure de l'église - "Guerre 1914-1918 A la mémoire des héros de Saint-Sylvestre et de Saint-Barthélémy supérieur Morts au Champs d'Honneur - Guerre 1939-1945".)
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'IUFM Stéphen Liégeard (Photo indexée) (IUFM Stéphen Liégeard, sous le porche à droite, entrée principale - Avenue Frédéric Mistral - Inscription : "Instituteurs des Alpes-Maritimes Morts pour la Patrie 1914-1918" - On observe à gauche de l'inscription des symboles patriotiques : un coq, deux drapeaux, un casque Adrien, les lauriers de la victoire - Tout en bas un droite se trouve un médaillon figurant une femme qui tient une torche et deux enfants - Inscription : "Instruction publique - Aux maîtres Morts pour la France".)
  • Plaque commémorative 1939-1945 de l'IUFM Stéphen Liégeard (Photo indexée) (IUFM Stéphen Liégeard, sous le porche à gauche, entrée principale - Avenue Frédéric Mistral - Inscription : "Instituteurs Morts pour la France 1939-1945".)
  • Plaque commémorative 1914-1918 caserne Hancy (Photo indexée) (Deux plaques commémoratives (1914-1918 et 1939-1945) se trouvent dans le couloir de l'État-Major du groupement Sud de la caserne de pompiers Hancy située boulevard de la Madeleine - Inscriptions : "Aux camarades morts pour la France 1914-1918" et "Cette plaque a été inaugurée le 13 septembre 1920 sous la présidence de Mr A. ISNARD, président de la société de secours mutuels des sapeurs pompiers de la ville de Nice".)
  • Plaque commémorative 1939-1945 caserne Hancy (Photo indexée) (Deux plaques commémoratives (1914-1918 et 1939-1945) se trouvent dans le couloir de l'État-Major du groupement Sud de la caserne de pompiers Hancy située boulevard de la Madeleine - Inscription plaque 1939-1945 : "Morts pour la Patrie 1939-1945".)
  • Carré militaire n°60 (Photo indexée) (Carré militaire situé dans le carré 60 du cimetière communal de Caucade à Nice (06) - Carré appelé "Carré Rhin-Danibe-Indochine-Corée-Corps Expéditionnaire Français en Italie" mais comporte également des tombes de résistants ou de soldats tués en 1940 - 8 rangs comportant 18 tombes chacun - Plusieurs monuments commémoratifs et stèles sont également visibles dans ce carré militaire.)
  • Monument commémoratif Maurice JAUBERT (Photo indexée) (Cimetière communal de Caucade à Nice (06), carré 14 - "La ville de Nice à la mémoire de Maurice JAUBERT auteur compositeur né à Nice le 3 janvier 1900 mort au champ d'honneur le 19 juin 1940".)
  • Carré militaire n°32 d'Algérie et d'Indochine (Photo indexée) (Carré militaire n°32 situé dans le carré 32 du cimetière communal de Caucade à Nice (06) - 4 rangées de tombes dont des tombes 1939-1945.)
  • Plaque commémorative Georges LAMARQUE (Photo indexée) (Lycée professionnel des eucalyptus, anciennement centre d'apprentissage public Georges LAMARQUE de 1946 à 1964 (métiers du bâtiment, de la métallurgie et de l'automobile), lycée situé boulevard des Eucalyptus - Inscription : "A la mémoire de Georges LAMARQUE , professeur agrégé, héros de la résistance, fusillé par les allemands le 8 sept 1944 à Luze (Hte Saône). Il donna son nom au centre d'apprentissage à l'emplacement duquel fut construit le lycée". )
  • Plaques commémoratives 1914-1918 des quartiers Saint-Jean-Baptiste et du Lycée (Photo indexée) (église Notre-Dame des Grâces - "A nos glorieux morts des quartiers du lycée et Saint-Jean-Baptiste - Grande Guerre 1914-1918".)
  • Plaques commémoratives 1914-1918 de l'église Notre-Dame-des-Grâces (Photo indexée) (2 plaques 1914-1918 situées dans l'église église Notre-Dâme-des-Grâces.)
  • Plaque commémorative élèves juives lycée Calmette (Photo indexée) (Lycée Calmette - Plaque pour les élèves juives déportés - "A la mémoire des élèves du lycée Calmette arrêtées de 1942 à 1944, assassinées dans les camps d'extermination parce que nées juives - Plus de 11.000 enfants furent déportés de France victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie - Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes - Parmi eux, les élèves de cet établissement : (suivent les noms) - Ne les oubliez jamais - Nice, le 23 novembre 2005".)
  • Plaque commémorative Auguste ARNAUDO (Photo indexée) (Place du palais de justice)
  • Plaque commémorative Jean BADINO (Photo indexée) (Place du palais de justice)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole Mantéga, 34 avenue de Pessicart - "A la mémoire des élèves arrêtés entre 1942 et 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes - En leur mémoire, refusons toute atteinte à la dignité humaine. Soyons vigilants." - Plaque inaugurée le 13/05/2013)
  • Plaque commémorative 1914-1918 du lycée Masséna (Photo indexée) ("A nos morts 1914-1919")
  • Plaque commémorative du lycée Masséna (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative du lycée Masséna (Photo indexée) (Dans la cour)
  • Plaque commémorative 1939-1945 du lycée Masséna (Photo indexée) (Dans la cour du Lycée Masséna - Aux élèves et anciens élèves martyrs de la Résistance )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Apposée le 27/06/2016 à l'école du Port, 23 rue Emmanuel-Philibert - "A la mémoire des élèves arrêtés entre 1942 et 1944, assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Plus de 11 000 enfants furent déportés de France, victimes innocentes du gouvernement de Vichy, complice de la barbarie nazie. Plus de 400 de ces enfants vivaient dans les Alpes-Maritimes. Ne les oublions jamais!")
  • Plaque commémorative de la Villa Jacob, 32, avenue du Général Estienne (Pas de photo) (Plaque restaurée apposée le 29/09/2016 - "La Villa Jacob à ses regrettés morts en déportation - Tous déportés en 1943 - Victimes des persécutions antisémites de la guerre 1939-1945 - Souvenir éternel")
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
En cours de relevé :
  • Carré militaire (Photo : Oui) - Dans le cimetière communal [par Sandra FILIPPI]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument-
  • Monument aux Morts, Quai Rauba Capeu- Alain Girod
  • Monument- Marco Valentini
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Pour Vincent BOSCAROLO, façade mairie, plaque inaugurée le 28 août 2012 [par Jimmy TUAL]
  • Carré militaire (Relevé Et Photo) - Carrés militaires restant à relever dans le cimetière de Caucade : carré militaire n°20 Invalides de guerre (14-18 et 39-45 : 70 tombes), carré militaire n°34 Marne (14-18 : 432 tombes), carré militaire n°46 Verdun (14-18 et quelques 39-45 : 588 tombes), carré militaire n°48 Orient (14-18 et 39-45 : 322 tombes), carré militaire n°58 Somme (14-18 et 39-45 : 440 tombes), carré militaire n°68 victimes civiles (39-45, nombreuses tombes sans noms, surtout des victimes du bombardement du 26 mai 1944 mais aussi des résistants : 148 tombes). [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Pour le Résistant Antoine SOUCHON, avenu Lindbergh, inaugurée le 28 août 2014 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque rajoutée au Monument Aux Morts de Caucade pour michel RAVERA inaugurée le 28 août 2012 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Au lycée Paul Augier, plaque des élèves déportés dévoilée le 27 mai 2013 [par claude RICHARD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - La photo du Relevé n° 50909 (22 rue de France) est à modifier, la plaque ayant été changée le 09/02/1943 - Cf http://www.galerie-alain-paire.com/index.php?option=com_content&view=article&id=92:1942-1943-jean-moulin-rencontre-matisse-et-bonnard&catid=12 [par claude RICHARD]

