Edition du 15/07/2019

Listing simplifié des relevés en ligne et en cours

75 - Paris

Cette page reprend la liste des communes du département : Where To Cheap Viagra Overnight Shipping Lowest prices for Generic and Brand drugs. Bonus 10 free pills, discounts and FREE SHIPPING. Cheapest drugs online - buy | Best Deals🔥 |. Where to buy? buy Cipro q 500mg Online ,coupons 75% off. Check More » Online Sale | here Usa . If you want to take care of your health. Buy Zoloft Usa Stop Searching About Best pills! Get NOW! ⭐️ | Best Price | Pharmacy Cialis Canada Online . 25mg-50mg-75mg-100mg and other / Online Pharmacy, Guaranteed Shipping. 24/7 Phone Support. Benicar Buy Online In multiple cases, not being able to covenant Using the contradictions of those elements of interdependence and relationships adds into the issues of drug abuse, and these issues Eventually need to be resolved, but drug addicts privation to be cleansed first. , How Much Does Viagra Cost At Cvs Pharmacy, at the outpatient center, the partner interacts Each day with other families who allow and allow. | Best Deals🔥 |. We have special offers for you. ☀☀☀ buy Buy Female Viagra ☀☀☀,Lowest Prices. Buy Now » Diovan Copay Discount Card . Our online store has gathered all the best medical deals on the market. 24/7 Phone Support. Get Nizoral Online special reduced price. Go NOW! Zovirax 800 Mg Price USA no prescription. Worldwide shipping. Qualitative medication at low prices. Comfortable and safe way of buy online. Cold Sore Treatment Zovirax Reviews | Best Deals🔥 |. Your health is important. Cialis 20mg Buy Online No side effects. Check More » Paris .
Au niveau de chaque commune sont indiquées, la ou les sources qui sont déjà en ligne (en bleu), dans le cas contraire la mention "Pas de relevé sur cette commune" apparait, ainsi que s'il y a lieu, le ou les relevés qui sont en cours (en vert), en date du 15/07/2019.

Les relevés à vérifier sur ce département :

Liste des 21 communes du département : Paris

CommunesSources

Paris (insee: 75056) Relevés en ligne :
  • Hauts fonctionnaires du Ministère de l'Intérieur (Annuaire du Ministère de l'Intérieur (2000))
  • Livre d'or 1939-1945 des membres du Parti Social Français ("Croix de feu" - Tableau d'honneur des membres du Parti Social Français - Liste parue dans les numéros du Petit Journal)
  • Livre (Photo indexée) (Membres de l'administration préfectorale morts pour la France - Source : "Histoire des Préfets" de Pierre-Henry publié aux Nouvelles Editions Latines)
  • Livre (Photo indexée) (d'après Paris bombardé par zeppelins, gothas & berthas de Maurice Thiéry (édition de Boccard - 1921))
  • Livre (Photo indexée) ( Grande Fête nationale du 14 août 1859. Retour de l'armée d'Italie à Paris Edition Schiller aîné, Paris,1859 )
  • Livre (Photo indexée) (Le bombardement de Paris par les prussiens en janvier 1871 de H. de Srrepont (Ed. Firmin Didot Frères, 1872) - Liste des victimes du bombardement, page 283 et suivantes)
  • Monument aux Morts de Paris (Voir à Paris 8e, Arc de Triomphe)
  • Livre (Recueil des noms des douaniers mobilisés pendant la guerre 1870-1871 de E. Lepine (Ed. Questry, Paris, 1872))
  • Livre - Professeurs d'histoire et de géographie de l'enseignement secondaire public (Bulletins n°20 à 22 de la Société des professeurs d'histoire et de géographie de l'enseignement secondaire public)
  • Le mémorial de la marine marchande (Photo indexée) (Sur le front de mer. Le mémorial de la marine marchande de Arnould Galopin (Ed. Albin Michel) - Inscrits maritimes des stations de sauvetage morts pour la Patrie)
  • Militaires tués lors des guerres d'Empire (Photo indexée) (Supplément aux Tableaux, par corps et par batailles, des officiers tués et blessés pendant les guerres de l'Empire (1805-1815) de Aristide Martinien (Ed. militaire L. Fournier, Paris, 1909))
  • Livre (Bulletin de l'Alliance nationale pour l'accroissement de la population française - "Les grandes familles défendent la patrie")
  • Livre d'or de la marine française ("Un Livre d'or de la marine française. Commandants d'escadres, de divisions et de bâtiments de guerre, morts à l'ennemi de 1217 à 1900" de Maurice Delpeuch (Ed. Berger-Levrault, 1900) - Extrait des morts pour la France 1800-1900)
  • Livre ("Anecdotes, épisodes. Les Prussiens en France pendant la campagne de 1870-71" de E. Lebrun (Ed. Malnoë, 1872))
  • Journal militaire officiel ()
  • Livre publié par la Société centrale des architectes ("L'architecture" Bulletin publié par la Société centrale des architectes)
  • Liste des joueurs de football MPLF 1914-1918 (Liste des Bleus, joueurs de l'équipe de France de football, morts pour la France durant la Grande Guerre - Liste établie par Michel Merckel et publiée sur www.france24.fr)
  • Livre d'or de l'infanterie de marine (Photo indexée) ("Livre d'or de l'Infanterie de la Marine" de Victor Nicolas (ed. Charles-Lavauzelle, 1891) - Officiers tués à l'ennemi)
  • Affiche (Photo indexée) (Exposée au Mémorial Citoyen de Mâcon (71) - "AVIS - Les 6, 10 et 11 septembre 1941, des agressions ont été commises à Paris contre des membres de l'Armée allemande. Par mesure de répression contre ces lâches attentats, les otages suivants ont été fusillés conformément à mon ordonnance du 22 août 1941 - Paris le 16 septembre 1941, signée Der Militärbefehlshaber in Frankreich Von STÜLPNAGEL General der Infanterie")
  • Livre «Les lauriers de l'armée d'Italie» ("Les lauriers de l'armée d'Italie" (Paris, 1859))
  • Livre (Liste nominative des officiers de tous grades tués à la bataille de Solferino d'après "La Campagne d'Italie de1859, chroniques de la guerre" par le Baron de Bazancourt (Ed. Lahure & cie, Paris, 1862))
  • (relevé sans nom) Pas de Livre d'Or, voir les arrondissements (Pas de photo) ()
  • Livre d'or des des sapeurs-Pompiers de Paris tués ou décédés 14-18 (Régiment de Sapeurs-Pompiers de Paris - tués ou décédés 14-18 - documents de la Bibliothèque Nationale de France)
  • Livre d'Or des postes et télécommunications (Livre d'or des postes et télécommunications - Fonctionnaires, agents, sous-agents et ouvriers mobilisés tués à l'ennemi ou morts des suites de blessures ou de maladie et et non-mobilisés tués par l'ennemi)
  • Livre d'or de l'association «Les vieilles tiges» (Morts au champ d'honneur de l'association "Les vieilles tiges" (association amicale des pilotes aviateurs brevetés avant 1914) - Liste publiée dans l'Annuaire 1929)
  • Livre d'or du clergé de Paris (La Semaine religieuse du 24 mai 1919 (n°3411) pages 665-668 - Le diocèse de Paris recouvrait le même territoire que le département de la Seine - "Il convient d'ajouter à cette liste 53 séminaristes du séminaire de Saint-Sulpice appartenant à d'autres diocèses, 1 prêtre et 9 séminaristes du séminaire des Carmes et 13 religieux originaires du diocèse de Paris ou y résidant." - La brochure rend également compte du service funèbre à la mémoire des prêtres et séminaristes du diocèse morts au champ d'honneur qui a eu lieu le mardi 20 mai 1919 à la cathédrale Notre-Dame.)
  • Liste de la revue musicale (Liste de la revue musicale "La musique pendant la guerre" entre 1915-1917)
  • La Preuve du Sang - Livre d'or du clergé et des congrégations (1914-1922), Paris, Bonne Presse 1925 (Deux tomes de 1250 pages chacun. 24000 notices de prêtres, séminaristes (clercs tonsurés, clercs minorés) , religieux-ses (novices, scolastiques, profès, coadjuteurs, convers...) catholiques des pays alliés (France, Belgique, Italie, Angleterre, Canada, Amérique et Pologne) ainsi que les évêques et prêtres de rites orientaux. Ce relevé reprend uniquement les noms des morts durant la période 1914-1925. Ouvrage consultable sur Gallica et sur le site du diocèse aux Armées.)
  • Livre des gardes nationaux de Paris tués pour la défense de la patrie dans la journée du 19 janvier 1871 (Gardes nationaux de Paris tués pour la défense de la patrie dans la journée du 19 janvier 1871 et cités pour leur bravoure d'après le "Journal du siège de Paris" de Georges D'Heylli)
  • Livre ("Historique du 2e régiment de spahis" (par le commandant Pagani) - Etat nominatif des officiers morts sur le champ de bataille depuis la création des corps indigènes jusqu'au 1er octobre 1896)
  • Livre ("Historique du 25e régiment de dragons, 1665-1890" par le capitaine Marie Victor Clément de Bourqueney (Paris, 1890) - Officiers du régiment tués à l'ennemi de 1792 à 1814 - Sous-officiers, brigadiers et cavaliers du régiment morts au champ d'honneur de 1792 à 1814)
  • Livre de la chambre de commerce (Chambre de commerce de Paris - Membres du personnel et Anciens élèves morts au champ d'honneur (Bulletin de la Chambre de Commerce de Paris))
  • Livre de l'Association française pour l'avancement des sciences (Morts au champ d'honneur de l'Association française pour l'avancement des sciences)
  • Livre : historique du 5e G.A.C.A. (Historique du 5e groupe d'artillerie de campagne d'Afrique : Campagne 1914 - 1918 (Librairie Chapelot, Paris))
  • Livre "Combattants, héros & martyrs de la Résistance 1940-1944" (Héros juifs de la Résistance française - d'après "Combattants, héros & martyrs de la Résistance 1940-1944" de David Diamant (éditions Renouveau))
  • Historique du 18e Régiment de Dragons (Photo indexée) (18e Régiment de Dragons (1744-1894))
  • Livre d'or de la Gendarmerie (Mémorial de la Gendarmerie - Livre d'or de la Gendarmerie 1913-1916)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Michel Bazas
Relevé signalé:
  • Autre (Relevé Et Photo) - Journées Européennes du Patrimoine 2014: Un registre des pompiers morts pour la France en 14-18, présenté à Paris au ministre de l'Intérieur. Ce livre d'or dormait depuis 50 ans dans les archives de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. Ce recueil unique en son genre répertorie, par départements et par corps communaux, les soldats du feu fédérés, morts au champ d'honneur pendant la première guerre mondiale. Quand la guerre a débuté, les pompiers ont reçu l'ordre de mobilisation laissant les corps communaux aux anciens. Pour faire face, on a baissé l'âge du recrutement de 18 à 16 ans.. [par Rémy AMBROISE]

Paris 01 (insee: 75101) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative, Crédit Foncier de France (Photo indexée) (Siège Social du C.F.F. 19 rue des Capucines - Au personnel du Crédit Foncier de France - Mort pour la France)
  • Plaque commémorative, rue Saint-Denis (Photo indexée) (Rue Saint Denis, angle rue des Lombards)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Eustache (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Germain-l'Auxerrois (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives 1939-1945, 256 rue de Rivoli (Photo indexée) (En face du 256 rue de Rivoli, Métro Concorde)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Roch (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative François MARTINE (Photo indexée) (Rue Coquillière, sur la façade "Au Pied de Cochon" face église Saint-Eustache)
  • Plaque commémorative 1939-1945, station RATP Chatelet (Photo indexée) (Place du Chatelet)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard-Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, 3 boulevard de Sébastopol (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 20 quai de la Mégisserie (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Comédie Française (Photo indexée) (Située devant le foyer)
  • Plaque commémorative, 2 rue du Roule (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 2 rue des Pyramides (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Marcel LINDNER (Photo indexée) (43 rue de Rivoli)
  • Plaque commémorative, Musée des Arts décoratifs (Photo indexée) (107 Rue de Rivoli)
  • Plaque commémorative, 14 rue Sauval (Photo indexée) (A la mémoire du groupe de résistants "LA CLOCHE DES HALLES")
  • Monument commémoratif, 5 avenue de l'Opéra (Photo indexée) (Salons du Cercle Républicain - 5 avenue de l'Opéra)
  • Plaque commémorative, Bourse du Commerce (Photo indexée) (Bourse de commerce de Paris, à la mémoire des morts pour la France des guerres 1914-1918 et 1939-1945)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Groupe Jeanne-d'Arc de la Paroisse Saint-Leu (Photo indexée) (A l'intérieur de l''église Saint-Leu)
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église Saint-Leu (Photo indexée) (De part et d'autre dans l'une des chapelles de l'église Saint-Leu)
  • Plaque commémorative, 151bis rue Saint-Honoré (Photo indexée) ((Louvre des Antiquaires - "To the memory of the crew of a british aircraft who fell in action for the liberation of France brought down in flames on the "Grands Magasins du Louvre" during the night of 23rd september 1943" - Soldats du Commonwealth)
  • Plaque commémorative, musée du Louvre (Photo indexée) (Musée du Louvre. Fonctionnaires et agents des musées nationaux morts pour la France)
  • Monument aux Morts du Palais de Justice (Photo indexée) (Avocats Huissier Presse Judiciaire à la Cour d'Appel de Paris Fusillés Morts en déportation ou Disparus au service de la Patrie 1939-1945)
  • Monument commémoratif, Comédie Française (Photo indexée) (Comédie Française (dans le sas d'entrée place Colette))
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des forces armées et de la Résistance d'Indochine (Photo indexée) (Dans le jardin des Tuileries "Deuxième guerre mondiale 1939-1945 - A la mémoire des 2650 combattants des forces armées et de la Résistance d'Indochine morts pour la France - Attaqués par surprise le 9 mars 1945 par des forces japonaises supérieures en nombre, ils apportèrent aux alliés, jusqu'à la capitulation japonaise le 15 août 1945 leur part de sacrifice et de gloire.")
  • Plaque commémorative, palais Cambon (Pas de photo) (Dans un hall d'escalier du Palais Cambon, siège de la Cour des comptes)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 8 place Vendôme (Photo indexée) ("Dans cet immeuble la Société Maurice Duclos abrita dès août 1940 le Réseau Saint-Jacques qui établit de cet endroit en avril 1941 la première liaison radio clandestine Paris-Londres".)
  • Plaque commémorative, Fédération de l'Industrie de l'Habillement et du Textile. (Photo indexée) ()
  • Revue (Pas de photo) (in Cahiers anecdotiques de la Banque de France n°8 - vers 1999 - Membre de l'Inspection de la Banque de France morts pour la France)
  • Monument commémoratif de l'Oratoire du Louvre (Photo indexée) (Oratoire du Louvre (Temple protestant), 145 rue Saint-Honoré "Eglise réformée de l'Oratoire du Louvre Morts pour la France")
  • Plaque commémorative, faculté de droit (Pas de photo) (Université Paris I, place du Panthéon - "Aux étudiants et anciens étudiants de la faculté de droit morts pour la France en Indochine et en Algérie")
  • Plaque commémorative Jean COURCEL (Photo indexée) (Eglise Saint-Roch - "Les membres du réseau de résistance Bourgogne-Evasion à leur camarade et membre du réseau, vicaire de cette paroisse de 1941 à 1944")
  • Plaque commémorative Raymond DEISS (Pas de photo) (5 rue Rouget-de-L'Isle)
  • Plaque commémorative avenue du Général Lemonnier (Photo indexée) (avenue du Général Lemonnier)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative avenue du général Lemonnier (Photo indexée) ("Deuxième guerre mondiale - Aux combattants des Armées et de la Résistance en Indochine - 1940-1945")
  • Monument aux Morts des avocats (Pas de photo) (Palais de Justice - 4 boulevard du Palais - Avocats à la cour morts pour la France)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 3 rue de Valois (Photo indexée) (Ministère de la Culture et de la Communication - 3 rue de Valois - "Ministère de l'instruction publique et des beaux-arts - Direction des Beaux-Arts - Fonctionnaires et agents de l'administration centrale morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Pierre MASSE (Photo indexée) (Palais de Justice)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, Palais de Justice (Photo indexée) (Palais de Justice MAGISTRATS du ressort de la cour d appel MORTS POUR LA FRANCE 1914-1918)
  • Plaque commémorative, Palais de Justice (Photo indexée) (Palais de Justice dans le hall d accés à la Presse)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des camps de concentration église Saint-Roch (Photo indexée) ( Comporte les noms de chaque camp avec le nombre de victimes -"Mon Dieu, faites de moi un instrument de votre paix")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'Armée Expéditionnaire Américaine (Photo indexée) (Dans l'Oratoire du Louvre: "A la gloire de Dieu et en souvenir reconnaissant des officiers et soldats de l'Armée expéditionnaire Américaine qui sont morts pour la cause des alliés sur le sol de France 1917-1918")
  • Stèle commémorative de la Banque de France (Photo indexée) (Située dans la cour d'honneur de la Banque de France, 39, rue Croix des Petits Champs - Stèle érigée le 14/12/1924)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative 11 rue d'Argenteuil (Pas de photo) (Préau de l'école élémentaire d'Argenteuil (11 rue d'Argenteuil) - "Français souviens-toi - De cette école est parti le 24 septembre 1944 le régiment de marche nord africains de Paris - En hommage particulier aux F.F.I. de la Cies Franche CAMI LE COMTE - Et à leurs camarades nord africains qui tombèrent pour que vive la France")
  • Plaque Commémorative 1 Place du Palais Royal (Photo indexée) (Conseil d'Etat - 1 Place du Palais Royal)
  • Plaque Commémorative 31 rue Croix-des-Petits-Champs (Photo indexée) ("A la mémoire des agents de la banque d'Algérie morts pour la France" - Banque de France, 31 rue Croix-des-Petits-Champs)
  • Stèle commémorative Place du Louvre (Photo indexée) (Square devant la Mairie - arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 1er art. Parmi eux, 5 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. PASSANT, LIS LEUR NOM, TA MEMOIRE EST LEUR UNIQUE SEPULTURE - Ne les oublions jamais - Le 25 novembre 2015)
  • (relevé sans nom) Monument aux morts (Photo indexée) (Mairie, place du Louvre)
  • Mémorial de l'Alliance (Pas de photo) (Dédié aux 432 membres d'un Service de Renseignements Militaires, morts pour la France sous l'occupation allemande 1940-1945 - Document collectif sous l'égide de Marie-Madeleine FOURCADE, chef du Réseau Alliance de 1941-1945, fondatrice après guerre de l'Association Amicale "Alliance" (Paris 1er) pour aider les anciens membres de son réseau et les familles des disparus. Tous les résistants déportés l'ont été sous protocole "Natch und Nebel", aucune information pour ces hommes et femmes ne devaient subsister. L'Association a pu retracer le destin de chacun d'eux et même pour 105 des fusillés en Allemagne, retrouver leur corps et les identifier. )
  • Monument aux Morts des clercs (Photo indexée) (Palais de Justice : monument aux morts des Clercs )
  • Plaque commémorative de déportés «Honneur de la Police» (Photo indexée) (1 place du chêtelet, dans la partie de la rue intégrée à la terrasse du café "le Zimmer" - "En ces lieux ont été arrêtés le 28 décembre 1943 " - Sur les 6 arrêtés, 2 sont morts en déportation et font l'objet du relevé. Le commissaire Charles Henri PORTE, l'inspecteur Raymond BOUDIER et les gardiens Marcel PRUVOST et Raymond MICHELI ont été déportés mais ne sont pas cités comme morts.)
  • Plaque commémorative 1914-1918 des notaires (Pas de photo) (Chambre des Notaires de Paris, 12 Avenue Victoria Paris 01 (75) - "1914-1918 Notaires de Paris et de la Seine morts au champ d'honneur")

Paris 02 (insee: 75102) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre-Dame de Bonne-Nouvelle (Photo indexée) (Entrée de l'église)
  • Plaque commémorative, commissariat de police du 2e arrondissement (Pas de photo) ()
  • FNACA - Comité départemental de Paris (13, rue Edouard-Manet - 75013 PARIS )
  • Plaque commémorative 40 rue du Caire (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative rue du 4 Septembre (Photo indexée) (Angle de la rue du 4 Septembre et Rue Louis Le Grand)
  • Plaque commémorative place des Petits Pères (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative église Notre-Dame-des-Victoires (Photo indexée) (Plaque à la mémoire de l'équipage d'un appareil Britannique qui est tombé en flammes sur les Grands Magasins du Louvre pour la Libération de la France dans la nuit du 23 septembre 1943 - Soldats du Commonwealth)
  • Plaque commémorative 38 avenue de l'Opéra (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative ecole primaire rue Dussoubs (Pas de photo) (Plaque apposée le 22/03/2003 - Ecole primaire rue Dussoubs "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle 221 rue Saint Denis (Photo indexée) (Plaque apposée le 22/03/2003 - École maternelle 221 rue Saint Denis "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école primaire rue Beauregard (Pas de photo) (Plaque apposée le 22/03/2003 "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement. Ont survécu : Victorine ECHKENASI, 15 ans et Renée ECHKENASI, 17ans")
  • Plaque commémorative de l'Opéra Comique (Photo indexée) (Les artistes lyriques et dramatiques morts au champ d'honneur)
  • Plaque commémorative 7 rue Monsigny (Photo indexée) ("Les Milices patriotiques du Théâtre et le syndicat national des acteurs")
  • (relevé sans nom) Monument aux morts 8 rue de la Banque (Photo indexée) (Dans la cour intérieure de la mairie du 2e arrondissement - "Aux enfants du deuxième morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 8 rue de la Banque (Photo indexée) (Sur la façade de la mairie du 2e arrondissement de Paris "Le 19 août 1944 Les organisations, partis de la Résistance et FFI aidés des patriotes du 2e arrondissement, hommes, femmes et enfants ont dressé des barricades, occupé la mairie et pris, les armes à la main, une part active dans le déclenchement de l'insurrection parisienne qui devait s'achever victorieusement le 25 août par la libération de la capitale. Gloire immortelle à ceux et celles qui sont tombés pour la liberté au cours de ces combats. Le comité local de Libération et la population du 2e arrondissement - 19 août 1945")
  • Plaque commémorative 20 rue Etienne Marcel (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement. Ne les oublions jamais" - Plaque apposée en avril 2004)
  • Plaque commémorative 11 rue Vivienne (Photo indexée) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement et ont fréquenté cette école élémentaire filles et maternelle. Ne les oublions jamais" - Plaque apposée en avril 2004)
  • Plaque commémorative 5 rue de la Jussienne (Photo indexée) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 140 de ces enfants vivaient dans le 2e arrondissement. Ne les oublions jamais" - Plaque apposée le 2 avril 2004)
  • Plaque commémorative 8 rue de la Banque (Photo indexée) (8 rue de la Banque - Cour intérieure de la Mairie du 2e arrondissement de Paris)
  • Plaque commémorative 37 rue du Louvre (Photo indexée) ("Pour la liberté et les droits de l'homme, août 1989 - Les travailleurs de la SIRLO, 45e anniversaire de la Libération de Paris")
  • Stèle commémorative Square Louvois (Photo indexée) (Square Louvois - Inaugurée le 19/05/2011 - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz, parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 2e arrondissement. Parmi eux, 10 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais")
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives aux enfants et aux associés de l'Archiconfrérie de Notre-Dame des Victoires (Photo indexée) (Deux plaques en vis-à-vis dans une chapelle de l'église Notre-Dame des Victoires - "Aux enfants de Notre-Dame des Victoires morts pour la France 1914-1918" - "Aux associés de l'Archiconfrérie de Notre-Dame des Victoires morts pour la France 1914-1918" )
  • Journal de l'Armée (Archives de l'armée française (46 rue Sainte Anne - 75002 Paris) - Liste chronologique des généraux français ou étrangers au service de France morts sur le champ de bataille, des suites de leurs blessures ou de mort violente de 1792 à 1837 - Les généraux répertoriés comme décédés de mort violente, Vendéens, condamnés à mort pour conspiration ou guillotinés ne sont pas retranscrits ici)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ce Livre d'Or ne comporte que 3 pages et seuls des officiers y sont inscrits)
  • Plaque commémorative de la Banque de Paris et des Pays-Bas (Photo indexée) (Banque de Paris et des Pays-Bas - Morts pour la France 1914-1918 et1939-1945 - hall d'entré de l'ancien siège - 14 rue Danielle Casanova, Paris 75002)
  • Plaque commémorative de la caserne de la banque (Photo indexée) (Caserne de la Banque - Volontaires de la 5e compagnie morts au champ d'honneur)
  • Plaque commémorative du Palais Brongniart (Photo indexée) (Palais Brongniart - "Compagnie des agents de change - Syndicat des banquiers en valeurs Morts pour la France - A la mémoire de tous nos camarades inconnus morts pour la France")
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Monument des Morts ^pour la France de l'Ecole des Chartes. A l'école des Chartes. Ce Mt existait après la première Guerre [par Alain GIROD]

Paris 03 (insee: 75103) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1939-1945, 29 boulevard Saint-Martin (Photo indexée) ("Ici sont tombés dans l'accomplissement de leur devoir le 25 août 1944 ... et cinq civils - Français souvenez-vous")
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Denis du Saint-Sacrement (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Sainte-Elisabeth (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue Melay (Photo indexée) (Angle rue Turbigo - "Ici fut assassiné le 14 juillet 1944 par la Brigade Spéciale Yves Toudic Secrétaire Général du Comité Régional du Bâtiment - Mort pour la France")
  • Plaque commémorative Raymond MUNIER (Photo indexée) (170 rue du Temple)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 168 rue du Temple (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Antoine Eugène LUITAUD (Photo indexée) (9 rue de Beauce)
  • Plaque commémorative Raymond Georges BLARIEAUX (Photo indexée) (66 rue des Gravilliers)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 31 boulevard du Temple (Photo indexée) (Près de l'annexe de la Bourse du Travail)
  • Plaque commémorative Raymonde ROYALE (Photo indexée) (8 rue au Maire)
  • Plaque commémorative Albert Jean Fernand LECOQ (Photo indexée) (30 rue Volta)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 150 rue du Temple (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Raoul NAUDET (Photo indexée) (142 rue du Temple " Ici demeurait Raoul Naudet résistant arrêté le 25 février 1942 déporté et exterminé au camp de Mauthausen ")
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Nicolas des Champs (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Henri DARRACQ (Photo indexée) (3 rue Sainte Anastase)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 10 rue Sainte-Anastase (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 19 rue au Maire (Photo indexée) ("A la mémoire de ceux de l'AFFICHE ROUGE et de leur chef militaire le poète arménien Missak MANOUCHIAN qui utilisa cette maison dans son combat clandestin" - Combattants Francs-Tireurs Partisants de la mains-d'oeuvre émigrée morts en 1944 pour la FRANCE et la Liberté)
  • Plaque commémorative, 56 boulevard de Sébastopol (Photo indexée) (Fixée au dessus d'un portail)
  • Plaque in memoriam 1914-1918, rue Rambuteau (Photo indexée) (A l'intérieur du restaurant Au Petit Marcel, rue Rambuteau)
  • Plaque commémorative, Banque de France La Bastille (Photo indexée) (Dans l'escalier de l'Agence de la Banque de France à Bastille)
  • Plaque commémorative François CHAVANON (Photo indexée) (8 rue Réaumur, domicile de François CHAVANON)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 17 rue Réaumur (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Fernand Dit Paul Marchand KLAIMITZ (Photo indexée) (7 rue Villehardouin, domicile de Fernand Klaimitz)
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives (sans nom) Carreau du Temple (Photo indexée) (Le Carreau du Temple - "Syndicat des marchands du Carreau du Temple en hommage à nos camarades Morts pour la France de la barbarie nazie" - "L'association des AC & VG marchands au Carreau du Temple "La solidarité combattante" à ses frères et soeurs Morts pour la France")
  • Plaque commémorative, 87 rue de Turenne (Photo indexée) (Bibliothèque créée à la mémoire des flls de Mr et Mme KOULICHE)
  • Plaque commémorative Paulette BUCHMAN (Photo indexée) (39 rue Chapon)
  • Plaque commémorative Henri Désiré CHEVESSIER (Photo indexée) (8 passage des Gravilliers "Ici Henri Chevessier imprimait des journaux pour la Résistance, déporté à Buchenwald, mort pour que vive la France")
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts, mairie (Photo indexée) (Dans l'enceinte de la Mairie - "Hommage à nos Morts - 1914-1918, 1939-1945, Déportés et Résistants, Indochine, Afrique du Nord, Théâtres d'Opérations Extérieurs, Civils victimes de tous les conflits")
  • Plaque commémorative Renée Léa LÉVY (Photo indexée) (6 rue de Normandie)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif, rue Conte, École des Arts et Métiers (Photo indexée) ("A la mémoire des élèves et anciens élèves de l'école centrale des arts et manufactures morts pour la France 1914-1918" - Architecte : Pierre LEPRINCE-RINGUET - Statuaire : Marcel GAUMONT - Citation à l'ordre de l'armée, Journal Officiel du 21 juillet 1927 - Légion d'honneur à titre militaire, le 18 mai 1929 (première des écoles civiles à être ainsi distinguée))
  • Plaque commémorative Xavier Ange ALESSANDRI (Photo indexée) (43 rue Meslay "Tombé le 24/08/1944 pour la libération de Paris et pour que vive la France FRANCAIS N'OUBLIEZ JAMAIS")
  • Plaque commémorative Samuel TYSZELMAN (Photo indexée) (45 rue de Turenne)
  • Plaque commémorative Raymond LEGRAND (Photo indexée) (66 rue du Vertbois)
  • Plaque commémorative Maurice BASSIS (Photo indexée) (130 rue Vieille du Temple)
  • Plaque commémorative, square du Temple (Photo indexée) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce que nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient à Paris dans le 3e arrondissement. Parmi eux, 85 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter une école. Passant, lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais. 26 octobre 2007")
  • Plaque commémorative Lucien GOHIER (Photo indexée) (1 Boulevard du Temple, à l'entrée de la Place de la République)
  • plaque de rue Louis Marie Maximilien DE CAFFARELLI du FALGA (Photo indexée) (Quartier des Enfants-Rouges)
  • Plaque commémorative Archives Nationales (Photo indexée) (60, rue des Francs-Bourgeois - Hôtel de Soubise - Fonctionnaires de la Direction des Archives de France morts pour la Patrie 1914-1918 1939 -1945)
  • Plaque commémorative synagogue (Photo indexée) (synagogue de la rue Notre-Dame-de-Nazareth)
  • Plaque commémorative, 61 rue des Archives (Photo indexée) (Plaque située dans l'escalier du hall du bâtiment d'Orange 61 rue des Archives - Inscription sur la plaque : A la mémoire des agents du centre d'amplification L S.G.D. de PARIS ARCHIVES morts en Héros pour la France Souvenez vous 1939 1945. L.S.G.D. signifie Ligne Souterraine à Grande Distance)
  • Plaque commémorative temple (Photo indexée) (15 rue de Notre-Dame-de-Nazareth. Dans le péristyle "À la mémoire de tous les fidèles du temple tombés au champ d'honneur, victimes de la barbarie nazie dans les prisons et les camps de déportation, morts pour la France et le judaïsme")
  • Plaques commémoratives de l'ECAM (École Centrale des Arts et Manufactures) (Photo indexée) (Ces Plaques Commémoratives sont accrochées juste derrière le portail fermant le parking intérieur du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers))
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ce Livre d'Or ne comporte que les pages 1 à 3 et 81 à 85)
  • Plaque Commémorative Sylvia BRODFELD (Photo indexée) (Façade du 1 Rue Oberkampf)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l’école élémentaire Saint-Martin (Photo indexée) (209/211 rue Saint-Martin sur la façade de l'école « De 1942 à 1944, plus de 11 000 enfants furent déportés de France par les nazis avec la participation active du gouvernement français de Vichy et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 3ème. Nombre d'entre eux ont fréquenté l'école élémentaire Saint-Martin. Ne les oublions jamais Le 17 mai 2003 » )
  • Plaque commémorative école des Quatre Fils (Pas de photo) (École des Quatre Fils - 10 Rue des Quatre-Fils - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 3ème arrondissement, parmi eux les élèves et anciens élèves de ce groupe scolaire - le 16 novembre 2002 - Ne les oublions jamais")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument commémoratif, rue Conte, École des Arts et Métiers- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Ecole Centrale des Arts et Manufactures, 2 rue Comte - Sous le porche, plusieurs plaques commémoratives 14-18 / 39-45 d'environ 200 Noms avec dates des Promotions. [par Patrick SPRIET]

