Mémorial Gen Web
      logo centenaire
Relevés de monuments aux morts, soldats et victimes civiles, français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre, morts en déportation, « Morts pour la France »
Page précédente
[ Infanterie ] [ R.P.I.Ma ]
N° unitéUnitéHistorique
1erR.P.I.Ma
2eR.P.I.MaFormé le 01/12/1958 en Algérie par changement d'appellation du 2e R.P.C. - Dissous le 05/07/1962, le 2e R.P.I.Ma est recréé le 01/01/1965 à Ivato (Madagascar) à partir du 5e B.P.I.Ma
3eR.P.I.MaFormé le 01/12/1958 en Algérie par nouvelle dénomination du 3e Régiment de Parachutistes Coloniaux [noté sous 3e R.P.C. (Parachutistes) avant cette date]. Le régiment rentre en métropole et s'installe le 22/07/1962 à Carcassonne. Il participera ensuite à différentes opérations extérieures : Tchad, Liban, Centrafrique, Togo, Gabon, Zaïre, Ex-Yougoslavie et Kosovo...
6eR.P.I.Ma
8eR.P.I.MaLe 1er mars 1951 création du 8e B.P.C. (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) qui devient 8e G.C.P. (Groupement de Commandos Parachutistes) le 12 septembre 1952 - Le 1er août 1953 devient 8e B.P.C. (Bataillon de Parachutistes de Choc) dissous le 19 mai 1954 - Création le 4 novembre 1954 de deux bataillons "Blizzard" pour l'Algérie. Le "Blizzard n° 2" prend immédiatement l'appellation de 8e B.P.C. (Bataillon de Parachutistes Coloniaux) dissous le 29 septembre 1955 - Le 1er mai 1956 création du 8e R.P.C. qui devient 8e R.P.I.Ma le 1er décembre 1958 (voir également pour la filiation les 8e B.P.C. (Coloniaux), 8e B.P.C. (Choc), 8e R.P.C. (Parachutistes).
Page précédente
Création du site : Éric BLANCHAIS 2000-2007. Page : Création-Maintenance : Acam-Mémorial octobre 2013 © 2019.
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1631225 - Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur l'ensemble de nos pages. Pour l'exercer, adressez vous à abuse@acam-memorial.org.
Contenu disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l'identique et pas d'utilisation commerciale. Pour les images voir au cas par cas la licence individuelle apposée à l'image.