Opio (insee: 06089) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Proche de l'entrée du cimetière)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Pégomas (insee: 06090) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place Oreste BRACO - "1914-1918 - A nos morts - A eux la gloire, à nous le souvenir" )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Peille (insee: 06091) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ("Tu ne tueras point".)
  • Carré militaire (Photo indexée) (dans le cimetière)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative dans la mairie (Photo indexée) (dans la mairie - Aux enfants de Peille morts pour la France)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Michel Bazas

Peillon (insee: 06092) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Péone (insee: 06094) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place Thomas Guérin)

Peymeinade (insee: 06095) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place Av. Joseph CAUVIN - Aux enfants de Peyménade morts pour la France)
  • Plaque commémorative avenue Joseph Cauvin (Pas de photo) (Plaque commémorativre située avenue Joseph Cauvin - Cette plaque commémorative rend hommage à deux F.F.I. tués au cours d’un bombardement du village le 23 août 1944 - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 16.)
  • Stèle commémorative carrfour des termes (Pas de photo) (Stèle commémorative située carrefour des termes - Cette stèle commémorative honore la mémoire du F.F.I. Antoine VAN SCHOORISSE mortellement blessé le 23 août 1944 lors d’une patrouille à Peymeinade (06) et décédé à Grasse (06) - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 16.)

Pierlas (insee: 06096) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Mur de la Place)

Pierrefeu (insee: 06097) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Entrée du village)

Puget-Rostang (insee: 06098) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (La commune de Puget-Rostang à ses glorieux morts)

Puget-Théniers (insee: 06099) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Centre du village)
  • Monument commémoratif 1939-1945 (Pas de photo) (Vers digne (4km))
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière de la ville : "Hommage aux Poilus glorieux de Puget-Théniers 1914-1918")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église de la ville : "Gloire aux morts pour la France 1914-1919")
  • Stèle commémorative Joseph CABOT (Pas de photo) (Stèle commémorative située chemin du Déroubé à Puget-Théniers (06) - Depuis le 16 janvier, le maquis de Dina reçoit des parachutages sur le plateau de Dina - Le groupe François composé de Gabriel MAZIER et son radio Joseph CABOT parachutés en décembre 1943 a été envoyé d’Algérie pour aider à la formation de ce maquis - Le 3 mai 1944, les allemands organisent une expédition punitive contre le maquis de Dina - Le maquisard Félicien CHARVIN qui surveille la grange au col au Saint-André à La Penne (06) est arrêté puis fusillé peu après ainsi que Jean-Baptiste CHARVIN le propriétaire de la grange - Les autres résistants décrochent en direction de Puget-Théniers (06) - Joseph CABOT se tue en manipulant une grenade dans retraite dans le chemin du Déroubé à Puget-Théniers (06) - Sources : Gabriel MAZIER alias Capitaine François, "Un officier d’occasion dans le Haut Pays niçois", Guerre 1939 / 1945, Nice, Mars 1992 et Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 16.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque hôtel de ville citation croix de guerre 1939-1945, salle conseil municipal - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 110 [par Jimmy TUAL]

Revest-les-Roches (insee: 06100) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Rigaud (insee: 06101) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Entrée du village)
  • Monument commémoratif aux frères MASSIERA (Photo indexée) (Sur le bord de la route N202 côté Var - Localisation en venant de Nice (direction Digne) : après la commune Notre-Dame (commune de Touët-sur-Var) et l'embranchement des gorges du Cians - Inscription : "Joseph 4-4-1944 Albert 17-07-1944 - A la mémoire des frères Joseph et Albert MASSIERA du groupe France au Combat, Maquis de Dina, Morts pour leur idéal de français".)
  • Plaque ocmmémorative façade mairie (Pas de photo) (Plaque commémorative inaugurée en 1979 - Elle rend hommage aux 5 F.T.P.F. enrôlés dans le village après le débarquement de Provence (Lucien CHAMPOUSSIN, Léon CHAMPOUSSIN, Jules BELLEUDY, Lucien COTTON et Fortuné DAHON) - Capturés le 26 août 1944 par une patrouille d’Alpenjaeger au village de Saint-Dalmas de Valdeblore à Valdeblore (06) et abattus en territoire italien vraisemblablement sur les communes d’Entraque ou de Valdieri (nombreux corps non identifiés) - Source : Jean-Louis PANICACCI, " Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes ", Editions Serre, Nice, 1997, page 23. )
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Rimplas (insee: 06102) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Mairie (Photo indexée) (Sur le mur de la fontaine face à la Mairie)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Roquebillière (insee: 06103) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (en face l'église du "Vieux Roquebilière")

Roquebrune-Cap-Martin (insee: 06104) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur la place de l'église de Roquebrune-Village)
  • Carré militaire « AUX MORTS POUR LA PATRIE » du Souvenir Français (Visite du 28/06/2013) (Photo indexée) (Roquebrune Village - Promenade de la 1ère Division Française Libre - Cimetière communal Saint-Pancrace - Carré J)
  • Plaque commémorative 1939-1945 des victimes civiles (Photo indexée) (Située place Antoine Repaire sur le trottoir faisant face à la chapelle (échangeur routier à l'entrée de Monaco) - "La ville de Roquebrune-Cap Martin en souvenir des victimes civiles du 7 Septembre 1944")
  • Plaque commémorative 1939-1945 de l' A.S.R.C.M (Photo indexée) (Située sur le mur de la chapelle place Antoine Repaire (Echangeur routier à l'entrée de Monaco) - "Souvenir de nos chers camarades de l' ASRCM tombés victimes de leur dévouement le 7 Sptembre 1944")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Roquefort-les-Pins (insee: 06105) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (A l'écart du centre, face à l'église Notre Dame et proche de l'ancien cimetière.)