Paris 04 (insee: 75104) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative, Préfecture de Police (Photo indexée) (Préfecture de Police Citoyens Morts Victimes de leur dévouement)
  • Monument aux Morts préfecture de Police (Photo indexée) (Préfecture de Police A NOS CAMARADES VICTIMES DU DEVOIR)
  • Plaque commémorative 1939-1945, quai de Gesvres (Photo indexée) (A l'angle du Quai de Gesvres et du Pont au Change)
  • Plaque commémorative, 21 rue Saint-Antoine (Photo indexée) (École des Francs Bourgeois)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Paul Saint-Louis (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église Saint-Gervais (Photo indexée) (Eglise Saint-Gervais Communion de Jérusalem - 13 rue des Barres)
  • Plaque commémorative, 26 rue des Rosiers (Photo indexée) ("Ici habitait Yvette Feuillet, Sergent F.F.I., citée à l'Ordre de la Résistance, assassinée par les nazis à Auschwitz à l'âge de 22 ans")
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative 1939-1945, commissariat (Pas de photo) (Commissariat de police du 4eme arrondissement)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Louis en l'Ile (Photo indexée) (3, rue Poulletier)
  • Plaque commémorative 1939-1945, mairie (Photo indexée) (Angle rue de Rivoli et place Baudoyer sur le mur de la mairie)
  • Plaque commémorative, rue Francois Miron (Photo indexée) (Angle de la rue Francois Miron et rue Tiron.)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Gervais, victimes civiles (Photo indexée) (A la Mémoire des Victime du bombardement de l'Eglise Saint-Gervais par les Allemands - Vendredi Saint 29 Mars 1918 - Eglise St Gervais-St Protais (Communion de Jérusalem) - 13 rue des Barres)
  • Plaque commémorative 1939-1945, angle rue de Lutèce et rue de la Cité. (Photo indexée) (Située sur le mur de la Préfecture de Police, angle rue de Lutèce et rue de la Cité. )
  • Plaque commémorative 1939-1945, Hôtel-Dieu (Photo indexée) (Située contre le mur de l'Hôtel Dieu - place du Parvis de Notre-Dame)
  • Plaque commémorative 1939-1945, Hôtel-Dieu (Photo indexée) (Située sur le mur de l'Hôtel Dieu - Place du parvis de Notre-Dame)
  • Plaque commémorative 1939-1945, boulevard du Palais (Photo indexée) (Devant l'entrée de la préfecture de police Bd du Palais en face de la Sainte Chapelle.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 2 quai du Marché Neuf (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Préfecture de Police (Photo indexée) (A l'intérieur de la cour de la Préfecture de Police de Paris en mémoire des agents tombés pendant les deux guerres mondiales.)
  • Plaque commémorative, 18 rue du Temple (Photo indexée) (Dans cette maison a vécu et été arrêté Hippolyte PERRAU)
  • Plaque commémorative, 19 rue Rambuteau (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 20 boulevard de Sébastopol (Photo indexée) (située sur la Façade du 20 Boulevard de Sébastopol.)
  • Plaque in memoriam 1939-1945, Notre-Dame des Blancs Manteaux (Photo indexée) (A l'intérieur de l'Eglise des Blancs Manteaux.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue de Rivoli (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre-Dame des Blancs Manteaux (Photo indexée) (Prêtres Morts pour la France - Sur l'un des piliers à l'intérieur de l'église)
  • Plaque commémorative, rue Eginhard (Photo indexée) (Dans une cour intérieure)
  • Tableau église Saint-Louis (Eglise St Louis en l'Ile - demandé au Curé de la Paroisse -)
  • Plaque commémorative, rue des Francs-Bourgeois (Photo indexée) (Au n° 55 - Plaque à gauche dans la Cour Framboisier de Beaunay du Crédit Municipal de Paris, : L'an 1919 La caisse de Crédit Municipal de Paris a consacré cette inscription à la mémoire des agents du Mont-de-Piété de Paris soldats de la Grande Guerre Tombés au champ d'honneur pour la défense de la Patrie)
  • Plaque commémorative 1939-1945, lycée Charlemagne (Photo indexée) (Dans une salle de cours)
  • Plaque commémorative, Lycée Charlemagne (Photo indexée) (Lycée Charlemagne "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 1000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient dan)
  • Plaque commémorative 1914-1918, lycée Charlemagne (Photo indexée) (Lycée Charlemagne "Aux enfants du Lycée Charlemagne morts pour la France 1914-1918")
  • Plaques commémoratives 1914-1918, Notre-Dame des Blancs Manteaux (Photo indexée) (Rue des Blancs-Manteaux - 2 plaques aux enfants de la paroisse morts pour la France)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Hôtel-Dieu (Photo indexée) (dans l'Hôtel-Dieu - "A la glorieuse mémoire du Personnel de l'Hôtel-Dieu morts pour la France")
  • Plaque commémorative 1914-1918, Hôtel-Dieu (internes) (Photo indexée) (Dans l'Hôtel-Dieu - "A la gloire des internes en médecine des hôpitaux de Paris victimes de la grande guerre")
  • Plaque commémorative 1939-1945, Hôtel-Dieu (internes) (Photo indexée) (dans l'Hôtel-Dieu)
  • Plaques commémoratives 1939-1945, Hôtel-Dieu (Photo indexée) (dans l'Hôtel-Dieu - 1) A la mémoire des Agents morts pour la France -2) A la mémoire des Agents de l'Hôtel-Dieu)
  • Plaque commémorative, 18 rue des Ecouffes (Photo indexée) ("Ici vécurent avec leur mère torturée à mort par la Gestapo ... fusillés par les occupants hitlériens")
  • Plaque commémorative, rue de Sévigné (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts, mairie (Photo indexée) (Monument aux Morts sans nom 2 place Baudoyer, situé dans la cour de la mairie.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1914-1918, Hôtel-Dieu (externes) (Photo indexée) (Située dans l'Hôtel-Dieu - "Aux externes et anciens externes des hôpitaux Morts au champ d'honneur 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Mémorial des martyrs de la déportation (Photo indexée) (Situation : Square de l'Île-de-France, quai de l'Archevêché Inscription : Aux deux cent mille morts dans les camps martyrs français de la déportation 1940-1945 Précisions : monument inauguré le 12/04/1962 - Oeuvre de Georges-Henri Pingusson - A l'intérieur de la crypte, des niches triangulaires indiquent les noms des principaux camps et renferment de la terre et des cendres recueillies dans chacun d'eux. A l'entrée de la galerie sont inhumées les cendres d'un déporté inconnu provenant du camp de Natzwiller-Strutof. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, Hôtel-Dieu (Photo indexée) (Situation : dans la cour de l'Hôtel-Dieu Inscription : Au personnel de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris qui a payé un lourd tribut dans sa lutte contre les épidémies. Au personnel de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris tombé dans les différentes guerres et victime durant l'Occupation de restrictions, dénonciations, internements, déportations, et aux trente-huit résistants fusillés, symbole de cet engagement. Au personnel de l'Hôtel-Dieu pour son dévouement envers les patients, sa compétence, son attachement à son hôpital et au service public hospitalier. Précision : Plaque apposée en 1999 à l'occasion des 150 ans de Au personnel de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 4bis rue des Rosiers, école de travail (Photo indexée) ("A la mémoire du directeur, du personnel et des élèves de cette école arrêtés en 1943 et 1944 par la police de Vichy et la Gestapo, déportés et exterminés à Auschwitz parce que nés juifs")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945 et TOE, Lycée Charlemagne (Photo indexée) (Au bas d'un escalier - "A la mémoire des anciens élèves du Lycée Charlemagne morts pour la France 1939-1945 et TOE 1946-1962")
  • Plaque commémorative, square de la Tour Saint-Jacques (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 8 rue des Deux-Ponts (Pas de photo) (Cour des bains-douches - "À la mémoire des habitants de l'immeuble 10-12 rue des deux-ponts, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais. Le 29 avril 2007.")
  • Plaque commémorative 1939-1945, quai du Marché-Neuf (Photo indexée) ("Ici fut reçu le 24 août 1944 d'un avion léger de la 2e division blindée, le message du général Leclerc aux parisiens combattants : "Tenez bon, nous arrivons" lancé par le capitaine Jean Gallet et par le lieutenant Etienne Mantoux, mort au champ d'honneur)
  • Plaque de rue (Photo indexée) (boulevard Bourdon qui commence Boulevard Morland et finit place de la Bastille)
  • Plaque commémorative, 16 rue des Rosiers (Photo indexée) ("Déportés de 1942 à 1944 par les nazis, parce que nés juifs. Avec la complicité active du gouvernement de Vichy, et exterminés dans les camps de la mort")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif du B.F.O.N.U. (Photo indexée) (Quai de l'Hôtel de Ville "Bataillon français de l'O.N.U. (B.F.O.N.U.) - Aux morts du bataillon en Corée - Indochine - Algérie")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du bombardement du 12 au 13 avril 1918 (Photo indexée) (12 rue de Rivoli, au dessus de la porte de l'immeuble - Inscription "Bombardement du 12 avril 1918 - Torpilles allemandes - 27 morts - 72 blessés -1924".)
  • Plaque commémorative Louis CHAPIRO (Photo indexée) (34 rue des Rosiers, au-dessus de la porte)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative (Photo indexée) ("Aux républicains espagnols composante principale de la colonne DRONNE" [ 9e Cie (la "Nueve") du Régiment de Marche du Tchad ] Plaque inaugurée le 24/08/2004 à l'endroit où ce détachement s'était arrêté pendant quelques instants après avoir franchi la Seine - 3 chars, 11 half-tracks et 15 véhicules blindés formaient l'avant-garde de la 2e D.B. avec pour mission d'atteindre l'hôtel de ville, la colonne du capitaine Dronne était constituée en majeure partie de républicains espagnols, pour la plupart des combattants anarchistes engagés dans la Légion Étrangère en septembre 1939, vétérans des campagnes de Lybie et d'Afrique du Nord - Esplanade des villes Compagnon de la Libération (quai Henri IV) -)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative station de métro Hôtel de Ville (Photo indexée) ("Le 16 août 1944, 3000 agents de la Compagnie du Métropolitain de Paris ont déclenché une grève interdite par l'occupant et défilé de Saint-Paul à Hôtel de Ville dans Paris alors occupé par les nazis. Cette manifestation s'est déroulée à l'aube de l'insurrection générale déclenchée par le Forces Française de l'intérieur pour libérer la capitale. A l'occasion du 50e anniversaire de cet évènement, l'ensemble du personnel RATP rend hommage à ces 3000 agents modestes, inconnus, courageux, qui ont contribué à ce que Paris retrouve sa liberté")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative de la première armée (Photo indexée) (Esplanade des villes Compagnon de la Libération (quai Henri IV) Carte de la reconquête et de la libération de la France)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 1ère armée (Photo indexée) (Esplanade des villes Compagnon de la Libération (quai Henri IV) "Aux soldats de la première armée française qui , devant l'Histoire, ont payé le prix de la liberté" "Le souvenir! Ce n'est pas seulement un pieux hommage rendu aux morts mais un ferment toujours à l'œuvre dans les actions des vivants" Charles De Gaulle 23 avril 1968")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 1ère armée (Photo indexée) (Esplanade des villes Compagnon de la Libération (quai Henri IV) Plaque offerte par le Souvenir Français du 4ème arrondissement de Paris Première Armée Française - La victoire de "RHIN et DANUBE" - Carte des opérations)
  • Plaque commémorative cathédrale Notre-Dame (Photo indexée) (Sur le pilier droit près du chœur de la cathédrale Notre-Dame "A la gloire de Dieu et à la mémoire du million de morts de l'empire britannique tombés dans la grande guerre 1914-1918 et qui pour la plupart reposent en France" - Soldats britanniques)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 12 rue des Deux Ponts (Photo indexée) ("A la mémoire des 112 habitants de cette maison dont 40 petits enfants déportés et morts dans les camps allemands en 1942")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'école élémentaire 8-10 rue des Hospitalières-Saint-Gervais (Photo indexée) (Dans le préau : "En hommage à nos camarades morts au champ d'honneur 1914-1918 - 1939-1945 et aux victimes de la barbarie nazie".)
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives 8-10 rue des hospitalières (Photo indexée) (Façade extérieure école élémentaire 8-10 rue des Hospitalières-Saint-Gervais - plaque de gauche "165 enfants juifs de cette école déportés en Allemagne durant la seconde guerre mondiale furent exterminés dans les camps nazis. N'oubliez pas" - Plaque de droite : "A Joseph MIGNERET, instituteur et directeur de cette école de 1920 à 1944, qui par son courage et au péril de sa vie sauva des dizaines d'enfants juifs de la déportation. Ses anciens élèves reconnaissants" - Joseph MIGNERET a été reconnu "Juste parmi les Nations" en 1990 - Voir http://www.ajpn.org/juste-Joseph-Migneret-1978.html )
  • (relevé sans nom) Monument aux mort de la casernes des Célestins (Photo indexée) (Caserne de la garde républicaine)
  • Tableau commémoratif Garde Republicaine de 1848 à Indochine (Photo indexée) (Hall d Entrée de la Caserne des Célestins)
  • Plaque commémorative de La Garde Municipale de Paris Grande Armée et Armée d Espagne (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative des Morts de la Garde Républicaine 1914-1918 (Photo indexée) (sous le porche à l entrée de la Caserne des Célestins avec l ' aimable autorisation du Service Communication)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'insurrection du 18 au 15 août 1944 (Photo indexée) (Sur le mur de la mairie du 4 ème: "A la mémoire des habitants du 4ème arrt tombés au champ d'honneur du 18 au 25 août 1944 lors de l'insurrection pour la libération de Paris")
  • Plaque commémorative, Hôtel de Ville (Pas de photo) (Hôtel de Ville - Salle du Conseil municipal - Plaque apposée le 05/02/1946)
  • Plaque commémorative Billettes (Photo indexée) (église luthérienne des Billettes - 24 rue des Archives)
  • Plaque Commémorative, 36 rue Geoffroy l'Asnier (Photo indexée) (Sur les murs extérieurs de la délégation de la Croix rouge du 4e arrondissmeent, au 36 rue Geoffroy l'Asnier, en mémoires de trois hommes tués durant la Libération de Paris en août 1944)
  • (relevé sans nom) Monument Commémoratif de l'église Saint-Merry (Photo indexée) (Rue de la Verrière - "1914-1918. A la mémoire glorieuse des paroissiens de Saint-Merry Morts pour la Patrie. Pieux et reconnaissant souvenir")
  • (relevé sans nom) Monument Commémoratif 1914-1918 église Saint-Merri (Photo indexée) (Dans l'église Saint-Merri - "1914-1918 A la mémoire glorieuses des paroissiens de Saint-Merry Morts pour la Patrie - Pieux et reconnaissant souvenir - Requiem Aeternam Dona Eis Domine")
  • Livre : "L'Ecole Massillon au champ d'honneur 1914-1918" (Photo indexée) ("L'Ecole Massillon au champ d'honneur 1914-1918" Ecole Massillon, 2 Bis Quai des Célestins 75004 Paris)
  • PLaques commémoratives hôtel de ville (Photo indexée) (Monument élevé à l'Hôtel de Ville de Paris en l'honneur des conseillers municipaux morts pendant la guerre - Le monument mentionne aussi le nom d'Adrien MITHOUARD, président du conseil municipal de Paris de 1914 jusqu'à sa mort en 1919)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ce Livre d'Or ne comporte que 4 pages et seuls des officiers y sont inscrits)
  • Plaque commémorative école des Hospitalières SaintGervais (Pas de photo) (Plaque apposée le 23/05/2011 à l'école des Hospitalières Saint Gervais - 10 Rue des Hospitalières Saint-Gervais - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 4e arrondissement. Parmi eux les élèves de cette école. Ne les oulions jamais")
  • Plaque commémorative jardin des Rosiers (Photo indexée) (Jardin des Rosiers – Joseph Migneret- Plaque apposée le 09/10/2015 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 4ème arrondissement. Parmi eux 101 tout-petits n'ont pas eu kla chance de fréquenter une école. Passant, lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative 1914-1918 du temple du Marais (Photo indexée) (Temple du Marais, 17 rue Saint-Antoine)
  • Plaque commémorative de l'école rue de l'Ave Maria (Photo indexée) (École - 22 rue de l'Ave Maria - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 4ème arrondissement. Parmi eux les élèves de cette école. Ne les oublions jamais - 16 novembre 2002" )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Ecole Massillon- Nathalie Lamore

Paris 05 (insee: 75105) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Séverin (Photo indexée) (Église Saint-Severin)
  • Plaques commémoratives de l'église Saint-Jacques (Photo indexée) (Dans l'une des chapelles à l'entrée de l'Église de Saint-Jacques du Haut Pas.)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Nicolas du Chardonnet (Photo indexée) (Derrière le transept)
  • Plaque commémorative de l'école des Chartes (Photo indexée) (Ecole des Chartes 19 rue de la Sorbonne - "Archivistes-paléographes et élèves de l'école des Chartes morts pour la France - Citation à l'ordre de l'armée de l'Ecole des Chartes : Chargée d'enseigner et d'étudier l'histoire nationale, a joint l'exemple au précepte et formé des citoyens prêts à sacrifier leur vie pour défendre le sol, les traditions et le génie de la France dont les qualités se sont hautement affirmées au cours de la Grande Guerre")
  • Sapeurs-Pompiers Morts pour la France 1939-1945 (Photo indexée) (Liste située dans le musée de la Police - 4, rue de la Montagne Ste-Geneviève - Paris 5ème)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Monument commémoratif de l'École Polytechnique (Photo indexée) (Situé dans la cour du Ministère de la Recherche, 21 rue Descartes anciennement Ecole Polytechnique - "A la gloire des polytechniciens morts pour la France")
  • Plaque commémorative Jacques SOLOMON (Photo indexée) (3 rue Vauquelin - "Ici habitait Jacques SOLOMON Docteur ès Sciences, organisateur de la Résistance Universitaire. Fusillé au Mont Valérien à 34 ans")
  • Plaque commémorative Alexandre MASSIANI (Photo indexée) (Située contre le mur du Panthéon)
  • Plaque commémorative quai de Montebello (Photo indexée) (Sur le mur, quai de Montebello)
  • Plaque commémorative Emmanuel PERRONY (Photo indexée) (Plaque fixée Place Valhubert, sur les grilles du Jardin des Plantes - "Ici a été tué pour la Libération le 19 août 1944 le gardien de la paix PERRONY et 30 autres Français".)
  • Plaque commémorative Jean-Baptiste REVERS (Photo indexée) (A l'angle du Boulevard Saint Michel et de la Rue Auguste Comte)
  • Plaque commémorative Fernand POULAIN (Photo indexée) (Rue Fouarre)
  • Plaque commémorative, E.S.T.P. (Pas de photo) (A l'intérieur de l'École Spéciale des Travaux Publics, 57 boulevard Saint-Germain - Ingénieurs ETP morts pour la France)
  • Plaque commémorative Pierre ALVISET (Photo indexée) (Devant le collège Pierre Alviset 88 rue Monge (extérieur))
  • Plaque commémorative de la bibliothèque Sainte-Genviève (Photo indexée) (Bibliothèque Sainte-Genviève, en haut de l'escalier menant à la salle de lecture)
  • Plaque commémorative Jean-Michel BACHELET (Photo indexée) (79 boulevard Saint-Michel)
  • Plaque commémorative André LOZET (Photo indexée) (73 boulevard Saint-Michel)
  • Livre des anciens élèves de l'école du Val de Grâce (Photo indexée) (Livre des anciens élèves de l'école du Val de Grâce (le corps de Santé Militaire) Morts pour la France)
  • Plaque commémorative, hôtel de Magny (Photo indexée) (Mur de l'hôtel de Magny Museum national d'histoire naturelle jardin des Plantes)
  • Plaque commémorative Willy EHRHARDT (Photo indexée) (4 boulevard Saint-Michel)
  • Plaque commémorative Louis GIBRAT (Photo indexée) (3 place Saint-Michel)
  • Plaques commémoratives de l'église Saint-Étienne-du-Mont (Photo indexée) (6 panneaux)
  • Plaque commémorative Jean DUSSARPS (Photo indexée) (6 place du Petit Pont - "Honneur aux défenseurs du fortin de la Huchette qui sont tombés dans le secteur pour la délivrance de Paris, deux anonymes et Jean DUSSARPS, 28 ans, les 19 et 25 août 1944. Hommage aux combattants volontaires. Offert par le chef de groupe Mme Briant Béatrice, le 11 mars 1945")
  • Urne crypte 1939-1945, Sorbonne (Photo indexée) (Crypte de la Sorbonne dédiée aux dépouilles de 10 enseignants et 2 étudiants symbolisant l’héroïsme des universitaires au service de la France, ainsi que les 5 martyrs du Lycée Buffon de Paris)
  • Plaque commémorative, Faculté de Droit, professeurs 1914-1918 (Photo indexée) (Faculté de droit, place du Panthéon - "Professeurs agrégés et chargés de cours, anciens élèves de la faculté de droit de Paris morts pour la France 1914-1918")
  • Plaque commémorative BERGER (Photo indexée) (Sour un mur extérieur de l'immeuble du 1 rue Boutebrie)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts de la mairie (Photo indexée) (Place du Panthéon, dans la cour de la mairie du Ve arrondissement.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative place Valhubert (Photo indexée) ("Honneur aux héros tombés pour la Libération de Paris – offert par les cellules communistes et les habitants du quartier du Jardin des Plantes – 18-24 août 1944" )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif du Panthéon (Photo indexée) (Situé dans le Panthéon "Aux héros inconnus, aux martyrs ignorés morts pour la France : Champagne, Verdun, la Somme, l'Aisne, les Monts, Malmaison, Soissons, Montdidier, St Quentin, Macédoine, la Lorraine, la Marne, l'Artois, l'Yser, les Dardanelles, Vauquois, les Eparges, l'Hartman, Carencys" Précision sur le monument : Oeuvre de Louis-Henri Bouchard - En haut sont représentées les allégories du Souvenir et de la Gloire (deux femmes se donnent la main) - au-dessous, sous la frise, les corps des héros inconnus sommeillant dans la mort, et en bas, le gisant d'un poilu, le visage caché. Sur les côtés, des bas-reliefs symbolisent le sacrifice des parents et la reconnaissance des enfants.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1870-1871 du Panthéon (Photo indexée) (Dans l'escalier du Panthéon qui mène à la crypte, plaque en mémoire des soldats de la guerre de 1870 - "À la mémoire des généraux D'Avrelles de Paladines, Chanzy et Faidherbe, des colonels Denfert-Rochereau et Teyssier ainsi que des officiers et des soldats des armées de terre et de mer qui en 1870-1871 ont sauvé l'honneur de la France. Patay, Orléans, Belfort, Bapaume, Coulmiers, Bitche." )
  • Plaque commémorative, musée de la Police (Photo indexée) (Située à l'intérieur du Musée de la Police, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève)
  • Plaques commémoratives des écrivains (Panthéon) (Photo indexée) (Aux écrivains morts pour la France)
  • Plaques commémoratives du Panthéon (Photo indexée) (Inscriptions dans la nef du Panthéon)
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'ESPCI (Photo indexée) (Plaque située dans les locaux de l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI) au 10 Rue Vauquelin - "Ecole de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris - Guerre 1914-1918 Morts au champs d'honneur")
  • Plaque commémorative 1939-1945 de l'ESPCI (Photo indexée) (Plaque située dans les locaux de l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI) au 10 Rue Vauquelin - "Morts pour la France 1939-1945")
  • Plaque commémorative, Muséum d'Histoire Naturelle (Photo indexée) (Jardin des Plantes, accès par la rue Cuvier)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Médard (Photo indexée) (rue Mouffetard)
  • Plaque commémorative, 23 rue Clovis (Pas de photo) (Lycée Henri-IV - 23 rue Clovis - Enfants juifs déportés de l'école - Plaque apposée le 27/09/2008)
  • Plaque commémorative Pierre ALVISET (Photo indexée) (Située à l'intérieur du Collège Pierre ALVISET au 88 rue Monge)
  • Plaque commémorative, 6 rue Rollin (Photo indexée) (6 rue Rollin - "Souvenez-vous seulement que j'étais innocent et que, tout comme vous, mortels de ce jour-là, j'avais eu, moi aussi, un visage marqué par la colère, par la pitié et la joie, un visage d'homme tout simplement".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif des services de santé, place Alphonse Laveran (Photo indexée) (Place Alphonse Laveran, dans la cour du Musée du service de santé des armées "In memoriam - Aux membres du Service de santé militaire morts glorieusement pour la France - Pro patria et humanitate")
  • Plaque commémorative, 24 rue du Cardinal Lemoine (Pas de photo) (Ecole des enfants du spectacle, collège Rognoni, 24 rue du Cardinal Lemoine - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 100 de ces enfants vivaient dans le 5e arrondissement. Ne les oublions jamais - 29 avril 2011")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 8 rue Tournefort (Photo indexée) ("Ici en 1943 et 1944 furent cachés et hébergés par Madame Andrée GOUBILLON 42 parachutistes français des réseaux du plan Sussex commandés par le Colonel Malcolm HENDERSON pour la libération de la France")
  • Plaque commémorative Jean-Claude DIAMANT-BERGER (Photo indexée) (288 rue Saint-Jacques)
  • Plaque commémorative, 10 rue du Sommerard (Photo indexée) (Située dans le hall d'entrée de l'école primaire 10 rue du Sommerard)
  • (relevé sans nom) Monument Lycée Henri IV (Photo indexée) (Lycée Henri IV - 23 rue Clovis - Aux morts glorieux Lycée Henri IV 1914-1918 )
  • Monument commémoratif, 23 rue Clovis (Photo indexée) (Lycée Henri IV - 23 rue Clovis)
  • (relevé sans nom) Stèle aux étudiants français (Photo indexée) (Chapelle de la Sorbonne - "L'offrande - Aux étudiants français morts pour la patrie" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du Cercle des étudiants de Strasbourg (Photo indexée) (Chapelle de la Sorbonne - "Aux étudiants français morts pour la patrie - Le cercle des étudiants de Strasbourg" )
  • (relevé sans nom) Flamme aux morts de l'académie de Paris (Photo indexée) (Cour d'honneur de la Sorbonne - "A la mémoire des maîtres et élèves de l'académie de Paris morts pour la France pour la Liberté" )
  • Plaque commémorative de l'église luthérienne Saint-Marcel (Photo indexée) (24, Rue Pierre Nicole.)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Plaque commémorative située dans la Synagogue rue de Vauquelin - "A la mémoire des grands Rabbins, Rabbins et anciens élèves morts - Au champ d’honneur 1914-1918, Morts pour la libération 1939-1945 et Morts en déportation")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative enfants juifs, 2 rue Brossolette. (Photo indexée) (Sur le mur extérieur de l'école, 2 rue Brossolette. ". "A la mémoire des enfants, élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Ne les oublions jamais. Le 9 février 2002". )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école 41 rue de l'Arbalète (Photo indexée) (Située sur le mur extérieur de l'école, 41 rue de l'Arbalète. "A la mémoire des enfants, élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Ne les oublions jamais. Le 9 février 2002". )
  • Monument commémoratif 1914-1918 de l'École Normale Supérieure (Photo indexée) (Au 45 rue d'Ulm, dans le hall d'un bâtiment. )
  • Plaques commémoratives de l'École Normale Supérieure (Photo indexée) (Au 45 rue d'Ulm, dans le hall d'un bâtiment. 2 plaques juxtaposées: 1 pour les élèves de l'ENS de Sèvres Mortes pour la France, 1 pour les victimes de 39-45.)
  • Plaque commémorative, 9 rue de la Collégiale (Photo indexée) (9 rue de la Collégiale)
  • Plaque commémorative René VINCHON (Photo indexée) (31 rue Saint-Jacques)
  • Hebdomadaires 1914-1918 Le Journal des Instituteurs - Edition E. Orlhac, 1 rue Dante 75005 Paris (Photo indexée) (Le ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts à Messieurs les Recteurs : Les armées qui combattent pour le salut de la France comprennent dans leurs rangs vingt-cinq mille membres de l'enseignement public. Tous font leur devoir. Mais il conviendra de retenir pieusement les noms de ceux qui accompliront des actions d'éclat ou qui verseront leur sang pour la Patrie. Vous voudrez bien, avec le concours des inspecteurs d'académie, dresser, d'après les documents officiels, la liste des membres de l'enseignement public, appartenant à votre ressort, qui auront mérité, pendant la campagne, une promotion de grade, une distinction militaire, une citation à l'ordre de l'armée, et d'autre part, une liste de ceux qui seront tombés, morts ou blessés, sur le champ de bataille. Vous me communiquerez une copie de ces listes, véritable Livre d'Or de l'Université. Albert Sarraut : Circulaire du 12 septembre du ministre de l'Instruction publique demandant aux recteurs d'ouvrir le Livre d'Or de l'Université, paru dans le Journal des Instituteurs du 11 octobre 1914)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative de l'École Normale Supérieure (Photo indexée) (Entrée du laboratoire de Physique, Ecole Normale Supérieure, 24 rue Lhomond)
  • Plaque commémorative Pierre FABIEN (Photo indexée) (12 rue de l'Abbé de l'Epée)
  • Plaque commémorative, Faculté de Droit étudiants, Indochine - Algérie (Photo indexée) (Grand hall, Faculté de Droit, place du Panthéon. "Aux étudiants et anciens étudiants de la faculté de Droit, Morts Pour La France".)
  • Plaque commémorative, Faculté de Droit, étudiants 1939-1945 (Photo indexée) (Grand hall, faculté de Droit, place du Panthéon. "Aux étudiants et anciens étudiants de la facultéde Droit Morts Pour La France".)
  • Plaque commémorative, E.N.S. Chimie 11 Rue Pierre et Marie Curie (Photo indexée) (Au 11 Rue Pierre et Marie Curie, )
  • Plaque commémorative 9, rue Thénard (Photo indexée) ("Hommage du Parti Socialiste et de Libération Nord".)
  • Livre, Faculté des Lettres, anciens élèves (Photo indexée) (Anciens élèves de la Faculté des lettres de Paris morts pour la France)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif du service de santé, jardins du Val-de-Grâce (Photo indexée) ("Dans la boue des Flandres" - Dans les jardins du Val-de-Grâce - "Hommage de reconnaissance aux morts du service de santé militaire tombés au champ d'honneur - Ce monument a ete confié en dépot au Val-de-Grâce le 29 Mai 1922 par la ville de Paris - Société Amicale des anciens élèves du Val-de-Grâce")
  • Plaque 1939-1945 Sorbonne (Photo indexée) (Dans la Sorbonne: "Aux professeurs étudiants et anciens étudiants de la Faculté des Lettres Morts pour la France 1939-1945")
  • Plaque commémorative 1914-1918 de la Sorbonne (Photo indexée) ("Aux étudiants et anciens étudiants de la Faculté des Lettres Morts pour la France 1914-1918")
  • Plaque commémorative de la Sorbonne (Photo indexée) (Dans la Sorbonne: Directeurs d'études, élèves diplômés et élèves de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes Morts pour la France 1914-1919)
  • Plaque commémorative 14/18 Service de Santé de l'Armée active (Photo indexée) (Musée du Val de Grâce - plaque honorant les Officiers du Corps et du Service de Santé de l'Armée active - tués à l'ennemi opu morts des suites de leurs Blessures ou de maladies contractées en service - plaque érigée par souscription ouverte par la Société Amicale des élèves et anciens élèves du Val de Grace - 1919)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, Faculté de Droit, étudiants Roumains (Photo indexée) (Grand hall, faculté de droit, place du Panthéon. Plaque sans nom. "A leurs camarades français tombés au Champ d'Honneur. Les étudiants Roumains. 28 août 1918")
  • Plaque commémorative, Faculté de Droit professeurs 1939-1945 (Photo indexée) (Grand hall, faculté de Droit, place du Panthéon. Professeurs agrégés et chargés de cours, anciens élèves de la Faculté de Droit de Paris.)
  • Plaque commémorative 1914-1918 du lycée Henri IV (Photo indexée) (23 Rue Clovis, dans le parloir. L'association amicale des anciens élèves aux Morts Glorieux du Lycée Henri IV. 14-18.)
  • Plaque commémorative 1939-1945 - Indochine - Algérie du lycée Henri IV (Photo indexée) (23 Rue Clovis, dans le parloir. )
  • Plaque commémorative 1914-1918 de la faculté de Droit (Photo indexée) (Grand hall, faculté de Droit, place du Panthéon. Aux étudaints et anciens étudiants de la Faculté de Droit Morts pour la France.)
  • Plaque commémorative des enfants juifs du lycée Henri IV (Photo indexée) (23 Rue Clovis, dans le parloir. Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 100 de ces enfants vivaient dans le 5ème arrondissement. Parmi eux les élèves qui ont fréquentin ce lycée: (7 noms). Ne les oublions jamais.)
  • Plaque commémorative des enfants juifs du lycée 12 rue Cousin Benjamin Cohen (Photo indexée) (12 rue Cousin, plaque dans le hall d'entrée. Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 100 de ces enfants vivaient dans le 5ème arrondissement. Parmi eux dans cette école: Benjamin Cohen, 7 ans.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 250bis rue Saint-Jacques (Photo indexée) (Au 250bis, rue Saint-Jacques. Plaque extérieure (sans nom). "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 9 rue Vauquelin (Photo indexée) (Au 9, rue Vauquelin. "A la mémoire des jeunes filles juives âgées de 13 à 18 ans et des adultes arrêtés ici le 21 juillet 1944. Victimes de la barbarie nazie, déportés au camp d'Auschwitz , beaucoup y furent exterminés. Passant n'oublie pas". )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 27 rue Poissy (Photo indexée) (Au 27, rue de Poissy. Plaque extérieure (sans nom). "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 21 rue Pontoise (Photo indexée) (Au 21, rue Pontoise. Plaque extérieure (sans nom). "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 10 rue Rollin (Photo indexée) (Au 10, rue Rollin. Plaque extérieure (sans nom). "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 19 rue des Boulangers (Photo indexée) (Au 19, rue des Boulangers, plaque extérieure (sans nom). "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 14 rue Cousin (Photo indexée) (Au 14 rue Cousin. 1 plaque extérieure ""A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais" )
  • Plaque commémorative, école 14 rue Cousin Huguette Goldblum (Photo indexée) (Au 14 rue Cousin. 1 plaque intérieure "A la mémoire des enfants, élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais")
  • Plaque Commémorative - Quai de la Tournelle (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée sur le mur du Quai entouré par les marchands de livres face à la Pharmacie Centrale des Hôpitaux de Paris.)
  • Plaque commémorative Éric DORLÉANS (Pas de photo) (Plaque qui fut placée à Sarajevo, sur le lieu de sa mort, puis ramenée en France et apposée le 17/06/2016 à l'École du Val-de-Grâce - 1, place Alphonse Laveran)
  • Plaque Commémorative Jean VOUILLARD (Photo indexée) (25 rue de la huchette "ICI EST TOMBE JEAN VOUILLARD MORT EN SERVICE COMMANDE ABATTU PAR LA GESTAPO LE 17 MAI 1944 A 20H ")
  • Plaque commémorative de l'école du Val de Grâce (Pas de photo) (École du Val de Grâce - "Aux officiers du cors de santé des troupes coloniales tués à l'ennemi")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Ecole Lavoisier- Nathalie Lamore
  • Ecole polytehnique- Nathalie Lamore
  • Plaque Commémorative lycée Henri IV- Claude Richard
  • Monument- Claude Richard
  • Panthéon-
  • Val de Grâce- Michel Bazas
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé) - Cour intérieure de l'Institut Nationale Agricole, au 16, rue Claude-Bernard. [par gérard DOUCET]

Paris 06 (insee: 75106) Relevés en ligne :
  • Plaques commémoratives 1939-1945, église de Saint-Germain-des-Prés (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, rue de l'Abbé de l'Épée (Photo indexée) (Croisement des rues de l'Abbé de l'Épée et Louis Marin.)
  • Plaques commémoratives 1870-1871, église Saint-Joseph des Carmes (Photo indexée) (Première chapelle après l'entrée de l'Église Saint Joseph des Carmes. Elles rendent hommage aux élèves de l'École Préparatoire des Carmes décédés au cours de la Guerre 1870 - 1871.)
  • Plaque commémorative, rue Bonaparte (Photo indexée) (Près de la porte d'entrée du Commissariat - Elle rend hommage aux gradés et gardiens de la paix de ce commissariat décédés ou déportés lors de la Libération de Paris du 19 au 26 août 1944.)
  • Plaque commémorative, 10 rue Mabillon (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, square Honoré Champier (Photo indexée) (Face au square)
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église de Saint-Germain des Prés (Photo indexée) (Sur la droite après l'entrée de l'Église Saint Germain des Prés)
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église Saint-Sulpice (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Notre-Dame des Champs (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, place de l'Odéon (Photo indexée) (Angle rue Corneille sur façade du Théatre de l'Europe-Odéon)
  • Plaque commémorative, boulevard Saint-Michel (Photo indexée) (Angle rue Auguste Comte - "Ici est tombé le 25 août 1944 le lieutenant Martinet du 1er bataillon d'Eure-et-Loire pour Libération de Paris")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 18 rue Séguier (Photo indexée) (Sur la façade de l'immeuble)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 19 rue Séguier (Photo indexée) (Sur la façade de l'immeuble)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 11-13 place Saint Michel (Photo indexée) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, caserne des Pompiers (Pas de photo) (Caserne des pompiers 4eme compagnie BSPP)
  • Plaque commémorative, boulevard Saint-Germain (Pas de photo) (Dans le hall de l'Etat-Major des Armées - "Fonctionnaires de l'Administration Centrale Mort pour la France")
  • Plaque commémorative, 128 rue de Rennes (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, jardin du Luxembourg (Photo indexée) (Dans le jardin du Luxembourg face au 73 bd St Michel.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 62-64 boulevard Saint-Michel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 64 rue Monsieur Le Prince (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 60-62 boulevard Saint-Michel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, rue Saint-André des Arts (Photo indexée) (Angle de la rue et de la place Saint-André des Arts)
  • Plaque commémorative 1939-1945, boulevard Saint-Germain (Photo indexée) (A l'angle du boulevard Saint-Michel)
  • Plaque commémorative, 47 rue Jacob (Photo indexée) (Université Descartes)
  • Plaque commémorative 1939-1945, quai Conti (Photo indexée) (Près du Pont-Neuf)
  • Plaque commémorative, Sénat (Photo indexée) (En haut du grand escalier d'honneur du Sénat)
  • Plaque commémorative, école des Mines (Photo indexée) (Hall de l'École des Mines de Paris)
  • Plaque commémorative, 55 rue Assas (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 9 rue des 4 vents (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 60 rue de Seine (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 76 rue de Seine (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 1 rue de Vaugirard (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, place Saint-Michel (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif, école des Beaux-Arts (Photo indexée) (Cour intérieure)
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue Monsieur le Prince (Photo indexée) ( - Soldats yougoslaves)
  • Plaque commémorative, 19 rue Mazarine (Photo indexée) ("Ici vécut de 1934 à 1944 Robert Desnos, poète français, arrêté par la Gestapo et déporté. Il trouva la mort parce qu'il était épris de liberté et de justice")
  • Plaque commémorative, 58 bis rue d'Assas (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives, rue Bonaparte (Photo indexée) (Sur le mur du Séminaire Saint-Sulpice 1. "Aux citoyens du VIe arrondissement tombés devant les pelotons d'exécution sur les barricades et sur les champs de bataille durant la lutte contre l'Allemagne nazie au cours des années 1939-40-41-42-43-44-45. Que le souvenir de leur sacrifice soit uni dans nos mémoires à celui des Glorieux Aînés de la Guerre 1914-1918" 2. "Aux militaires morts pour la France en Indochine et en Afrique du Nord entre 1945 et 1962 et aux civils victimes de tous les conflits")
  • Plaque commémorative, collège Queneau (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée - "A la mémoire de nos camarades morts pour la France")
  • Plaque commémorative A.F.N., rue Bonaparte (Photo indexée) (Située sur un mur en bas de la rue Bonaparte "Hommage aux habitants du 6ème arrondissement morts pour la France en Afrique du Nord entre 1952 et 1962")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 8, rue Huysmans (Photo indexée) (Plaque apposée en 2000)
  • Monument commémoratif, Place Camille Julian (Photo indexée) (Situé Place Camille Julian)
  • Plaque commémorative, angle du boulevard Raspail et de la rue de Sèvres (Photo indexée) (à l'angle du boulevard Raspail et de la rue de Sèvres)
  • Plaque commémorative, 5 rue des Beaux-Arts (Photo indexée) (5 rue des Beaux-Arts)
  • Plaque commémorative, 98 rue du Cherche-Midi (Photo indexée) (98 rue du Cherche-Midi)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative place du 18 juin 1940 (Photo indexée) (Sur la façade du centre commercial "Ici s'élevait la gare Montparnasse où le 25 août 1944 à 17 heures, le Général Leclerc commandant la 2e D.B. a reçu du gouverneur militaire allemand Von Choltitz l'acte de reddition à l'armée française et au peuple de Paris. Cet acte a été également signé par le Colonel Rol-Tanguy commandant les F.F.I. de la région parisienne en présence du Général Chaban-Delmas, du Lieutenant-Colonel de Guillebon et de Maurice Kriegel Valrimont")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative hôtel Lutetia (Photo indexée) ("Hôtel Lutetia - D'avril à août 1945 en cet hôtel, alors transformé en centre d’accueil, fut reçue une grande partie des rescapés des camps de concentration nazis, heureux de retrouver la liberté et les êtres chers auxquels ils avaient été arrachés. Leur joie ne pouvait effacer l'angoisse et la peine des familles des milliers de disparus qui attendirent vainement les leurs en ces lieux. 40e anniversaire de la libération des camps, 21 mai 1985.")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la prison militaire du Cherche-Midi (Photo indexée) (Intersection de la rue du Cherche-Midi et du boulevard Raspail Le 11 novembre 1940, ici furent incarcérés des lycéens et des étudiants qui après l'appel du 18 juin se dressèrent les premiers contre l'occupant)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative impasse de Conti (Photo indexée) ("Le colonel de Marguerittes, dit Lizé, commandant les FFI de Paris, installe le 22 août 1944, son état-major dans l'hôtel des Monnaies d'où il mène jusqu'au 28 août 1944 les combats de libération")
  • Plaque commémorative, rue du Cherche-Midi et du boulevard Raspail (Photo indexée) (Intersection de la rue du Cherche-Midi et du boulevard Raspail)
  • Plaque commémorative, 17 Quai des Grands Augustins (Photo indexée) (17 Quai des Grands Augustins)
  • Plaque commémorative, 10 rue Danton (Photo indexée) (10 rue Danton)
  • Monument aux Morts (Pas de photo) (École alsacienne - 109, rue Notre Dame des Champs (source : www.ecole-alsacienne.org))
  • Plaque commémorative, 17 rue de Sèvres (Photo indexée) (17 rue de Sèvres)
  • Livre (Paru dans la Gazette de France du 20 décembre 1871, éloge funèbre dans l'église des Jésuites, rue de Sèvres, en l'honneur des élèves des écoles préparatoires Sainte-Geneviève de Paris et Saint-Clément de Metz morts sur les champs de bataille - Article repris dans le livre Nos morts rédigé par un ancien élève de Fribourg (Ed. de Balitout, Questroy et Cie - 1871))
  • (relevé sans nom) Monument des étudiants résistants du jardin du Luxembours (Photo indexée) (Ce monument, érigé en 1956, est un hommage aux étudiants morts dans la résistance. Il s'inspire du Chant de partisans et se représente comme le symbole de l'union salavatrice et du sacrifice de la jeunesse française "Ami, si tombes, un ami sort de l'ombre à ta place - Aux étudiants résistants " - Erigé par les étudiants en hommage à leurs aînés 1940-1945)
  • Plaques commémoratives 1914-1918 de la mairie (Photo indexée) (Mairie du VIe - Relevé effectué à partir de clichés peu lisibles. Des erreurs sont possibles.)
  • Livre d'Or des anciens élèves et professeurs de l'Institut catholique de Paris, morts pour la France, 1914-1919 (Photo indexée) (Institut Catholique de Paris - 21 Rue d'Assas )
  • Plaque commémorative 66 Boulevard St-Michel (Photo indexée) (Ici est tombé le 25 août 1944 le solsat REVERS Jean de la division LECLERC Mort pour la délivrance de Paris et de la France)
  • Plaque commémorative 1914-1918 de la Faculté de Médecine Paris-Descartes (Photo indexée) (Hall d'entrée, rue de l’École de Médecine)
  • Plaque commémorative 22 rue St-André-des-Arts (Photo indexée) (Ici est tombé pour la libération de Paris DESNOS Louis I.P.A. des gardiens de la paix du VIème Arrt le 19 août 1944)
  • Livre d'Or 1914-1918 des pharmaciens et étudiants en pharmacie (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, carrefour de l'Odéon (Photo indexée) (carrefour de l'Odéon)
  • Livre - État nominatif des officiers tués ou blessés dans la deuxième partie de campagne 1870-1871 (Photo indexée) (Guerre de 1870-1871. état nominatif par affaires et par corps des officiers tués ou blessés dans la deuxième partie de campagne (du 15 septembre 1870 au 12 février 1871 de A. Martinien (1906 - Ed. Henri Charles-Lavauzelle, éditeur militaire, 10, Rue Danton - 118, Boulevard Saint-Germain))
  • Plaque commémorative Place du 18 Juin 1940 (Photo indexée) (3 place du 18-Juin-1940)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école rue du Jardinet (extérieur) (Photo indexée) (7, rue du Jardinet "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 11400 enfants furent déportés de France. Plus de 23 de ces enfants vivaient dans le 6ème arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative, école rue du Jardinet (cour intérieure) (Photo indexée) (Au 7, rue du Jardinet - 1 plaque dans la cour intérieure)
  • Plaque commémorative, lycée Fénelon (Photo indexée) (2, rue de l'Eperon. Dans le hall d'entrée - "A la mémoire de Marie Betbeder-Matibet et de Marguerite Cavalier et à la Mémoire de toutes les élèves de ce lycée qui sont mortes pour la France et la liberté".)
  • Plaque commémorative, 158, Bd St-Germain (Photo indexée) (158, Bd St-Germain - "Ici a été tué Fred PALACIO, Corps Franc Victoire, CDLR, pour la libération de Paris, le 19 août 1944 à l'âge de 21 ans ".)
  • Stèle commémorative, jardin du Luxembourg (Photo indexée) (Par l'entrée Bd St-Michel, aller jusqu'au grand bassin rond, traverser et remonter les escaliers: la stèle est à droite près du terrain de boules. "Ici sept héros de la Résistance ont été fusillés par les Allemands le 19 août 1944". )
  • Plaque commémorative, synagogue 8 bis, rue de l'Eperon (Photo indexée) (Au 8bis, rue de l'Eperon - Dans la cage d'escalier, au 3ème étage - Plaque dévoilée le 18/4/2012 - "Entre le 14 mai 1941 et le 31 juillet 1944, 246 juifs habitant le 6ème arrondissement de Paris furent arrêtés pour la plupart à leurs domiciles et internés dans les camps du Loiret ou à Drancy. Ils furent livrés aux Nazis par le gouvernement de Vichy et assasinés à Sodibor, Maîdanek et Auschwitz-Birkenau".)
  • Plaque Commémorative 13 rue des Canettes (Photo indexée) (13 rue des Canettes)
  • Plaque commémorative 13 rue du vieux colombier (Photo indexée) (13 rue du vieux colombier)
  • Plaque commémorative 13 boulevard du Montparnasse (Photo indexée) (13 boulevard du Montparnasse - Plaque inaugurée le 20/06/2014)
  • Plaque commémorative 1939-1945 de la Faculté de Médecine Paris-Descartes (Photo indexée) (Hall d'entrée, rue de l’École de Médecine Complété par la thèse de doctorat en médecine de Laurent Cardonnet sur les étudiants en médecine et médecin morts pendant la seconde guerre mondiale (plus de détail : http://www.unadif.fr/histoire-et-temoignages/histoire))
  • Plaque Commémorative lycée Saint-Louis 44 Boulevard Saint-Michel (Photo indexée) (Lycée Saint-Louis (44 Boulevard Saint-Michel) - d'après le livre L'Ancien collège d'Harcourt et le lycée Saint-Louis de H. L. Bouquet (Ed. Delalain, 1891) - plaque inaugurée le 6 juin 1874 dans la chapelle du lycée - Contre le mur de droite, à gauche de la fenêtre, est fixée une plaque de marbre noir, de forme rectangulaire, portant sur deux colonnes, gravés en lettres d'or, les noms des anciens élèves du lycée Saint-Louis morts pendant la campagne de 1870. En tête des deux colonnes une palme en or. L'inscription est ainsi conçue : AUX CAMARADES MORTS POUR LA PATRIE 1870-1871')
  • Plaque Commémorative lycée Saint-Louis - 44 Boulevard Saint-Michel (Pas de photo) (Lycée Saint-Louis - 44 Boulevard Saint-Michel - plaque située en bas du premier escalier dans le couloir qui part à gauche de la conciergerie)
  • Plaque commémorative Kopitovitch (Photo indexée) (Croisement rue Racine et rue Monsieur le Prince. Ici est tombé sous les balles allemandes Jean Kopitovitch, patriote yougoslave, le 11 mars 1943. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1914-1918, 15 rue de l'école de médecine (Photo indexée) (Sur le mur extérieur du 15 rue de l'Ecole de Médecine - "A la mémoire des 1800 médecins morts pour la Patrie".)
  • Livre d'or des vétérinaires 1914-1918 (Société Française d'Histoire Médicale - Livre d'or des Vétérinaires - (Emmanuel Dumas))
  • Plaque commémorative Indochine de la Faculté de Médecine Paris-Descartes (Photo indexée) (Plaque commémorative Indochine - Faculté de Médecine Paris-Descartes - Rue de l'École de Médecine - Hall d'entrée)
  • Plaque commémorative AFN 1952-1962 de la Faculté de Médecine Paris-Descartes (Photo indexée) (Plaque commémorative AFN 1952-1962 - Faculté de Médecine Paris-Descartes - Rue de l'École de Médecine - Hall d'entrée)
  • Livre d'or des médecins 1914-1918 (Photo indexée) (Le livre d'or des médecins morts pour la patrie)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Collège Stanislas (22 rue Notre-Dame des champs) )
  • Livre - État nominatif des officiers tués ou blessés dans la première partie de campagne 1870-1871 (Guerre de 1870-1871. état nominatif par affaires et par corps des officiers tués ou blessés dans la première partie de campagne (du 25 juillet au 29 octobre 1870) de A. Martinien (1902 - Ed. R. CHapelot & Ce, éditeur militaire, 30 rue et Passage Dauphine))
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ne comporte que les pages 1 à 9 - 94 à 109 - 120 et 121 - L'arrondissement de Paris est la plupart du temps absent des lieux de naissance et de décès, en particulier pour les officiers)
  • Plaque commémorative 21 rue d'Assas (Pas de photo) (Plaque apposée le 09/12/1947 à l'Institut catholique de Paris, 21 rue d'Assas, dans le grand couloir du rez-de-chaussée des Facultés)
  • Stèle commémorative square Félix Desruelle (Pas de photo) ( - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 6ème arrondissement. Parmi eux 6 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant, lis leur nom. Ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais" )
  • Plaque commémorative mairie (Pas de photo) (Plaque apposée le 08/02/2017 dans le hall de la mairie - "Membres de la communauté juive morts en déportation - 244 juifs, dont 101 femmes et 24 enfants, habitant le 6e arrondissement de Paris, ont été arrêtés et internés en France, entre mai 1941 et juillet 1944. Le gouvernement de Vichy les a livrés aux Nazis qui les ont déportés vers les camps de l'extermination d'Auschwitz-Birkenau, Maïdanek et Sobibor. 8 survivants sont revenus - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative Simone Joséphine Françoise Irma MICHEL-LÉVY (Pas de photo) (1 boulevard du Montparnasse - plaque inaugurée le 13/04/2018)
  • Plaque commémorative du collège Stanislas (Photo indexée) (Dans le Collège Stanislas, 22 rue Notre-Dame-des-Champs - Élèves de l'école préparatoire du collège Stanislas Inscrits à des mouvements de résistance Morts victimes des Allemands )
  • Plaque commémorative de l'institut Catholique de Paris (Pas de photo) (Institut Catholique de Paris - "1914 1918 L'Institut Catholique à ses élèves tombés au champ d'honneur")
  • Plaque commémorative de la synagogue Fleg (Pas de photo) (Synagogue Fleg - "A la mémoire des 20 enfants juifs qui vivaient dans le 6e arrondissement de Paris déportés de 1942 à 1944, victimes de la barbarie nazie, avec la participation du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 11400 enfants furent déportés de France. Ne les oublions pas")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
  • Lycée Louis Le Grand- Claude Richard
  • Monument-
  • dans le Jardin du Luxembourg- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Monument commémoratif (Parc du collège Stanislas 22 rue Notre-Dame oeuvre du sculpteur tarbais Firmin Michelet) [par Alain GIRARD-HURABIELLE]