Roquesteron (insee: 06106) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Roubion (insee: 06110) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Plaque faisant office de Monument)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Roure (insee: 06111) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Façade de l'église)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (façade de l'église du hameau de VALABRES)

Saint-André-de-la-Roche (insee: 06114) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Saint-Antonin (insee: 06115) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant la Mairie)

Saint-Auban (insee: 06116) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (En face de la Mairie)

Saint-Blaise (insee: 06117) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Saint-Cézaire-sur-Siagne (insee: 06118) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Centre du village)
  • Stèle commémorative démineurs (Pas de photo) (Chemin du Puits aux Grottes - Inaugurée en 1945 pour honorer la mémoire de 3 F.T.P.F. tués lors d'un premier déminage - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 33)
  • Plaque commémorative Léon ROUX (Pas de photo) (Au niveau du CD 105 - Cette plaque honore la mémoire du résistant Léon ROUX tué à l'ennemi le 21 août 1944 au cours d'une mission de reconnaissance effectuée pour le compte des troupes américaines - e : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 16.)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (En centre bourg - "Saint-Cézaire à ses enfants morts pour la Patrie - A eux la gloire et l'immortalité, à nous l'impérissable souvenir")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Saint-Dalmas-le-Selvage (insee: 06119) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Près de l'église)
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Pont-Haut, D63)

Saint-Étienne-de-Tinée (insee: 06120) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église en 2 parties pour 14-18 + une 3ème plus petite pour 39-45)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Tableau commémoratif de l'église du Bourghet (Photo indexée) (Hameau du Bourghet, dans l'église.)
  • Plaque commémorative 1914-1918 du hameau du Bourghet (Photo indexée) (Plaque fixée sur le mur extérieur de l'église)
  • Plaque commémorative du hameau de la Blache (Photo indexée) (Plaque fixée sur le mur de l'église)
  • Plaque commémorative du hameau de Douans (Photo indexée) (Plaque fixée sur le mur de l'église.)
  • Stèle commémorative (Pas de photo) (Hameau de Douans)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (plaque apposée sur l’église du hameau de Roya - "Les habitants de Roya à leurs morts glorieux 1914-1918")
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Saint-Jean-Cap-Ferrat (insee: 06121) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant l'église St Jean-Baptiste, face au port)
  • Carré militaire (Photo indexée) (Victimes dès 1915 du gaz ypérite sur le front de l'Yser, de nombreux militaires belges ont été soignés ici dans des hôpitaux français ainsi que les propriétés royales belges. 90 d'entre eux reposent en ce lieu au cimetière Saint-Hospice. - Soldats belges)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative AFN et Indochine (Photo indexée) (Sur un mur situé sur le parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste, face au Monument Aux Morts - "A la mémoire des Anciens Combattants Algérie-Maroc-Tunisie-Indochine".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Mers-El-Kébir (Photo indexée) (Sur un mur situé sur le parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste, face au Monument Aux Morts - "A la mémoire des 1.500 marins de l'escadre française morts victimes du devoir les3,4,5 juillet 1940 à Mers-El-Kébir - Les français d'Afrique du Nord se souviennent - Rermerciements à la ville de Saint-Jean-Cap-Ferra et à sa municipalité".)
  • Carré militaire (Pas de photo) (Dans le cimetière Saint Hospice - Aux victimes du devoir)
  • Tombe militaire (Photo indexée) (Cimetière Saint-Hospice - Soldats britanniques)

Saint-Jeannet (insee: 06122) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (Église paroissiale)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Saint-Laurent-du-Var (insee: 06123) Relevés en ligne :
  • Carré militaire (Photo indexée) (Situé au cimetière Saint-Marc, route des Pugets)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Avenue du 11 Novembre, au parc Layet, sous les remparts du vieux village)
  • Plaques commémoratives 1939-1945 (Photo indexée) (Plaques commémoratives dédiées aux victimes des bombardements. Situées au gauche de l'entrée de l'église du Vieux Village)
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Enceinte du Monument aux Morts. Stèle en hommage aux Italiens habitant à Saint-Laurent-du-Var en 1915, morts à la guerre après la déclaration de guerre du 23 mai 1915 par l'Italie - Soldats italiens)
  • Plaque commémorative, 557 avenue de la Libération (Photo indexée) (Devant l'agence de la banque Populaire au 557 avenue de la Libération)
  • Plaque de rue, allée Jean Ledieu (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative citation Croix de Guerre 39-45 (Photo indexée) (Plaque commémorative qui porte le texte de la citation attribuant la Croix de Guerre à la commune - Cette plaque a été transférée et rénovée en 1993 dans le hall du nouvel hôtel de ville situé esplanade du Levant - Inscription : "Citation - Guerre 1939-1945 - Saint-Laurent-du-Var - Petite ville des Alpes-Maritimes très éprouvée pendant la dernière guerre. A subi 25 bombardements au cours desquels 103 maisons ont été détruites et 762 partiellement endommagées. La liste de ses 70 morts, 23 blessés et 8 déportés atteste élogieusement de la contribution apportée par sa population et par son groupement de résistance à l'oeuvre de la Libération. Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile de bronze. Fait à Paris, le 11 novembre 1948, Max Lejeune" Source : Jean-Louis Panicacci, "Les lieux de mémoire - De la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Éditions Serre, Nice, 1997, page 56.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument-
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Monument de la victoire - Voir caret postale ancienne [par Raymond SÉNÈQUE]

Saint-Léger (insee: 06124) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Saint-Martin-d'Entraunes (insee: 06125) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (St-Martin d'Entraunes à ses morts glorieux)

Saint-Martin-du-Var (insee: 06126) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Façade de l'école primaire)
  • Monument commémoratif paroissial 1914-1918 (Photo indexée) (Dans l'éghlise du village - "1914-1918 La paroisse de Saint-Laurent-du-Var à ses morts glorieux".)
  • Plaque commémorative Jean SIDÉRI (Photo indexée) (Située rue Jean SIDÉRI - Inscription :"Jean SIDÉRI 1920-1945 Résistant Mort en déportation au camp de ORANIENBURG-SACHSENHAUSEN".)

Saint-Martin-Vésubie (insee: 06127) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (D94 à 1km sortie village direction Madone de Fenestre)
  • Plaque de rue Louis MAISSA (Photo indexée) (Rue Louis MAISSA, vieux Saint-Martin-Vésubie, près de l'église paroissiale)
  • Plaque de rue Jacques BARRAJA (Photo indexée) (Vieux Saint-Martin-Vésubie)
  • Plaque commémorative du 3e R.I.A. F.F.I. (Photo indexée) (Avril 1945 (bataille de l'Authion) D89 direction Le Boréon depuis Saint-Martin-Vésubie, au niveau de la borne altitude 1225 m)
  • Plaque de rue, rue Jean MARTIN (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative pour les juifs (Photo indexée) (Square Paul VALLAGHÉ face au Monument Aux Morts - Stèle inaugurée le 10 septembre 1995- Inscription : "Ici, un millier de juifs hommes, femmes, enfants, vieillards aidés par les organisations juives, protégés par l'armée italienne d'occupation, ont connu un répit jusqu'au 8 septembre 1943, jour où s'est déchaîné la haine raciale de l'occupant allemand. Franchissant les montagnes dans un "exode biblique" 350 d'entre eux furent repris par les SS et internés à Borgo San Dalmazzo. Transférés par la Gestapo de Nice sur Drancy ils furent déportés au camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau où presque tous furent exterminés. Souvenons-nous de ces innocentes victimes, de la cruauté de leurs bourreaux, mais aussi de l'humanité de ceux qui tentèrent ici de les sauveur. Le conseil municipal de Saint-Martin-Vésubie, les fils et filles des déportés juifs de France, le Conseil Général des Alpes-Maritimes, le conseil de la communauté juive de la région" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 31.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - Du cimetière cf http://amontcev.free.fr/monument%20aux%20morts%20du%20cimetiere_.htm [par Guillaume ROELLY]

Saint-Paul-de-Vence (insee: 06128) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()

Saint-Sauveur-sur-Tinée (insee: 06129) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant la Mairie)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Saint-Vallier-de-Thiey (insee: 06130) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Près du cimetière communal)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Dans l'église.)

Sainte-Agnès (insee: 06113) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place des Combattants)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église - "Aux enfants de Sainte-Agnès morts pour la France 1914-1918")

Sallagriffon (insee: 06131) Relevés en ligne :
  • Plaques commémoratives (Photo indexée) (2 plaques contre le mur de l'église)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Saorge (insee: 06132) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative partisans italiens (Pas de photo) (Quartier Ambo - Le 4 octobre, les allemands constituent à Fontan (06) un groupement chargé de détruire la résistance italienne dans les Alpes liguriennes - Le 17 octobre, ils surgissent à Upegac près de La Brigue (06) où sont repliés l'hôpital et le commandement du maquis - 25 partisans sont tués et 6 sont faits prisonniers - Les prisonniers sont ramenés à Saorge (06) - Il sont jugés et condamnés à mort le 24 octobre 1944 par le tribunal militaire de la 34e division allemande qui siège à Saorge (06) - Le jour même, les condamnés sont escortés par des soldats allemands à Ambo, au contrebas des lacets de Saorge (06) - Ils doivent creuser leurs tombes avant d'être tués à la mitrailleuse - Deux hommes sautent dans la Roya mais sont abattus - Les 6 hommes reçoivent à la fin le coup de revolver dans la tempe - Une plaque commémorative est inaugurée sur les lieux de l'exécution en 1945 - Chaque année, une cérémonie franco-italienne se déroule sur place - Sources : Jean-Louis PANICACCI, Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 23 et Charles BOTTON et Jean GABER, Histoire de Saorge et Fontan, Editions du Cabri, Breil-sur-Roya, 2009. - Soldats italiens)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Sauze (insee: 06133) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (A l'entrée du cimetière communal)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Séranon (insee: 06134) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur une place surplombant la D 81.)
  • Plaque commémorative Fernand BAGARRY (Pas de photo) (Plaque commémorative située au cimetière de La Doire à Séranon (06) - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 23.)
  • Stèle commémorative Clément REBUFFEL (Pas de photo) (Stèle commémorative située hameau de La Doire - Clément REBUFFEL est un résistant abattu le 8 août 1944 à Séranon (06) par des miliciens et des Waffen SS français lors des obsèques du résistant Fernand BAGARRY - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 23 et 98.)

Sigale (insee: 06135) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église)