Paris 07 (insee: 75107) Relevés en ligne :
  • Stèle commémorative square Boucicaut (Photo indexée) (Square Boucicaut "Passant lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture")
  • Acte de décès 1er mort de la 1ère Guerre Mondiale Hotel des Invalides (Hotel des Invalides - Musée des armées Salle "Guerre 14-18" - 129 rue de Grenelle)
  • Mémorial des Généraux 1914-1918, Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Hotel des Invalides - Musée des armées - Église St Louis des Invalides - 129 rue de Grenelle "Aux Généraux morts au Champ d'Honneur 14-18")
  • Plaque commémorative, hôtel des Invalides (Photo indexée) (Hotel des Invalides - Musée des armées - Couloir reliant la Cour au Tombeau de Napoléon - 129 rue de Grenelle - offerte par Le Personnel de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre)
  • Plaque commémorative, 78 rue de Varenne (Pas de photo) (Ministére de l'Agriculture et de la Pêche - 78, rue de Varenne - "A la mémoire des agents de l'administration centrale du Ministère de l'Agriculture, Morts pour la France")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 9 rue de Solférino (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 195 boulevard Saint-Germain (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, basilique Sainte-Clotilde (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, église Saint-Thomas d'Aquin (Photo indexée) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, ministère de la Jeunesse (Pas de photo) (Dans l'entrée du Ministère)
  • Plaque commémorative 1939-1945 Georges Mandel (Photo indexée) (A la mémoire de Georges Mandel, ancien Ministre des PTT assassiné par la milice le 7 Juillet 1944. Louis Mexandeau Ministre des PTT le 7 Juillet 1984)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 33 quai d'Orsay (Photo indexée) (Située sur le mur de l'Assemblée Nationale au 33 quai d'Orsay: Ici Henri Jean PILOT étudiant en droit et tombé héroïquement à l'âge de 23 ans le 20 Août 1944 pour la libération de Paris.)
  • Plaques commémoratives de la mairie (Photo indexée) (Morts pour la France 1939-1945 et après 1946)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 51 boulevard de La Tour Maubourg (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, école Militaire (Photo indexée) (Située près de l'Amphitéatre Foch, à l'intérieur de l'école.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, mairie (Photo indexée) (Cour intérieure de la mairie du 7eme Porte C)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 42 rue de Bourgogne (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative du 19e B.C.P. (Photo indexée) (Place Joffre sur le mur de l’École Militaire "Le 1er septembre 1944, un groupe d'engagés volontaires de la région parisienne a formé le 19ème bataillon de chasseurs à pied ....")
  • Plaque commémorative, hôtel de Lassay (Pas de photo) ("Souvenez-vous qu'en ce lieu comparaissait les 4, 5 et 6 mars 1942 le premier groupe des bataillons de la jeunesse FTPF de Paris 11ème : arrêtés en octobre et novembre 1941 par la police des autorités de Vichy, remis à la police allemande, jugés par un tribunal militaire nazi pour opérations de guerre contre l'armée allemande. Ils furent fusillés le 9 mars 1942 au Fort du Mont Valérien")
  • Plaque commémorative, 30 avenue de Saxe (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 11 avenue de Lowendal (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, quai d'Orsay (Photo indexée) (Quai d'Orsay, côté Seine, face au Ministère des Affaires Etrangères)
  • Plaque commémorative, quai d'Orsay (Photo indexée) (Quai d'Orsay, côté Seine, face au Ministère des Affaires Etrangères)
  • Plaque commémorative 1939-1945, quai d'Orsay (Photo indexée) (Située Quai d'Orsay, côté Seine, face au Ministère des Affaires Etrangères)
  • Morts pour la France 1939-1945, mairie (Exposition à la mairie d'arrondissement)
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue de Varenne (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Amicale Patronale de Sainte-Clothilde (Photo indexée) (A l'intérieur de l'église Sainte-Clothilde)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Louis des Invalides (Photo indexée) (Officiers généraux décédés des suites d'accident ou de maladie contractée en service)
  • Plaque commémorative, Caisse des Dépôts et Consignations (Photo indexée) (67, rue de Lille - Cour d'entrée de l' Hôtel de POMEREU, propriété de la Caisse des Dépôts)
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue des Universités (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, église Saint-François-Xavier (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 25 avenue de Ségur (Photo indexée) ()
  • Archives 1914-1918 du S.H.A. (Officiers du Service Historique des Armées morts en 1914-1918.)
  • Mémorial 1939-1945, musée de l'Ordre de la Libération (Pas de photo) (Musée de l'Ordre de la Libération, Hôtel national des Invalides. Militaires Morts pour la France du 2e Bataillon de Marche des Forces Françaises Libres de l'AEF, Compagnon de la Libération.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, ministère de l'Industrie (Pas de photo) (Située dans la cour du Ministère de l'Industrie - 101, rue de Grenelle)
  • Plaque commémorative 101 rue de Grenelle (Photo indexée) (Située dans la cour du Ministère de l'Industrie, 101, rue de Grenelle)
  • Plaque commémorative 1914-1918, 202 boulevard Saint Germain (Photo indexée) ("Dans cette maison, vécut et mourut de janvier 1913 au 9 novembre 1918, le poète Guillaume Appolinaire")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 27 rue Oudinot (Pas de photo) (Dans la cour - Ministère de l'Outre Mer - "Félix Eboué, gouverneur de l'AEF, mort pour la France, 14 décembre 1884, mars 1944")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif T.O.E., Place Denys Cochin (Photo indexée) (" A tous ceux civils et militaires qui sont morts Outre-Mer pour la France La joie de l’âme est dans l’action Le patriotisme lorrain est inséparable du patriotisme français Tonkin 1894-1897 Madagascar 1897-1902 Confins Algéro-Marocains 1903-1910 Maroc 1912-1925 Hubert LYAUTEY, Maréchal de France 1854-1934 ")
  • Plaque commémorative, 28 rue Saint-Dominique (Photo indexée) (Dans une salle de la Maison de la Chimie, 28 rue St Dominique - "En ce lieu, ont été jugés du 7 au 14 avril 1942 par un tribunal militaire nazi, siègeant à la Maison de la Chimie réquisitionnée, 27 combattants membres des premiers groupes de résistance armée (O.S. - F.T.P.F.), livrés à l'occupant par la police de Vichy")
  • Plaque commémorative, 30 boulevard des Invalides (Photo indexée) (Sur le mur de l'immeuble)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1 rue Robert Esnault-Pelterie (Photo indexée) ("Ici le 25 août 1944, au cours d'une lutte héroïque pour la libération du ministère des Affaires étrangères tenu par l'ennemi, le char "Quimper" a été frappé et plusieurs soldats français ont trouvé une mort glorieuse")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1939-1945, quai Branly (Photo indexée) (Le long du monument au Général WELVERT - Puits funéraire contenant de la terre des cimetières militaires français de Gammarth et de Takrouna - Campagne de Tunisie (1943) )
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative, ministère des Anciens Combattants (Photo indexée) (Située dans la cour du Ministère des Anciens Combattants. Il est indiqué : " Les Anciens Combattants à leurs camarades tombés au Champ d’Honneur " )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Mémorial National A.F.N., quai Branly (Photo indexée) (Mémorial national de la guerre d'Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc. Inauguré par le Président de la République, Jacques CHIRAC, le 5 Décembre 2002. La première colonne en bleu : affiche année par année et alphabétiquement les noms et prénoms des 23.000 militaires morts entre 1954 et 1962 pour l’Algérie et de 1952 à 1956 pour la Maroc et la Tunisie. La seconde colonne en blanc : affiche des messages et les noms des morts et disparus après la date du cessez-le-feu le 19 Mars 1962, en particulier des victimes civiles et des supplétifs de l’armée française. La troisième colonne en rouge : dépendant d’ une borne interactive permet d’effectuer des recherches et de faire apparaître le nom d’un défunt sur cette zone d’affichage. Sur l’esplanade devant les colonnes est gravé : A la mémoire des combattants morts pour la France lors de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, et à celle de tous les membres des forces supplétives, tués après le cessez-le-feu et dont beaucoup n’ont pas été identifiés. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, musée d'Orsay (Photo indexée) (Extérieur de la gare (musée) d'Orsay, quai Anatole France - "Entre avril et août 1945 un grand nombre de rescapés des camps de prisonniers, des camps de concentration des camps de travail forcé furent acceuillis dans la gare d'Orsay, le plus important centre français de rapatriement")
  • Monument commémoratif 1939-1945, quai d'Orsay (Photo indexée) (A la mémoire du Général WELVERT )
  • Plaque commémorative, 27 rue de Verneuil (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue Robert Esnault-Pelterie (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 7 quai Voltaire (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, église des missions étrangères (Photo indexée) (Dans l'église des missions étrangères de Paris, 128 rue du bac - "A la mémoire des Indochinois catholiques morts pour la France 1914-1918 - Cochinchine, Cambodge, Annam, Laos, Tonkin - In memoriam moderatum missionariorum et alumnorum seminari missionum ad exteros qui patria tuenda giorose occubuerunt")
  • Plaque commémorative, Musée de l'Ordre de la Libération (Photo indexée) ("A la mémoire des imprimeurs parisiens fusillés décédés dans les camps allemands ou disparus, de leurs ouvriers et de tous les imprimeurs inconnus qui ont donné leur vie pour la liberté")
  • Plaque commémorative, 2 rue Saint-Dominique (Photo indexée) (2 rue Saint-Dominique)
  • Plaque commémorative de l'Assemblée Nationale (Photo indexée) (Située dans l'Assemblée Nationale au 126, rue de l'Université)
  • Monument commemoratif 1939-1945 de l'Assemblée Nationale (Photo indexée) ("Assemblée Nationale, 33 quai d'Orsay - "Aux députés, aux anciens députés morts pour la patrie 1939-1945, aux fonctionnaires"")
  • Plaque commémorative, 123 rue de Grenelle (Photo indexée) (123 rue de Grenelle)
  • Plaque commémorative église Saint-Louis-des-Invalides (Photo indexée) (Eglise Saint-Louis-des-Invalides - chapelle sur la gauche)
  • Plaque commémorative église Saint-Louis-des-Invalides (Photo indexée) (Eglise Saint-Louis-des-Invalides - Chapelle de droite - "Guerre 1914-1918 - Officiers généraux décédés des suites de leurs blessures")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de l'Hôpital des Invalides (Photo indexée) (Cour de l'hôpital des Invalides - " A la gloire des médaillés militaires morts au champ d'honneur - Le 24 mai 1925 en présence de M. Doumergue, président de la République et de M. le Maréchal Foch, président général de la Société nationale des médaillés militaires, ce monument a été inauguré.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la campagne de Tunisie 1942-1943 (Photo indexée) (Esplanade Habib Bourguiba "Monument en souvenir de la campagne de Tunisie 1942-1943, grande bataille décisive de la deuxième guerre mondiale" Campagne de Tunisie novembre 1942 - mai 1943 Hommage à ces soldats qui par leur courage ont redonné l'honneur à la France. Pendant six mois, ils ont peiné et combattu dans les djebels, mal équipés et mal armés. Sous les ordres des généraux Giraud, Juin, Leclerc, Koenig, Koeltz et Barré, les 80 000 combattants de Tunisie, issus de France, d'Afrique du Nord et de l'Empire, aux côtés des armées américaine et britannique, arrêtèrent les forces de l'Axe et les rejetèrent à la mer, faisant plus de 40 000 prisonniers. Par cette victoire, ils ont assuré le renouveau de l'Armée française, qui allait s'illustrer en Italie puis dans les combats de la libération. A la mémoire des 12 000 tués et disparus de cette campagne. Armée d'Afrique du Nord : Commandant en chef : Général Giraud Commandant des forces terrestres : Général Juin Commandant des forces aériennes : Général Mendigal XIXème corps d'armée : Général Koeltz Commandant supérieur des troupes de Tunisie : Général Barré Division de marche de Constantine : Général Welvert Division de marche d'Alger : Général Deligne, Général Conne Division de marche d'Oran : Général Boissau Division de marche du Maroc : Général Mathenet Brigade légère mécanique : Général du Vigier, Général de Saint-Didier Groupement blindé français : Général Couteulx de Caumont Front est saharien : Général Delay Corps franc d'Afrique : Général de Monsabert, Colonel Magnan 7e, 8e Régiments de la Garde 3e Régiment de Zouaves 4e Régiment mixte de Zouaves et de Tirailleurs 1er, 2e, 3e, 6e, 7e, 9e, 29e, Régiments de Tirailleurs algériens 7e Régiment de Tirailleurs marocains 4e Régiment de Tirailleurs tunisiens 1er, 2e Groupements de Tabors marocains 1er, 3e Régiments étrangers d'Infanterie 4e Demi-Brigade de Légion étrangère 43e Régiment d'Infanterie coloniale 13e, 15e Régiments de Tirailleurs sénégalais 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 9e, 12e Régiments de Chasseurs d'Afrique 1er, 3e, 6e Régiments de Spahis algériens 4e Régiment de Spahis tunisiens 1er Régiment étranger de Cavalerie 62e, 63e, 64e, 65e, 66e, 67e, 68e Régiments d'Artillerie d'Afrique Régiment d'Artillerie coloniale du Levant Régiment d'Artillerie coloniale du Maroc Batterie mobile de Marine de 155 410e, 411e, 412e Groupements de forces antiaériennes 6e, 8e Batteries de 90 de Canonniers marins 19e Régiment du Génie 1er, 34e Bataillon du Génie 41e, 43e, 45e Bataillons de Transmission 44e Groupe de Transmissions 25e, 26e, 27e, 28e, 29e, 33e Escadrons du Train 4ème Special Detachment (Mission Brandon) Unités sahariennes Forces supplétives Unités des armes et services Forces françaises libres : Force "L" - Général Leclerc 1e Division française libre - Général de Larminat, Général Koenig 1e Brigade française libre - Général Lelong 2e Brigade française libre - Colonel Brosset Régiment de Tirailleurs sénégalais 13e Demi-Brigade de Légion étrangère 4e, 5e, 11e Bataillons de Marche Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique 1er Régiment de Spahis marocains 1er Régiment d'Artillerie Bataillon de Fusiliers marins 1er Bataillon du Génie 1er Bataillon de Transmissions 1er Escadron du Train Unités des Armes et Services Armée de l'air : Groupes de Chasse II/5, II/7 Groupe de Reconnaissance II/33 Groupes de Bombardement I/22, II/23, I/25)
  • Plaque commémorative, 2 rue de Solferino (Photo indexée) (2 rue de Solferino)
  • Plaque commémorative, 1 rue du Bac (Photo indexée) (1 rue du Bac)
  • Plaque commémorative, 15 rue Congnacq-Jay (Photo indexée) (15 rue Congnacq-Jay)
  • Plaque commémorative, 93 rue du Bac (Photo indexée) (93 rue du Bac)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 41 rue de Belle Chasse (Photo indexée) ("Dans cet immeuble, le 19 août 1944, le bureau du Conseil national de la Résistance et le bureau du comité parisien de la Libération rédigèrent et lancèrent l'appel à l'insurrection nationale pour la libération du territoire" 41 rue de Belle Chasse)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Indochine-Algérie (Photo indexée) ("Aux 58 officiers de la promotion "Général Frère" morts pour la France en Indochine et en Algérie" Saint-Louis des Invalides - Première chapelle de gauche)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Harkis (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "La République française témoigne sa reconnaissance envers les rapatriés, anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie pour les sacrifices qu'ils ont consentis. Journée d'hommage national aux Harkis - 25 septembre 2001")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "A la gloire de tous les combattants volontaires étrangers tombés au service de la France 1939-1945 Union fédérale des anciens combattants et engagés volontaires d'origine étrangère (UGEVRE)")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Français de l'étranger morts pour la France (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "Aux Français de l'étranger morts pour la France Ils avaient la patrie au cœur Ils sont venus mourir pour elle Assemblée des Français de l'étranger - Septembre 2004")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des troupes coloniales (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "Les troupes coloniales à leurs morts")
  • Plaque commémorative des régiments croates (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "A la mémoire des régiments croates qui sous le drapeau français ont partagé la gloire de l'armée française" - Soldats croates)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des formations sanitaires (Photo indexée) (Hôtel national des Invalides "A la gloire des formations sanitaires des armées dont le devoir est de porter secours et en souvenir de leurs morts")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la gloire de tous les Français civils et militaires qui préparèrent à Paris, à Alger, à Tanger et sur les lieux la bataille pour le Maroc et de tous ceux qui l'engagèrent, à Casablanca, avec l'enseigne de vaisseau Ballande et le général Drude, avec le général d'Amade en Chaouia, le général Lyautey aux Beni Snassen, le général Vigy dans le Haut Guir, et le contre amiral Philibert sur mer. Et à la mémoire des officiers, sous-officiers, soldats et marins français, indigènes, musulmans ou coloniaux et étrangers tombés au champ d'honneur sous leurs ordres. La Djellaba, association des anciens militaires des troupes marocaines et du Maroc")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des forces féminines (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les forces féminines françaises à leurs camarades mortes pour la France")
  • Plaque commémorative des combattants polonais (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens combattants polonais en France à la mémoire de leur camarades tombés en 1914-1918 et en 1939-1945 pour la cause de la liberté" - Soldats polonais)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des membres des réseaux action évasion et renseignement de la France combattante des mouvements de la Résistance intérieure française et des Forces françaises de l'intérieur morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des résistants de l'air (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des résistants de l'air morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1914-1918 des juifs d'origine étrangère (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Au cours de la grande guerre 1914-1918, des juifs d'origine étrangère se sont enrôlés par milliers. En souvenir de ce geste de reconnaissance envers la France et à la mémoire de ceux qui sont tombés, l'association des anciens combattants volontaires juifs a apposé cette plaque le 10 juillet 1932. La plaque in memoriam des combattants de 1914-18, témoin de l'attachement des juifs à la France a été emportée par les Allemands en 1940 et exposée comme un trophée au musée de l'armée à Berlin. Rapportée en 1948 par la mission de récupération du général Blanc, elle reprend sa faction sur ces murs historiques pour témoigner encore du sacrifice de dizaines de milliers de volontaires juifs en 1939-45.")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "1914-1918 - En souvenir des nombreux volontaires hollandais tombés pour la France au cours de la guerre - La France reconnaissante" - Soldats néerlandais)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Sahariens (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Aux Sahariens - Par leur action et leur sacrifice, ils ont pacifié et humanisé le désert")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'école coloniale et de l'école nationale de la France d'outre-mer (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des anciens élèves de l'école coloniale et de l'école nationale de la France d'outre-mer morts pour la Patrie")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des combattants de la ligne Maginot (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des combattants de la ligne Maginot morts pour la France 1939-1940")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des volontaires du Bataillon français de Corée (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des 269 volontaires du Bataillon français de Corée et de leurs 18 compagnons d'armes coréens morts a champ d'honneur 1950-1953")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Indochine (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire de tous ceux qui sont morts pour la France en Indochine 1858-1955")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des tirailleurs nord-africains (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la gloire des tirailleurs nord africains morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des évadés de guerre et des passeurs (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des évadés de guerre et des passeurs tombés pour la liberté")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Liban 1983-1984 (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des militaires français soldats de la paix morts au Liban 1983-1984")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des artilleurs (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des artilleurs morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la cavalerie, des chars de combat et de l'armée blindée (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des combattants de la cavalerie, des chars de combat et de l'armée blindée morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des évadés de France par l'Espagne (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Aux anciens combattants évadés de France par l'Espagne")
  • (relevé sans nom) Hommage aux combattants français des opérations extérieures (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des sapeurs-pompiers de Paris (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des sapeurs-pompiers de Paris morts pour la France et en service")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la division marocaine (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la gloire de la division marocaine 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 14e D.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens de la 14e D.I.à leurs camarades morts pour la France 1914-1918 35e R.I. - 42e R.I. - 44e R.I. - 60e R.I. - 47e R.A.C. - Cies 7/1 et 7/51 du 7e Bn du génie - 11e chasseurs - Escadrille M.F. 72")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 28e D.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens de la 28e D.I. à leurs camarades morts pour la France 1914-1918 22e R.I. - 30e R.I. - 99e R.I. - 416e R.I. - 11e B.C.A. - 54e et 254e R.A.C. - Cies 14/2 et 14/52 du 4e Génie - 3e En du 9e Hussards - G.D.B. 14/2")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des zouaves (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "L'union des Zouaves à ses camarades morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 27e D.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens de la 27e D.I. à leurs camarades morts pour la France 1914-1918 52e R.I. - 75e R.I. - 140e R.I. - 14e B.C.A. - 415e R.I. - 2e R.A. - Cie 14/1 et 14/51 du 4e Génie - 9e Hussards")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des 8e et 208e R.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens combattants des 8e et 208e R.I. à la mémoire de leurs morts")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative hommes de troupe français et marocains (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des 4300 officiers, sous-officiers, hommes de troupe français et marocains, des goums marocains et des affaires indigènes du Maroc tombés au champ d'honneur Maroc-Algérie - Tunisie - Italie - France - Allemagne - Extrême-Orient 1908 - 1956 - "La Kouma")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des pères morts pour la France (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A leurs pères morts pour la France Les fils des tués Les parents des tués")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du 117e R.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens combattants du 117e R.I. à la glorieuse mémoire de ses 2302 morts - Guerre 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des chasseurs à pied (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire, à la gloire des officiers, sous-officiers, caporaux, clairons et chasseurs à pied morts pour la France La Fédération nationale des anciens chasseurs")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Dragons (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la gloire des Dragons morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 329e R.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Hommage des anciens du 329 d'infanterie. Aux 2097 morts du régiment")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "1914-1918 A la mémoire des sous-officiers français morts au champ d'honneur Offert par souscription de leurs camarades de l'armée active et des réserves Apposé le 10 décembre 1933, sous le patronage des associations nationales de sous-officiers de réserve et d'anciens sous-officiers")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Spahis (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des Spahis morts pour la France" "Le Burnous" fondé en 1899)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Légion Étrangère (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des officiers et légionnaires qui sous les ordres du capitaine Danjou luttèrent un contre quarante pendant dix heures le 30 avril 1863 à Camerone "La vie plutôt que le courage abandonna ces soldats français")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Hôtel des Invalides (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A nos camarades morts pour la France La Fédération des amicales régimentaires et d'anciens combattants 1898-1948")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 52e et 252e R.I. (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les anciens des 52e et 252e R.I. à leurs camarades morts pour la France 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Bretons (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Août 1914 - Novembre 1918 Les anciens combattants bretons à leurs 240 000 morts")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Cadets de Saumur (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des Cadets de Saumur et de leurs compagnons d'armes Ayant combattu les 19-20 et 21 juin 1940 jusqu'à l'extrême limite de leurs moyens de combat, éprouvant de lourdes pertes, prodiguant des actes d'héroïsme ils on inscrit dans les fastes de la cavalerie une page digne entre toutes de son glorieux passé et suscité par leur bravoure l'hommage de leurs adversaires" ordre général n°174 du 24 août 1940")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "Les officiers de réserve de l'association amicale de l'école de perfectionnement de Reuilly à leurs camarades des anciennes écoles Nouvelle-France, Prince-Eugène Clignancourt morts pour la France 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des élèves sous-officiers d'infanterie de la Valbonne-Valréas (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "École des élèves sous-officiers d'infanterie de la Valbonne-Valréas 1915-1917 Les anciens élèves et instructeurs à leurs camarades morts pour la France 27 juin 1937")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des morts en Rhénanie et dans Rhur (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "A la mémoire des Français et alliés morts en Rhénanie et dans Rhur 1918-1930 La section de Paris de la Fédération des anciens de la Rhénanie et de la Rhur 26 avril 1936")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'Union des Français combattants et mobilisés de Russie (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides "L'Union des Français combattants et mobilisés de Russie à leurs camardes morts pour la France 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 97e R.I.A. 297e R.I et 108e R.I.T. (Photo indexée) ("Les Chamois" amicale des anciens combattants des 97e R.I.A. 297e R.I et 108e R.I.T. à leurs camarades morts pour la France 1914-1918" Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 27 Quai Voltaire (Photo indexée) ("Dans cet établissement tenu par M. Picot, sous l'occupation ennemie et jusqu'à la libération de Paris, se réunissaient les responsables du Mouvement de Résistance Libération-Nord, sections : Police-Patrie-D.P. et police d'Etat, sous la direction de : Ribière Henri, Combes Pierre, Priou-Valjean Roger, Angousset Jean")
  • Plaque commémorative Berthe Pauline Mariette ALBRECHT (Photo indexée) ("16 rue de l'Université - "Hommage des femmes à la libération nationale")
  • Plaque commémorative, Pont Alexandre III (Photo indexée) (Pont Alexandre III)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des aveugles combattants volontaires de la Résistance (Photo indexée) (" A la mémoire des aveugles combattants volontaires de la Résistance (1940-1944). Plusieurs furent victimes de sévices, de déportation et d’exécution capitale. Ici fut le siège de leur Association " Cette plaque est apposée au 58 avenue Bosquet, siège de la Fédération des Aveugles de France ")
  • Plaque commémorative, 46 rue de Verneuil (Photo indexée) (Située sur le mur d’habitation au 46 rue de Verneuil)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative, face au 93 quai d'Orsay (Photo indexée) (Musée des égouts, Pont de l'Alma, face au 93 quai d'Orsay - Source : http://us-cgt-spp.org)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des soldats du pacifique (Photo indexée) (49 boulevard de La Tour-Maubourg, sur les remparts de la Chancellerie de l'ordre de la Libération . "En hommage aux soldats du Pacifique partis des premiers de l'Empire pour la Libération de la France, 1940-1945")
  • Plaque commémorative, 110 rue de Grenelle (Photo indexée) (110 rue de Grenelle)
  • Plaque commémorative, 14 rue de Bellechasse (Photo indexée) (14 rue de Bellechasse)
  • Livre : Célébration du cinquantenaire de l'Ecole pratique des hautes études (Ed. E. Champion, 1922) - pages 31 à 33, maîtres et élèves morts pour la France 1914-1919 (Ecole pratique des hautes études, 46 rue de Lille, 75007 Paris)
  • Plaque commémorative 2ème Compagnie (Photo indexée) (Caserne Garde Républicaine Babylone)
  • Plaque commémorative 3ème Compagnie (Photo indexée) (Garde Républicaine Caserne Babylone )
  • Plaque commémorative, école libre des Sciences Politiques (Photo indexée) (Professeurs, anciens élèves et élèves de l'Ecole libre des Sciences Politiques morts au champ d'honneur - 9 rue de la Chaise)
  • (relevé sans nom) Plaque commémoraitve 14-18 de l'église des Invalides (Photo indexée) (Aux morts - En mémoire de leur sacrifice, est enclose dans cette borne une parcelle de terre sacrée des champs de bataille de 1914-1918 - Aisne, Alsace, Argonne, Artois, Belgique, Champagne, Flandre, Lorraine, Marne, Somme, Verdun, Yser)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Indochine de l'église des Invalides (Photo indexée) (A la mémoire des officiers, sous-officiers et soldats qui ont fait pour la France le sacrifice de leur vie en Indochine dont les corps n'ont pas été retrouvés et demeureront à jamais mélés à cette terre sur laquelle ils ont versé leur sang. A la mémoire du Maréchal de France de Lattre de Tassigny, des officiers, sous-officiers et soldats qui ont fait pour la France le sacrifice de leur vie en Indochine.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Opex de l'église des Invalides (Photo indexée) (A la mémoire des militaires français morts en opération extérieure)
  • Carrousel de plaques (Photo indexée) (Situé dans le hall de la mairie, fait office de monument aux morts.)
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative (Photo indexée) (Eglise St Louis des Invalides Inscription : Voie de la Liberté 1944 - Cette borne renferme des parcelles de terre des cimetières américains en France - Sainte Mère Eglise, Saint Laurent, La Cambe, Blosville, Marigny, Le Chêne Guerin, Saint James, Gorron, Saint Corneille, Saint André, Villeneuve sur Auvers, Solers, Champigneul, Grand Failly, Limey, Andilly, Saint Avold. - Soldats américains)
  • Élèves de l'École Nationale de la France d'Outre-Mer Tombés au Champ d Honneur (Photo indexée) (Hôtel des Invalides)
  • Plaque commémorative, 46 rue du Bac (Photo indexée) (46 rue du Bac)
  • Plaque commémorative église Saint-François-Xavier (Photo indexée) (En hommage à l'Abbé Roger DERRY prêtre du diocèse de Paris, vicaire à St-François-Xavier, arrêté au Bon Conseil le 9 Octobre 1941, décapité à Cologne le 15 octobre 1943)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Plaque située dans la nef de la cathédrale américaine de Paris (American Cathedral in Paris), 23, avenue George-V - Soldats américains)
  • Plaque commémorative sur le pont Alexandre III (Photo indexée) (Jacques PASTOR Gendarme maritime Mort pour la France et la Libération de Paris le 25/08/1944)
  • Plaque Commémorative 29 avenue Tourville (Photo indexée) (Ici est tombé le 25 août 1944 Alexandre DRUHOT Mort pour la France.)
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative place de l'école militaire (Photo indexée) (Plaque située sur le mur extérieur de l'école militaire - "Le 12 décembre 1941, la police militaire allemande, assistée de la police française, a arrêté 743 personens juives françaises, en majorité anciens combattants et professions libérales, et les a regroupées dans le manège "Commandant Bossus" de l'école militaire. Les 743 ont été internés dans le camp allemand de Royallieu à Compiègne, où certains sont morts de faim et de froid. Le 27 mars 1942, la plupart des 743 ont été déportés par le premier convoi parti de France à destination d'Auschwitz, où ils ont été assassinés. N'oublions pas les victimes de la haine raciale. Les fils et filles des déportés juifs de France. Josette et Jean-Jacques FRAENKEL à la mémoire de leur père".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de Cherchell (Photo indexée) (Galerie d'honneur - Hôtel national des Invalides Plaque apposée le 20/10/2012 "1942-1962 Aux anciens élèves de l'école militaire de Cherchell morts pour la France")
  • Plaque commmémorative place de l'école militaire (Photo indexée) (Plaque accrochée sur un pilier de l'entrée située place de l'école militaire - "25 août 1944 Combattants du maquis de Lorris (Loiret) Morts pour la France Robert COUDON et trois combattants de l'ombre non identifiés".)
  • Plaque Commémorative 5 avenue Élisée Reclus (Pas de photo) (5 avenue Élisée Reclus - plaque apposée le 02/10/2015)
  • Livre d'or 1914-1918 des membres de l'APA (Membres de l'APA (Association de la presse agricole), sise au 34 rue de Lille, morts au cours de la grande guerre - Source : www.syrpa.com)
  • Plaque Commémorative Roger Derry (Photo indexée) (ASIEM 6 rue Albert de Lapparent)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative guerre du Pacifique (Photo indexée) ("Guerre du Pacifique - Deuxième guerre mondiale - A la mémoire des combattants des forces armées françaises et de la résistance d'Indochine morts pour la France de 1940 à 1945. Aux milliers de civils français et amis indochinois morts ou disparus suite à l'attaque nipponne du 9 mars 1945. Aux 2650 combattants morts le 9 mars 1945 - ils apportèrent aux alliés, jusqu'à la capitulation japonaise le 15 août 1945, leur part de sacrifice et de gloire". )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1914-1918 Cathédrale Saint-Louis des Invalides (Photo indexée) ("A la mémoire des 2949 Prêtres Diocésains, 1571 Religieux, 1300 Séminaristes tombés au Champ d'Honneur en 1914-1918, et des 375 Religieuses mortes au service des soldats". )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif place Denys Cochin (Photo indexée) (Place Denys Cochin FACE n° 1 « A la gloire des goums mixtes marocains A la gloire des goums mixtes marocains créés sur l’instigation du maréchal Lyautey. Aux goumiers, maounines, moqqadmines et à leurs chefs tombés au champ d’honneur. Leur rayonnement au Maroc, leur fougue dans la reconquête du sol français sous l’impulsion de chefs prestigieux, leurs sacrifices en Extrême-Orient, ont inscrit une fulgurante épopée dans les plis de leur drapeau et de leurs fanions. Maroc, Tunisie, Sicile, Corse, Italie, France, Allemagne, Indochine, AFN. « Zidou l’gouddam : en avant, était leur devise. » Ce monument a été inauguré le 13 octobre 2015, en présence de Son Excellence Monsieur Chakib BENMOUSSA, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi du Maroc en France, par Monsieur Jean Marc Todeschini, Secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et de la Mémoire, par Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, et par le contrôleur général des armées Claude Sornat, Président de la Koumia, Association des anciens des goums marocains et des affaires indigènes. » FACE n° 2 «Appel de Sa Majesté Mohammed V, Sultan du Maroc, Son peuple, lu dans toutes les Mosquées du Royaume en 1939 au moment où la France entrait en guerre : C’est aujourd’hui, que la France prend les armes pour défendre son sol, son honneur, sa dignité, son avenir et le nôtre, que nous devons être nous-mêmes fidèles aux principes de notre race, de notre histoire et de notre religion. A partir de ce jour et jusqu’à ce que l’étendard de la France et de ses alliés soit couronné de gloire, nous lui devons un concours sans réserve, ne lui marchander aucune de nos ressources et ne reculer devant aucun sacrifice. Nous étions liés à elle dans les temps de tranquillité et d’opulence et il est juste que nous soyons à ses côtés dans l’épreuve qu’elle traverse et d’où elle sortira, nous en sommes convaincus, glorieuse et grande ». )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Cathédrale Saint-Louis des Invalides (Photo indexée) (Cathédrale "A leurs infirmières, les soldats français")
  • Plaque commémorative ministère des Colonies (Photo indexée) (Ministère des Colonies - Aux fonctionnaires et agents coloniaux morts pour la patrie 1914-1918)
  • Plaque commémorative boulevard Saint-Germain (Photo indexée) (Située boulevard Saint-Germain, à l'angle de la rue de l'Université)
  • Plaque commémorative Gustave BAULIN (Photo indexée) (27 boulevard de la Tour Maubourg)
  • Monument aux Morts des fonctionnaires de l'administration des travaux publics (Photo indexée) (Cour intérieure du ministère des Travaux publics aujourd’hui ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer - Hôtel de Roquelaure, 246 boulevard Saint-Germain - "A nos morts 1914-1918 - Hommage des fonctionnaires de l'administration des travaux publics à leurs camarades")
  • Plaque commémorative Pierre DEVILLE (Photo indexée) (Plaque commémorative inaugurée en 2012, située allée Thomy-Thierry, à proximité immédiate de l'Ecole militaire, en souvenir du brigadier-radio Pierre DEVILLE, 1er R.M.S.M. (2e DB), tué le 25/08/1944)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Livre d'Or incomplet, il ne comporte que les pages 1 à 15 - 71, 81, 90, 93, 95, 100 102, 115 et 118)
  • Livre d'or de l'Association des surintendantes d'usines et de services sociaux (Pas de photo) (Tableau d'honneur des mortes au champ d'honneur de l'Association des surintendantes d'usines et de services sociaux (5 rue Las-Cases, Pars 7e))
  • Archives de la FSALE - Bataille d'El-Alouana (Photo indexée) (FSALE 15, avenue de la Motte-Picquet - Mémoire de la Bataille d'El-Alouana par Monsieur Jean BALAZUC)
  • Plaque commémorative 27 avenue de Ségur (Pas de photo) (Siège de l'E.E.I.F. "1939-1945 - A la mémoire des Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France déportés, assassinés, fusillés, morts au combat")
  • Plaque commémorative du Collège-Lycée La Rochefoucauld (Pas de photo) (Plaques commémoratives en mémoire des anciens élèves du Collège-Lycée La Rochefoucauld, 90 bis, Rue Saint-Dominique, tombés en 1918-1918, 1939-1945 et en AFN, situées dans la cour de l'établissement.)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument ((ancien 10e arrondissement)) - Claude Richard
  • Hôtel des Invalides - Musée de l'armée - Eglise Saint-Louis - monument aux aviateurs morts (sculpture de L. de Monard)- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaques commemorative (Tryptique) située dans la crypte de l'église du dome des invalides (Tombeau de Napoléon 1er, 1er couloir en descendant à droite). 3 plaques "aux Français d'Outremer morts pour la France" en métal sur lesquelles sont gravées plus d'une centaine de noms : * la liste des anciens élèves et élèves tombés au champ d'honneur (14-18), c'est sur la plaque de gauche du tryptique * la liste des anciens élèves et élèves tombés au champ d'honneur (39-45), c'est sur la plaque de droite du tryptique * les anciens élèves et élèves morts en Indochine * la liste des élèves et anciens élèves morts en service civil outre-mer, c'est sur la plaque centrale [par Jacques VILLAIN]
  • Autre (Relevé Et Photo) - Peinture de Henri Pinta, (1856-1944), exécutée en 1921, soit dix ans avant la décoration de la chapelle St Yves. C'est ici Chapelle des Morts de l'église Saint François-Xavier, 12 place du Président Mithouard - soldat emporté au ciel dans un drapeau [par Alain GIROD]