Sospel (insee: 06136) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Située dans le cimetière communal "A nos enfants fusillés par les allemands le 12 août 1944")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Située dans la cour des fusillés de la coopérative)
  • Plaque commémorative Mario RONCELLI (Photo indexée) (Située au pied de la stèle commémorative des fusillés du 12 août 44 dans le cimetière - )
  • Plaque commémorative Sauvajon - Barut (Photo indexée) (Sur le mur de la caserne de gendarmerie, boulevard de Verdun)
  • Carré militaire (Photo indexée) (dans le cimetière)
  • Plaque commémorative des militaires hawaïens (Photo indexée) (Sur le mur du groupe scolaire, chemin Vier Hélos "A la mémoire des militaires hawaïens tombés pour la Libération de Sopel en novembre 1944 - 442ème Régiment d'Infanterie d'Hawaï")
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Située Square Morgan, avenue des Arcs-sur-Argens, face à la Poste "Aux Sospelois qui ont combattu avec le Groupe Morgan")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative aux FFI disparus (Photo indexée) (début de la route du col de Castillon - Vous qui passez, souvenez-vous de ces jeunes maquisards qui ne sont jamais revenus. Ils n'avaient pas 20 ans)
  • Plaque commémorative fusillés français de Sospel (Photo indexée) ("Plaque commémorative franco-italienne inaugurée en 1994 au carré des fusillés dans la cour de la coopérative de Sospel (06) ? Relevé des 4 noms de maquisard françaiss fusillés le 12 août 1944 à Sospel avec 11 italiens - Le maquis franco-italien Franco-Italien du Grammondo est attaqué par les fascistes et les allemands en juillet 1944 ? Il se scinde en deux groupes dont l’un se replie à l’Albarea à Sospel (06) ? Un prétendu déserteur tchèque de l’armée allemande les rejoint ? Il s’agit en fait d’un espion, le sous-officier SWARK, qui guide les allemands pour attaquer le maquis de l’Albarea le 9 août 1944 - Sauro DARDONE et Giovanni VESQUO sont tués - Emilio PIZZOL, blessé, décède à Vintimille le 11 août - trois se cachent puis s’enfuient : Domenico FERRARO, Giuseppe ORENGO et Nadino GANDOLFI, les deux derniers décèdent le 2 septembre au cours d’une traversée en mer des lignes allemandes - 17 autres sont faits prisonniers - Les prisonniers sont torturés pendant 3 jours par les douaniers allemands à la caserne Salel à Sospel (06) ? 15 sont transportés à travers Sospel (06) par voiture hippomobile bâchée jusque dans la cour de la coopérative de Sospel (06) où ils sont fusillés attachés par groupe de trois ? Les deux derniers prisonniers (Bruno BELLON et Mario RONCELLO) sont fusillés à des dates et dans des lieux restés inconnus ? Un carré des fusillés est aménagé dans la cour de coopérative de Sospel (06) ? Il comporte deux plaques non nominatives inaugurées en 1945 (française) et en 1949 (italienne) et une plaque nominative franco-italienne inaugurée en 1994 ? Une stèle commémorative avec photographies se trouve également au cimetière de Sospel (06) ? Une plaque y est également apposée pour évoquer la mémoire du caporal RONCELLI (patronyme de la mère de Mario TIRONI) - Source : Jean-Louis PANICACCI, ""Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes"", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 23-24, Musée de la résistance azuréenne, " La répression de la résistance par Vichy et par les occupants dans les Alpes-Maritimes ", documents, témoignages, recherches n°31 et Musée de la résistance azuréenne, " Le maquis franco-italien de l’Albarea et le drame de Sospel  ", documents, témoignages, recherches.")
  • Plaque commémorative des fusillés italiens de Sospel (Photo indexée) ("Plaque commémorative franco-italienne inaugurée en 1994 au carré des fusillés dans la cour de la coopérative de Sospel (06) ? Relevé des 11 noms de maquisard italiens fusillés le 12 août 1944 à Sospel avec 4 français - Le maquis franco-italien Franco-Italien du Grammondo est attaqué par les fascistes et les allemands en juillet 1944 ? Il se scinde en deux groupes dont l'un se replie à l'Albarea à Sospel (06) ? Un prétendu déserteur tchèque de l'armée allemande les rejoint ? Il s'agit en fait d'un espion, le sous-officier SWARK, qui guide les allemands pour attaquer le maquis de l'Albarea le 9 août 1944 - Sauro DARDONE et Giovanni VESQUO sont tués - Emilio PIZZOL, blessé, décède à Vintimille le 11 août - trois se cachent puis s'enfuient : Domenico FERRARO, Giuseppe ORENGO et Nadino GANDOLFI, les deux derniers décèdent le 2 septembre au cours d'une traversée en mer des lignes allemandes - 17 autres sont faits prisonniers - Les prisonniers sont torturés pendant 3 jours par les douaniers allemands à la caserne Salel à Sospel (06) ? 15 sont transportés à travers Sospel (06) par voiture hippomobile bâchée jusque dans la cour de la coopérative de Sospel (06) où ils sont fusillés attachés par groupe de trois ? Les deux derniers prisonniers (Bruno BELLON et Mario RONCELLO) sont fusillés à des dates et dans des lieux restés inconnus ? Un carré des fusillés est aménagé dans la cour de coopérative de Sospel (06) ? Il comporte deux plaques non nominatives inaugurées en 1945 (française) et en 1949 (italienne) et une plaque nominative franco-italienne inaugurée en 1994 ? Une stèle commémorative avec photographies se trouve également au cimetière de Sospel (06) ? Une plaque y est également apposée pour évoquer la mémoire du caporal RONCELLI (patronyme de la mère de Mario TIRONI) - Source : Jean-Louis PANICACCI, ""Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes"", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 23-24, Musée de la résistance azuréenne, " La répression de la résistance par Vichy et par les occupants dans les Alpes-Maritimes ", documents, témoignages, recherches n°31 et Musée de la résistance azuréenne, " Le maquis franco-italien de l'Albarea et le drame de Sospel  ", documents, témoignages, recherches." - Soldats italiens)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative citation à l'ordre du corps d'armée (Photo indexée) (Hall de la mairie - Le Secrétaire d'Etat aux Forces Armées Guerre Max LEJEUNE cite : A l'ordre du Corps d'Armée SOSPEL (Alpes-Maritimes) La commune de Sospel a subi de nombreux bombardements en 1944 et 1945 et sa libération n'est intervenue que plusieurs mois après le départ de l'ennemi, des Alpes-Maritimes. Des habitants tués, blessés, déportés, et même fusillés, des immeubles détruits attestent le sacrifice de Sospel à la victoire. Ses habitants dont l'esprit de résistance a été magnifique n'ont jamais désespéré du succès final Cette citation comporte l'attribution de la croix de guerre avec étoile de vermeil. Inauguré le 24 avril 1949 Anniversaire de la libération de Sospel)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Située dans le carré des fusillés de la cour de la coopérative - Soldats italiens)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument-
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque attack 517e Para à l'entrée du fort Saint-Roch Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque fort du Barbonnet, artilleurs BOUTIGNY et LLORET, du 157e RAP tué dans l'explosion de leur tube de 75 de casemate le 22 juin 1940 suite à une surchauffe pendant l'attaque italienne Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 10 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque gendarmes ROUSSEAU, Guy BOGLIO-COMITI, René CONTE et Térence MUSI, tués dans la forêt de Turini en voulant rejoindre le maquis de Peïra-Cava, plaque au carré des fusillés du 12 août 1944 Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 17 [par Jimmy TUAL]