Paris 08 (insee: 75108) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1939-1945, Port des Champs-Elysée (Photo indexée) ("Ici le 19 août 1944 deux gardiens de la paix ont été fusillés par les Allemands. Maurice GUINOISEAUX 36 ans tué - Armand BACQUIER 24 ans grièvement blessé a survécu")
  • Plaque commémorative, boulevard Haussmann (Photo indexée) (A l'arrière du siège social du Groupe Bancaire Crédit du Nord dans le Boulevard Haussmann.)
  • Plaque commémorative, église Saint-Philippe du Roule (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, église de La Madeleine (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, église Saint-Augustin (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, Ministère de l'Intérieur (Pas de photo) (Aux personnels de l'Administration centrale et de l'Administration Préfectorale)
  • Plaque commémorative 1939-1945, Petit-Palais (Photo indexée) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative de la caserne Penthièvre (Photo indexée) (Caserne de la Garde Républicaine caserne Penthièvre 4ème compagnie)
  • Plaque commémorative, 52 rue d'Anjou (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 116 avenue des Champs Elysées (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 50 rue de Laborde (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 23 rue Boissy d'Anglas (Photo indexée) ("Les cloches des Halles, groupe de Résistants, à la mémoire de leur regretté camarade" - Soldats américains)
  • Monument commémoratif 1914-1918, Arc de Triomphe (Photo indexée) (Tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe, place de l'Etoile - Le 11 novembre 1920, le cercueil d'un soldat inconnu mort pendant la Grande Guerre est provisoirement déposé dans une chapelle ardente au premier étage du monument et accessible à tous. Le 28 janvier 1921, le Soldat inconnu est inhumé sous la voûte de l’Arc. Sur la dalle de granit sont gravés ces mots : "Ici repose un soldat français mort pour la Patrie (1914-1918)". Le 11 novembre 1923, en présence de nombreuses associations d'anciens combattants, André Maginot, ministre de la guerre et des pensions, allume une flamme du souvenir Le Comité de la Flamme a désormais la tâche de la faire raviver chaque jour au crépuscule.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif SNCF, gare Saint-Lazare (Photo indexée) ("1914-1918 - 1939-1945 - Pro Patria - A la mémoire des agents du Réseau de l'Etat et de la SNCF Ouest morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Arménien sans nom (Photo indexée) (situé Jardin d’Erevan. Sur chaque côté, sont gravés 3 inscriptions distinctes : " En hommage à Komitas, compositeur musicologue, et aux 1 500 000 victimes du génocide arménien de 1915 perpétré dans l’empire ottoman " "Le Révérend Père KOMITAS a recueilli, jusqu’au génocide de 1915, les chants de tradition orale du peuple arménien et les a retranscrits - il a pu ainsi sauver un patrimoine de portée universelle" " A la mémoire des combattants arméniens engagés volontaires et résistants morts pour la France ")
  • Plaque commémorative 1914-1918, 63 rue de Monceau (Photo indexée) (Musée Nissim de Camondo)
  • Plaques commémoratives, lycée Chaptal (Photo indexée) (plaques dans le hall d'entrée du LYCÉE CHAPTAL, 48 Bd des Batignolles, inauguré le 31/10/1920 en présence du Maréchal JOFFRE - sculpteurs PAIN, CHANU (statue de la jeunesse fondue par LEBLANC-BARBEDIENNE), ajout de plaques 39/45 et autres conflits.)
  • Plaque commémorative, Compagnie du Canal de Suez (Photo indexée) (Dans le hall du siège de la Compagnie financière de Suez au 1 rue d'Astorg : "Agents et ouvriers de la Compagnie du Canal de Suez Morts pour la Patrie")
  • Plaque commémorative, 63 rue de Monceau (Photo indexée) (Musée Nissim de Camondo)
  • Plaque commémorative, 35 rue d'Anjou (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 9 rue Roy (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 11 rue Washington (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 15 rue Lamennais (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 86 avenue Malesherbes (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1 rue Bayard (Photo indexée) (Située sur le mur d'habitation du 1, rue Bayard "ici ont vécu Jules FERRY 1832-1893, Charles FERRY 1834-1909 et Abel FERRY")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la 6e D.I. (Photo indexée) (Plaque dédiée en 1954 pour le quarantième anniversaire de la bataille de la Marne à la mémoire du Maréchal JOFFRE et aux officiers, sous-officiers, caporaux et soldats de la 6e D.I. - 5e - 24e - 28e - 119e R.I. (Régiments de Normandie qui détachaient chacun un bataillon pour la place de Paris jusqu'à la mobilisation de 1914) Le CERCLE MILITAIRE de PARIS est bâti à l'emplacement de l'ancienne caserne de la Pépinière: - construite pour les Gardes Françaises en 1780, affectés au service d'ordre dans Paris. - la brigade du général CANROBERT stationnait ici en 1852 au changement de gouvernement. - de 1906 à 1908 siège de l'état-major de la 6e D.I. commandée par le Général JOFFRE. Emplacement: CERCLE NATIONAL des ARMÉES Place Saint Augustin - Plaque posée à l'extérieur, à droite de l'entrée principale -)
  • (relevé sans nom) A la mémoire des forces alliées et leur victoire de Narvik (Photo indexée) (Pour soutenir les anglais un corps expéditionnaire français sous le commandement du général B, formé en majeure partie de la Légion Étrangère (groupement de haute montagne de Légion étrangère et 13e D.B.L.E.) et de Chasseurs Alpins (5e et 27e demi-brigades) avec la Brigade Autonome des Chasseurs de Podhale (Pologne) remportent une importante victoire en Norvège le 28/05/1940 en repoussant les Allemands et leur couper la route du fer, mais la situation en France oblige de partir sans exploiter l'avantage obtenu sur le contrôle de l'industrie métallurgique norvégienne. Sur ordre de l'Amirauté britannique, les Français rembarquent le 7 Juin. ¤ Place de Narvik ¤ 75008 Paris)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 156 avenue des Champs-Élysées (Photo indexée) (Plaque commémorative pour la manifestation du 11 novembre 1940, sur la façade extérieure de l'ambassade du Qatar "Le 11 novembre 1940, devant la tombe de l'Inconnu, les étudiants de France, manifestant en masse, les premiers, résistèrent à l'occupant" Plaque dévoilée en 1954 par le président de la République René COTY - Une cérémonie s'y déroule tous les 11 novembre - A noter : une autre plaque commémorant le même événement a été dévoilée par Nicolas SARKOZY le 11 novembre 2010 sous l'Arc de Triomphe)
  • Monument commémoratif du corps expéditionnaire russe (Photo indexée) (Place du Canada - sur le devant du monument : "A la mémoire des soldats et officiers du corps expéditionnaire russe ayant combattu sur le sol français entre 1916 et 1918. La France et la Russie reconnaissantes". - au dos du monument : "En 1916, à la demande des Alliés, la Russie envoya en France deux brigades spéciales du Corps expéditionnaire russe. Plus de 20 000 hommes participèrent aux opérations militaires en Champagne. Plus de 5 000 d'entre eux, soldats et officiers russes, perdirent la vie sur les champs de bataille français". - au pied du monument : "Ce monument a été inauguré le 21 juin 2011 par François Fillon, premier ministre de la République française et Vladimir Poutine, président du gouvernement de la Fédération de Russie". - Soldats russes)
  • (relevé sans nom) Monuments commémoratif des volontaires arméniens 1914-1918 (Photo indexée) (Eglise arménienne rue Jean Goujon - "Aux volontaires arméniens de l'armée française morts pour la France")
  • (relevé sans nom) Monument commemoratif de la Belgique (Photo indexée) (Localisation : Place de la reine Astrid, Paris 08 Inscription : "A la France, la Belgique reconnaissante, 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative SNCF, cour d'Amsterdam (Photo indexée) (Gare de Saint-Lazare, sur le mur extérieur, cour d'Amsterdam. "A la mémoire des agents du Réseau Ouest de la SNCF, morts pour la France")
  • Plaque commémorative Lycée Racine - 20 rue du Rocher (Pas de photo) (Lycée Racine - 20 rue du Rocher - Plaque apposée le 12/10/2012 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps d'extermination parce que nés juifs. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative dans l'église de La Madeleine (Photo indexée) (Prêtres et Clercs du diocèse de Paris Morts pour la France)
  • Maîtres et élèves des écoles publiques et des écoles privées du VIIIe arrondissement et de l'école de préparation militaire morts pour la France (Photo indexée) ( D'après : Un arrondissement de Paris pendant la guerre du docteur Philippe Maréchal, maire du VIIIe arrondissement (Ed. Eugène Fasquelle, 1921) )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste (Photo indexée) (Cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste )
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (A la biliothèque américaine - 10, rue de l'Elysée : "The home service for american soldiers abroad dedicates this tablet to the memory of the american volunteers in the foreign legion of France killed in 1915 and... and the members of the society who gave their lives in the world war" - Soldats américains)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Livre d'Or incomplet (13 pages))
  • Livre d'or de la société des artistes Français (Sociétaires et exposants morts pour la Patrie de la Société des artistes Français (dont le siège est au Grand Palais des Champs-Elysées))
  • Livre d'Or des Salons (Photo indexée) (Les Héros Morts pour la Patrie, Edition 1919, membres des Salons Parisiens - "Aéroclub, Automobile Club de France, Cercle du Bois de Boulogne, Cercle militaire, Cercle de l'île de Puteaux, Cercle du Jockey-Club, Nouveau Cercle, Société Hippique Française, Sporting Club, Cercle de l'Union, Cercle de l'Union Artistique, Cercle des Veneurs, Yacht-Club de France" - Page 42 manquante)
  • 1914-1921 - S.S.B.M. - Société de Secours aux Blessés Militaires - Croix Rouge Française - Annuaire 1931 - Siège central : 21 rue François 1er à Paris 8e (75) (Société de Secours aux Blessés Militaires, fondatrice en 1864 de la Croix-Rouge en France - Cette liste ouvre l'Annuaire de 1931, consultable sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9687711v/f1.image.r - Hommages et éléments biographiques dans le Bulletin de la S.S.B.M. (1865-1939) : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32724205h/date - REMARQUE. Au fil des mois, ces Bulletins annoncent le décès de plusieurs autres infirmières mortes en service durant la guerre qui ne sont pourtant pas dans l'Annuaire de 1931 )
En cours de relevé :
  • Plaque commémorative (Photo : Oui) - Façade école 4 rue de Florence [par Martine MANGEOLLE]
  • Plaque commémorative (Photo : Oui) - Façade lycée Chaptal 48 boulevard des Batignolles [par Martine MANGEOLLE]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument (Immense cénotaphe, tombe symbolique, dressé sous l'Arc de Triomphe lors du défilé de la victoire, ) - Nathalie Lamore
  • Monument- Claude Richard
  • Monument- Denis Briotet
  • Le tombeau du soldat inconnu, sous l'arc de triomphe- Fred
  • Monument- Toine Lamers, Les Pays Bas
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Dans l'école Paul Baudry (10 rue P. Baudry), une plaque a été dévoilée en mai 2011 en mémoire de 5 élèves morts en déportation [par claude RICHARD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Au sein de l'école Florence (4 rue de Florence), une plaque a été dévoilée en mai 2011 en mémoire de 3 élèves morts en déportation [par claude RICHARD]

Paris 09 (insee: 75109) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative école 9 rue Blanche (Pas de photo) (Ecole 9 rue Blanche - Elèves morts en déportation)
  • Plaques commémoratives du CNEP (Photo indexée) (Hall d'accueil de l'agence Bergère BNP PARIBAS - 14, rue Bergère - "A la Mémoire de ses collaborateurs Morts pour la Patrie : LE COMPTOIR NATIONAL D'ESCOMPTE DE PARIS")
  • Stèle commémorative, Galeries Lafayette boulevard Haussmann (Photo indexée) (7ème étage du magasin des Galeries Lafayette du boulevard Haussmann.)
  • Stèle commémorative 1914-1918, station Richelieu Drouot (Photo indexée) ("Aux agents du chemin de fer métropolitain - Marne-Champagne-Artois-Aisne-Alsace-Yser-Verdun-Somme-Orien-Libération")
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église de la Sainte-Trinité (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, mairie (Photo indexée) ("A la Mémoire des Combattants du 9e Arrondissement morts pour la Libération de Paris")
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 27 rue Drouot (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives 1914-1918, Opéra Garnier (Photo indexée) (Situées en bas des escaliers)
  • Plaque commémorative, 24 rue d'Aumale (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 53 rue Labruyère (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 14 rue Navarin (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 10 rue Thimonnier (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 41 rue de Belfond (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives, lycée Jacques Decour (Photo indexée) (Cour du Lycée Jacques Decour ancien Lycée Rollin)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Bibliothèque Thiers (Photo indexée) (Hôpital auxiliaire installé dans l'hôtel particulier Thiers propriété de l'Institut de France, ouvert entre le 21 septembre 1914 et le 19 octobre 1918 (fondation Dosne-Thiers))
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, église de la Trinité (Photo indexée) ("A la mémoire des Savoyards Morts pour la France")
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue Cadet (Photo indexée) (Temple du Grand Orient de France - à la mémoire de Jean ZAY)
  • Plaque commémorative, hôtel des ventes rue Drouot (Photo indexée) (Au rez-de-chaussée)
  • Mémorial du Grand Orient de France, 16 rue Cadet (Photo indexée) (Mur du souvenir - "A la mémoire des Frères Maçons fusillés, déportés, morts au combat - victimes des nazis et de leurs alliés")
  • Plaque commémorative, 66 rue de la Chaussée d'Antin (Photo indexée) (Sur la façade)
  • Plaque commémorative, école primaire 12 rue Chaptal (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement"- Plaque apposée le 30/05/2008)
  • Plaque commémorative, Lycée Jacques Decour, 12 avenue Trudaine (Photo indexée) (Dans la cour du lycée - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce que nés juifs. Plus de 300 de ces enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais. 15 mai 2009")
  • Plaque commémorative, Lycée Jacques Decour, 12 avenue Trudaine (Photo indexée) (Dans le parloir)
  • Plaque commémorative Ecole primaire Turgo (Pas de photo) ("Ecole primaire Turgot - 15, rue Turgot - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement"- Plaque apposée en 2007")
  • Plaque commémorative Lycée Condorcet (Pas de photo) ("Lycée Condorcet - Plaque apposée le 28/05/2010 - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 300 de ces enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative Lycée Edgard Quinet (Pas de photo) ("Lycée Edgar Quinet - 63 rue des Martyrs - "A nos martyres victimes de la barbarie nazie et mortes pour la France - Torturées, déportées, gazées, tuées sur la route ou lors des bombardements etc.. Oublier serait trahir. Confié par l'Association des Anciennes à la garde des Elèves du Collège Edgar Quinet - 4 novembre 1945"")
  • Plaque commémorative Lycée Lamartine (Photo indexée) (" A l'intérieur du lycée Lamartine , 121 rue du Faubourg Poissonnière. Posée le 16/5/2003. "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 300 de ces enfants vivaient dans le 9° arrondissement. Parmi eux dans cet établissement : "")
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts (Photo indexée) (cour de la mairie, 6 rue Drouot - "Le IXe arrondissement, à ses morts pour la France")
  • Monument aux Morts (Photo indexée) (cour de la Mairie - 6 rue Drouot)
  • Monument commémortatif de la SACD (Photo indexée) (Société des auteurs et compositeurs dramatiques, 11 bis rue Ballu " DOULEUR", Oeuvre en marbre blanc d'Albert BARTHOLOMÉ (1848-1928) - inauguré le 05/05/1920)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (Synagogue rue Buffault portant la mention en français et en hébreu : ''A la mémoire du Grand Rabbin Mathieu WOLFF, Rabbin du Temple de la rue Buffault depuis 1926 et son épouse née Delphine Schwartz, morts en martyrs pour la France á Auschwitz en juillet 1944'')
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (place d'Estienne d'Orves, dans le square de l'église de la Trinité)
  • Livre (Histoire de la garde nationale et des bataillons mobilisés du IXe arrondissement avant et pendant le siège de la capitale, année 1870-71, et les faits de la guerre des bataillons de marche des arrondissements de Paris de Charles Dolivet, pages 150 à 152 - Le IXe arrondissement de Paris a rassemblé un ensemble d'environ 20,000 hommes, desquels ont été formés les bataillons de marche (6e, 7e, 116e, 117e, 228e, 229e, 247e, 253e, 216e de la Compagnie de Gaz, 252e des Réfugiés))
  • Livre de l'association des journalistes parisiens (Bulletins des l'association des journalistes parisiens - association sise 14 rue de la Grange-Batelière)
  • TABLEAU D'HONNEUR, Morts pour la France - Guerre de 1914-1918 (Publications La Fare, 1921) (Tableau d'Honneur, morts pour la France - Guerre de 1914-1918, Publications LA FARE (55, Chaussée d'Antin, Paris 9e), 1921 - 1099 pages - Consultable et téléchargeable sur Gallica : gallica.bnf.fr/ark%3A/12148/ bpt6k55869486 - )
  • Plaque commémorative Jean Noël SABATIER (Photo indexée) (Église Notre-Dame de Lorette - plaque et porte de la cellule 31 où fut enfermé l'abbé à la prison de la Roquette)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Livre ("Basket-Ball" ("Ne les oublions pas : Victimes, héros et martyrs" - bulletin d'information de la Fédération internationale de basket-ball amateur et de la Fédération française de basket-ball - 28 place Saint-Georges, Paris 09))
  • (relevé sans nom) Monument aux morts Gaz de France (Photo indexée) (Monument aux Morts de Gaz de France dans le Hall d Accueil, 6 rue Condorcet)
  • Plaque commémorative 1939-1945 Gaz de France (Photo indexée) (Gaz de France 6 Rue Condorcet - Aux morts de la guerre 1939-1945)
  • Plaque commémorative Algérie Gaz de France (Photo indexée) (Gaz de France - 6 rue Condorcet - À la mémoire des agents d'Electricité et Gaz d'Algérie morts pour le service public entre 1954 et 1962)
  • Bulletin Meusien - Victimes civiles décédées dans le camp de Grafenwohr (« Organe du Groupement Fraternel des Réfugiés et Évacués Meusiens - Vendu au profit de la Caisse du Comité Meusien » - 41 rue du Faubourg-Montmartre à Paris 9e – Liste des victimes civiles décédées dans le camp de Grafenwohr établie à partir d'articles du 08/04/1915 et du 10/12/1915)
  • Stèle commémorative square Montholon (Pas de photo) (Square Montholon - Stèle aux 30 tout-petits du 9e arrondissement n'ayant pas eu le temps de fréquenter l'école, morts en déportation)
  • Plaque commémorative lycée Jules Ferry (Pas de photo) (Lycée Jules Ferry - 77 boulevard de Clichy - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 300 de ces enfants vivaient dans le 9° arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de garçons rue de la Victoire (Pas de photo) (École de garçons - 16 rue de la Victoire - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 300 de ces enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais" )
  • Plaque commémorative école de filles rue Buffault (Pas de photo) (École de filles - 32 rue Buffault - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de garçons 5 rue Milton (Pas de photo) (École de garçons - 5 rue Milton - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais" )
  • Plaque commémorative école de garçons 35 rue Milton (Pas de photo) (École de garçons - 35 rue Milton - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais" )
  • Plaque commémorative école de filles 21 rue Milton (Pas de photo) (École de filles - 21 rue Milton - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 300 enfants vivaient dans le 9e arrondissement. Ne les oublions jamais" )
  • Livre d'or du Syndicat des employés du commerce et de l'industrie (Livre d'or du Syndicat des employés du commerce et de l'industrie et de la Fédération française des syndicats d'employés catholiques (listes parues dans l'organe mensuel du syndicat, L'Employé - 14 bis boulevard Poissonière, Paris IXe))
En cours de relevé :
  • Plaque commémorative (Photo : Oui) - 1870 - 1871 de l'Eglise de la Trinité [par Cédric HOOCK]

Paris 10 (insee: 75110) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue de Compiègne (Photo indexée) (Gare du Nord - angle rue de Dunkerque)
  • Plaques commémoratives 1939-1945, place de Roubaix (Photo indexée) (Angle Bd de Magenta et rue St-Vincent-de-Paul)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Laurent (Photo indexée) (Sur l'un des piliers à l'entrée de l'Église Saint Laurent au 68 du Boulevard Magenta face à la Gare de l'Est.)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Jeunes Gens de Saint-Laurent (Photo indexée) (Sur l'un des piliers à l'intérieur de l'Église Saint Laurent au 68 du Boulevard Magenta.)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Martin des Champs (Photo indexée) (Près de la porte d'entrée)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Joseph Artisan (Photo indexée) (Derrière la porte d'entrée de l'Église Saint Joseph Artisan. Elle rappelle la mémoire des membres de la Mission l'École Libre et du patronage tués par fait de guerre lors du Premier Conflit Mondial.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 138 rue La Fayette (Photo indexée) (Façade de l'immeuble situé au 138 Rue La Fayette. Elle rend hommage à 2 personnes tombées à cet endroit lors de la Libération de Paris en août 1944.)
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église Saint-Vincent de Paul (Photo indexée) (Au fond de l'église )
  • Plaques commémoratives, caserne Verines (Photo indexée) (Au n° 12)
  • Plaque commémorative, 33 faubourg Saint-Martin (Photo indexée) ("Ici demeurait Roger Aizenman F.T.P.F tué au combat à l'âge de 22 ans pour que vive la France ")
  • Plaque commémorative, 9 rue Guy Patin (Photo indexée) ("Au cours de la seconde grande rafle des juifs de la Région Parisienne qui eut lieu le 10 février 1943 11 enfants furent arrete dans ce centre de l'Union Générale des Israelites de France déportés et exterminés à Auschwitz - n'oublions jamais")
  • Plaque commémorative, rue Albert Thomas (Photo indexée) (Angle de la rue Albert Thomas et rue de Lancry - "Ici Roger PARIZOT tué le 25 août 1944 pour la libération de Paris")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 22 rue René Boulanger (Photo indexée) ("Ici est tombé à la libération de Paris le 20/08 1944 Jean SULPICE 25 ans ")
  • Livre d'Or de la mairie d'arrondissement (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 2 rue Albert Thomas (Photo indexée) (A côté de l'église Notre-Dame des Champs)
  • Plaque commémorative 1939-1945, faubourg Saint-Martin (Photo indexée) (Située à côté de la Gare de l'Est dans la Rue du Faubourg Saint Martin.)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, 7 rue Lucien Sampaix (Photo indexée) ("Ici habitait Marcel ROUX, chef résistant de la 1ère heure, arrêté et fusillé par les Allemands" Cette plaque a été supprimée en 2017)
  • Plaque commémorative, 196 rue de Saint-Maur (Photo indexée) (Dans cette maison habitait Jacques LOUVEL-TESSIER)
  • Plaque commémorative, place de la République (Photo indexée) (Place de la Répulique, square Henri-Christiné, entrée côté rue René Boulanger - "Ils étaient trois amis (…..) appartenant dans la clandestinité à la France combattante réseau N.N.B. Ils sont tombés glorieusement ICI une heure avant la Libération de la Capitale")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 9 rue Saint-Vincent de Paul (Photo indexée) ("Ici a été mortellement blessé André ROBIN 31 ans le 20 août 1944")
  • Plaque commémorative, boulevard de la Villette (Photo indexée) (A l'angle du Bld de la Villette et du Quai de Jemmapes, au début de la descente vers la berge du canal St Martin - "A la mémoire de notre camarade Edouard MAURY secrétaire de la Section des égoutiers")
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue des Vinaigriers (Photo indexée) (A l'entrée de la Rue des Vinaigriers et au niveau de la Place Jacques Bonsergent.)
  • Plaques commémoratives 1939-1945, Hôpital Saint-Louis (Photo indexée) (Sur le mur de la Maison des Parents St Jean - Porte 12 (Ancien hopital))
  • Plaques commémoratives 1939-1945, 27 rue du Château d'Eau (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 74 faubourg Saint-Denis (Photo indexée) ("Dans cette maison a vécu Bernard Grinbaum secrétaire du CPS du X°")
  • Plaques commémoratives 1939-1945, 83 rue du faubourg Saint-Denis (Photo indexée) ()
  • Plaque cmmémorative 1939-1945, 1 rue Ambroise Paré (Photo indexée) ("En mémoire de nos fils (……) morts pour la France, ne les oubliez pas")
  • Plaque commémorative, 160 boulevard de Magenta (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 17 rue du faubourg du Temple (Photo indexée) ("Ici a été tué par les Allemands le 25 août 1944 victime de son courage Michel Tagrine, lieutenant Barbier âgé de 22 ans")
  • Plaque commémorative, 12 rue de l'Echiquier (Photo indexée) ("Ici demeurait François Schester FTPF fusillé par les Boches en 1944 à l'âge de 21 ans pour que vive la France")
  • Plaque commémorative, 11 rue du faubourg du Temple (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, Canal Saint-Martin (Photo indexée) (A la hauteur du 159/161 quai de Valmy - "A la mémoire de Charles DUPAS aspirant du Génie tombé glorieusement pour la libération de Paris")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 9 rue de Dunkerque (Photo indexée) ("Ici est tombé le 17 août 1944 Pouysegur Jean, mort pour la Libération")
  • Plaque commémorative 1939-1945, hôpital Lariboisière (Photo indexée) (Près de la chapelle)
  • Plaque commémorative 1914-1918, hôpital Lariboisière (Photo indexée) (Près de la chapelle - "A la mémoire de ceux qui sont morts pour la Patrie : personnel médical, administratif, hospitalier et ouvrier")
  • Plaque commémorative, 58 rue des Petites Ecuries (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 63 boulevard de Magenta (Photo indexée) ("Ici a été abattu sauvagement par les Allemands le 20 août 1944 pour la Libération de Paris René DUPONT Gardien de la Paix du 10e ")
  • Plaque commémorative, 78 rue du Château d'Eau (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 41 rue des Vinaigriers (Photo indexée) ("Ici demeuraient André PICOUT gardien de la Paix, Emilienne PICOUT son épouse, assassinés par les Nazis le 21 septembre 1944 - Morts pour la France")
  • Plaque commémorative, 176 rue du Faubourg Saint-Denis (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, gare de l'Est (Photo indexée) (En face des quais de la Gare de l'Est.)
  • Plaque commémorative 1939-1945, gare de l'Est (Photo indexée) (Posée sur le fronton de la Gare de l'Est - "Ici deux Français inconnus ont été fusillés par les Allemands le 19 août 1944 - Français souvenez-vous")
  • Plaque commémorative 1939-1945, gare de l'Est (Photo indexée) (Crypte du Souvenir - Gare de l'Est)
  • Plaque commémorative, rue du Buisson Saint Louis (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, hôpital F. Widal (Photo indexée) (Dans la cour principale de l'hôpital)
  • Plaque commémorative, 96 rue René Boulanger (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 41 rue des Vinaigriers (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, hôpital Saint-Louis (Photo indexée) (A l'extérieur d'une salle vers le Canal Saint Martin.)
  • Stèle commémorative 1939-1945, église Saint-Joseph Artisan (Photo indexée) (Dans l'église)
  • Plaque commémorative, mairie (Photo indexée) (Dans le hall de la Mairie - "Morts pour la FRANCE en déportation victimes de la barbarie allemande au cours de la guerre 1939-1944")
  • Plaque commémorative, 170 rue du faubourg Saint-Denis (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 6 rue de Paradie (Photo indexée) ("A notre regretté camarade - La Coopérative Les Sports - La Fédération Sportive et Gymnique du Travail")
  • Plaque commémorative 1939-1945, métro Jacques Bonsergent (Photo indexée) (Quai du métro ligne 5, station "Jacques Bonsergent", sur la place du même nom)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945, gare du Nord (Photo indexée) (Sur un pilier à la station de taxis - "Ici 30 Français ont été sauvagement assassinés par les Allemands les 19,20,21 août 1944" - Au dessous de la plaque : "Résistance FER aux martyrs de la Libération")
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives tous conflits, gare du Nord (Photo indexée) (station de taxis. "À la mémoire des 1210 cheminots de la région Nord, morts au Champ d'Honneur, fusillés, morts en pays envahi, morts en captivité, tués par faits de guerre" "À la mémoire des 1908 cheminots de la région du Nord, morts au Champ d'Honneur, fusillés, morts en déportation, morts en captivité, tués par faits de guerre")
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Joseph Artisan (Photo indexée) (Plaque sans nom située dans l'église Saint-Joseph Artisan - " A la mémoire des soldats luxembourgeois engagés volontaires au service de la France morts pour la défense de leurs foyers - 1914-1918 " - Soldats luxembourgeois)
  • Plaque commémorative, école des Vinaigriers (Photo indexée) (A l'intérieur de l'ancienne école des Vinaigriers)
  • Plaque commémorative, école 10 Rue Eugène Varlin (Photo indexée) (A l'intérieur de l'école)
  • Plaque commémorative, Bourse du Travail (Photo indexée) (Rue du Château d'Eau - "A la Mémoire des dirigeants de Syndicats tombés dans les combats contre le nazisme pour la libération de la France - Lorsqu'on ne tuera plus ils seront bien vengés et ce sera justice - Paul ELUARD")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Lycée Colbert, 27 rue Château Landon - Plaque apposée le 10/06/2006)
  • Plaque commémorative SNCF du Dépôt de Villette (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée à l'intérieur de la Crypte de la Gare de l'Est.)
  • Plaque commémorative SNCF de la Gare de l'Est - Pajol (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée à l'intérieur de la Crypte de la Gare de l'Est.)
  • Plaque commémorative SNCF de la Gare de Paris Bastille (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée à l'intérieur de la Crypte de la Gare de l'Est.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du Parc Villemain (Photo indexée) (Entrée du Parc Villemain côté Gare de l'Est "De 1941 à 1944, les autorités de Vichy aux ordres de l’occupant nazi ont édicté des ordonnances particulièrement DISCRIMINATOIRES dont celle INTERDISANT l’accès de tous les parcs publics, les squares et les espaces de jeux aux chiens et aux JUIFS. Plus de 700 enfants juifs dont 75 tout petits, les plus jeunes n’ayant que 15 jours, demeuraient dans le 10è arrondissement. Ces enfants n’ont pas eu la joie de jouer dans les jardins publics. Tous furent arrachés à leur maman et déportés. Ils périrent assassinés dans les camps d’extermination. Afin de pérenniser leur mémoire, une stèle érigée dans ce square leur est dédiée. Ne les oublions JAMAIS. A.M.E.D.J. du 10è.")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative SNCF de la Crypte de la Gare de l'Est (Photo indexée) ("Aux Cheminots du Réseau de l'Est Morts Pour La France")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 85 rue du Faubourg Saint-Martin (Photo indexée) ("Sous l'occupation et avec l'aide du gouvernement de Vichy, cet immeuble, alors magasin Lévitan, a servi d'annexe au camp de Drancy - Ici, de juillet 1943 à août 1944, des centaines de juifs, dont beaucoup furent ensuite déportés à Auschwitz et Bergen-Belsen, étaient contraints de trier les meubles et les objets pillés par les nazis dans les appartements des familles juives - N'oublions jamais")
  • Stèle commémorative square Villemin (Photo indexée) (dans le square Villemin - arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazzi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 10e arrt. Parmi eux, 75 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. PASSANT, LIS LEUR NOM, TA MEMOIRE EST LEUR UNIQUE SEPULTURE 5 Décembre 2008 AMEJD du 10e arrt.)
  • Plaque commémorative rue Jacques Louvel-Tessier (Photo indexée) (5-7 rue Jacques Louvel-Tessier anciennement rue Corbeau - A la mémoire des enfants et de leurs familles arrêtés par la police de Vichy pendant l'occupation allemande dans l'immeuble situé à cet emplacement (5-7 rue Corbeau), déportés par les nazis et assassinés à Auschwitz, parce qu'ils étaien juifs - les fils et filles des déportés juifs de France)
  • Plaque commémorative de l'école 39 rue de l'Aqueduc (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 10e arrondissement. Parmi ceux-ci des élèves ont fréquenté ces écoles élémentaire (anciennement filles Louis-Blanc) et maternelle et habitaient le quartier - Ne les oublions jamais - Eva NADEL, 16 ans, a survécu" - Plaque apposée le 30 novembre 2002")
  • Plaque Commémorative des Déportés - Ecole des Récollets (Photo indexée) ("Cette Plaque Commémorative est accrochée dans le hall de l'école primaire : "Arrêtés par la police du Gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 500 de ces enfants vivaient dans le 10ème arrondissement. Ont fréquenté cete école : - 25 novembre 2000 - NE LES OUBLIONS JAMAIS")
  • Plaque commémorative de l'Ecole Maternelle Marseille - Rue Lecouvé (Photo indexée) ("Cette Plaque Commémorative est accrochée dans le hall d'entrée de l'Ecole Maternelle de la Rue Lecouvé : "Arrêtés par la Police du Gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France, de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 500 e ces enfants vivaient dans le 10è Arrondissement. Ont fréquenté cette école - NE LES OUBLIONS JAMAIS - 25 novembre 2000 - ex Maternelle Marseille.")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative " Comité parisien de la Libération" (Photo indexée) (Sur la façade de la Bourse du travail - "Né en octobre 1943, le comité parisien de la Libération rassembla toutes les forces de la Résistance à Paris et dans l'ancien département de la Seine. Sa direction était composée de André Tollet, CGT, Léo Hamon, Ceux de la Résistance, Marie-Hélène Lefaucheux, Organisation civile et militaire, André Carrel, Front national de lutte pour la liberté et l'indépendance de la France, Georges Marrane, Parti communiste français, Armand Maynial-Obadia, Jean Mons. A partir de la Libération de Paris, le Comité parisien de la Libération avait ici son siège. Jusqu'en 1945, il assuma le rôle de Conseil municipal de Paris et de Conseil général de la Seine. Il organisa notamment le ravitaillement des Parisiens et le retour des déportés et prisonniers de guerre. Dans la paix civile retrouvée, il engagea la reconstruction de la capitale et de l'ancien département de la Seine. En 1946, il se transforma en association pour la mémoire de la Résistance parisienne.")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la bourse du travail (Photo indexée) (3 rue Chateaudeau - "Le 19 août 1944 en pleine insurrection les travailleurs parisiens reprenaient la bourse du travail")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative square Villemin (Photo indexée) ("De 1942 à 1944, plus de 700 enfants juifs demeurant dans le 10éme arrondissement furent déportés dans les camps d’extermination. Parmi eux, 75 tout-petits furent arrachés à leur famille et sont morts sans sépulture. Afin d’honorer leur mémoire, une stèle leur a été dédiée dans ce jardin. L’accès aux squares, entre autres, avait été interdit aux Juifs par les autorités de Vichy aux ordres de l’occupant nazi Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative rue de Paradis (Photo indexée) (16 rue de Paradis)
  • Tableau commémoratif Garde Républicaine de Paris (Photo indexée) (Garde Républicaine Caserne Vérines)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts de la mairie (Photo indexée) (Monument en hommage aux résistants combattants du 10ème arrondissement Morts lors des guerres 1939-1945, Indochine et Afrique du Nord - "A nos Morts")
  • Plaque commémorative dans la Mairie du 10ème (Photo indexée) (CROIX ROUGE FRANÇAISE: Ici en relevant des blessés le 19 août 1944 à 14h sont tombés sous les balles allemandes Pierre CHATENET 18ans et Jean CAZARD 18ans, membres des équipes d'urgence de la Croix Rouge Française du 10ème arrondissement. Ne les oubliez pas)
  • Plaque Commémorative 1914-1918, 212 rue Saint-Maur (Photo indexée) (Dans la cour du 212 rue Saint-Maur. Ce marbre a été érigé par souscription des locataires et amis sous le patronage des propriétaires. N'oubliez jamais ceux qui sont tombés en Héros pour la défense de la patrie et la liberté des peuples. Aux enfants du 212 Rue St-Maur. Dédié à nos soldats Morts pour la France. Honneur aux braves 1914 - 1918.)
  • Plaque Commémorative 152 avenue Parmentier (Photo indexée) (152, avenue Parmentier)
  • Plaque Commémorative de la Villette 2 - Crypte de la Gare de l'Est (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative simple était accrochée sur le site de la Villette. A présent, elle se trouve dans le Crypte de la Gare de l'Est face aux voies.)
  • (relevé sans nom) Fresque murale " Le départ des poilus, août 1914" (Photo indexée) (Hall de l’aile gauche de la gare de l'Est - Peinture monumentale de 60 m² (5m x 12m) "Le Départ des Poilus, août 1914 " , œuvre de l’artiste américain Albert Herter (1871-1950) - Cette grande fresque raconte le départ des soldats français au front en août 1914. Elle fut peinte en souvenir de son fils engagé volontaire dans l’armée française, tué sur le front de Bois-Belleau (02) en 1918 dans les derniers mois de la guerre - "Herter, qui a perdu son fils à la guerre, s’est lui-même représenté à droite du tableau tenant un bouquet de fleurs. Sa femme est là aussi, à gauche, les mains jointes. Au centre, son fils, qui regarde le ciel en saluant du képi et du fusil, paraît déterminé" (Les clichés de la Grande Guerre" - Yves Pourcher) - Offert à la Compagnie des Chemins de Fer de l’Est par le peintre, la toile fut exposée et dévoilée à la Gare de l’Est dès 1926, en présence du Maréchal Joffre.)
  • Plaque commémorative jardin Saint-Lazare (Pas de photo) (Plaque apposée le 23/06/2016 dans le jardin Saint-Lazare, 8 Rue Léon Schwartzenberg - "A nos camarade morts pour la France victimes de la barbarie nazie")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Lycée COLBERT (Photo indexée) (Sur la facade du lycée COLBERT 27 rue du CHATEAU-LANDON "A la mémoire des élèves de ce lycée déporté de 1942 à 1944, parce que nés Juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie et du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 49 bis rue Louis Blanc (Photo indexée) (Façade de l'école communale - "A la mémoire des élèves de ce groupe scolaire déportés de 1942 a 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie et du gouvernement de Vchy. ils furent exterminés dans les camps de la mort. 30 novembre 2002")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative façade du parvis de la Gare de l'Est (Photo indexée) (Façade du parvis de la Gare de l'Est "Le 11 novembre 1968 Cinquantenaire de la Victoire de 1918 PARIS qui se souvient salue la mémoire de ceux qui partirent entre 1914 et 1918 pour défendre leur Ville et leur Patrie.")
  • Plaque Commémorative, 43 Rue du Château d'Eau (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accroché sur la façade d'un restaurant au 43 Rue du Château d'Eau et de la Rue du Faubourg Saint Martin face à la Mairie du 10e Arrondissement.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la Déportation de la Mairie (Photo indexée) (Hall de la Mairie : "De 1941 à 1945 plus de 2500 juifs du10e arrondissement, dont 700 enfants, ont été arrêtés par la police du Gouvernement de Vichy et déportés vers le camp d'extermination d'Auschwitz, où la plupart sont morts sans sépulture. Cette plaque leur est dédiée. Ne les oublions jamais. 27 Janvier 2011")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative - Rue de Maubeuge (Photo indexée) (Rue de Maubeuge sur les bâtiments SNCF : "Passant en août 1944 face à ce mur des patriotes sont morts pour la liberté. Ils ont droit à ta reconnaissance et à ta ferveur".)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative Jean Émile LACAZE (Pas de photo) (Au-dessus de la porte d'entrée des voyageurs dans la salle des pas-perdus de la Gare du Nord - Plaque apposée en 1888 - Le journal L'aéronaute n°3 de mars 1888 précise : "Le comité des inscriptions parisiennes a décidé de rappeler par des plaques commémoratives la mort de deux aéronautes qui ont été victimes de leur dévouement pendant le siège de 1870-1871" : une plaque en mémoire d'Alexandre Prince à la gare d'Orléans et l'autre à la gare du Nord en mémoire de Jean-Emile Lacaze.)
  • Plaque Commémorative 1914 - 1918 - Hall de la Gare de l'Est (Photo indexée) (« Aux Agents du Réseau de l'Est Morts pour la Patrie » – Hall de la Gare de l'Est – Cette plaque initialement posée à cet emplacement le 09/11/1922, y a été réinstallée, après restauration, le 29/10/2018 et inaugurée le 09/11/2018 par Guillaume Pépy (voir https://monumentsmorts.univ-lille.fr/monument/60581/paris-autre/ et https://www.sncf.com/fr/groupe/newsroom/11-novembre-18) - Une autre plaque (provisoire?) présentant les mêmes noms est accrochée dans la crypte de la gare de l'Est.)
  • Plaque dite "du Quai 0" au lieu "du PK 0" dans la Crypte du Souvenir de la Gare de Paris-Est (Photo indexée) (Plaque accrochée à l'intérieur de la Crypte du Souvenir en gare de Paris -Est. Dévoilée le 25 août 2017 en remplacement d'un ancienne plaque disparue pour travaux sur le soutènement de la Gare de Paris-Est au PK 0.)
  • Brochure « Aux Agents du réseau de l'Est Morts pour la Patrie - 1914-1918 » (Photo indexée) (Brochure relatant l'inauguration le 09/11/1922 de la plaque de marbre apposée dans la gare de Paris par la Compagnie des Chemins de fer de l'Est. Elle contient le déroulement de la cérémonie, les discours prononcés, ainsi que la liste de ses agents Morts pour la Patrie - Cette plaque est actuellement située dans la Crypte de la Gare de l'Est (relevé 85138) – Imprimé par Paul Dupont, 4 rue du Bouloi à Paris (sans date))
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la gare de l'Est-1 (Photo indexée) (Située aux pieds des escaliers, à proximité de la crypte : « Aux Cheminots du Réseau de l’Est Morts pour la France »)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la gare de l'Est-2 (Photo indexée) (Située aux pieds des escaliers, à proximité de la crypte : « De cette gare partirent des milliers de patriotes français pour le tragique voyage qui devait les conduire dans les prisons, dans les camps de tortures et de mort de l’Allemagne nazie – Français, souvenez-vous » - La Fédération Nationale des Cheminots (CGT), l’Association Nationale des Cheminots Anciens Combattants, la Société Nationale des Chemins de Fer Français.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la gare de l'Est-3 (Photo indexée) (Située aux pieds des escaliers, à proximité de la crypte : « Victimes du Nazisme et des lois d’exception du Gouvernement de Vichy des 4 septembre 1942, 16 février 1943 et 1er février 1944 qui instaurèrent le Service du Travail Obligatoire, plusieurs centaines de milliers de jeunes français sont partis de cette gare sous la contrainte et la menace pour le travail forcé sous la férule nazie. A la mémoire des dizaines de milliers qui ne sont pas revenus et de tous ceux qui n’ont pas survécu à cette tragédie. N’oublions jamais » - Le 27 février 1993, cette plaque a été inaugurée par Louis MEXANDEAU, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la gare de l'Est-4 (Photo indexée) (Située aux pieds des escaliers, à proximité de la crypte : « De 1942 à 1944, plus de 70 000 Juifs de France, dont 11 000 enfants, ont été déportés des gares de Drancy, Bobigny, Compiègne, Pithiviers et Beaune-la-Rolande, vers les camps d’extermination nazis. Seuls 2 500 d’entre eux ont survécu – N’oublions jamais » - Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France )
  • Plaque commémorative 117 rue du Faubourg du Temple (Photo indexée) (117 rue du Faubourg du Temple - "En souvenir des 64 habitants de cet immeuble déportés à Auschwitz en 1942-1943. Tous étaient juifs. Aucun d'eux n'est revenu." Oeuvre de secours aux enfants)
  • Lliste des élèves du collège catholique Rocroy-Saint-Léon (Liste non exhaustive des anciens élèves du collège catholique Rocroy-Saint-Léon 6 rue de Rocroy à Paris 10 (75) Morts pour la France de 1914 aux T.O.E. "QUONIAM MELIUS EST NOS MORI IN BELLO QUAM VIDERE MALA GENTIS NOSTRAE" - Épitaphe collective tirée de la Sainte Bible (I Mach, 3:59) : "Il est préférable pour nous de mourir au combat plutôt que d'assister à la destruction de notre nation" http://www.rocroy-anciens.org/index.php?page=Monument_morts )
  • Plaque commémorative du collège Valmy (Pas de photo) (Collège Valmy - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 d'entre eux vivaient dans le 10e arrondissement. Parmi eux, habitaient le quartier : ... - Ne les oublions jamais - Adolphe BAUM, 16 ans, a survécu" - Plaque apposée le 28 janvier 2019" )
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
  • Monument (A nos Morts 1914-1918 Comité du Souvenir du Xe arrondissement) - ROBBE Danièle

Paris 11 (insee: 75111) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative, 179 rue de la Roquette (Photo indexée) ("Ici habitait Jean ALEZARD Lieutenant F.F.I. fusillé au Mont Valérien le 11 avril 1944 à l'âge de 28 ans. Mort pour la France")
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, église Saint-Joseph des Nations (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 35 rue Saint-Sabin (Pas de photo) (Chambre syndicale des débitants de vins du département de la Seine. Située dans les locaux de la société C3E au 35 rue Saint-Sabin 75011 Paris)
  • Plaque commémorative, 53 boulevard du Temple (Photo indexée) ("Ici est tombé mortellement blessé Maurice GIQUEL du groupe P H 35 des Corps-Francs")
  • Plaque commémorative, boulevard Voltaire (Photo indexée) (Contre le mur de la Mairie du XI° arrdt - "Aux policiers du XI° arrt morts pour la France pendant la Libération de Paris août 1944 (……) souvenez vous")
  • Plaque commémorative, 58 rue Amelot (Photo indexée) ("Ici habita de 1921 jusqu'au 10 mai 1941 jour de son arrestation Raymond GAUTIER mort en déportation pour la France")
  • Plaque commémorative, 1 boulevard Voltaire (Photo indexée) ("Ici sont tombés le 20 août 1944…..")
  • Plaque commémorative, 8 place de la République (Photo indexée) (8, place de la République)
  • Plaque commémorative, 8 place de la République (Photo indexée) (8, place de la République)
  • Plaque commémorative, rue de la Roquette (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 26 rue du Faubourg du Temple (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 32 boulevard Richard Lenoir (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 4 rue de la Folie Méricourt (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives, église Saint-Ambroise (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives 1914-1918, basilique Notre-dame du Perpétuel Secours (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Maison des Vétérinaires (Photo indexée) (10 place Léon Blum )
  • Plaque commémorative, 13 avenue de la République (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 2 rue Japy (Photo indexée) (Sur la façade du gymnase de la rue Japy. Elle rend hommage A la Mémoire des enfants des femmes et des hommes du XIè Arrondissement rassemblés en ce lieu par milliers le 20 août 1941 ainsi que le 16 juillet 1942 et dont la destination a été le camp d'extermination d'Auschwitz en raison de leur confession israélite.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 1 rue Japy (Photo indexée) (Sur la façade du gymnase de la rue Japy - "A la Mémoire des 3.710 hommes arrêtés par la Police de Vichy et l'occupant nazi le 14 Mai 1941 dans l'agglomération parisienne dont plus de 600 habitants du XIè Arrondissement furent rassemblés en ce lieu. Ils furent tous internés dans les camps du Loiret avant d'être déportés et assassinés à Auschwitz pour le seul fait d'être Juifs. Passant, recueille-toi.")
  • (relevé sans nom) Monument aux morts de la mairie (Photo indexée) (Monument sans nom situé dans la mairie du 11eme arrondissement. Inscriptions : "3 plaques : 1) A nos morts 1914-1918 1939-1945 Indochine Corée Tunisie Maroc Algérie - 2) Les guerres prenant naissance dans l'esprit des hommes c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la Paix (UNESCO 1945) - 3) A toutes les victimes du nazisme, aux 7000 hommes, femmes et enfants juifs du XIe arrêtés, déportés, assassinés dans l'enfer des camps d'extermination. A tous les héros de la Résistance, déportés, fusillés durant l'occupation, ou tombés lors des combats de la libération du XIe 1940-1945". )
  • (relevé sans nom) Vitrail église Sainte Marguerite (Photo indexée) (Situé dans l'église Sainte Marguerite à gauche de la plaque commémorative. Le Souvenir Français 1914-1918 "A NOUS LE SOUVENIR")
  • (relevé sans nom) Vitrail église Sainte Marguerite (Photo indexée) (Eglise Sainte Marguerite vitrail situé à droite de la plaque commémorative 1914-1918 Le Souvenir Français 1914-1918 " A EUX L'IMMORTALITE" )
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'église Sainte-Marguerite (Photo indexée) (Dans l'église - Au bas de la rue Basfroi)
  • Plaque commémorative, 96 rue de la Folie-Méricourt (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Collège Anne Frank - 38 rue Trousseau (Pas de photo) (Collège Anne Frank - 38 rue Trousseau - Plaque apposée le 15/10/2005 - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement. Ne les oublions jamais"")
  • Plaque commémorative 108 rue Oberkampf (Photo indexée) (108 rue Oberkampf)
  • Plaque commémorative rue des Trois Bornes (Photo indexée) (au 28 rue des Trois Bornes)
  • Plaque commémorative école 111 avenue Parmentier (Pas de photo) (Ecole 111 avenue Parmentier - Plaque apposée en novembre 2001 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement, parmi eux, ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais )
  • Plaque de rue "rue Rochebrune" (Photo indexée) (rue Rochebrune)
  • Stèle commémorative rue Lacharrière (Photo indexée) (rue Lacharrière, le long du square Maurice Gardette )
  • Plaque commémorative rue du Chemin Vert (Photo indexée) (20 rue du Chemin Vert)
  • Plaque commémorative square Maurice Gardette (Photo indexée) (square Maurice Gardette)
  • Plaque Commémorative Rajman (Photo indexée) (1 rue des immeubles industriels - "Ici habitait...")
  • Plaque Commémorative - 36 Rue de la Folie Regnault (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée sur la façade du 34 - 36 Rue de la Folie Regnault.)
  • Plaque Commémorative Jardin de la Cité Prost (Photo indexée) (Jardin de la Cité Prost - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement. Parmi eux, 190 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant, lis leurs noms, ta mémoire est leur unique sépulture )
  • Plaque Commémorative rue Godefroy Cavaignac (Pas de photo) (16 rue Godefroy Cavaignac - Plaque apposée le 04/10/2013)
  • Plaque Commémorative 35 rue Godefroy-Cavaignac (Pas de photo) (Ecole primaire de garçons - 35 rue Godefroy-Cavaignac - Plaque apposée le 07/10/2000 - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque Commémorative rue du Général Guilhrm (Photo indexée) (16, rue du Général Guilhem)
  • Plaque Commémorative 119 rue Saint-Maur (Photo indexée) (119 rue Saint-Maur Ici habitait Adrien ORSAL mort pour que Vive la France)
  • Plaque commémorative 1939-1945 du temple du Foyer de l'Âme (Photo indexée) (Temple rue du Pasteur Wagner : Le Foyer de l'Âme à ses amis morts pour la France 1939-1945)
  • Plaque commémorative 1914-1918 du temple du Foyer de l'Âme (Photo indexée) (Rue du Pasteur Wagner - MORTS AU CHAMPS D'HONNEUR 1914-1918)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Raoul NORDLING (Photo indexée) (Square Raoul Nordling Fils de diplomate Raoul NORDLING (Paris 1881 – 1962) fut consul de Suède à Paris de 1905 à 1959. Francophile convaincu, « citoyen d’honneur de Paris », représentant d’un pays neutre durant la Seconde Guerre mondiale. Ses relations avec le commandant du Gross PARIS, Dietrich Von CHOLTITZ, comme ses liens avec la Résistance, lui ont permis, le 17 août 1944, d’obtenir la libération de 3 245 prisonniers politiques. Il a œuvré tout au long de l’insurrection parisienne afin de limiter les destructions dans la capitale. Il joua un rôle majeur dans la libération d’Alexandre PARODI et ses adjoints, retenus par les autorités allemandes. Il facilité la reddition du général Von CHOLTITZ en lui portant l’ultimatum du Colonel BILLOTE, commandant de la 1ère brigade blindée de la 2ème DB. Et Paris lui voue une éternelle reconnaissance (Guy de Faramond) « )
  • Plaque commémorative Robert DESNOS (Photo indexée) (32 boulevard Richard Lenoir « Dans cet immeuble est né le 4 juillet 1900 le poète résistant Robert DESNOS. Déporté, il mourut le 8 juin 1945 au camp de Terezin »)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ne comporte que des officiers)
  • Plaque commémorative école de garçons, 13 rue Froment (Pas de photo) (École de garçons, 13 rue Froment - Plaque apposée le 09/06/2001- Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement. Parmi eux, ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école primaire de garçons, 39 rue Alexandre Dumas (Pas de photo) (École primaire de garçons, 39 rue Alexandre Dumas - Plaque apposée le 02/12/2000 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11e arrondissement. Parmi eux, ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative - 36 Rue Amelot (Photo indexée) ("De juin 1940 à la Libération de Paris cet immeuble a abrité une organisation clandestine juive le Comité Amelot. Sous couvert du dispensaire La mère et l'enfant, un mouvement de résistance oeuvrait. Face aux persécutions le Comité Amelot a apporté une assistance morale et matérielle à la population juive et organisé des réseaux de sauvetage d'adultes et d'enfants. A la mémoire de son oeuvre, de ses participants et de ses disparus".)
  • Plaque commémorative UFM-CGT (Photo indexée) (UFM-CGT, 94 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris, bâtiment de droite, première porte à droite au rez-de-chaussée. Une copie de la plaque est également visible salle Jean-Borne, même bâtiment, au premier étage.)
  • Plaque commémorative Henri Alban dit Alain FOURNIER (Pas de photo) (Dans le vestibule du Lycée Voltaire)
  • Plaque commémorative Lycée Voltaire (Pas de photo) (Lycée Voltaire - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 11ème arrondissement, parmi eux dans ce lycée - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative Raymond TRAVERS (Pas de photo) (Lycée Voltaire - Cour principale)
  • Plaque commémorative rue de la Roquette (Photo indexée) (Entrée du 67 rue de la Roquette, Paris 11)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument à la mémoire des engagés Israélites Morts pour la France- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Autre (Relevé Et Photo) - Vitrail cathédrale de Reims - "a nous le Souvenir" église Ste Marguerite 36 rue St Bernard Paris 11 [par Alain GIROD]
  • Autre (Relevé Et Photo) - Vitrail patriotique "A eux l'immortalité" église Ste Marguerite, 36 rue St Bernard Paris 11 [par Alain GIROD]

Paris 12 (insee: 75112) Relevés en ligne :
  • Stèle commémorative, 207 rue de Bercy (Photo indexée) ("Ici était de 1941 à 1944 le PC du réseau AGIR" Le réseau de renseignements militaires AGIR a été créé par le lieutenant-colonel Michel HOLLARD en 1941 .)
  • Plaque commémorative, angle bd Diderot - rue de Picpus (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative SNCF, gare de Paris-Lyon, Escalier A (Photo indexée) (Palier du 1er étage de l'Escalier A - "À la mémoire des agents de la SNCF tués par faits de guerre")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 1 rue de Lyon (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 4 rue de Lyon (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 2 bis rue de Lyon (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif, Ministère des Finances (Photo indexée) (Situé dans la cour du Ministère des Finances 139 rue de Bercy - "Le Ministère des Finances à ses agents morts pour la France - L'ADMINISTRATION CENTRALE A SES MORTS")
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative 1939-1945 S.N.C.F., gare de Lyon (Pas de photo) ()
  • Plaques commémoratives, église Notre-Dame de la Nativité de Bercy (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 76 avenue Daumesnil (Photo indexée) (Commissariat (sur le mur 76 avenue Daumesnil) 19-24 août 1944 A la mémoire des Gardiens de la Paix du 12° arrdt morts pour la Libération de Paris)
  • Plaque commémorative, 45 rue de Lyon (Photo indexée) ("Devant cet immeuble (…….) sont morts pour la France 20 août 1944")
  • Plaque commémorative de la mairie (Photo indexée) (Hall de la Mairie : liste des élus du XII°)
  • Plaque commémorative 1914-1918, 8 rue de Prague (Photo indexée) (Sous le porche de l’immeuble - ‘’Aux habitants de cet immeuble morts pour la Patrie’’)
  • Plaque commémorative 1939-1945, métro Nation (Photo indexée) (Sortie métro station Nation coté cours de Vincennes à la mémoire d'agents tombés à la libération de Paris)
  • Plaque commémorative 1939-1945, S.N.C.F. (Photo indexée) (Hall du Centre Régional des Opérations SNCF de la Région Paris Sud-Est - Matériel et Traction 1939-45)
  • Plaque commémorative S.N.C.F., Centre Régional des Opérations (Photo indexée) (Hall du Centre Régional des Opérations SNCF de la Région Paris Sud-Est)
  • Plaque commémorative 1939-1945, 1 rue de Bercy (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 217 rue de Bercy (Photo indexée) ()
  • Mémorial R.A.T.P., gare de Lyon (Photo indexée) (Gare de Lyon sortie 15 "maison de la RATP" - Agents des transports en commun)
  • Stèle commémorative 1939-1945, 203 avenue de Charenton (Photo indexée) ("Ici des Français sont tombés pendant les glorieuses journées de la libération pour que vive la France - Août 1944")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 22 rue de la Voûte (Photo indexée) ()
  • Plaque in memoriam, cimetière Picpus (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives, cimetière de Picpus (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, hôpital Saint-Antoine (Photo indexée) (184 rue du Fg Saint-Antoine - Morts pour la France personnel hospitalier et médical)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Hospice National des Quinze-Vingts (Photo indexée) (28 rue de Charenton)
  • Plaque commémorative, 65 rue Traversière (Photo indexée) (Plaque offerte par ses amis)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945, 27 rue de Lyon (Photo indexée) ("A ce carrefour des FRANÇAIS sont tombés pendant les glorieuses journées de la libération pour que revive la France - Août 1944")
  • Plaque commémorative 89/93 avenue du Général Michel Bizot (Photo indexée) (Immeuble situé au 89/93 avenue du Général Michel Bizot)
  • Ossuaire militaire du cimetière sur de Saint-Mandé (Pas de photo) (Liste fournie par le Cimetière sud de Saint-Mandé. Ossuaire construit en 1942, contenant les restes des soldats des guerres antérieures à 1939, dont la concession des tombes était venue à expiration.)
  • Columbarium du cimetière sud (Pas de photo) (Effectué à partir des procès-verbaux de réinhumation, en 1974, dans le columbarium, des restes mortels des militaires exhumés des divisions militaires du cimetière sud de Saint-Mandé, décédés pour la plupart à l’Hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé. Le cimetière Sud de Saint-Mandé est un cimetière parisien situé au 25, rue du Général-Archinard entre l'avenue du Général-Messimy et le boulevard périphérique dans le quartier de Bel-Air du 12ᵉ- arrondissement de Paris)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, hôpital Rothschild (Photo indexée) (Inaugurée le 23/05/1996 - "A la mémoire des victimes malades, jeunes mères, nouveau-nés de l'hôpital Rothschild arrêtés de 1942 à 1944 sur ordre du gouvernement de Vichy ou de la gestapo parce que nés juifs. Ils ont été rassemblés à Drancy puis déportés à Auschwitz où ils furent gazés et brûlés dès leur arrivée". )
  • (relevé sans nom) Plaques commémoratives du Souvenir indochinois, bois de Vincennes (Photo indexée) (Bois de Vincennes - Témoignage du Souvenir indochinois. Ce monument est érigé sur le socle du Temple offert par la Cochinchine pour l'exposition coloniale de 1907, dédié aux morts de la guerre en 1920 par S.M. Khai Dinh, empereur d'Annam, détruit par un incendie en 1984. - A la mémoire des Vietnamiens morts pour la France : Guerre 1914-1918, Syrie 1920-1922, Maroc 1925-1926, Guerre 1939-1945, Indochine 1945-1955, Algérie 1954-1962, Territoires d'outre-mer. )
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts square Eugène Thomas (Photo indexée) (Monument élevé par souscription publique sur l'initiative de l'U.N.C. XIIe Section et de la Municipalité. "Aux Enfants du XIIe Morts pour la France 1914-1918 1939-1945 T.O.E. Afrique du Nord Indochine. A la mémoire des déportés du XIIe arrd victimes des camps de concentration nazis")
  • Plaque commémorative E.N.M.G. (Pas de photo) (Ecole Normale Militaire de Gymnastique et d'Escrime de Joinville-le-Pont, située dans l'enceinte de l' I.N.S.E.P., Bois de Vincennes.)
  • Plaque commémorative, square Eugène Thomas (Photo indexée) (square Eugène Thomas - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 350 de ces enfants vivaient dans le 12e arrondissement. Parmi eux, 60 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter une école. Passant, lis leurs noms, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais. Square Eugène Thomas, 13 novembre 2008")
  • Plaque commémorative, église de l'Immaculée Conception (Photo indexée) (Rue du Départ)
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre-Dame de la Nativité de Bercy (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 2 rue de Capri (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Sapeurs Pompiers, 5 place Lachambaudie (Photo indexée) (Sur la façade de la Caserne, 5 place Lachambaudie - "A la mémoire des Sapeurs-Pompiers tués lors du bombardement du 18 avril 1944")
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église des Quinze-Vingt (Photo indexée) (Dans l'église - Les plaques ne comportent pas d'indication, à priori, elles ne comportent que des noms de soldats morts en 14-18 - Un retable non loin de là porte une inscription relative à ce conflit)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif, gare de Lyon (Photo indexée) (Hall 1 face à la voie A - "A LA MEMOIRE DES AGENTS DE LA COMPAGNIE P.L.M. et de la S.N.C.F. (Région Sud-Est) MORTS POUR LA FRANCE".)
  • Plaque commémorative 1939-1945 S.N.C.F., gare de Lyon (Photo indexée) (Hall 1 face à la voie M - "A la mémoire des agents SNCF tués par faits de guerre")
  • Livre d'Or des Douaniers morts pour la France 1939-1945 (Au ministère des Finances 139 rue de Bercy - Relevé établi le 12 octobre 1949 à la demande de M. G. DEGEOIS, Directeur Général des Douanes)
  • Plaque commémorative 1939-1945 S.N.C.F., gare de Lyon (Photo indexée) (Hall 1 face à la voie M - "SNCF Agents morts pour la France Guerre de 1939-1945")
  • Plaque commémorative 1914-1918 S.N.C.F., gare de Lyon (Photo indexée) (Hall 1 face à la voie M - "P.L.M. - Agents tombés au Champ d'Honneur - Guerre de 1914-1918 - Matériel et traction - Service Central - plaque offerte par le personnel du Service Régional")
  • Monument commémoratif, place du Bataillon du Pacifique (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative square Albert Tournaire (Photo indexée) (square Albert Tournaire)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des travailleurs chinois (Photo indexée) (16 rue Chrétien de Troyes "De 1916 à 1918, cent quarante mille travailleurs chinois participèrent en France à l'effort de guerre des alliés et perdirent plusieurs milliers des leurs - Au lendemain de la victoire, 3000 d'entre eux s'installèrent définitivement dans ce pays et créèrent autour de la gare de Lyon à Paris la première communauté chinoise - Novembre 1988")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 80 rue de Picpus (Photo indexée) ("A la mémoire des centaines d'enfants et vieillards juifs qui de 1942 à 1944 regroupés à l'orphelinat, à l'hôpital et à l'hospice Rothschild, furent raflés par la police de Vichy puis déportés et assassinés dans les camps d'extermination nazis. Souvenons-nous de ces victimes de la haine raciale")
  • Plaque commémorative 23 avenue du docteur Arnold Netter (Photo indexée) (23 avenue du docteur Arnold Netter)
  • Plaque commémorative 171 rue de Charenton (Photo indexée) (171 rue de Charenton)
  • Plaque commémorative 80 rue de Picpus (Photo indexée) ("Fondation de rothschild - 80 rue de Picpus -"De 1941 à 1944, les établissements de la Fondation de Rothschild (l'hôpital, l'orphelinat, l'asile de vieillards, la sanatorium) dont certains réquisitionnés par la police de Vichy, furent transformés en annexe du camp de Drancy. Au cours de cette période, la plus noire de son existence, un certain nombre de membres du personnel de la Fondation se sont conduits de façon héroïque. Ils ont contribué à sauver la vie de nombreux enfants et adultes qui, parce qu'ils étaient nés juifs, étaient promis à une mort certaine dans les camps d'extermination nazis. Nous leur exprimons notre reconnaissance, ils sont l'honneur de la Fondation. Que leur courage serve d'exemple aux générations futures.")
  • Plaque de rue avenue du général Bizot (Photo indexée) (avenue du général Bizot)
  • plaque de rue entre le quai de Bercy et le boulevard Poniatowski (Photo indexée) (entre le quai de Bercy et le boulevard Poniatowski)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif jardin d'agronomie tropicale - Aux Cambodgiens et Laotiens. (Photo indexée) (Aux Cambodgiens et Laotiens morts pour la France)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale - Aux morts venus d'Indochine (Photo indexée) ( 45 avenue de la Belle Gabrielle - Pagode funéraire en souvenir des morts pour la France depuis la guerre de 1914 venus de l'Indochine.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - Pagodon funéraire chinois près de l'esplanade du Dinh.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du Jardin d'Agronomie tropicale (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - Devant la pagode du souvenir - à la mémoire des Vietnamiens morts pour la France dans toutes les guerres.)
  • (relevé sans nom) Mémorial de l'esplanade du Dinh - Urne funéraire (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - esplanade du Dinh - Urne funéraire venue du palais de Hué, offerte par l'empereur d'Annam, symbolise la mémoire des âmes des annamites morts pour la France.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du Jardin d'Agronomie tropicale (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - Le Souvenir Indochinois commémore la pagode funéraire dédiée aux indochinois morts pour la France, détruite par un incendie en 1984 après le vol des objets sacrés s'y trouvant.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale - Aux indochinois chrétiens (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - à la mémoire des Indochinois chrétiens morts pour la France.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif du Jardin d'Agronomie tropicale - Hôpital musulman et mosquée (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale du bois de Vincennes - 45 bis avenue de la Belle Gabrielle - Reste la base, le motif surmontant le monument a été détruit ou enlevé - En souvenir de la mosquée en bois et de l'hôpital musulman du jardin colonial , 1914-1919 .)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale - Aux soldats malgaches (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - à la mémoire des soldats malgaches morts pour la France)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale - Aux soldats coloniaux. (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - Obélisque avec inscriptions : plaque de face: Aux soldats coloniaux de la Grande Guerre 1914-1918 - Hôpital bénévole du jardin colonial - Plaques latérales: liste des territoires et colonies France d'Afrique, France d'Amérique, France d'Asie ...)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif Jardin d'Agronomie tropicale - Aux soldats noirs (Photo indexée) (Jardin d'agronomie tropicale - 45 avenue de la Belle Gabrielle - Aux soldats noirs morts pour la France - Oeuvre du sculpteur BIAGGI.)
  • plaque de rue (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative SNCF (Photo indexée) (La SNCF à ses morts 06/17 : Immeuble vendu. Plaque en cours de destruction par le nouveau propriétaire)
  • Plaque commémorative 59 avenue Ledru-Rollin (Photo indexée) (59 avenue Ledru-Rollin)
  • Plaque commémorative dans le Hall de la mairie du XIIème (Photo indexée) (A la mémoire de Louis Gustave Eugène BOVERIE mort victime de la barbarie Nazie au camp d'Auschwitz (Pologne) le 30 avril 1944)
  • Plaque commémorative 18, rue de la Brèche aux loups (Pas de photo) (Ecole de la Brèche aux Loups - 18, rue de la Brèche aux loups - A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort - Plaque apposée le 12/03/2005 - Source : http://ecolebrecheauxloups.net/memoire/la-plaque-commemorative/)
  • Plaque comémmorative 1939-1945 SNCF Louis joseph Jacques RICHARD (Photo indexée) (Paque commémorative 1939-1945 SNCF, Escalier A, 1er étage, Porte 160 (ex P.C. de Paris-Sud-Est))
  • Bulletin de l'Union des physiciens (Association sise au 16 avenue Ledru-Rollin, Paris 12e)
  • Plaque commémorative au 41 avenue de Saint-Mandé, à la mémoire de Germinal MATTA (Photo indexée) (A la mémoire de Germinal MATTA F.T.P.F. Patriote combattant au maquis d'Achères-la-Forêt, martyrisé et lâchement assassiné par les S.S. le 21 juillet 1944 à l'âge de 19 ans. Retrouvé dans le charnier de Fontainebleau avec 35 de ses camarades ayant subi le même sort. "Patriotes qui passez, n'oubliez pas qu'ils sont MORTS pour que VIVE la FRANCE")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945 1 rue Daumesnil (Photo indexée) (1 rue Daumesnil - "A LA MEMOIRE DES FRANCAIS ET DES NORD-AFRICAINS TOMBES DANS LE QUARTIER DES QUATRES-VINGTS PENDANT LES JOURNEES DU 19 AU 24 AOUT 1944. LIBERATION DE PARIS." )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945 28 rue de lyon (Photo indexée) (28 rue de lyon - "ICI UN FRANCAIS EST TOMBE PENDANT LES GLORIEUSES JOURNEES DE LA LIBERATION POUR QUE REVIVE LA FRANCE.")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 40 boulevard Diderot, école des garçons (Photo indexée) (40 boulevard Diderot, école des garçons - "A LA MEMOIRE DES ELEVES DE CETTE ECOLE DEPORTES DE 1942 A 1944 PARCE QU'ILS ETAIENT JUIFS, VICTIMES INNOCENTES DE LA BARBARIE NAZIE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DU GOUVERNEMENT DE VICHY. ILS FURENT EXTERMINES DANS LES CAMPS DE LA MORT. 29 MARS 2003")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1939-1945 hall de la gare de Lyon (Photo indexée) (hall de la gare de Lyon - "A LA MEMOIRE DES ELEVES DE CETTE ECOLE. DEPORTES DE 1942 A 1944 PARCE QUE NES JUIFS. VICTIMES DE LA BARBARIE NAZIE AVEC LA COMPLICITE ACTIVE DU GOUVERNEMENT DE VICHY. ILS FURENT ASSASSINES DANS LES CAMPS DE LA MORT. PLUS DE 11400 ENFANTS FURENT DEPORTES DE FRANCE. PLUS DE 197 DE CES ENFANTS VIVAIENT DANS LE 13e ARRDT. 15 MAI 2009.")
  • Plaque commémorative Berthe ALBRECHT (Photo indexée) (Station de métro RATP "Bercy")
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ne comporte que 5 pages, uniquement des officiers)
  • Plaque commémorative 1939-1945 SNCF Gare de Paris-Lyon, Escalier D, 2e étage (Photo indexée) (Plaque commémorative 1939-1945 SNCF Gare de Paris-Lyon, Service Régional Sud-Est, déposée et reposée sur le palier du 2e étage gauche de l'escalier D)
  • Plaque commémorative école de filles rue Charles Baudelaire (Pas de photo) (Ecole de filles 14 rue Charles Baudelaire - 4 mars 2008 "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 375 de ces enfants vivaient dans le 12e arrondissement. Ont fréquenté cette école de filles... Ne les oublions jamais" )
  • Stèle commémorative 1914-1918 bois de Vincennes (Pas de photo) (Dans le Bois de Vincennes, au croisement de la Route de la plaine et de la Route du bac)
  • Plaque commémorative 1939-1945, Gare de Paris-Lyon, Palier de l'escalier D (Photo indexée) (Plaque de cuivre Gare de Paris-Lyon, ancien bureau de Jean-Guy Bernard, déposée et reposée sur le palier du 2e étage droite de l'escalier D)
  • Plaque commémorative rue Claude Decaen (Pas de photo) (72 rue Claude Decaen - "En hommage aux 155 habitants de cet immeuble, hommes, femmes, enfants, juifs et résistants, victimes de la barbarie nazie, morts en déportation. Souvenez-vous!..." "A la mémoire des enfants et de leurs familles arrêtés dans cet immeuble par la police de Vichy pendant l'occupation allemande, déportés par les nazis et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient juifs")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Ecole maternelle, 47 rue Picpus. Plaque apposée le 14/06/2008 portant le nom des 25 élèves déportés. [par claude RICHARD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque aux pompiers Morts pour la France des deux guerres - caserne de Chaligny - 26 rue Chaligny [par Alain GIROD]