Spéracèdes (insee: 06137) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Devant le cimetière)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Tende (insee: 06163) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Commune rattachée à la France en 1947. Plaque située au refuge Aurore dans la vallée de Fontanalba.)
  • Plaque commémorative du hameau de Granile (Photo indexée) ("Granile à ses morts glorieux")
  • Monument aux Morts édifié par la municipalité italienne (Photo indexée) (Sur la place devant la Mairie - Territoire Italien, rattaché à la France le 17 septembre 1947. Les noms de trois militaires servant dans l'armée française ont été listés à part - Soldats italiens)
  • Monument aux Morts édifié par la municipalité italienne (Photo indexée) (Sur la place devant la Mairie - Territoire Italien, rattaché à la France le 17 septembre 1947. Les noms des militaires italiens ont été listés à part)
  • Plaque de la collégiale (Photo indexée) (Collégiale Notre Dame de l'Assomption - Plaque réalisée à l'initiative des femmes et inaugurée en 1921 - Il s’agit de soldats italiens, nés à Tende pour la plupart, alors que le territoire était encore italien. - Soldats italiens)
Relevé signalé:
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle entrée Tende : action groupe Joseph le Fou Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 13 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque mort capitaine AUBER (route de Spegi) lors d'un bombardement en piqué le 1er septembre 1944 Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 36 [par Jimmy TUAL]
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle 1ère DFL entrée village avenue de la 1ère DFL, pour la libération le 26 avril 1945 Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 38 [par Jimmy TUAL]

Théoule-sur-Mer (insee: 06138) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (Place de la Mairie)
  • Monument commémoratif du Groupe Naval d’assaut de Corse (G.N.A.C.) (Photo indexée) (Située à Miramar, le long de la RN 7, à Théoule-sur-Mer (06) et surmontée d'une Croix de Lorraine. La stèle commémorative se trouve au pied de la croix de Lorraine - Inscription : "Honneur - Patrie - Ici sont morts au Champs d'Honneur (suivent les noms et grades) du Groupe Naval d'Assaut de Corse débarqués les premiers dans la nuit du 14 au 15 août 1944, quelques heures avant l'attaque - Ils sont tombés pour libérer la France" - Une plaque commémorative se trouve au-dessus de la stèle, sur la Croix de Lorraine - Inscription : "Ce mémorial célébrant le centenaire de la naissance du général Charles DE GAULLE a été érigé sur les lieux mêmes du débarquement des Forces Françaises Libres le 14 août 1944 et inauguré le 2 janvier 1991 par monsieur le sénateur Charles PASQUA, maître André Charles BLANC, conseiller général étant maire ". Dans la nuit du 15 août 1944, dans le cadre des opérations du débarquement en Provenc e (opération Anvil Dragoon), le Groupe Naval d’assaut de Corse (G.N.A.C.) du Commandant SERIOT, doit intervenir (opération Rosie). Il précède de quelques heures l'intervention aérienne et navale préalable au débarquement principal. Cette intervention doit se faire sur 2 zones, une à l’ouest de la zone prévue pour le débarquement et Une à l’Est, à la Pointe de l’Esquillon à Miramar à Théoule-sur-Mer (06). L'objectif de l'opération Rosie est de couper les deux routes reliant Cannes (06) à Saint-Raphaël (83) : la route nationale 7 et la route du bord de mer. Le Commandant SERIOT débarque le premier et indique l’endroit où le Commando composé de 67 Officiers et marins doit accoster avec des bateaux pneumatiques " Les rubber boats ". Le Commandant SERIOT assiste au début du débarquement, qui s’effectue sans difficulté, et repart vers l’Ouest où d’autres opérations de son groupe sont en train de s’effectuer. Le début de l'opération se déroule normalement mais à mi-chemin de la côte, le Commando s'engouffre sur un champ de mines qui avait été posées par les Allemands deux jours plus tôt. Les membres du Commando tombent les uns après les autres. 11Sont tués, 17 sont blessés et 27 sont faits prisonniers. Certains prisonniers sont transportés en camion, d’autres partiront à pied en colonne à Grasse (06) sous bonne escorte. La résistance mise au courant très rapidement de ces tragiques évènements s’organise. Le cannois Francis TONNER, chef des Corps Francs des M.U.R., rassemble un groupe de 5 résistants qu'il dirige. Ils parviennent à délivrer 19 prisonniers sur les 24 de la colonne partie à pieds. Les blessés graves du Groupe Naval d'assaut sont laissés sur la route de Miramar jusqu'à ce qu'une unité médicale américaine de la 36th DIUS débarquée au Dramont à Saint-Raphaël (83) arrive pour les secourir. Source : http://www.ville-theoulesurmer.fr)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif des Forces Françaises Libres (Photo indexée) (Au niveau de la plage du vallon de l'autel sud - "A la gloire des volontaires des Forces Françaises Libres qui, répondant à l'appel du général de Gaulle, ont maintenu la France dans la guerre et dans l'honneur, lui permettant avec ses alliés de remporter la victoire pour sa libération. 18 juin 1940 - 8 mai 1945")

Thiéry (insee: 06139) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Toudon (insee: 06141) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Rue Principale)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore

Touët-de-l'Escarène (insee: 06142) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Pas de photo) ()
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Touët-sur-Var (insee: 06143) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur le mur de l'église - "Commune de Touët-sur-Var - Morts de la Grande Guerre 1914-1918 - A la mémoire des frères Massiera lâchement assassinés par les Allemands")
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)

Tourette-du-Château (insee: 06145) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Tournefort (insee: 06146) Relevés en ligne :
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Monument aux Morts (Pas de photo) ("A nos morts de la Grande Guerre 1914-1918" - Ave l'aimable autorisation du site http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/)

Tourrette-Levens (insee: 06147) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif combattants A.F.N. (Photo indexée) (Avenue des anciens combattants d'Afrique du Nord, près du Monument Aux Morts de la commune - Sur un bloc en pierre se trouve encadrée une Croix du combattant en AFN - Sous cette pierre, on peut lire "Monument des combattants d'A-F-N 1952-1962" inscrit sur une plaque - Sur la gauche se trouve une autre plaque sur laquelle apparaît la forme de l'Algérie, blanche sur fond noir - On peut y lire : "A la mémoire des civils pieds noirs tués en A.FN. 1952-1962" - L'ensemble se trouve sous un olivier.)
  • Plaque commémorative du cimetière (Photo indexée) (Plaque située dans le cimetière, dans un espace commémoratif aménagé par le souvenir français - A nos morts glorieux 1870-1871 1914-1918.)