Paris 13 (insee: 75113) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative F.A.F.L., pont de Tolbiac (Photo indexée) ("A la mémoire des aviateurs français, qui choisirent ici dans les eaux du fleuve une mort certaine pour épargner Paris")
  • Statue commémorative, square H. Rousselle (Photo indexée) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, église Sainte-Rosalie (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, Notre-Dame de la Gare (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 66 boulevard de l'Hôpital (Photo indexée) (Sur le mur du garage de la police - "A nos camarades ses services techniques de la Préfecture de Police")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 38-40 avenue des Gobelins (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'Hôpital de la Salpêtrière (Photo indexée) (Bd de l'Hôpital. Façade de la porte St-Louis de l'Hôpital de la Salpêtrière. - "La Salpêtrière à ses morts - Guerre 1914-1918")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 4 rue Moulinet (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 16 rue Vandrezanne (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, Hôpital de la Salpétrière. (Photo indexée) (Anciennement accrochée à l'intérieur de l'Hôpital de la Salpétrière, est maintenant exposée dans le jardin à l'entrée -"La Sapeltrière à ses déportés, internés, résistants et partriotes morts pour la France 1939-1945")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 134 rue de Tolbiac (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 159 rue du Château des Rentiers (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 41 rue Corvisart (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative, 7 rue Sainte-Hélène (Photo indexée) (Dans le cimetière - "A nos camarades tombés pour la France et l'indépendance syndicale")
  • Plaque commémorative 153 rue de Tolbiac (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts, place d'Italie (Photo indexée) ("AUX ENFANTS DU XIIIe ARRt MORTS POUR LA FRANCE 1914-1918 1ère guerre mondiale, 1939-1934 2ème guerre mondiale, Combattants de 1939-1940, Forces Françaises Libres, Déportés et Internés Résistants, Combattants de la Résistance, 1946-1954 Guerre d'Indochine, 1952-1962 Guerre d'Algérie, Combats de Tunisie et du Maroc, Théatre d'Opérations Extèrieures, Missions extèrieures".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif S.N.C.F., gare d'Austerlitz (Photo indexée) ("La Société nationale des chemins de fer région du Sud-Ouest à ses morts pour la France 1914-1918, 1939-1945" )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif, gare d'Austerlitz (Photo indexée) (Situé dans la gare d'Austerlitz sur le mur extérieur côté arrivée. "De la gare de Paris-Austerlitz furent dirigés sur les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande, avant d'être déportés et assassinés à Auschwitz : 3700 juifs, tous des hommes, le 14 mai 1941 et, du 19 au 22 juillet 1942, 7800 juifs, dont les 4000 enfants de la rafle du Vélodrome d'Hiver, arrêtés dans l'agglomération parisienne à la demande de l'occupant allemand par la police de l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'Etat français". N'oublions jamais.")
  • Stèle commémorative (Photo indexée) (Square Baudricourt, rue de la Pointe d'Ivry - "A la mémoire des travailleurs et combattants chinois morts pour la France pendant la grande guerre 1914-1918" - Soldats chinois)
  • Plaque commémorative angle rue de la Colonie et Vergniaud (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, square René Le Gall (Photo indexée) (Sur la grille d'une des entrées côté)
  • Plaque commémorative, école avenue Stephen-Pichon (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 11 avenue Stephen-Pichon (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative et Publication de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers (Photo indexée) (Hall de l'Ecole des Arts et Métiers Paris Tech, 151 Bd de l'Hôpital - Les Ecoles des Arts et Métiers ont été citées à l'ordre de l'Armée "pour l'apport d'un important contingent d'officiers, sous-officiers et soldats pourvus d'une instruction spéciale, pour la contribution des anciens élèves à l'intensification des fabrications de guerre, leur participation aux opérations de guerre et aux combats de la Résistance etc.". Elles ont reçu les Croix de Guerre 1914-1918 et 1939-1945, les 28/05/1927 et 21/10/1955, ainsi que la Croix de la Légion d'Honneur, le 08/12/1934.)
  • Monument commémoratif 1914-1918, gare d'Austerlitz (Photo indexée) (Mur extérieur de la Gare Austerlitz (côté Quai d'Austerlitz) - "A la mémoire des agents du Magasin de Paris morts au champ d'honneur")
  • Plaque commémorative S.N.C.F., gare d'Austerlitz (Photo indexée) (Mur extérieur Gare Austerlitz (côté Quai d'Austerlitz) - "A la mémoire des agents de la SNCF tués par faits de guerre 1939-1945")
  • Plaque commémorative 1939-1945, 29 rue Le Brun (Photo indexée) (Centre bus Le Brun)
  • Plaque commémorative, métro station Porte d'Ivry (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, place des 44 enfants d'Izieu (Photo indexée) ("Le 6 avril 1944, la gestapo de Lyon arrête les 44 enfants qui ont trouvé refuge dans la maison d'Izieu (Ain) et leurs 7 éducateurs, parce qu'il sont juifs. 42 enfants et 5 adultes sont gazés dans le camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. 2 adolescents et le directeur de la maison d'Izieu sont fusillés à Reval en Estonie. Ne les oublions jamais.")
  • Plaque commémorative 6 rue Saint -Marcel (Photo indexée) ("Ici à vécu...")
  • Plaque commémorative 1870-1871, gare d'Austerlitz (Photo indexée) (Dans le hall de la Gare d'Austerlitz)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative déportation rue du moulin des prés (Photo indexée) (Sur le mur de l'école située au 18 rue du moulin des prés. "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13e. Ne les oublions jamais 7 décembre 2007")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 55 rue Baudricourt (Photo indexée) ("Aux Républicains espagnols, composante principale de la Colonne Dronne - Libération de Paris - 24 août 1944")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative place Valhubert (Photo indexée) (Sur les grilles du Jardin des Plantes "Honneur aux héros tombés pour la Libération de Paris - Offert par les cellules communistes et les habitants du quartier du Jardin des Plantes - 18-24 août 1944")
  • Plaque commémorative 162 avenue d'Italie (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école élémentaire, 173 rue du château des rentiers (Photo indexée) (173 rue du château des rentiers, sur le mur de l’école élémentaire - " A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème. " )
  • Plaque commémorative Nordmann (Photo indexée) (100, Rue Léon Maurice Nordmann.)
  • Plaque Commémorative, église Saint-Marcel (Photo indexée) (82 Bd de l'Hôpital, dans le prolongement du Hall d'entrée - Le premier de la liste des victimes de la guerre de 1939-1945 est Monsieur l'Abbé E. PETITJEAN - Seule l'initiale de chaque prénom est gravée et, dans 7 cas, il n'y a aucune initiale.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative du poste de commandement du Colonel FABIEN (Photo indexée) (32 rue Gandon " Ici fut le poste de commandement du Colonel FABIEN le 18 août 1944 d’où a été dirigée l’insurrection libérant Paris des Hitlériens et des traîtres ")
  • Plaque commémorative 182 rue Nationale (Photo indexée) (182 rue Nationale)
  • plaque de rue "Sthrau" (Photo indexée) (entre la rue de Tolbiac et la rue Nationale)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Rue Providence (Photo indexée) (A droite de la porte d'entrée de l'école de garçons, 7 rue de la Providence. "A la mémoire des élèves de ces 2 écoles, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 11400 enfants furent déportés de France. Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème. Ne les oublions jamais. 20 novembre 2009". Plaque sans nom.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 33 rue Jeann d'Arc (Photo indexée) (Située sur le mur extérieur de l'école, 33 rue Jeanne d'Arc. "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie, avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort.. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème. Ne les oublions jamais. 3 décembre 2005". Plaque sans nom.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative rue Damesne (Photo indexée) (Située sur le mur extérieur de l'école, 5 rue Damesme. "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie, avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 11400 enfants furent déportés de France. Plus de 150 de ces enfants vivaient dans le 13ème. Ne les oublions jamais. 15 mai 2009". Plaque sans nom.)
  • Plaque commémorative Ferrandi (Photo indexée) (Ecole du 5 Rue Damesme, dans le préau couvert, à gauche du hall d'entrée.)
  • Plaque commémorative, école du 5 rue Damesme (Photo indexée) (Ecole du 5 rue Damesme, dans le hall d'entrée. Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11.400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux ..[suivent les 5 noms]. Ne les oublions Jamais. 15 mai 2009.)
  • Plaque commémorative Chapelle (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée de l'école du 30 Bd Arago.)
  • Plaque commémorative Lachambre (Photo indexée) (Sur le mur extérieur d'une résidence au 67 rue Clisson.)
  • Plaque commémorative Guéry (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée de l'école du 30 Bd Arago.)
  • Plaque commémorative Peyrot (Photo indexée) (Située à droite du portail d'entrée au 73 Av d'Italie. A Peyrot, ses camarades du Métro porte d'Ivry.)
  • Plaque commémorativel église Sainte-Anne de la Butte aux Cailles (Photo indexée) (Située dans l'église Sainte-Anne de la Butte aux Cailles)
  • Plaque commémorative A.O.I.P. (Photo indexée) (1939-1945 l'A.O.I.P. à ses morts - Située initialement sous le porche de la rue Charles Fourier (Paris 13ème) de 1946 à 1987, puis à l'entrée du site d'Evry-Courcouronnes (91) de 1987 à 2004. Aujourd'hui elle repose dans un placard - Avec l'aimable autorisation de Lucien Varlet. source du relevé : http://www.aoip-scop.fr/memorial.htm)
  • Plaque commémorative école des filles - 7 rue de la Providence (Photo indexée) (Ecole des filles - 7 rue de la Providence - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11.400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ne les oublions Jamais. 20 novembre2009)
  • Plaque Commémorative 3 square du Limousin (Photo indexée) (3 square du Limousin)
  • Plaque Commémorative 22 rue Charles Fourier (Photo indexée) (22 rue Charles Fourier, porche de l'oeuvre de la Mie de Pain, visible de la rue. Plaque commémorative Le Patronage Saint-Joseph de la Maison Blanche à la mémoire de ses chers et glorieux membres Morts pour la Patrie.)
  • Plaque Commémorative Gare d'Austerlitz 1939-1945 (Photo indexée) ( Mur extérieur Gare Austerlitz (côté Quai d'Austerlitz) - A la mémoire des agents de la SNCF tués par faits de guerre 1939-1945 )
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative, école 140 rue Nordmann (Photo indexée) (Au 140, rue Nordmann. "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes de la barbarie nazie avec la participation active du gouvernement de Vichy. Ils furent assassinés dans les camps de la mort. Plus de 11 400 enfants furent déportés de France. Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème. Ne les oublions jamais. 18 décembre 2009")
  • Plaque Commémorative André LEBASTARD (Photo indexée) (85 rue Damesque "LE 22 AOUT 1944 AU COURS D'UN ENGAGEMENT CONTRE LES NAZIS. ICI EST TOMBE MORTELLEMENT BLESSE A L'AGE DE 41 ANS LE FFI ANDRE LEBASTARD")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative déportation avenue des Gobelins (Photo indexée) (68 bis avenue des Gobelins " Ici le 16 juillet 1942 furent amenés par la police de l’État français des hommes, des femmes et des enfants juifs du XIIIe arrondissement avant d'être conduits au Vel d'hiv puis déportés au camp nazi d'extermination d'Auschwitz-Birkenau")
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative école de garçons, 103 avenue de Choisy (Pas de photo) (École de garçons - 103 avenue de Choisy - plaque apposée le 01/06/2006 - "Arêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11.000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ne les oublions Jamais")
  • Plaque commémorative de lécole élémentaire rue du château des rentiers (Pas de photo) (École élémentaire 173 rue du Château des Rentiers - Plaque apposée le 9 avril 2005 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école... - A survécu à la déportation : Hirsch BORLANT, 15 ans - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle rue de l'espérance (Pas de photo) (école maternelle, 12 rue de l'Espérance - plaque apposée le 20 novembre 2009 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école maternelle... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle rue Léon-Maurice Nordmann (Pas de photo) (école maternelle - 140 rue Léon-Maurice Nordmann - Plaque apposée le 18/12/2009 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école maternelle... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle 15 rue Domrémy (Pas de photo) (école maternelle - 15 rue Domrémy - Plaque apposée le 29/03/2006 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté ces écoles... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école des filles place Jeanne d'Arc (Pas de photo) (École des filles - 30 place Jeanne d'Arc - Plaque apposée le 03/12/2005 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école des garçons place Jeanne d'Arc (Pas de photo) (École des garçons - 33 place Jeanne d'Arc - Plaque apposée le 03/12/2005 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle place Jeanne d'Arc (Pas de photo) (École maternelle - 32 place Jeanne d'Arc - Plaque apposée le 03/12/2005 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement, ont fréquenté cette école... A survécu à la déportation : Hirsch BORLANT, déporté à 15 ans. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de filles rue Corvisart (Pas de photo) (École de filles 40 rue Corvisart - Plaque apposée le 12/04/2008 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux dans cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de garçons rue Vulpian (Pas de photo) (École de garçons 13 rue Vulpian - Plaque apposée le 12/04/2008 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux dans cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école Baudricourt (Pas de photo) (école Baudricourt - Plaque apposée le 30/04/2004 - "A la mémoire des anciens élèves ds écoles Baudricourt, arrêtés et déportés à auschwitz, entre 1942 à 1945, victimes d ela barbarie nazie, parce que nés juifs. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école rue Fagon (Pas de photo) (école 13 rue Fagon - Plaque apposée le 27/11/2004 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle rue Auguste Perret (Pas de photo) (école maternelle 13 rue Auguste Perret - Plaque apposée le 01/06/2006 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de filles rue Auguste Perret (Pas de photo) (école de filles 9 rue Auguste Perret - Plaque apposée le 01/06/2006 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 120 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école rue Jenner (Pas de photo) (école 40 et 46 rue Jenner - Plaque apposée le 18/11/2006 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté les écoles de la rue Jenner... A survécu à la déportation : Herman IDELOVICI, 15 ans - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de garcons rue Levassor (Pas de photo) (École de garcons - 3 rue Levassor- Plaque apposée le 13/01/2007 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école maternelle avenue de la porte d'Ivry (Pas de photo) (École maternelle - 53 avenue de la porte d'Ivry - Plaque apposée le 13/01/2007 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école élémentaire de garcons rue du moulin des prés (Pas de photo) (École élémentaire de garcons - 18 rue Moulin des Prés - Plaque apposée le 07/12/2007 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux dans cette école... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école élémentaire de filles rue Vandrezanne (Pas de photo) (École élémentaire de filles - 40 rue Vandrezanne - Plaque apposée le 07/12/2007 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux dans cette école... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école rue Kuss (Pas de photo) (École 8 rue Kuss - Plaque apposée le 19/06/2009 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 200 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école rue Daviel (Pas de photo) (École 27 rue Daviel - Plaque apposée le 23/01/2009 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 150 enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Parmi eux... - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative école de garçons rue de la Providence (Pas de photo) (École de garçons - 5 rue de la Providence - Plaque apposée le 20/11/2009 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auscwhitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 200 de ces enfants vivaient dans le 13ème arrondissement. Ont fréquenté cette école de garçons... - Ne les oublions jamais")
  • Stèle commémorative parc de Choisy (Photo indexée) (Parc de Choisy - Stèle inaugurée le 10/04/2010 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 13ème arrondissement. Parmi eux 36 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant, lis leur nom. Ta mémoire est leur unique sépulture. A cette époque, les jardins publics étaient interdits aux enfants juifs")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de Ordre maçonnique mixte international Le Droit Humain (Photo indexée) (5 rue Jules Breton 75013 Paris "A la mémoire des nos SS et FF (Sœurs et Frères) tombés dans leur combat pour la Liberté 1940-1945")

Paris 14 (insee: 75114) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Robert Eugène François MARCHAND (Photo indexée) (80 boulevardd Montparnasse, sur le mur des Ateliers Beaux-Arts Montparnasse - "Je meurs heureux d'avoir fait mon devoir" - torturé et refusant de par parler il fut exécuté le 22 Aout 1942 - plaque apposée à l'initiative du Conseil de Quartier)
  • Monument commémoratif de la Défense passive, cimetière du Montparnasse (Photo indexée) ("La défense passive à ses Morts")
  • Carré de corps restitués, cimetière du Montparnasse (Pas de photo) ()
  • Plaque commémorative SNCF1939-1945, gare Montparnasse (Photo indexée) (Hall Maine)
  • Plaque commémorative, avenue Ernest Reyer (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, avenue Ernest Reyer (Photo indexée) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, église Saint-Pierre de Montrouge (Photo indexée) ()
  • Plaque Commémorative, square Georges Lamarque (Photo indexée) (Place Denfert-Rochereau)
  • Plaque commémorative, prison de la Santé (Photo indexée) (Située sur le mur de la prison de la Santé, angle rue de la Santé et rue Jean Dolen. "Derrière ces murs 18 Patriotes Antifascistes furent exécutés sur les ordres d'un gouvernement au service de l'Ennemi. Ils sont morts pour que vive la France. Français, n'oubliez jamais !!")
  • Plaques commémoratives, 1 rue Monticelli (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative, École Spéciale d'Architecture (Photo indexée) (254, boulevard Raspail)
  • Plaque commémorative, parc Montsouris (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif, hôpital Cochin (Photo indexée) (Située près du bâtiment Hardy)
  • Plaque commémorative, rue Georges de Porto Riche (Photo indexée) (Angle des rues Georges de Porto Riche et Rue Le Brix et Mesmin)
  • Monument commémoratif 1870-1871, cimetière de Montparnasse (Photo indexée) ("A la Mémoire des Fonctionnaires et Agents de la Préfecture de Police Morts en combattant pour la défense de Paris" - division 26 Cimetière de Montparnasse)
  • Plaque commémorative, Gare RER Denfert-Rochereau (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, cimetière du Montparnasse (Photo indexée) ( au pied du monument 1870-71)
  • Plaque commémorative, cimetière du Montparnasse (Photo indexée) (Sur le monument commémoratif 1870-71 du cimetière Montparnasse - "Pieux hommage de la lithographie à ses sociétaires morts pour la France 1914-1918")
  • (relevé sans nom) Monument de l'hôpital St-Vincent de Paul (Photo indexée) (82, Bd Denfert-Rochereau. Après l'entrée, descendre vers la droite jusqu'à l'oratoire. "A la mémoire des pupillles de la Seine morts pour la France".)
  • Plaque commémorative, 164 rue Raymond Losserand (Photo indexée) ("Ici ont vécu Raymond Tardif et André Aubouet ... Ces jeunes hommes ont donné leur vie pour la liberté. Leur engagement courageux reste un exemple pour la jeunesse")
  • Plaque commémorative, église Notre-Dame du Rosaire (Photo indexée) (194 rue Raymond Losserand - "A nos soldats morts pour la France")
  • Stèle commémorative, Notre-Dame du Travail de Plaisance (Photo indexée) (59 rue Vercingétorix )
  • Plaque commémorative, église Notre-Dame du Travail de Plaisance (Photo indexée) (59 rue Vercingétorix - en dessous de 2 tableaux évoquant la guerre 1914-18)
  • Monument commémoratif de la 2e D.B. - Place du 25 août 1944 (Photo indexée) (Socle de la statue du Général Leclerc - "Soldats de Leclerc morts pour la France 1940-1946 : Kov Fra - Fezzan - Ksar Rhilane - Alençon - Paris - Dompaire - Baccarat - Strasbourg - Berchtesgarden - Indochine" )
  • Plaque commémorative, église Saint Dominique (Photo indexée) (16 rue de la Tombe-Issoire)
  • Monument commémoratif Algérie, parc Montsouris (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, 2 rue Cassini (Photo indexée) ("Ici Alain Fournier a écrit Le Grand Meaulnes avant de disparaître sur les Hauts de Meuse")
  • Plaque commémorative, 11 rue Plaisance (Photo indexée) ("Ici habitait Missak Manouchian et son épouse Mélinée - Responsable militaire de la région Parisienne Francs-Tireurs et Partisans, section de la Main d'Oeuvre Immigrée, Arrêté le 16 novembre 1943, Fusillé le 21 février 1944 au Mont Valérien, avec 21 camarades de son groupe par les nazis, Mort pour la France et la Liberté")
  • Plaque de rue Maurice Ripoche (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871, cimetière du Montparnasse (Photo indexée) ("Aux morts de la Commune 21-28 mai 1871")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative, mairie (Photo indexée) (Située en haut de l'escalier d'entrée à l'intérieur de la mairie. Inscription : "Aux enfants du 14e arrondissement de Paris morts pour la France 1914-1918 1939-1945".)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts (Photo indexée) (Situé devant la mairie et portant l'inscription : "Le XIVe arrondissement de Paris à ses enfants morts pour la France - C'est du dernier soupir de nos héros qu'est fait le souffle immortel de la patrie".)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871, place Denfert-Rochereau (Photo indexée) ("A la défense nationale 1870-1871" - "Le lion de Belfort - L'énorme lion en bronze du sculpteur Auguste Bartholdi (1834-1904) symbolise l'héroïsme de la ville de Belfort et de son défenseur, le colonel Denfert-Rochereau, qui résistèrent aux assauts des troupes prusiennes de novembre 1870 à février 1871. Après avoir taillé à Belfort un lion dans le grès rouge de la montagne, Bartholdi en proposa un modèle réduit en cuivre repoussé, qui fut placé au centre de l'ancienne barrière méridionale de Paris- prudemment, pour éviter de froisser la susceptibilité germanique, il tourna le regard du noble animal vers l'ouest. Le monument fut inauguré en 1880 et un médaillon en l'honneur de Denfert-Rochereau fut ajouté sur le socle en 1979, un tiers de siècle après le retour de l'Alsace et de la Lorraine à la France.")
  • Plaque commémorative, hôpital Sainte-Anne (Photo indexée) ("Le centre psychiatrique Sainte-Anne à ses Morts et disparus - Guerre 1914-1918 et 1939-1945, Déportés en Allemagne et disparus")
  • Plaque commémorative, 208 avenue du Maine (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue "Durouchoux" (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue "Saillard" (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, mairie (Photo indexée) (Hall de la Mairie - "Aux héros tombés sous les barricades 18-25 août 1944 - Le 19 août 1944, à 16 heures, le comité local de Libération organisé dans la clandestinité s'est emparé de la Mairie d'où il a dirigé l'insurrection nationale dans le 14e arrondissement jusqu'au 25 août tout en administrant l'arrondissement")
  • Plaque de rue Rémy Dumoncel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 122 rue d'Alésia (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 9 rue Marguerin (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative avenue Rol Tanguy (Photo indexée) ("Le 19 août 1944, dans le souterrain de ce pavillon, le colonel Rol, chef des F.F.I. de l'Île-de-France installa son état-major. De ce PC ont été donnés les ordres d'opérations de l'insurrection parisienne victorieuse (19 au 25 août) décidée par le comité parisien de la libération et le Conseil national de la Résistance")
  • Plaque commémorative 9 boulevard Brune (Photo indexée) (9 boulevard Brune)
  • Plaque commémorative 64 avenue Jean Moulin (Photo indexée) (64 avenue Jean Moulin)
  • Plaque commémorative rue Émile Faguet (Photo indexée) (rue Émile Faguet)
  • Carte postale ancienne (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Villa Deshayes (Photo indexée) (Villa Deshayes)
  • Plaque de rue "Lapeyre" (Photo indexée) (Plaque de rue)
  • Plaque commémorative Jean Cavailles (Photo indexée) (34, Avenue de l'Observatoire. "Ici fut arrêté Jean Cavailles professeur à la Sorbonne héros de la Résistance fusillé par les Allemands au début de 1944".)
  • Plaque commémorative 3 rue Marguerin (Photo indexée) (3 rue Marguerin)
  • Plaque commémorative, 7 rue Huyghens (Photo indexée) (plaque apposée le 27 mai 2011 au lycée Paul Bert, 7 rue Huyghens)
  • Plaque commémorative Ecole élémentaire 46, rue Boulard (Pas de photo) (Ecole élémentaire 46, rue Boulard - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14e arrondissement. Ne les oublions jamais - Plaque apposée le 19 janvier 2007)
  • Plaque commémorative Le Bail (Photo indexée) (Sur la façade du 145 rue d'Alésia.)
  • Plaque commémorative Taylor (Photo indexée) (Située sur le mur d'une maison au 4 Villa Coeur de Vey, sur l'Av. du Général Leclerc. Ici est tombé le 25 août 1944 Maurice Taylor patriote volontaire, âgé de 29 ans, mort pour la Libération de la France. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative Boulevard de Port-Royal (Photo indexée) (119-125, Boulevard de Port-Royal, Paris 14e - Administration générale de l'assistance publique, maternité, maison et école d'accouchement - " Bombardement de Paris - 1914-1918 - Un obus allemand est tombé sur la maternité dans la salle Baudelocque (20 victimes) ")
  • (relevé sans nom) Vitraux et fresque commémoratifs chapelle Saint-Yves, rue Saint-Yves (Photo indexée) (Il s'agit d'un retable marouflé derrière l'autel éclairé par quatre vitraux signés Marguerite Huré - Si ces vitraux rappellent ceux de la Chapelle de l'Ossuaire de Douaumont, ils sont différents par leur réalisation et leurs couleurs qui font ressortir les cocardes du Souvenir Français - Cette montée au ciel du Poilu a été réalisée en 1931 - Un soldat de la Grande Guerre, à qui George Desvallières a souhaité donner le visage de son fils Daniel tué le 19/03/1915 au Reichackerkopf (Alsace), allongé, drapé dans un drapeau tricolore, monte au ciel dans les bras d'un ange au-dessus d'un enchevêtrement de croix et de barbelés sur un sol bouleversé)
  • Plaque Commémorative rue du château (Pas de photo) (Plaque apposée le 04/07/2013 - 114 rue du château)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école rue d'Alésia (Photo indexée) (14, rue d'Alésia "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce qu’ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais". 9 juin 2006. )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école rue Chantin (Photo indexée) (20, rue Chantin "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais" 27 mars 2009.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école rue Sévéro (Photo indexée) (12, rue Sévéro "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais" 27 mars 2009.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école rue Boulard (Photo indexée) (46, rue Boulard "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais" 19 janvier 2007.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, école 87 Bd Arago (plaque extérieure) (Photo indexée) (école 87 Bd Arago (plaque extérieure) "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais".)
  • Plaque commémorative, 5 square Delormel (Photo indexée) (5 square Delormel. "Fuyant le nazisme l’écrivain allemand Alfred Döblin 1878-1957 s’installa dans cet immeuble avec sa famille de 1934 à 1939. Pourchassé par la Wehrmacht son fils Wolfgang Döblin 1915-1940 mathématicien, précurseur du calcul des probabilités, est Mort Pour La France à Housseras (Vosges) le 21 juin 1940, à l’âge de 25 ans. Titulaire de la Médaille Militaire et de la Croix de Guerre.")
  • Plaque commémorative commissariat (Photo indexée) (114-116, Avenue du Maine, hall d'entrée à droite. "Les gradés et gardiens de la Paix du XIVème arrondissement à leurs camarades tombés glorieusement pour la libération de Paris. 19 août 1944 - 25 août 1944")
  • Plaque commémorative, école 87 Bd Arago dans le hall d'entrée (Photo indexée) (Ecole 87 Bd Arago, dans le hall d'entrée)
  • Plaque Commémorative 1 Rue Cabanis (Photo indexée) (Musée Sainte-Anne - 1 Rue Cabanis)
  • Plaque commémorative prison de la Santé (Pas de photo) (Sur le mur de la prison de la Santé - angle des rues Jean Dolent et de la Santé - "Arrêtés par la police française de Vichy, livrés à l'occupant nazi, 10 habitants de cette cité furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - N'oublions jamais")
  • Plaque Commémorative, Jean Biguet (Photo indexée) (A l'extrémité de la Rue du Faubourg St-Jacques, au croisement du Bd Arago.)
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative, école 8 rue Maurice Rouvier (Photo indexée) (Au 8 rue Maurice Rouvier. "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais. 27 mars 2009")
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative, école rue de L'Ouest (Photo indexée) (Au 71 rue de L'Ouest. "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais. 27 mars 2009")
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative, école 7 rue Asseline (Photo indexée) (Au 7 rue Asseline "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais. 19 janvier 2007")
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative, école rue Larousse (Photo indexée) (Au 28 rue Pierre Larousse. "A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort.. Plus de 120 de ces enfants vivaient dans le 14ème. Ne les oublions jamais. 27 mars 2009")
  • Plaque Commémorative, Miret-Musté (Photo indexée) (Située sur le mur de la prison de la Santé, à l'angle du Bd Arago et de la rue Messier. Plaque inaugurée le 13/6/2014.)
  • Plaque commémorative 1870-1871 au 1er étage de la mairie du 14ème (Photo indexée) ((Plaques initialement installées dans la mairie de Montrouge, en montant le grand escalier) Sur deux plaques de marbre noir au 1er étage de la mairie du 14e, on lit : " CITOYENS DU XIVe ARRONDISSEMENT TUÉS LES ARMES A LA MAIN POUR LA DÉFENSE DE LA PATRIE ET DE LA RÉPUBLIQUE PENDANT LE SIÉGE DE PARIS. " BATAILLONS DES VOLONTAIRES DE MONTROUGE... (Source : Histoire de la garde nationale et des bataillons mobilisés du IXe arrondissement avant et pendant le siège de la capitale, année 1870-71, et les faits de la guerre des bataillons de marche des arrondissements de Paris de Charles Dolivet, page 153))
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Plaque Commémorative Ecole Arago- Claude Richard
  • Lion de Belfort - 1898 (L'auteur de cette oeuvre est Frédéric-Auguste Bartholdi
    source photo et licence) - Fred (wikimedia commons)
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - (square de l'Ile de France) [par Patrick PENOT]

Paris 15 (insee: 75115) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Albert HERVÉ (Photo indexée) (184 rue de la Croix Nivert)
  • Plaque commémorative, place Charles Michel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, avenue de la Porte-de-Sèvres (Photo indexée) ("Ici sont morts fusillés par les nazis" Ancien Stand de tir du Ministère de l'Air , utilisé par la Wehrmacht, il a disparu de nos jours après la construction du boulevard périphérique.)
  • Plaque commémorative des abattoirs Vaugirard (Photo indexée) (Square Georges Brassens - "Honneur et souvenir aux patrons et ouvriers bouchers des abattoirs de Vaugirard Morts pour la Patrie 1914-1918")
  • Monument commémoratif, square Georges Brassens (Photo indexée) ("1914-1918 Aux morts de l'industrie chevaline")
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'église Saint-Jean-Baptiste-de-Grenelle (Photo indexée) ()
  • Carré militaire, cimetière de Vaugirard (Photo indexée) (Cimetière de Vaugirard, rue Lecourbe)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Tombes Individuelles, cimetière de Vaugirard ()
  • Monument commémoratif, boulevard Victor (Photo indexée) (A tous les Pilotes de Chasses tombés pendant les guerres de 1914-1918 et de 1939-1945)
  • Plaque commémorative, église Saint Lambert de Vaugirard (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Camille MONNIN (Photo indexée) (Cette plaque est située dans le 15ème arrondissement de Paris)
  • Plaque commémorative René BLOCH (Photo indexée) (Hôpital Necker 149 rue de Sèvres)
  • Plaque commémorative Serge BOLDRINI (Photo indexée) (Métro Pasteur ligne 12)
  • Plaques commémoratives, 9/11 rue des Morillons (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, boulevard de Grenelle (Photo indexée) (Métro Dupleix - Escadron de protection du général Leclerc, tués sur leur char le 25/08/1944 jour de l’entrée triomphale des armées libératrices)
  • Plaque commémorative, 14 rue des Quatre Frères Peignot (Photo indexée) (Plaque de marbre blanc située à droite de l'entrée)
  • Plaque commémorative 76 rue de Lourmel (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 3 rue Edmond Roger (Photo indexée) (Souvenir Réseau MARC FRANCE)
  • Plaque commémorative de l'école nationale du Génie Rural Eaux et Forêts (Photo indexée) (Plaque de "L'association amicale des ingénieurs du Génie Rural. A ses morts pour la France." Située dans le hall d'entrée de l'Ecole Nationale du Génie Rural Eaux et Forêts 19, avenue du Maine.)
  • (relevé sans nom) Monument Mairie XVeme (Photo indexée) (Place Hubert Monmarche, monument sans noms)
  • Plaque commémorative, boulevard Garibaldi (Photo indexée) ("Victimes tombées dans le secteur de Cambronne les 24 et 25 août 1944" - Devant la station du métro Cambronne)
  • Plaque commémorative, rue de la Procession (Photo indexée) (Située à l'angle de la rue de la Procession et de la rue Alphonse BERTILLON)
  • Plaque commémorative Émile PLAISANT (Photo indexée) (40 bis rue des Morillons)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 8 boulevard de Grenelle (Photo indexée) ("Les 16 et 17 juillet 1942, 13.152 juifs furent arrêtés dans Paris et sa banlieue, déportés et assassinés à Auschwitz. Dans le vélodrome d'hiver qui s'élevait ici, 4115 enfants, 2916 femmes, 1129 hommes furent parqués dans des conditions inhumaines par la police du gouvernement de Vichy, sur ordre des occupants nazis. Que ceux qui ont tenté de leur venir en aide soient remerciés. Passant souviens-toi !")
  • Plaque commémorative, 7 rue Antoine-Bourdelle (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif, quai de Grenelle (Photo indexée) (Place des martyrs juifs du Vel' d'Hiv - "La République française en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l'humanité commis sous l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'Etat français" 1940 -1944. N'oublions jamais" )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871, place Denfert-Rochereau (Photo indexée) (Monument sans nom, réplique du lion de Belfort, commémorant la résistance de la ville assiégée par les Prussiens. Inscription "A LA DEFENSE NATIONALE 1870-1871".)
  • Stèle commémorative, quai de Grenelle (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative square Adolphe Chérioux (Photo indexée) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11.000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs, nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, 17 "tout-petits" n'ont pas eu le temps de fréquenter une école. Passant, lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais.")
  • Plaque commémorative Paul BUDANT (Photo indexée) ("23 rue des Morillons 6- "Ici est tombé pour la Libération de Paris Paul BUDANT")
  • Plaque commémorative 39 bis rue de Dantzig (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la 1ère D.F.L. (Photo indexée) ("A la première division française libre. A ses 4000 morts, aux morts et aux fidèles qui répondirent à l'appel du Général de Gaulle de juin 1940 et combattirent 5 ans pour libérer la France dans l'honneur et par la victoire. Afrique centrale, Erythrée, Syrie, Libye, Bir-Hakeim, Tunisie, Italie, Provence, Vosges, Alsace, Tende")
  • Plaque commémorative LEBON (Photo indexée) (79 rue Lecourbe)
  • Plaque commémorative François CACHOT (Photo indexée) (Située au 129 rue St Charles)
  • Plaque commémorative Robert PAVARD (Photo indexée) (Située au 167, rue St Charles)
  • Plaque commémorative, 56 rue de la Fédération (Photo indexée) (Située sur le mur du 56 rue de la Fédération)
  • Plaque commémorative, 36 bis rue des Entrepreneurs (Photo indexée) (Située 36 bis, rue des Entrepreneurs)
  • Plaque commémorative Augustin MALROUX (Photo indexée) (2 bis rue Pétel)
  • Plaque commémorative de l'église Saint Jean-Baptiste de la Salle (Photo indexée) (Église "En mémoire des paroissiens de St Jean Baptiste de la Salle morts pour la patrie" - Chapelle édifiée pour la consolation de leurs familles par les soins de M. l'abbé Cosson curé, a été bénite le 18 décembre 1921, par sa grandeur Mgr Roland-Gosselin, évêque auxiliaire de Paris - Dieu inscrive au livre de vie le nom des bienfaiteurs")
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Léon (Photo indexée) (Église)
  • Plaque commémorative René BERTEL (Photo indexée) (Située 13 rue de Presles)
  • Plaque commémorative de l'hôpital Vaugirard-Gabriel Pallez (Photo indexée) (10, Rue Vaugelas. Sur le mur du bâtiment de gauche, dans le petit jardin, à l'entrée de l'hôpital.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'école rue Fondary (Photo indexée) (12, rue Fondary, sur le mur extérieur de l'école de garçons. "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Plus de 11 000 enfants de France ont été exterminés dans les camps de la mort. Ne les oublions jamais.")
  • (relevé sans nom) Plaque de rue (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative Pierre BROSSOLETTE (Photo indexée) (Située sur le mur d'habitation du 123, rue de Grenelle)
  • Plaque commémorative Rose Blanc (Photo indexée) (18, rue Auguste Chabrières. Ici fut arrêtée par la Gestapo en mars 1942 - Rose Blanc - dirigeante de l'Union des Jeunes Filles de France - Héroïne de 23 ans - morte à Auschwitz, pour l'indépendance nationale.)
  • Plaque commémorative Dupont et Guillaumin (Photo indexée) (20, rue Auguste Chabrières. Ils sont morts pour votre liberté le 24 août 1944.)
  • Plaque commémorative, 6 rue François-Mouthon (Photo indexée) (6, rue François-Mouthon En souvenir de Jean Claude CAMORS Fondateur du Réseau Bordeaux-Loupiac Mort pour la France le 11/10/1943 et du Capitaine Paul CAMORS Mort en Indochine le 09/02/1946)
  • Plaque commémorative Morvan - Di Fusco (Photo indexée) (24, rue de l'Eglise. Ici habitaient MORVAN Jean 1888-1941 et DI FUSCO Albert 1906-1941 fusillés par les nazis le 15 décembre 1941.)
  • Plaque commémorative Henri PERIER (Photo indexée) (254, rue Lecourbe. Ici est tombé pour la Libération de Paris, le 23 août 1944, Henri PERIER, 42 ans .)
  • Plaque commémorative Jean-Louis SUCHET (Photo indexée) (Au-dessus de la porte d'entrée du 93, rue du Commerce. Ici est tombé pour la Libération de Paris, le 25 août 1944, Jean-Louis SUCHET, 47 ans.)
  • Plaque commémorative Jacques BAUDRY (Photo indexée) (Au-dessus de la porte d'entrée du 247 rue de Vaugirard. Ici fut arrêté par les nazis, le 4 juin 1942, Jacques Baudry, élève du Lycée Buffon, martyr de la Résistance.)
  • Plaque commémorative Vladimir DYCK (Photo indexée) (79 avenue de Breteuil: Ici habita V. DICK grand prix de Rome 1911 (Musique) déporté au camp d'Auschwitz où il décéda. Mort pour la France )
  • Archives de l'Institut Pasteur ()
  • Plaque commémorative Louis BARON (Photo indexée) (50 Boulevard Pasteur)
  • Plaque commémorative Roland ABON (Pas de photo) (52 avenue de la Motte Picquet)
  • Vitrail de l'église Saint Jean Baptiste de Grenelle (Photo indexée) (Transept droit)
  • Plaque commémorative de l'hôpital Georges Pompidou (Photo indexée) (Dans l'enceinte de l'hôpital, quatre plaques en provenance des hôpitaux Laennec, Broussais, La Charité et Boucicaut)
  • Plaque commémorative école élémentaire Blomet, 19 rue Blomet (Pas de photo) (Ecole élémentaire Blomet - 19, rue Blomet - "Aux anciens élèves de l'école de la rue Blomet morts pour la France 1914-1918 - Leurs camarades, élèves, anciens élèves, leurs familles")
  • Plaque commémorative Eugène et Elisabeth WOLLMANN (Photo indexée) (Dans le grand hall du musée de l'Institut Pasteur, au fond du couloir, sur le mur de droite.)
  • Plaque commémorative Albert HEREMBERT (Photo indexée) (Au 1 rue Corbon.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de l'hôpital Necker (Photo indexée) (149 Rue de Sèvres - "A la mémoire des membres du personnel du groupe hospitalier Necker-Enfants malades morts pour la France 1914-1918 1939-1945")
  • Plaque Commémorative, 6 avenue de la Porte de Brancion (Pas de photo) (6 avenue de la Porte de Brancion - plaque apposée le 24/10/2014)
  • Plaque Commémorative, 11 rue du Laos (Photo indexée) (11 rue du Laos)
  • Plaque Commémorative Burgard, lycée Buffon (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée. "Professeur agrégé au lycée Buffon. Fondateur du mouvement de Résistance Valmy. Décapité à Cologne le 15/6/1944".)
  • Plaque Commémorative, lycée Buffon, lycéens fusillés. (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée. "A la mémoire des LYCÉENS RÉSISTANTS fusillés le 8 février 1943".)
  • Plaque Commémorative 1914-1918, lycée Buffon (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée. "Aux anciens élèves morts pour la France. Erigé par les soins de l'Association Amicale des Anciens Elèves - 2 novembre 1920".)
  • Plaque Commémorative, lycée Buffon, expéditions coloniales (Photo indexée) (Dans le hal d'entrée. "A la mémoire des anciens élèves du lycée Buffon - Cette plaque a été solennellement apposée le 29 janvier 1911 par les soins de l'Association des Anciens Elèves". (Remerciements à Denise Amiot-Keros).)
  • Plaque Commémorative 1939-1945, lycée Buffon (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée. Professeurs, élèves et anciens élèves. )
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'église protestante unie de la Résurrection (Photo indexée) (6, rue Quinault Morts pour la France 1914-1918 - "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis - Jean XV-13")
  • Plaque commémorative 1939-1945 de l'église protestante unie de la Résurrection (Photo indexée) (6, rue Quinault "Nos frères victimes de la guerre 1939-1945")
  • Plaque commémorative Fondation Saint-Jean de Dieu (Pas de photo) (Fondation Saint-Jean de Dieu, sous le porche de l'actuel centre médico-social Lecourbe - 205 rue de Javel - "HOMMAGE DE RECONNAISSANCE AUX GLORIEUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918" - Érigée par les soins de l'Amicale des Anciens élèves)
  • Plaque commémorative collège Amedeo Modigliani (Pas de photo) (Collège Amedeo Modigliani - 1 rue de Cherbourg - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école communale. Toutes habitaient ce quartier.Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire 15 rue de Cherbourg (Pas de photo) (École élémentaire 15 rue de Cherbourg - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, ceux de cette école de garçons.Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 146 avenue Félix faure (Pas de photo) (École élémentaire, 146 avenue Félix faure - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier.Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 21 rue Dupleix (Pas de photo) (École élémentaire, 21 rue Dupleix - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire 12 rue Fondary (Pas de photo) (École élémentaire, 12 rue Fondary - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative groupe scolaire (Pas de photo) (Groupe scolaire : école élémentaire, 3 rue Corbon - école maternelle, 42 rue d'Alleray - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative groupe scolaire Olivier de Serres, Dombasle (Pas de photo) (Groupe scolaire : école élémentaire, 27 rue Olivier de Serres - école communale, 28 rue Dombasle - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 25 rue Rouelle (Pas de photo) (École élémentaire, 25 rue Rouelle - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école communale. Toutes habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 20 rue Falguière (Pas de photo) (École élémentaire, 20 rue Falguière - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 10 rue St Lambert (Pas de photo) (École élémentaire, 10 rue St Lambert - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, ceux de cette école communale de garçons. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire des filles, 12 rue St Lambert (Pas de photo) (École élémentaire, 12 rue St Lambert - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, dans cette école communale de filles. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 7-11 rue Lacordaire (Pas de photo) (École élémentaire, 7-11 rue Lacordaire - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école communale. Tous habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Plaque commémorative école élémentaire, 11 rue Vigée-Lebrun (Pas de photo) (École élémentaire, 11 rue Vigée-Lebrun - Plaque apposée le 27/02/2017 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient dans le 15e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école communale. Toutes habitaient ce quartier. Ne les oublions jamais)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative de la gare de Paris Montparnasse 3-Vaugirard (Photo indexée) (« A la mémoire des agents de la SNCF de la gare Montparnasse tués par faits de guerre »)
  • Plaque commémorative Joseph EPSTEIN (Pas de photo) (Plaque apposée le 25/10/2018 au 2 rue Labrouste)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Dédié aux Goums mixtes marocains - place Denys-Cochin - inauguré le 13/10/2015 (Source La Charte N° 2 Mars - avril 2016) [par Gérard SCHUTZ]

Paris 16 (insee: 75116) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative, église Notre-Dame d'Auteuil (Photo indexée) ("A la mémoire des paroissiens d'Auteil morts pour la France")
  • Plaque commémorative 35 boulevard Murat (Pas de photo) (A la mémoire du Général de Corps d'Armée Charles DELESTRAINT, 1879-1945, commandant le 1er groupement cuirrassier en 1940, Chef de l'Armée secrète sous le nom de VIDAL, emprisonné à Fresnes, Déporté NN, chef de tous les Français aux camps de NATZWEILER et DACHAU, assassiné par les SS le 19 Avril 1945 à DACHAU. Ses compagnons d'armes, de résistance et de déportation ont apposé cette plaque à son domicile clandestin de 1943 le 23 Novembre 1946)
  • Plaque commémorative, caserne Chalvidan boulevard Exelmans (Pas de photo) ()
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, rue Chardon-Lagache (Photo indexée) (59 de la rue Chardon Lagache)
  • Sépultures Individuelles Cimetière d'Auteuil
  • Plaque Commémorative, église Sainte-Jeanne de Chantal (Photo indexée) ()
  • Stèle commémorative, Guerre d'Indépendance américaine (Photo indexée) (Stèle commémorative des soldats français morts pendant la campagne de Yorktown en 1788, pendant la Guerre d'Indépendance Américaine. Située derrière le Trocadéro)
  • Plaque commémorative lycée Jean-Baptiste Say (Pas de photo) ()
  • Plaque commémorative 74 rue Raynouard (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, rue Mirabeau (Pas de photo) (Près de la rue Wilhem)
  • Stèle commémorative, cascade du Bois de Boulogne (Photo indexée) (35 jeunes membres des Francs tireurs partisans, des Jeunesses chrétiennes combattantes, venus de Paris, Chelles ou Montfermeil sont tombés dans un guet-apens, massacrés par les Allemands et leurs complices, le 16 août 1944, au pied de la cascade du bois de Boulogne)
  • Plaque commémorative, place de l'Étoile (Photo indexée) (Entre l'avenue Kleber et l'avenue Victor Hugo)
  • Plaque commémorative 10 rue Leroux (Photo indexée) ("Forces françaises de l'intérieur - Tombèrent dans une embuscade et furent massacrés par la Gestapo et les SS - Les premiers, ils donnèrent leur vie pour la libération de Paris")
  • Plaque commémorative, 89 rue de la Tour (Photo indexée) ("En ce lieu est né le 24 décembre 1894 le capitaine aviateur Guynemer, pilote de chasse aux 53 victoires, disparu en combat aérien le 11 septembre 1917, glorifié au Panthéon ...symbole des aspirations et des enthousiasmes de l'armée de la Nation...")
  • Corps restitués Cimetière de Passy (Pas de photo) (Cimetière de Passy)
  • Plaque commémorative 97 rue Lauriston (Photo indexée) (97 rue Lauriston)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, rue Chardon-Lagache (Photo indexée) (65 rue Chardon-Lagache " Ici dans ce garage, ont été trouvés le 17 août 1944, les corps de 42 patriotes, jeunes catholiques combattants - Organisation civile et militaire - FTP FFI - Fusillés par ordre de la gestapo - Souvenez-vous !")
  • Plaque commémorative place du Trocadéro (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, 23 Avenue du Parc des Princes (Photo indexée) (École primaire - "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. 100 enfants vivaient dans le 16eme. 25 avril 2003 ne les oublions jamais.")
  • Monument commémoratif 1939-1945 (Photo indexée) (Place de Varsovie - "Aux combattants Polonais pour la défense et la libération de la France 1939-1945" - "Monsieur Valéry Giscard d'Estaing, Président de la République, a posé ici le 10 juin 1975, la première pierre du monument rappelant l'attitude héroïque des Polonais dans la défense et la libération de la France 1939-1945" - Soldats polonais)
  • Plaque commémorative, 161 avenue de Malakoff (Photo indexée) ()
  • Plaque de rue Jacques SCHLOESING (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 23 boulevard de Montmorency (Photo indexée) (Sur le mur d'un immeuble)
  • Monument commémoratif (Photo indexée) (Place des Etats-Unis - "Aux volontaires américains morts pour la France" - "Salut frères ! Adieu ! Grands morts deux fois merci ! Double à jamais est votre gloire D'être morts pour la France et d'être morts aussi Pour l'honneur de notre mémoire (Alan Seeger - trad. André Rivoire)" - "Ils ne poursuivaient pas de récompense vaine. Ils ne désiraient rien que d'être sans remord. Frères des soldats bleus à l'honneur, à la peine Et de vivre leur vie et de mourir leur mort (Alan Seeger - trad. André Rivoire)" - Soldats américains)
  • Plaque commémorative 34 rue de l'Assomption (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 77 bis rue Michel Ange (Photo indexée) (77 bis rue Michel Ange - "Ici est né Pierre Brossolette, héros et martyr de la Résistance - Mort pour la France et la Liberté")
  • Plaque commémorative 17 place du Trocadéro (Pas de photo) (Musée de l'Homme - 17 place du Trocadéro - "Morts pour la France et pour la Liberté - Musée de l'Homme, institut d'ethnologie")
  • Plaque commémorative synagogue Copernic (Photo indexée) (Union libérale israélite : Morts pour la France 1914-1918 (synagogue Copernic))
  • Plaque commémorative 8 rue Benjamin Godard (Photo indexée) (8 rue Benjamin Godard)
  • Plaque commémorative 8 rue Guy de Maupassant (Pas de photo) (8 rue Guy de Maupassant)
  • (relevé sans nom) A la gloire de l'Armée Française - Aux glorieux combattants de 1914-1918 (Photo indexée) (Place du 11 Novembre (prolongation de la place du Trocadéro) Fresque monumentale contre le mur du cimetière de Passy)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 1ère brigade des F.F.L. (Photo indexée) (Pont Bir-Hakeim "A Bir-Hakeim du 27 mai au 11 juin 1942 la première brigade des forces françaises libres repousse les assauts furieux de deux divisions ennemies et affirme au monde que la France n'a jamais cessé le combat")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1ère armée française - 14e D.I. (Photo indexée) (Place de Lattre de Tassigny "1ère armée française - 14e D.I. Mai 1940 - Rethel 3 septembre 1943 - Riom Île d'Elbe Provence 15 août 1944 - Toulon - Marseille - Autun - Dijon - Besançon - Belfort")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 12e R.D. et 93e R.I. (Photo indexée) (Place de Lattre de Tassigny "12e Dragons - 2 août 1914 93e RI - 1915 Verdun Douaumont - 1916 Le Chemin des Dames - 1917 11 novembre 1918")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative Indochine (Photo indexée) (Place de Lattre de Tassigny "A la mémoire de leurs compagnons morts pour la France - L'Indochine")
  • Plaque commémorative 49 avenue d'Iéna (Photo indexée) (49 avenue d'Iéna)
  • Plaque commémorative 17 rue Galilée (Photo indexée) (17 rue Galilée)
  • Plaque commémorative Synagogue de la rue Copernic (Pas de photo) (Synagogue de la rue Copernic)
  • Stèle commémorative Place de Lattre de Tassigny (Photo indexée) (Place de Lattre de Tassigny)
  • Plaque commémorative 72 avenue Victor Hugo (Photo indexée) (72 avenue Victor Hugo)
  • Plaque commémorative 4 rue Francisque Sarcey (Photo indexée) (4 rue Francisque Sarcey)
  • Plaque commémorative 89 rue de la Pompe (Photo indexée) (89 rue de la Pompe "hommage des "fils des tués" de France - 22 mars 1959")
  • Plaque commémorative rue du Général Langlois (Photo indexée) (Située rue du Général Langlois)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative 93 rue Lauriston (Photo indexée) ("En hommage aux résistants torturés dans cette maison durant l’occupation 1940-1944 par des Français, agents auxiliaires de la Gestapo du groupe dit " BONNY-LAFONT")
  • Plaque commémorative 18 boulevard Excelmans (Photo indexée) (Située sur le mur du 18 boulevard Excelmans)
  • Plaque commémorative 43 boulevard Suchet (Photo indexée) (Située au 43 bld Suchet)
  • Plaque commémorative 1939-1945 2 rue Decamps (Photo indexée) (Située 2 rue Decamps)
  • Plaque commémorative de l'IUFM (Pas de photo) (IUFM d'Auteuil - 10 rue Molitor - Source : http://memoiresdauteuil.free.fr)
  • Plaque commémorative 40 rue la Fontaine (Photo indexée) (Les Apprentis d'Auteuil - 40 rue la Fontaine )
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts de la mairie (Photo indexée) (Devant la mairie du 16ème: "Aux 6200 combattants du XVI arrondissement Morts pour la France ce bouclier votif a été consacré")
  • (relevé sans nom) Stèle et plaque commémorative A.F.N.- Indochine (Photo indexée) (Devant la mairie du 16ème " A nos Morts pour la France: Algérie - Tunisie - Maroc 1952-1962" "A nos Morts pour la France en Indochine 1945-1956")
  • Livre d'Or de l'I.U.F.M. (Photo indexée) (Achevé d'imprimer le 21 novembre 1922)
  • Stèle Square Lamartine (Photo indexée) (square Lamartine - Stèle inaugurée en janvier 2012 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy complice de l'occupant nazi. Plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 16e arrondissement. Parmi eux, 15 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant lis leur non, ta mémoire est leur unique sépulture)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative (Photo indexée) (Avenue des Portugais, à l'angle de l'avenue Kléber. Le 14 juillet 1918, le conseil municipal de Paris décidait que l'ancienne avenue de Sofia s’appellerait désormais avenue des Portugais. Un hommage était ainsi rendu aux 30.000 soldats portugais qui combattaient aux côtés des forces alliées pour la liberté de la France. 70 ans plus tard, le 25 juin 1988, son Excellence l'Ambassadeur du Portugal et Monsieur le Secrétaire d’État aux Anciens combattants ont rappelé ensemble cette page de la mémoire commune des deux nations portugaise et française. - Soldats portugais)
  • Livre d'or du Lycée Janson de Sailly (Lycée Janson de Sailly (106 Rue de la Pompe) - Livre d'or des élèves et anciens élèves du lycée morts pouf la Patrie, disparus, blessés, décorés ou cités à la date du 13 juillet 1915)
  • Plaque commémorative Charles DELESTRAINT (Photo indexée) (Sur la façade de la pharmacie de la Muette, 11 chaussée de la Muette - "Ici fut arrêté le 9 juin 1943 le général Charles DELESTRAINT chef de l'Armée secrète sous le nom de VIDAL, déporté et assassiné à Dachau le 19 avril 1945")
  • Plaque Commémorative 71 rue du Ranelagh (Pas de photo) ("A la mémoire des élèves et anciennes élèves du collège et Lycée Molière mortes pour la France 1939-1945" (71 rue du Ranelagh))
  • Plaque Commémorative 106 rue de la Pompe (Pas de photo) (Cour d'honneur du Lycée Janson de Sailly, 106 rue de la Pompe - plaque apposée par le président François Mitterrand le 22 mars 1994 - "A la mémoire de Pierre Brossolette, ancien élève du Lycée Janson - Héros de la Résistance, mort pour la France le 22 mars 1944 - Sa bouche s'est tue. Son exemple nous parle. Son sacrifice nous commande")
  • Plaque Commémorative 1 avenue du Parc des Princes (Photo indexée) (Sur la façade du lycée Claude Bernard, 1 avenue du Parc des Princes - A la mémoire des élèves de cette école, déportés de 1942 à 1944 parce que nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie, avec la complicité du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. 100 enfants vivaient dans le 16eme. Ne les oublions jamais. - 25/04/2003)
  • Liste des anciens élèves de l'école Saint-Louis-de-Gonzague (Photo indexée) (École libre Saint-Louis-de-Gonzague, 12 Rue Benjamin Franklin Anciens élèves morts au champ d'honneur - 2 août 1914- 15 juillet 1916)
  • (relevé sans nom) Vitrail de la Chapelle Sainte-Thérèse des orphelins apprentis d'Auteuil (Photo indexée) (40 rue de la Fontaine HEUREUX CEUX QUI SONT MORTS DANS LES GRANDES BATAILLES COUCHÉS DESSUS LE SOL À LA FACE DE DIEU)
  • Monument aux Morts du lycée Jean-Baptiste SAY (Photo indexée) (11, bis rue d'Auteuil à Paris 16e - RELEVÉ INCOMPLET)
  • (relevé sans nom) Plaque Commémorative 17 Rue de la Fontaine au Roi (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée au dessus de la porte d'entrée du 17 Rue de la Fontaine au Roi : "Dans la rue de la Fontaine-au-Roi résista la dernière barricade de la Commune de Paris défendue par ses chefs : E. VARLIN, T. FERRE et J. B. CLEMENT. Elle succomba vers midi le 28 mai 1871 au terme de la "Semaine Sanglante". 120 ans après, le Parti Socialiste et sont Premier Secrétaire Pierre MAUROY rendent hommage au Peuple de PARIS qui voulut changer la vie et aux 30 000 fusillés du "temps des cerises". 28 mai 1871 / 28 mai 1991".)
  • Plaque commémorative Marcel Roger Platteaut (Pas de photo) (Station RATP de la Porte de Saint-Cloud)
  • Plaque commémorative lycée Jean de la Fontaine (Pas de photo) (Lycée Jean de la Fontaine - Plaque apposée le 15/11/2017 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 100 enfants vivaient dans le 16ème arrondissement. Ont fréquenté ce lycée... Habitaient ce quartier... Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative du lycée Jeanson de Sailly (Pas de photo) (Lycée Jeanson de Sailly - 106 rue de la Pompe - Plaque apposée le 26/01/2005 - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés dans les camps de la mort parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 100 enfants vivaient dans le 16ème arrondissement. Ont fréquenté ce lycée... A surécu Pierre NELSON, 13 ans... Ne les oublions jamais")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative - Cathédrale orthodoxe grecque (Pas de photo) (7, rue Georges-Bizet à Paris 16e - Inscription : A la mémoire des volontaires hellènes morts pour la France 1870 - 1914-1918 -1939-1945)
  • Plaque commémorative Maurice Philippe DE SEYNES (Pas de photo) (Plaque dévoilée le 15/02/2019 au Lycée Janson de Sailly (106 rue de la Pompe) - "En mémoire et en hommage aux glorieux pilotes français du régiment Normandie-Niemen membres pour la libération de l'URSS et de la France pendant la seconde guerre mondiale. Vous n'avez pas vécu longtemps mais intensément")
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
  • Fondation des Apprentis d'Auteuil- Claude Richard

Paris 17 (insee: 75117) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative, 10 rue Boursault (Photo indexée) (Sur la façade de l'école annexe de l'IUFM)
  • Plaque commémorative 1914-1918, 18 rue Ampère (Pas de photo) (École élémentaire)
  • Plaque commémorative, 18 rue Boursault (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 53 rue des Dames (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives de l'église Sainte-Marie des Batignolles (Photo indexée) (Placées de part et d'autre de la porte au fond de léglise, deux plaques de marbre blanc encadrées de marbre et surmontées chacune d'une palme en étain. Au-dessus, deux plaques de marbre avec un ange - Inscription : "Moerts pour la France - 1914-1918 - Yser Verdun La Marne La Somme / Alsace Orient Champagne Italie / La paroisse Sainte-Marie des Batignolles" - Ce monument fut inauguré solennellement le 11 novembre 1922 - Le Livre d'Or conservé dans les archives de la paroisse permet d'identifier la plupart des hommes inscrits sur ces plaques.)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative, 77 rue des Dames (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 92 boulevard des Batignolles (Photo indexée) (Angle passage Geoffroy Didelot)
  • Livre d’Or de la mairie d'arrondissement (Photo indexée) (Le 17e arrondissement, situé au nord-ouest de Paris, est constitué de quatre quartiers : Ternes, Plaine Monceau, Batignolles, Épinettes. - À la fin de la guerre, le Conseil de Paris décida que des livres d’or seraient établis dans chaque arrondissement. Ces livres furent inaugurés à des dates différentes, jusqu'à la fin des années 1930. Pour les remplir, les mairies s’appuyèrent sur des sources diverses : actes de décès (ou transcriptions), faire-part de décès, déclaration des familles ou listes fournies par le ministère des pensions... Tous les hommes recensés sur ces livres d'or n'ont pas été reconnus « Mort pour la France » au sens strict. Ces livres donnent les précisions suivantes : nom et prénoms, adresse dans l'arrondissement, classe de recrutement, grade, régiment, lieu du décès, parfois date du décès. Il est à noter qu'un nombre non négligeable d'hommes n'ont pas bénéficié d'autres inscriptions - Les livres d'or des mairies d'arrondissement servent de base pour l'établissement du Monument aux Morts Virtuel de la Ville de Paris http://memorial14-18.paris.fr/memorial/ )
  • Plaques commémoratives, église Saint-Ferdinand des Ternes (Photo indexée) (Dans la crypte)
  • In memoriam édité par la Grande Loge de France en 1947 (Photo indexée) (Aux Francs-Maçons de la Grande Loge de France persécutés 1939-1945. Que leur mémoire demeure à jamais sacrée. L'ouvrage n'est pas référencé et est affiché sur les parvis de la Grande Loge de France 8 rue Puteaux 75017 Paris)
  • Plaque commémorative, 71 bis rue de la Condamine (Photo indexée) (Située au 1er étage d'un temple maçonnique)
  • Plaque de rue Jacques Bingen (Photo indexée) ()
  • Mémorial Lycée Carnot (Pas de photo) (informations communiquées par UPALYCA (Lycée Carnot))
  • Tombe militaire Cimetière de Batignolles (Photo indexée) (Dans le cimetière de Batignolles - Soldats britanniques)
  • Plaque commémorative, église luthérienne de l'Ascencion (Pas de photo) (49 rue Dulong, à l'étage dans l'église face au coeur)
  • Plaque commémorative, église Saint-Charles-de-Monceau (Photo indexée) (Saint-Charles-de-Monceau - 22 bis rue Legendre )
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'église du Collège Saint-Michel des Batignolles (Photo indexée) (12 bis Rue Saint-Jean - "A la mémoire des membres de l'amicale Saint-Michel morts pour la France 1914-1918")
  • Plaque commémorative, école de la rue Truffaut (Photo indexée) (Dans le préau de l'école, anciens élèves)
  • Plaque commémorative, 28 boulevard Malesherbes (Photo indexée) ()
  • Livre d'Or de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales ()
  • Plaque commémorative - 25 Cité des Fleurs (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée sur la façade du numéro 25 de la Cité des Fleurs.)
  • Plaque commémorative - Avenue de Saint Ouen (Photo indexée) (Cette plaque commémorative se trouve dans l'Avenue de Saint Ouen côté XVIIè Arrondissement.)
  • Plaque de rue Jacques Kellner (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 91 rue Ponchet (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 178 rue de Courcelles (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918 de l'église Saint-Joseph-des-Épinettes (Photo indexée) (40, rue Pouchet - "Aux enfants de notre paroisse morts pour la France 1914-1918")
  • Plaque commémorative 13-15 rue Lamandé (Photo indexée) (École polonaise de Paris, 13-15 rue Lamandé - "Professeurs, élèves et membres du personnel du lycée polonais Cyprian Norwid de Villard-de-Lans, morts dans les camps de concentration allemands, massacrés ou tués lors des combats de la Résistance et de la Libération de 1942 à 1945")
  • Plaque commémorative 11 avenue Paul Adam (Photo indexée) (11 avenue Paul Adam)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif corps expéditionnaire français d'Italie (Photo indexée) (Place du Maréchal Juin "Au corps expéditionnaire français d'Italie et à son chef Alphonse Juin, Maréchal de France, Bône 1888 - 1967 Paris Commandant en chef des Forces françaises en Tunisie 1942-1943 Commandant en chef du corps expéditionnaire français en Italie 1943-1944 "L'armée d'Afrique venue combattre en Italie a marqué la renaissance des armées françaises" Alphonse Juin")
  • Plaque commémorative 34 rue Baron (Photo indexée) (34 rue Baron - "Plaque apposée par le Comité local de Libération du 17e arrondissement")
  • Sépulture individuelle cimetière des Batignolles (cimetière des Batignolles)
  • Plaque commémorative 127 rue de Grenelle (Pas de photo) (Hôtel du Châtelet - 127 rue de Grenelle - A la mémoire des agents du ministère du Travail)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts tous conflits (Photo indexée) ("A la mémoire des habitants du XVIIe arrondissement qui luttèrent, souffrirent et tombèrent pour la Patrie - 1914-1918 - 1939-1945 - Résistants - Déportés - Indochine - Afrique du Nord - T.O.E. ")
  • Plaque Commémorative Parc Martin-Luther-King, rue Cardinet (Photo indexée) (Parc Martin-Luther-King, rue Cardinet (près des jeux d'enfants) - Inscription : Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de Francce de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Nombre d'entre eux vivaient à Paris dans le 17 Arrt. parmi eux, 16 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant, lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture. Ne les oublions jamais. Le 11/10/2011)
  • Plaque Commémorative de l'école polonaise (Photo indexée) (École polonaise, 13 rue Lamandé - Honneur à nos héros 1863-1864, 1870-1871, Grande Guerre 1914-1918 - Les morts de 1863-1864 ne sont pas transcrits dans ce relevé (guerre russo-Polonaise).)
  • Plaque commémorative 18 rue Jacquemont (Photo indexée) (18 rue Jacquemont - Simone JAFFRAY - Ici a été tuée par les nazis l'agent de liaison JAFFRAY Simone, âges de 29 ans, morte pour la France le 20 août 1944)
  • (relevé sans nom) Vitrail dans l'église Saint-Michel des Batignolles (Photo indexée) ("SAINT MICHEL PATRON DE NOS ARMÉES PRIEZ POUR NOS OFFICIERS ET NOS SOLDATS MORTS POUR LA PATRIE 1914-1918" )
  • Monument commémoratif 1914-1918 Lycée Carnot (Photo indexée) (Cour d'honneur du Lycée)
  • Plaque Commémorative Jean Joseph Marie Gabriel DE LATTRE DE TASSIGNY (Photo indexée) (43 Rue de Monceau.)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919 - Ce Livre d'Or ne comporte que 16 pages et est composé en grande partie d'officiers)
  • Plaque commémorative Mila Racine (Pas de photo) (Plaque apposée en mars 2016 au 97 rue de Rome)
  • Plaque commémorative Guy MOQUET (Pas de photo) (Lycée Carnot - Hall Guy Moquet - "22 octobre 2003 - Le Lycée Carnot célèbre la mémoire de Guy Moquet et le quarantièrme anniversaire du traité d'amitié franco-allemand. Cette cérémonie est dédiée à la réconciliation des peuples allemand et français")
  • Plaque commémorative Roger BOUVET (Pas de photo) (Lycée Carnot - Cour Roger Bouvet)
  • Plaque commémorative cour Bouvet (Pas de photo) (Lycée Carnot - Cour Bouvet - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 80 de ces enfants vivaient dans le 17ème arrondissement, parmi eux ont fréquenté ce lycée - le 27 janvier 2004 - Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative 1939-1945 de l'église du Collège Saint-Michel des Batignolles (Photo indexée) (12 bis Rue Saint-Jean - Morts pour la France depuis 1939)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument de Bartholdi réalisé en 1902 qui fut fondu par les Allemands en 1944 (Porte des Ternes) - Claude Richard
  • Eglise Saint François de Sales- Claude Richard
  • Sculpteur : Jules Jouant Bronze érigé le 29/01/1911, place Saint-Ferdinand, et fondu pendant la deuxième guerre mondiale. Il portait les inscriptions : "Aux Francs tireurs des Ternes - A la branche de houx - 1870 - 1871"-
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Morts pour la France depuis 1939 - dans l'église Saint-Michel des Batignolles. Inaugurée le 08/06/1918 (source SF) [par Alain GIROD]
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - MAM de la Caserne Champerret qui abrite l'état-major de la brigade de sapeurs pompier de Paris - beau bas relief [par Alain GIROD]

Paris 18 (insee: 75118) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative Jacques COSTELLA (Photo indexée) (71 bis rue Philippe de Girard)
  • Plaque commémorative, église Saint Jean l'Évangéliste (Photo indexée) (Sur la façade de l'église de la place des Abbesses, à la sortie du métro Abbesses)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaques commémoratives 1939-1945, rue de Chartres (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, R.A.T.P., rue Championnet (Photo indexée) ("A la mémoire des Agents RATP Morts pour la France 1914-1918 et 1939-1945" - A l'intérieur de dépôt RATP (18ème Arrondissement - Rue Championnet), (Atelier Central et Ex Dépôt des Poissonniers))
  • Plaque commémorative Simone JAFFRAY (Photo indexée) (12 rue Lamarck)
  • Sépultures individuelles cimetière Montmartre
  • Plaque commémorative R.A.T.P., 31 rue Belliard (Photo indexée) (31 Rue Belliard RATP centre bus de Belliard)
  • Plaque commémorative Charles WARRIER (Photo indexée) (Boulevard de la Chapelle, contre un pillier du métro aérien au niveau de la station "la Chapelle")
  • Plaque commémorative Suzanne BUISSON (Photo indexée) (Square 7bis rue Girardon)
  • Plaque commémorative Jean DESFARGES (Photo indexée) (59 rue des Trois Frères)
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts (Photo indexée) (La stèle du Souvenir érigée par souscription publique a été inaugurée le XXV Juin MCMXXVII par Monsieur Raymond Poincaré Président du Conseil, Ministre des Finances. A la Mémoire des habitants de la Butte Montmartre, 18eme arrondissement de Paris, Morts pour la France au cours de la guerre 1914-1918, au cours de la guerre 1939-1945, des Opérations d'Extrême-Orient, d'Indochine et d'Afrique du Nord. 4 plaques sont situées au pied de la stèle 1) Ici reposent les cendres des Déportés , cendres mêlées à la terre recueillie dans 24 camps de concentration nazis (le 8 mai 1981) 2) Anciens de la 1ère Armée Française RHIN et DANUBE 18e Section-Montmartre, A NOS MORTS 3) A la mémoire de 11400 enfants de France exterminés parce que nés juifs, plus de 700 d'entre eux vivaient dans le 18e. Ne les oublions jamais (AMEJD-18 24 avril 2005) 4) Médaillés Militaires 104e Section Paris-Montmartre)
  • Plaque de rue Jacques FROMENT (Photo indexée) (Place Froment )
  • Plaque commémorative Jean CAUDRELIER (Photo indexée) (31 boulevard Barbès)
  • Plaque commémorative Danielle CASANOVA (Photo indexée) (43 rue du Poteau)
  • Plaque commémorative de l'église Saint-Pierre-de-Montmartre (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives 1914-1918, église Notre-Dame de Clignancourt (Photo indexée) (Place Jules Joffrin)
  • Plaque commémorative Claude RIBOVSKY (Photo indexée) (62 rue Letort)
  • Plaque commémorative Fernand CLEMITZ (Photo indexée) (4 rue du Pôle Nord )
  • Plaque commémorative Robert GÉRARDIN (Photo indexée) (8 rue de Trétaigne)
  • Plaque commémorative Maurice FEFERMAN (Photo indexée) (12 rue Poulet )
  • Plaque commémorative Henri DAIKHOWSKI (Photo indexée) (58 rue des Poissonniers)
  • Plaque commémorative Suzanne BUISSON (Photo indexée) (39 rue Doudeauville)
  • Plaque commémorative, groupe scolaire Championnet (Photo indexée) (A l'intérieur du Groupe Scolaire Championnet)
  • Plaque commémorative, lycée professionnel de Championnet (Photo indexée) (Dans le hall d'entrée)
  • Plaque commémorative Marius LEFEBVRE (Photo indexée) (Sur la façade du 58 Rue Championnet )
  • Plaque commémorative, Hôpital Bichat (Photo indexée) (Hôpital Bichat- Ancienne entrée boulevard Ney)
  • Plaque commémorative 1939-1945, hôpital Bichat (Photo indexée) (Hôpital Bichat - Ancienne entrée du boulevard Ney - "A la mémoire des victimes du bombardement allemand du 26 août 1944")
  • Plaque commémorative, collège Hector Berlioz (Pas de photo) (Plaque dévoilée le 19/06/2009 au collège Hector Berlioz, rue Georgette Agutte - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 400 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement")
  • Plaque commémorative, synagogue 42, rue des Saules (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement. Parmi eux, nous honorons la mémoire des enfants dont ce lieu fut le dernier refuge avant leur extermination. Ne les oublions jamais - AMEJD, 18e, 10 janvier 2010")
  • Plaque commémorative, collège Roland Dorgelès (Pas de photo) (63 rue de Clignancourt - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement. Ne les oublions jamais. 29 mars 2003")
  • Plaque commémorative, école primaire Lepic (Pas de photo) (62, rue Lepic - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement. Ils ont férquenté cette école, ne les oublions jamais. 15 octobre 2005")
  • Plaque commémorative, lycée Suzanne Valadon (Pas de photo) (7, rue Ferdinand Flocon - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement. Ils ont fréquenté ce lycée. Ne les oublions jamais - Lycée professionnel Suzanne Valadon, 6 mai 2010")
  • Plaque commémorative collège 55 rue Marx-Dormoy (Pas de photo) ("Collège Marx Dormoy (55 rue Marx Dormoy) - Plaque apposée le 30/01/2009 - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce que nés juifs. Plus de 1200 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement. Ne les oublions jamais")
  • Plaque commémorative Aron SKROBEK (Photo indexée) (48 rue des Trois Frères - Plaque apposée le 17/12/2008)
  • Stèle commémorative square Léon Serpollet (Photo indexée) (Située dans le square Léon Serpollet)
  • Plaque commémorative André Marcel BARRAUD (Photo indexée) (36 rue de la Chapelle)
  • Tombes individuelles (Pas de photo) (Cimetière Saint Vincent- rue Lucien Gaulard)
  • Plaque commémorative Joseph HEINICH (Photo indexée) (31 rue Letort)
  • (relevé sans nom) 1ère Armée Française RHIN et DANUBE - 18e section-Montmartre (Photo indexée) (A NOS MORTS - plaque située dans le hall de la mairie du XVIIIe)
  • Plaque commémorative Maurice MAERTENS (Photo indexée) (1 rue des Gardes)
  • Plaque commémorative Joseph Antonin ROQUE (Photo indexée) (81 rue Riquet)
  • Plaque commémorative école maternelle 28 rue Marcadet (Pas de photo) (Ecole maternelle 28 rue Marcadet - plaque apposée le 3 avril 2004 - Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 700 de ces enfants vivaient dans le 18e arrondissement dont ceux qui ont fréquenté cette école maternelle)
  • Plaque commémorative U.S.A.A.F. 96th Bomb Group (Photo indexée) (Rue Pajol - "A la mémoire de l'ensemble de l'équipage de ce B17 G du 96th Bomb group USAAF abattu par la DCA Allemande, tombés au champ d'honneur pour la Liberation de la France" - Soldats américains)
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) (Loi du 25 octobre 1919)
  • Plaque commémorative Jean Pierre TIMBAUD (Photo indexée) (Sur le mur de l'immeuble du 88 bis rue Riquet «Pierre TIMBAUD né en 1904, responsable du syndicat des métaux a habité cet immeuble depuis octobre 1932, fusillé à Châteaubriant par les allemands le 22/10/1942»)
  • Plaque Commémorative Henri Edmé Maurice DROUARD (Photo indexée) (Sur la façade extérieure de la maison située 7 place du Tertre à Montmartre - Maurice DROUARD Sculpteur-dessinateur - Né à Montmartre - Habita cette maison et la quitta le 3 août 1914 pour défendre avec le 236e Rég[iment]t d'Infanterie, la butte, sa vieille église et ses moulins - Il fut tué à Tahure en pansant des blessés - 1886-1915)
  • Plaque Commémorative École Primaire Spéciale Privée Valadon (Photo indexée) (Place Suzanne VALADON, sur la façade extérieure de l'École Primaire Spéciale Privée Valadon - Dans cette école Jean Roger DEBRAIS a appris l'amour de la patrie - Jeune F.T.P.F. il est mort pour elle le 14 décembre 1943 sous les balles de l'ennemi - Il avait vingt ans.)
  • Plaque commémorative Georges Alfred CUSSEAU (Photo indexée) (94 rue Philippe-de-Girard)
  • Plaque Commémorative église Notre-Dame-du-Bon-Conseil (Photo indexée) (Église 140 rue de Clignancourt - Membres de l'Oeuvre morts au Champs d'Honneur pendant la guerre 1914-1918 guerre 1939-1945)
  • (relevé sans nom) Notre-Dame du Bon Conseil, 140 rue de Clignancourt Paris 18 (Photo indexée) (Vitrail de Mauméjean (soldats anglais) " In Memoriam")
  • (relevé sans nom) Triptyque patriotique (guerre 14-18) (Photo indexée) (Église Notre-Dame de Clignancourt Paris 18, 2 place Jules Joffrin)
  • Plaque Commémorative Émile Auguste BRICOUT (Photo indexée) (100 Boulevard Ney)
  • Plaque commémorative Robert BANDIN (Photo indexée) (4 avenue de la Porte de Clignancourt)
  • Plaque CommémorativePierre Eugène François GALLOT (Photo indexée) (2 avenue de la Porte des Poissonniers)
  • Plaque Commémorative 53 boulevard Barbès (Photo indexée) (Angle boulevard Barbès et rue Labat)
  • Plaque Commémorative Gaston Félix HUARD (Photo indexée) (22 boulevarld Ney)
  • Plaque de rue Dora BRUDER (Photo indexée) (Voie inaugurée le 01/06/2015)
  • Plaques Commémoratives de Saint-Bernard-de-la-Chapelle (Photo indexée) (Ces Plaques Commémoratives sont accrochées dans l'une des chapelles de l'église Saint-Bernard-de-la-Chapelle : "Beati ovi persecutionem patiuneu propter institiam".)
  • Plaques Commémoratives de l'Association Saint Maurice (Photo indexée) (Entrée de l'église Sainte Jeanne d'Arc : "L'Association Saint Maurice à ses morts au champ d'honneur 1914 1918 - 1939 1945 - Indochine")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des déportés mairie (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est fixée au pied du Monument Commémoratif de la Mairie : "A la mémoire des 11400 enfants de France exterminés parce que nés juifs. Plus de 700 d'entre eux vivaient dans le 18e. Ne les oublions jamais. AMEJD - 18 - 24 avril 2005")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la mairie (Photo indexée) (Ce Monument Commémoratif se trouve dans le hall d'entrée de la Mairie du XVIIIè Arrondissement : "A la mémoire des habitants de la Butte Montmartre 18e Arrondissement de Paris Morts pour la France au cours de la guerre 1914-1918 au cours de la guerre 1939-1945 des opérations d'Extrême-Orient d'Indochine et d'Afrique du Nord".)
  • Plaque commémorative 49 Rue Ordener (Photo indexée) (Cette Plaque Commémorative est accrochée sur le mur du 49 de la Rue Ordener : "Un patriote français "inconnu" victime des combats de la libération".)
  • Morts pour la France du 76e R.I. (Historique du 76e Régiment d'Infanterie - Edition Charles Lavauzelle - 1920 - Référencé dans les historiques régimentaires de Mémoire des Hommes - Casernement en 1914 : Caserne Clignancourt (Paris 18), Coulommiers, Sevran)
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Monument aux Morts (Relevé Et Photo) - Des bombardements d'avril/août 1944 Sur le mur du fond du cimetière parisien de La Chapelle situé 38 avenue du Président Wilson à St Denis 93 [par Jean-Pierre HUGUET]
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - "à la mémoire des malheureuses victimes du bombardement de la Plaine", contre le mur de l'échangeur du périphérique à la porte de la Chapelle [par Jean-Pierre HUGUET]