Tourrettes-sur-Loup (insee: 06148) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Situé à gauche de l'église sur la place du village. Dates non indiquées sauf pour guerre 1939-1945)

Utelle (insee: 06151) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Saint-Jean-la-Rivière (Photo indexée) ()
  • Monument Aux Morts du Figaret d'Utelle (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative de Reveston (Photo indexée) (Sur l'église du Chaudan d'Utelle)
  • Plaque commémorative de Ciaudan (Photo indexée) (Sur l'église du Ciaudan d'Utelle )
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (Eglise Saint-Véran)
  • Plaque commémorative Le Cros d'Utelle (Photo indexée) (Le Cros d'utelle)
En cours de relevé :
  • Livre d'or (Photo : Non) [par Stéphane PROTOIS]

Valbonne (insee: 06152) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur la place devant l'église.)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Dans l'église.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Mémorial (Relevé Et Photo) - Mémorial Départemental A.F.N. [par Stéphane PROTOIS]

Valdeblore (insee: 06153) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Mairie)
  • Plaque commémorative de Saint-Dalmas (Photo indexée) (Eglise Ste Croix - St DALMAS )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Plaques fixée sur le mur de l'église du Hameau de Mollières, italien jusqu'en 1947, et rattaché à la commune de Valdeblore. Ces noms sont aussi gravés sur le MAM de Valdeblore à la Bolline)
Relevé signalé:
  • Stèle commémorative (Relevé Et Photo) - Stèle Saint-Dalmas formation Lazzarini, façade bar 0.20.100.0 Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 13 [par Jimmy TUAL]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque mort accidentelle d'un randonneur, GR5 Saint Dalmas Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 33 [par Jimmy TUAL]

Valderoure (insee: 06154) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Sur la place, près de l'église.)

Vallauris (insee: 06155) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative paroissiale 1939-1962 de Golfe-Juan (Photo indexée) (Église Saint-Pierre de Golfe-Juan à Vallauris (06), à l'angle de l'avenue Pierre CHALMETTE et de l'avenue de la Liberté (RN 7) - Deux plaques commémoratives pour "Les enfants de la paroisse Mort pour la France 1939-1962". Elles sont entourées par deux autees plaques commémoratives pour les morts de 1914-1918.)
  • Monument aux Morts du Golfe-Juan (Pas de photo) ()
  • Monument aux Morts de Vallauris (Pas de photo) ()
  • Plaque commémorative paroissiale 1914-1918 de Golfe-Juan (Photo indexée) ("Église Saint-Pierre à Golfe-Juan à Vallauris (06), à l'angle de l'avenue Pierre CHALMETTE et de l'avenue de la Liberté (RN 7) - Deux plaques commémoratives pour les morts et disparus de 1914-1918 (Inscription 1ère plaque : "1914-1918 La paroisse de Golfe-Juan à ses enfants tombés au champ d'honneur Requiescant In pace", 2ème plaque "Disparus Prions pour eux") - Ces deux plaques entourent deux autres plaques commémoratives pour "Les enfants de la paroisse Mort pour la France 1939-1962".")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Nathalie Lamore
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Ecole Alphonse Daudet (source: geneawiki). [par Gérard DOUCET]

Venanson (insee: 06156) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur la façade de l'église)

Vence (insee: 06157) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Cimetière communal)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (A l'intérieure de la Cathédrale : "In memoriam 1914-1918")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (route du col de Vence - entre les P.K 7 et 8, côté gauche )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Route du col de Vence - entre les P.K 7 et 8, côté droit - Plaque commémorative du Mouvement Combat)
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (Square de la Déportation - Aux Morts de la Résistance avec plaques marquées Natzweiler-Struthof, Buchenwald, Ravensbruck, Aurigny, Maïdanek, Bergen-Belsen, Flossenburg, Gross-Rosen, Mauthausen, Neuengamme, Dora, Dachau, Auschwitz-Birkenau et Oranienburg-Sachsenhausen)
  • Carré militaire 1939-1945 (Photo indexée) (Cimetière)
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (A la mémoire des juifs réfugiés à Vence, arrêtés par la gestapo en 1943-1944, transférés à Nice, puis au camps de Drancy, déportés et exterminés dans les camps de la mort, victimes de la haine raciale" - A la mémoire des juifs arrêtés le 28 août 1942 par l'autorité du gouvernement de Vichy, livrés aux nazis et déportés vers Auschwitz")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Route de Coursegoules - Plaque dévoilée le 27/08/2013 - Soldats américains)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard
Relevé signalé:
  • Stèle commémorative (Photo) - A l’entrée de Vence une stèle commémorative « Rond-point Adjudant Antoine BAGNIS Mort pour la France le 23 octobre 1883 – Attentat du DRAKKAR – Beyrouth Liban » [par Guy TERRASSE]

Villars-sur-Var (insee: 06158) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place du village)

Villefranche-sur-Mer (insee: 06159) Relevés en ligne :
  • Plaques commémoratives (Photo indexée) (Dans l'église St Michel - Vieux Villefranche)
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans les jardins du stade, Monument érigé par souscription publique et inauguré le 29 mars 1925 par Mr le Maire François Binon)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Chapelle Saint-Grat)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Sur le Monument aux morts du cimetière, carré C - Le Monument aux morts se compose d'un monument commémoratif en pierre avec une colonne surmontée d'une croix de guerre - On peut lire au milieu "1914-1918 Aux soldats morts pour la patrie" - Sur les côtés gauche et droit se trouvent deux plaques commémoratives pour les Français morts pour la France en 1939-1945 - Derrière ce monument en pierre se trouve une grande plaque commémorative pour les soldats français, belges et italiens morts durant la guerre 1914-1918 - On peut lire l'inscription : "A eux l'immortalité, à nous le souvenir" - Le nom d'un militaire italien y est inscrit. - Soldats italiens)
  • Monument aux Morts du cimetière (Photo indexée) (Sur le Monument aux morts du cimetière, carré C - Le Monument aux morts se compose d'un monument commémoratif en pierre avec une colonne surmontée d'une croix de guerre - On peut lire au milieu "1914-1918 Aux soldats morts pour la patrie" - Sur les côtés gauche et droit se trouvent deux plaques commémoratives pour les Français morts pour la France en 1939-1945 - Derrière ce monument en pierre se trouve une grande plaque commémorative pour les soldats français, belges et italiens morts durant la guerre 1914-1918 - On peut lire l'inscription : "A eux l'immortalité, à nous le souvenir". - Soldats belges)
  • Plaque commémorative Louis MISSUD (Photo indexée) ("Au-dessus de l'immeuble situé 6 rue du Poilu (vieux village) - Inscription : "F.F.I. F.T.P.F. - Ici habita MISSUD Louis héros de la résistance Mort pour la France le avril 1944 à Lambruisse (B[asses].A[lpes].) " - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes", Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, page 24.")
  • Monument aux Morts du cimetière (Photo indexée) ("Dans le carré C - Le Monument Aux Morts se compose d'un monument commémoratif en pierre avec une colonne surmontée d'une croix de guerre - On peut lire au milieu "1914-1918 Aux soldats morts pour la patrie" - Sur les côtés gauche et droit se trouvent deux plaques commémoratives pour les français Morts pour la France en 1939-1945 - Derrière ce monument en pierre se trouve une grande plaque commémorative pour les soldats français, belges et italiens morts durant la guerre 1914-1918 (et un soldat italien tué en 1940) - On peut lire l'inscription : "A eux l'immortalité, à nous le souvenir".")
  • (relevé sans nom) Monument régimentaire des Chasseurs Alpins (Photo indexée) (Ce monument se trouve dans le square des chasseurs alpins à l'entrée de la citadelle de Villefranche-sur-Mer (06), ancienne garnison des chasseurs alpins - Ce monument se trouve en haut d'un escalier - Sous un insigne des chasseurs alpins, on peut lire : "Aux vaillants chasseurs alpins des 24e bataillon, 64e bataillon et 7e bataillon territorial mort pour la France - 1939-1945 - 1914-1918" - Sur le côté droit : "Inauguré le 23 octobre 1933 16e anniversaire du combat de La Malmaison" - Sur le côté gauche : "Ce monument a été élevé par souscription publique M. G. LOUSTAUNAU LACAU étant commandant du 24e Bataillon de Chasseurs Alpins".)
  • Plaque commémoratif hôtel de ville (Photo indexée) (Plaque commémoratif "aux morts pour la France" 1914-1918 et 1939-9145 située à l’entrée de l’hôtel de ville de Villefranche-sur-Mer (06), entre deux portes vitrées à ouverture automatique.)
  • Plaque commémorative 1914-1918 église Notre-Dame-de-France (Photo indexée) (Plaque située à l’extérieur à l’arrière de l’église Notre-Dame-de-France - Accès par le col de Villefranche et la moyenne corniche - Inscription :"Pro Patria - En souvenir des enfants du col de Villefranche mort pour la patrie".)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Deux plaques honorent les soldats Morts pour la France pendant la guerre 1914-1918- Sur l'une de ces plaques se trouvent 8 noms de soldats italiens sous le titre ''italiens''. - Soldats italiens)
  • (relevé sans nom) Mémorial aux marins de l'escadre française morts à Mers-El-Kébir (Photo indexée) ()
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Alain Choubard

Villeneuve-d'Entraunes (insee: 06160) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Dans le cimetière communal, près de l'église paroissiale (hors du village))

Villeneuve-Loubet (insee: 06161) Relevés en ligne :
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (Place de l'église)
  • Carré de corps restitués aux familles (Photo indexée) (Situé dans le cimetière "A la mémoire des morts pour la liberté et qui sans linceul sont enfouis dans des terres déchirées ou roulés au fond des mers déchaînées")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative A.F.N. et Outre-Mer (Photo indexée) (Aux morts d’Afrique du Nord et d’Outre-Mer - Stèle érigée à l’initiative de M. Edouard ARNOUX adjoint au maire, inaugurée le 8 mai 1973 par M. Antony FABRE, maire de Villeneuve-Loubet)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1st Special Service Force (Photo indexée) (Rue du 26 août 1944 - Cet espace a été progressivement aménagé - La colombe stylisée inaugurée en 1982 est complétée en 1989 par une plaque apposée par les vétérans de la First Special Service Force et en 1990 une plaque portant le texte de l'Appel du 18 juin 1940 - En 1994, une dernière plaque est rajoutée pour les 50 ans de la Libération - Sur la colombe de la paix stylisée réalisée en 1982, on peut lire "26 août 1944" - Sur la plaque commémorative de droite de 1989, on peut lire : "In memoriam. Le 26 août 1944, la First Special Service Force américano-canadienne prit part à une audacieuse attaque de nuit. Aidée par les courageux citoyens de Villeneuve-Loubet et libéra cette ville de l'ennemi. Fin novembre, la force revint à Villeneuve-Loubet pour un dernier défilé avant sa dissolution le 5 décembre 1944. Pendant ces opérations de Libération des départements du sud de la France, 66 soldats trouvèrent la mort et plus de 200 furent blessés. C'est à ces valeureux soldats et aux courageux citoyens de Villeneuve-Loubet que ce mémorial est dédié. First Special Service Force Association, 27 mai 1989" - Sur la plaque commémorative de gauche de 1994, on peut lire : "Il y a 50 ans, lors de la bataille de Villeneuve-Loubet, le commandant STAN- WATERS commandait le 2ème Bataillon du 2ème Régiment de la First Special Service Force qui était en point de vue de Villeneuve-Loubet. Son bataillon, avec l'aide efficace de quelques résistants villeneuvois, chassa l'ennemi de la ville et du château le 26 août 1944. Le lieutenant-général STAN WATERS a commandé le 1er Bataillon de parachutistes canadiens jusqu'en 1976" - Source : Jean-Louis PANICACCI, "Les lieux de mémoire de la deuxième guerre mondiale dans les Alpes-Maritimes, Collection Actual, Editions Serre, Nice, 1997, pages 34,35, 52 et 58. - Soldats américains)
  • Plaque commémorative Marcel QUADRY (Photo indexée) (Dans l'église Saint-Marc - "En mémoire de Marcel QUADRY sergent-chef radio dans la R.A.F. tombé au champ d'honneur le 28 avril 1944 âgé de 31 ans. Souvenirs. Regrets".)

Création du site : Éric BLANCHAIS(†) 2000-2007. Page : Création-Maintenance : Acam-Mémorial mars 2015 © 2018.
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1631225 - Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur l'ensemble de nos pages. Pour l'exercer, adressez vous à abuse@acam-memorial.org.
Contenu disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l'identique et pas d'utilisation commerciale. Pour les images voir au cas par cas la licence individuelle apposée à l'image.