Paris 19 (insee: 75119) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1914-1918, Saint-Georges (Photo indexée) (A l'intérieur de l'Église Saint Georges en face de la Plaque des paroissiens de l'Œuvre Notre Dame des Buttes tombés au champ d'honneur au cours de la Première Guerre Mondiale.)
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS)
  • Plaque commémorative 1914-1918, église Saint-Georges (Photo indexée) (6, rue Edouard Pailleron)
  • Plaque commémorative, 97 avenue Simon Bolivar (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 118 avenue Mathurin (Photo indexée) (118, Avenue Mathurin.)
  • Plaque commémorative, 110 avenue Mathurin (Photo indexée) (.)
  • Plaque Commémorative, 88 quai de la Loire (Photo indexée) (Résistants du 19e Art GROUPE DARTEUIL)
  • Plaque commémorative, 24 rue du Bois (Photo indexée) ("Dans cet immeuble, habitaient...")
  • Plaque commémorative, 27 rue du Docteur Potain (Photo indexée) ("A nos Héros FTP fusillés par les nazis")
  • Plaque commémorative, 51 rue des Bois (Photo indexée) ("Ici habitait Charles MICHELS, député de Paris, Secrétaire de la fédération des cuirs et peaux")
  • Plaque commemorative 1939-1945, mairie (Photo indexée) (Cour intérieure de la mairie du 19e arrondissement)
  • Plaque commémorative, 95 boulevard Mac Donald (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1939-1945, 28 avenue Corentin Cariou (Photo indexée) (Pilier en béton résidence hôtellière)
  • Plaque commémorative, 28 avenue Corentin Cariou (Photo indexée) ("En hommage aux patriotes fusillés par les hitlériens et décédés dans les camps nazis - Pilier en béton près de la résidence hôtellière - "Vous qui restez, soyez dignes de nous", Guy MOQUET")
  • Plaque commémorative 1914-1918 (Photo indexée) (Au n° 28 - pilier en béton près de la résidence hôtellière - "La boucherie en gros de Paris aux morts de la Grande Guerre")
  • Plaque commémorative 1914-1918, école élémentaire Barbanègre (Photo indexée) (Dans le hall de l'école - "A la glorieuse mémoire des maîtres et anciens élèves morts pour la France 1914-1918")
  • Sépultures individuelles cimetière de la Villette
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative, église du canal de l'Ourq (Photo indexée) (A l'intérieur de l'église bordant le canal de l'Ourcq. Elle rend hommage aux Anciens Elèves de l'Ecole Catholique jadis située 75 Rue de l'Ourcq et les membres de l'Amicale des Jeunes Gens de la Villette Morts Pour La France au cours des guerres 1914-18 et 1939-45 qui en témoignèrent jusqu'au sacrifice suprême.)
  • Plaque commémorative, église Saint-Christophe (Photo indexée) (Cette plaque, située sur un mur, est masquée par une guérite, seuls quelques rares noms sont visibles - "Aux enfants de la Villette morts pour la France 1914-1918")
  • Plaque commémorative 1939-1945, rue de la Mouzaïa (Photo indexée) (Direction Régional de l'Emploi, du Travail et de la Formation Professionnelle d'Île-De-France)
  • Plaque commémorative, école primaire rue Alphonse Carrel (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11 000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 390 de ces enfants vivaient dans le 19e arrondissement")
  • (relevé sans nom) Monument aux Morts (Photo indexée) (Rue André Dubois - "A la mémoire des habitants du 19e arrondissement de Paris morts pour la France 1914-1918, 1939-1945, Extrême orient, Afrique du nord, T.O.F., Indochine")
  • Plaque commémorative MERCIER (Photo indexée) (25 rue du Dr POTAIN)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative sans noms (Photo indexée) (Apposée le 18/04/1996 dans le hall de l'hôtel de ville 1940-1944 Le 19e arrondissement de Paris en hommage à ses habitants déportés pour faits de résistance, engagement politique ou motifs raciaux, juifs pour la plupart. Ils furent envoyés dans les camps de concentration et d'extermination nazis. N'oublions jamais. )
  • (relevé sans nom) Stèles du jardin de la Butte du Chapeau Rouge (Photo indexée) (Jardin de la Butte du Chapeau Rouge Comporte 3 plaques "En hommage à tous ceux qui ont servi la France jusqu'en 1962 en TUNISIE, au MAROC et en ALGÉRIE" "En mémoire des Harkis morts pour la France, GUERRE D'ALGÉRIE 1954-1962, La Ville de Paris" "En mémoire des victimes civiles MAROC TUNISIE ALGÉRIE 1954-1962 , La Ville de Paris")
  • (relevé sans nom) Parc de la Villette Paris 19, sur le mur du théâtre Paris-Villette (Photo indexée) (HONNEUR AUX MORTS POUR LA PATRIE 1914-1918 1939-1945 )
  • Plaque Commémorative 104 rue d'Aubervilliers (Photo indexée) (Etablissement culturel "Le CENTQUATRE" 104-108 rue d'Aubervilliers )
  • Plaque Commémorative 26 rue Alphonse Karr (Photo indexée) (26 rue Alphonse Karr)
  • Plaque Commémorative 7 bld d'Algérie (Photo indexée) (7 bld d'Algérie - En souvenir de Marcel FRANÇOIS)
  • Plaque Commémorative 16 rue Clovis Hugues (Photo indexée) (16, rue Clovis Hugues)
  • Plaque Commémorative 57 avenue de Flandre (Photo indexée) (57 avenue de Flandre - L'immeuble n'existe plus et a été remplacé par un espace vert "Serre aux légumes")
  • Plaque commémorative 1939-1945 "CNAV" 112 avenue de Flandre (Photo indexée) (112 avenue de Flandre (CNAV) Personnel du centre de stockage du Ravitaillement Général)
  • Plaque Commémorative 33 avenue de Flandre (Photo indexée) (33 avenue de Flandre - L'immeuble n'existe plus, remplacé par un espace vert "squareTanger Maroc Flandre")
  • Plaque Commémorative 2 rue de Nantes (Photo indexée) (2 rue de Nantes)
  • Plaque Commémorative 37 rue Alphonse Karr (Photo indexée) (37 rue Alphonse Karr )
  • Plaque Commémorative 16 rue de Nantes (Photo indexée) (16 rue de Nantes)
  • Plaque Commémorative 16 rue du Général Lasalle (Photo indexée) (16 rue du Général Lasalle - A la mémoire de Fernand LEROY Souvenez-vous)
  • Plaque Commémorative 5 rue Burnouf (Photo indexée) (5 rue Burnouf)
  • Plaque Commémorative Square du Laonnais (Photo indexée) (Square du Laonnais - )
  • Plaque Commémorative 1 rue du Général Lasalle (Photo indexée) (École 1, rue du Général Lasalle - Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - 388 de ces enfants vivaient dans le 19ème arrondissement, parmi eux : ces élèves ou anciens élèves de cette école, et ces enfants du quartier - 9 novembre 2002 - NE LES OUBLIONS JAMAIS)
  • Plaque Commémorative 14 rue Emile Desvaux (Photo indexée) (14, rue Emile Desvaux)
  • Plaque Commémorative 4 rue du Plateau (Photo indexée) (4 rue du Plateau)
  • Plaque Commémorative 26 rue des Alouettes (Photo indexée) (26 rue des Alouettes)
  • Plaque commémorative 1939-1945 "CNAV " 112 avenue de Flandre (Photo indexée) (Stèle sur une pelouse, 112 avenue de Flandre (CNAV) "A la mémoire des Agents Morts pour la France 1939-1945")
  • Plaque Commémorative 2 rue Émile DESVAUX (Photo indexée) (2 rue Emile Desvaux )
  • Plaque Commémorative Ecole 9 rue des Alouettes (Photo indexée) (École 9, rue des Alouettes - Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - plis de 390 de ces enfants vivaient dans le 19ème arrondissement, parmi eux : ces élèves ou anciens élèves de cette école, et ces enfants du quartier - le 8 mars 2003 - NE LES OUBLIONS JAMAIS)
  • Plaque commémorative École 70 avenue Secrétan (Photo indexée) (70, avenue Secrétan - sur la façade de l'école " SOUVIENS-TOI ! Ici dans cette école, le 24 Juin 1944, un mois avant la libération de Paris 71 enfants et 11 maîtres ont été arrêtés et déportés par la police allemande. ILS SONT MORTS ASSASSINES à AUSCHWITZ-BIRKENAU")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative des Prêtres de Saint Georges (Photo indexée) (Chapelle à côté de l'entrée de l'Eglise "1914 - 1918 A la mémoire des Prêtres et Clercs Parisiens tombés au champ d'honneur - Vive le Christ qui aime les Francs !")
  • Plaque commémorative stade Bergeyre (Photo indexée) (Stade Bergeyre - "Membres de l'Olympique morts pour la France 1914-1918" )
  • Livre d'Or du ministère des pensions (Pas de photo) ()
  • Plaque commémorative 15 rue Belleville (Pas de photo) (Plaque apposée le 18/05/2017 au 15 rue Belleville - "Ici vécurent Moïse et Perla Beighel et leur fils Jacques jusqu'à leur arrestation par la police de Vichy, déportation et assassinat par les nazis, parce que nés juifs, à Auschwitz via Drancy. Convois 37 et 42 des 25 septembre et 6 novembre 1942")
  • Plaque commémorative école Simon Bolivar (Pas de photo) (École Simon Bolivar - 119 avenue Simon Bolivar - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 390 de ces enfants vivaient dans le 19ème arrondissement, parmi eux : ces élèves ou anciens élèves de cette école, et ces enfants du quartier - le 16 novembre 2002")
  • Stèle commémorative, parc des Buttes de Chaumont (Pas de photo) (Parc des Buttes de Chaumont - "Arrêtés par la Police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs - Plus de 423 de ces enfants vivaient dans le 19ème arrondissement. Parmi eux, 33 tout-petits n'ont pas eu le temps de fréquenter l'école. Passant, lis leur nom, ta mémoire est leur unique sépulture - 20 novembre 2008")
  • Plaque commémorative du CNSM (Pas de photo) (Hall du Conservatoire National Supérieur de Musique, avenue Jean JAURÉS - Inauguré le 06/03/2018)
En cours de relevé :
  • Plaque commémorative (Photo : Non) - Église St-Jean-Baptiste de Belleville - 139 rue de Belleville - 75019 PARIS Plaques nominatives retrouvées et réinstallées dans la première chappelle. Les années (1914-1918) sont absentes, ainsi que probablement celles de la 2e GM [par Chrsitophe LAGRANGE]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument- Marie-Hélène BLONDE

Paris 20 (insee: 75120) Relevés en ligne :
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre Dame de la Croix (Photo indexée) (Plaque se trouvant dans une crypte au sous sol avec l aimable collaboration du Prêtre)
  • Stèle commémorative, cimetière du Télégraphe (Pas de photo) ()
  • Plaque commémorative, 23 rue de la Py (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 1 rue d'Annam (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 55 rue Planchat (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 23 rue d'Eupatoria (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 32 rue des Chauffouriers (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre Dame de la Croix (Photo indexée) (Dans l'église - "Prêtres et clercs du diocèse de Paris morts pour la France")
  • FNACA Comité Départemental de Paris (13, rue Edouard Manet - 75013 PARIS - Liste )
  • Plaque commémorative, rue de Ménilmontant (Photo indexée) ("A la mémoire des héros tombés le 23 août 1944 à l'attaque victorieuse des trains nazis")
  • Plaque commémorative, mairie (Photo indexée) (Hall de la Mairie )
  • Corps restitués du cimetière du Père Lachaise (Pas de photo) (Cimetière du Père Lachaise)
  • Stèle commémorative 1914-1918, église Notre Dame de la Croix (Photo indexée) (Dans l'une des chapelles à l'intérieur de l'Église. )
  • Plaque commémorative 1914-1918, Notre Dame de la Croix (Photo indexée) (Sur l'un des piliers à l'intérieur de l'Église.)
  • Plaque commémorative, 43 rue des Couronnes (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 7 place Gambetta (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 7 place Gambetta (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, 82 rue de la Villette (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, métro Porte de Montreuil (Photo indexée) (Métro Porte de Montreuil, après le passage des portillons)
  • Plaque commémorative, boulevard Davout (Photo indexée) (A l'angle de la rue Charles et Robert)
  • Plaque commémorative, boulevard Davout (Photo indexée) (Sur le mur de la gendarmerie)
  • Plaque commémorative, 119 boulevard Davout (Photo indexée) ()
  • Plaques commémoratives, Notre Dame des Otages (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative, boulevard Mortier (Photo indexée) (Au bas des escaliers menant au square de la Justice)
  • Plaque commémorative, R.A.T.P. site Charonne (Photo indexée) (Site Charonne de la RATP - 89 rue de Lagny - "A nos camarades de Charonne morts pour la France 1939-1945")
  • Crypte Cimetière du Père-Lachaise (Photo indexée) (Cimetière du Père-Lachaise - Soldats belges)
  • Plaque commémorative, 84 rue des Rondeaux (Photo indexée) ()
  • Plaque commémorative groupe Piat, Rue de la Mare Passerelle de la Petite Ceinture (Photo indexée) ()
  • (relevé sans nom) Monument aux morts de la mairie (Photo indexée) (Dans le hall de la mairie. Inscription "1914-1918 1938-1945 TOE AFN A la glorieuse mémoire des Enfants du XXe Arrondissement qui ont donné leur vie pour la défense de la Patrie que leur impérissable souvenir symbole de la douleur humaine fasse que les peuples se rapprochent de plus en plus les uns des autres pour célébrer à jamais la grande fête de la Paix Universelle JEUNE SOUVIENS-TOI" )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Le monument aux Morts Réalisé entre 1887 et 1895 par le peintre et sculpteur Albert Bartholomé (1848-1928). Napoléon III par instruction verbale fait réserver cette avenue aux célébrités (F.Faure, F.Arago, Musset, Visconti, Haussmann, Fould, Rossini, Ledru-Rollin). Le monument aux Morts est acheté par la ville de Paris, sur l'initiative de Raymond Poincarré (1860-1934) lors de son exposition au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts. Après quelques modifications, l'oeuvre est installée en 1899 et inaugurée à la Toussaint. Il a inspiré onze quatrains à François Fabié (1846-1928).)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif FTP-MOI, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (dans le cimétière du Père Lachaise (Paris-20). Inscription sur le monument : LE PCF en hommage aux immigrés de la Résistance FTP-MOI Strophes pour se souvenir : "Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes Noirs de vos barbes de nuit hirsutes menaçants L'L'affiche qui semblait une tache de sang Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles Y cherchait un effet de peur sur les passants Nul ne semblait vous voir français de préférence Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE" Louis Aragon )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1939-1945, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("En hommage aux femmes communistes qui ont donné leur vie pour la victoire de la liberté contre le nazisme, pour le triomphe de la paix. 8 mai 1975 : 30e anniversaire de la victoire sur l'hitlérisme, année internationale de la femme")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Auschwitz Birkenau), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("1941-1945 Auschwitz Birkenau - Camp nazi d'extermination - Victimes de persécutions antisémites de l'occupant allemand et du gouvernement collaborateur de Vichy, 760.000 juifs de France, hommes, femmes et enfants, furent déportés à Auschwitz. La plupart périrent dans les chambres à gaz - Victimes de la répression policière, 3.000 résistants et patriotes connurent à Auschwitz la souffrance et la mort - Un peu de terre et de cendres d'Auschwitz perpétuent, ici, le souvenir de leur martyre. Lorsqu'on ne tuera plus, ils seront bien vengés. Le seul voeu de justice a pour écho la vie.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Bergen-Belsen), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Bergen-Belsen - 1943-1945 Ils ont souffert et espéré. Toi, combats pour ta Liberté. On brisa leurs corps. Jamais leurs esprits. Auschwitz, Buchenwald, Dachau, Dora-Ellrich, Drancy, Flossenberg, Gross-Rosen, Mauthausen, Neuengamme, Ravensbruck, Sachsenhausen, Stutthof et leurs kommandos")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Buchenwald-Dora), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Buchenwald-Dora Qu'à jamais ceci montre comme L'homme dut tomber et comment le courage et le dévouement lui conservèrent son nom d'hommes" ARAGON )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Buna-Monowitz-Auschwitz III), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Buna-Monowitz-Auschwitz III et ses Kommandos De 1941 à 1945, Auschwitz III comptait 39 camps nazis, tous exploités par le trust allemand de la chimie IG Farbenindustrie : Buna-Monowitz, Blechhammrer, Gleiwitz I, II, III, IV, Rajko, Fürstengrube, Günthergrube, Jawischowitz, Jaworzno, Feudenstadt...30.000 déportés dont 3.500 arrêtés en France, Juifs pour la plupart, y moururent de faim, de froid, sous les coups et d’épuisement, ou désignés par les SS lors des sélections, ils furent exterminés dans les chambres à gaz d’Auschwitz-Birkenau. N’oublions jamais !")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Dachau), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Dachau et ses Kommandos. Aux morts de Dachau, cendres du crématoire. Toi qui passes, souviens-toi de ceux qui ont combattu pour leur patrie, la liberté et la dignité de l’homme. Des cendres de ceux qui sont morts dans ce camp sont déposées dans ce mémorial. "Nous avons sondé des abîmes en nous mêmes et chez les autres" Edmond Michelet Dachau est le lieu où fut construit en Allemagne, près de Munich, le 22 mars 1933, le premier des camps de concentration créé en europe par le parti National-Socialiste dès sa prise de pouvoir. Ce camp devait emprisonner d'abord des Allemands opposés au régime hitlérien. Puis, plus tard y furent déportés des résistants et des victimes de l'oppression nazie, arrêtés dans les pays annexés ou occupés par l'Allemagne. Plus de 200.000 détenus, arrêtés en France y subirent les traitements les plus inhumains. Dans ce camp, durant les douze années de son fonctionnement, plusieurs dizaines de milliers de prisonniers sont morts de faim, d'épuisement, de sévices ou par exécution. Nous les survivants, nous avons érigé ce monument dans sa sobriété, pour témoigner de la Foi, du Courage, de l'Espérance, qui n'ont cessé de nous animer et de nous soutenir tout au long de notre épreuve.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation du travail, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Mémorial de la déportation du travail au Père Lachaise (Paris 20). Inscription sur le monument : Ici repose un inconnu victime de la trahison et de la barbarie nazie. 1942-1945, 600.000 Français déportés pour le travail forcé en Allemagne. 60.000 morts. 15.000 fusillés, pendus, ou décapités pour actes de résistance. 1945-1970. 50.000 disparus des suites de cette déportation. FNDT. Cette urne contient de la terre sacrée de l'Arbeitstraflager de Grossbeeren où furent exterminés 800 déportés du travail. Cette urne contient de la terre sacrée de Bittermarck de Dortmund où furent massacrés 347 déportés du travail.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Flossenburg), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Aux déportés du camp de concentration de Flossenbürg et de ses 95 kommandos. A l'intérieur de cette stèle édifiée en granit provenant de la carrière du camp est déposée une urne contenant des cendres recueillies dans l'enceinte du four crématoire de Flossenbürg libéré par la 3e armée américaine le 23 avril 1945.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Kaunas), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Nous sommes 900 Français. Inscription gravée au Fort IX de Kaunas par des déportés du convoi 73. A la mémoire des 878 hommes juifs déportés de Drancy le 15 mai 1944 à Kaunas (Lituanie) et Reval-Tallinn (Estonie). 22 sont revenus en 1945. Les familles et amis des déportés du convoi 73.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Mauthausen), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Mauthausen, camp d'extermination hitlérien. 180.000 hommes et femmes y furent emprisonnés. 154.000 sont morts torturés, gazés, fusillés, pendus. Pour que leur sacrifice contribue à barrer la route à l'oppression et à ouvrir à l'humanité la voie d'un avenir meilleur dans l'amitié et dans la paix entre les peuples. Souvenez-vous. Mauthausen, camp d'extermination hitlérien. 12.500 Français y furent déportés. 10.000 y furent exterminés. Les 186 marches de l'escalier de la carrière furent le calvaire de ceux qui devaient sous les coups des SS les gravir en portant de lourdes pierres. Ce monument perpétue leur mémoire et leur combat pour l'indépendance française. Souvenez-vous. Le camp d'extermination de Mauthausen est situé à 25 km de Linz (Autriche). Il a été libéré le 5 mai 1945. Ce monument a été érigé par l'Amicale avec le granit extrait des carrières de Mauthausen en mai 1958.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Natzweiler-Struthof), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("KL Natzweiler-Struthof et ses 70 kommandos - 1941-1944 - Nuit et brouillard Réplique du gisant, oeuvre du sculpteur G. Halbbout situé à proximité du camp de concentration nazi de Natzweiler-Struthof (Bas-Rhin) et du mémorial national de la déportation.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Neuengamme), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Sous cette pierre repose un peu des cendres des sept mille martyrs français assassinés par les nazis au camp de Neuengamme. Ils sont morts pour que nous vivions libres. Leurs familles et leurs camarades rescapés ont érigé ce monument à leur mémoire. 13/11/1949.")
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Ravensbruck), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Ici reposent des cendres des femmes déportées, martyres de la barbarie nazie. 1939-1945.")
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative de la Rose de Ravensbruck, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Rose de Ravensbruck dédiée à la déportation et à la résistance "Je suis RESURRECTION et tout au long des ans Je resterai le témoin de vie Qui protégera de la barbarie Tous les enfants du monde Même lorsque je serai devenue églantine Illuminant tous les chemins" Marcelle DUDACH-ROSET." )
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif de la déportation (Oranienburg-Sachsenhausen), cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Inscription sur le monument : Oranienburg-Sachsenhausen et ses Kommandos. Aux 100 000 morts du camp de concentration nazi.")
  • Plaque commémorative 1914-1918, chapelle du Patronage Saint Pierre (Photo indexée) (Relevé effectué à partir d'une carte postale ancienne)
  • Plaque commémorative, Lycée Hélène Boucher (Pas de photo) (75, Cours Vincennes - "A la mémoire des élèves de ce lycée, déportées et assassinées à Auschwitz - Victimes de la barbarie nazie et des lois anti-juives du gouvernement de Vichy 1940-1944")
  • Plaque commémorative 1914-1918, hôpital Tenon (Photo indexée) ("A la mémoire des membres du personnel de l'hôpital Tenon morts au Champ d'Honneur 1914-1919")
  • Plaque commémorative 1939-1945, hôpital Tenon (Photo indexée) ()
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " A la mémoire des Arméniens de l'armée française morts pour la France 1914-1918 - 1939-1945 1914-1918 - 1920-1921 : Chemin des Dames, Craonne, Craonnelle, Fort de la Pompelle, Artois, Champagne, Somme, Nancy, Belloven-Santerre, Mont Djebal, Moussa, Auberive, Verdun, Flirey, Bois d'Hangard, Montagne le Pavis, Bommiers, Chaudin, Plateaux de Laffaux, Syrie, Liban, Cilicie, Moussa, Dagh, Bataille d'Orient, Hadjin, Adana, bataille d'Ararat, Marache, Aïntab, Caucase, Sardarabad, Salonique, Monastir, Dardanelles 1939-1945 : Sedan, Ardennes, Oise, La Seine, Cévennes, Picaussel, Nîmes, Toulouse, Algérie, Tunisie, Tripoli, Bir-Hakeim, El-Alamein, Erythrée, Port-Saïd, Salonique, Italie " - Soldats arméniens)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " A la mémoire des tous les Espagnols morts pour la liberté 1939-1945. Monument érigé sous le patronage de M. le professeur Charles Richet, Daniel Mayer, Pablo Casals. Inauguré le 13 avril 1969. Cette urne contient de la terre provenant de tous les champs de bataille, ainsi que des camps de concentration nazis, où des milliers de Républicains espagnols sont morts pour la Liberté. 10.000 Républicains espagnols morts en déportation. 25.000 tombés aux côtés des troupes alliées dans les maquis ou fusillés. " - Soldats espagnols)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " A la mémoire des engagés volontaires hellènes morts pour la France - 1870 - 1914-1918 - 1939-1945 Monument érigé en 1953 par l'association des anciens combattants engagés volontaires Hellènes dans l'armée française, sur un terrain offert par la Ville de Paris, avec le concours financier de la colonie hellénique, les Philhellenes de France et de l'Union française. " - Soldats grecs)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " Aux Polonais morts pour la France " - Soldats polonais)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " A la mémoire de ses fils glorieusement tombés dans la grande guerre 1914-1918 sur le sol français pour la France et pour la liberté de leur nation tchécoslovaque. A la mémoire des Tchécoslovaques tombés pour la liberté en France 1939-1945. " - Soldats tchécoslovaques)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " Aux Garibaldiens de l'Argonne et volontaires italiens morts pour la France 1914 et 1918 dans tous les combats pour la Liberté. " - Soldats italiens)
  • Monument commémoratif, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) (Monument sans nom - " La Patrie se souvient - La Russie et la France aux combattants dans la Résistance française pour la libération, au cours de la 2e guerre mondiale. " - Soldats soviétiques)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871, défenseurs de Belfort (Photo indexée) (Cimetière du Père Lachaise Erigé sous la direction de la Société Amicale Parisienne des Défenseurs de Belfort. Ce monument a été remis à la Ville de Paris et inauguré en l'année 1911 par Mr Armand FALLIERE Président de la République, M.DELANNEY Préfet de la Seine, Mr Louis LEPINE Préfet de Police, Défenseur de Belfort, Mr MESSIMY Ministre de la Guerre. "LES DEFENSEURS DE BELFORT, au nombre de 16 000, commandés par le Colonel DENFERT-ROCHEREAU, ont conservé à la FRANCE cette partie de l'Alsace. BELFORT RESTERA DEBOUT après 103 jours de siège, 73 jours de bombardement devant 80 000 ennemis, et après avoir reçu 500 000 projectiles".)
  • (relevé sans nom) Tombe collective 1870-1871, cimetière de Charonne (Photo indexée) (Cimetière de Charonne. Cette Tombe Collective se trouve le long du Mur d'Enceinte du Cimetière de Charonne. Elle est symbolisée par une simple plaque : "Ici furent réinhumés sans épitaphe de nombreux fédérés fusillés sommairement en 1871 et enterrés à la hâte avec leurs uniformes dans des fosses communes du Cimetière alors situées à l'emplacement des actuels réservoirs." Cette tombe ne comporte pas de nom.)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif 1870-1871, Gardes nationaux de la Seine (Photo indexée) (Situé dans le cimetière du Père Lachaise - Avenue circulaire, 72e Division. "A la mémoire des gardes nationaux de la Seine tués au combat de Buzenval le 19 janvier 1871" - La dernière tentative de sortie pour briser le siège de Paris se termine par un échec et plus de 4000 français hors de combat en quelques heures.)
  • (relevé sans nom) Plaque commémoratives déportés juifs 46 av. Gambetta (Photo indexée) (46 avenue Gambetta Emplacement de l'ancien commissariat de police du 20e - Inscription : "Ils habitaient nos quartiers... En hommage aux hommes, femmes, enfants du 20e arrondissement, qui parce que nés juifs, ont été arrêtés et regroupés ici dans les locaux de l'ancien commissariat du 20e par la police française, pendant les rafles de 1942 à 1944, sur l'ordre du Gouvernement de Vichy, complice actif de l'occupant nazi. A ceux qui furent déportés, à ceux qui ne revinrent pas des camps de la mort. Le 20e se souvient et s'incline. 16 juillet 2009".)
  • Stèle commémorative, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ( - Soldats Belges)
  • Monument commémoratif, brigade Fabien (Photo indexée) (Dans le cimetière du Père Lachaise - Monument, "Symbole de la brigade Fabien, devenue le 151e RI")
  • Monument commémoratif des fusillés de la résistance (Photo indexée) ("Gloire à notre France éternelle. Gloire à ceux qui sont pour elle... Aux héros de la résistance fusillés par les nazis.")
  • Monument commémoratif Résistance (Photo indexée) ("Gloire à nos élus héros et martyrs de la Résistance assassinés par les nazis - Ils sont morts pour que vive la France !")
  • Plaque commémorative, rue Saint-Blaise (Photo indexée) (A l'entrée d'un immeuble de la Rue Saint-Blaise face à une seconde plaque.)
  • Stèle commémorative Jeunes CVR, cimetière du Père Lachaise (Photo indexée) ("Aux plus jeunes combattants volontaires de la Résistance - Jeunes gens, jeunes filles, courage ! Voici l'heure du plus grand effort. C'est à ce prix que les chaînes tomberont que le cachot s'ouvrira, que le soleil reparaîtra. C'est à ce prix que vous retrouverez la joie d'être au monde, l'ardeur de vivire et de donner la vie, le droit de chanter, de rire, la fierté d'être libre dans un pays glorieux et fraternel. Ecoutez parler votre coeur, il contient l'avenir de la France. Charles de Gaulle Radio-Londres, 25 février 1943 - Concession léguée par Philippe BOIRY Président de la Centurie des plus Jeunes Combattants Volontaires de la Résistance, en souvenir de son oncle, Henri BOIRY, mort pour la France. (Conservation confiée au Souvenir Français)")
  • Plaque commémorative, rue Saint-Blaise (Photo indexée) ()
  • Mémorial Départemental A.F.N. (Photo indexée) (Cimetière du Père Lachaise Div.89 - "LA VILLE DE PARIS à ses militaires morts et disparus pendant la guerre d'Algérie et les combats de Tunisie et du Maroc 1952-1962 - Mémorial aux Militaire Parisiens - première pierre posée par Mr Bertrand DELANOE Maire de Paris, le 19 mars 2002")
  • Plaque commémorative, métro Pelleport (Photo indexée) (Station de métro Pelleport, ligne 3 bis)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative déportation de la mairie (Photo indexée) (Hall de la mairie du 20ème Inscription : "A la mémoire des 3.500 habitants juifs du 20e arrondissement de Paris, hommes, femmes et enfants, qui furent exterminés par les nazis au camp d'Auschwitz. 1942-1945". )
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école élémentaire publique Pyrénées (Photo indexée) (Façade de l'école élémentaire publique Pyrénées 291 rue des pyrénées Inscription : "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ecoles élémentaires Pyrénées. Le 5 mai 2001".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école maternelle Jourdain (Photo indexée) (4 rue Jourdain - Inscription : "A la mémoire des petits enfants de cette école maternelle, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Ecole maternelle Jourdain. Le 18 octobre 2002".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école maternelle rue Métra (Photo indexée) (école maternelle 29 rue Olivier-Métra - Inscription : "A la mémoire des petits enfants de cette école maternelle, déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Le 20 mai 2000".)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative école élémentaire publique rue Métra (Photo indexée) (école élémentaire 24 rue Olivier-Métra - Inscription : "A la mémoire des élèves de cette école déportés de 1942 à 1944 parce qu'ils étaient nés juifs, victimes innocentes de la barbarie nazie avec la complicité active du gouvernement de Vichy. Ils furent exterminés dans les camps de la mort. Le 20 mai 2000".)
  • Plaque commémorative Marie-Thérèse FLEURY (Photo indexée) (Sur un mur dans le bureau de poste du 20ème situé 250 rue des Pyrénées)
  • Plaque commémorative Louis FLEURY (Photo indexée) (Mur extérieur du commissariat de police du XXe arrondissement situé 3-7 rue des gatines)
  • Plaque commémorative des déportés, Ecole maternelle Télégraphe (Pas de photo) (29 rue Télégraphe - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 14 juin 2003")
  • Plaque commémorative des déportés, Ecole maternelle Pyrénées (Pas de photo) (99 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Ne les oublions jamais - De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier - 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative des déportés, Collège Lucie Faure (Pas de photo) (40 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, ces jeunes filles de notre quartier. Ne les oublions jamais - Ecole de filles - 21 octobre 2005")
  • Plaque commémorative des déportés, Ecole élémentaire des Filles - 9 rue de la Plaine (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, ces jeunes filles de notre quartier. Ne les oublions jamais - Ecole de filles - 21 octobre 2005")
  • Plaque commémorative des déportés, Ecole élémentaire des Filles - 4 rue Pierre Foncin (Pas de photo) (Ecole élémentaire des Filles - 4 rue Pierre Foncin - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de filles. Ne les oublions jamais - Ecole de filles - 15 mai 2004")
  • Plaque commémorative Ecole de garçons - 8 rue Pierre Foncin (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons. Ne les oublions jamais - Ecole de garçons - 15 mai 2004")
  • Plaque commémorative Collège Françoise Dolto - 354 rue des Pyrénées (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école de filles, qui étaient toutes des enfants de ce quartier. Ne les oublions jamais - Ecole élémentaire et complémentaire - 28 mai 2004")
  • Plaque commémorative Ecole maternelle - 12 rue Bretonneau (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves de cette école maternelle. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle, ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 3 avril 2004")
  • Plaque commémorative Ecole maternelle - 2 rue Eugène Reisz (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves de cette école maternelle. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle, ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 18 octobre 2003")
  • Plaque commémorative école maternelle - 31 rue des Maraîchers (Pas de photo) (Ecole maternelle - 31 rue des Maraîchers - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves de cette école maternelle. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle, ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative Ecole maternelle - 42 rue des Maronites (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves de cette école. 67 enfants ayant fréquenté cet établissement ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 10 avril 1999")
  • Stèle commémorative école élémentaire 31 rue Etienne Dolet (Pas de photo) (Ecole élémentaire 31 rue Etienne Dolet - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, ces jeunes filles de notre quartier. Ne les oublions jamais - Ecole de filles - 10 avril 1999")
  • Plaque commémorative Ecole maternelle - 10 rue Ménilmontant (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, 7 petits élèves de cette école maternelle. 64 enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - Maternelle Ménilmontant - 26 avril 2001")
  • Plaque commémorative école maternelle 94 rue des Couronnes (Pas de photo) (Ecole maternelle 94 rue des Couronnes - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux les élèves de cette école. 43 enfants ayant fréquenté cet établissement ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais. 10 avril 1999")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole 16 rue Julien Lacroix - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais. 10 avril 1999")
  • Plaque commémorative GURGINKIEL, rue de la Réunion (Photo indexée) (45 rue de la Réunion)
  • Plaque commémorative rue Julien Lacroix (Photo indexée) (Le long du parc de Belleville - Plaque érigée par "les camarades de combat, les amis et les admirateurs" d'Oreste Dufour, "héros de la Résistance")
  • (relevé sans nom) À la mémoire des militaires français morts durant le siège de Paris. (Photo indexée) (Monument élevé par l'état - Cimetière du Père-Lachaise (64e Division) - Les grilles entourant ce monument, étaient couvertes d’ex-votos, de photos de militaires tués au combat, d'émouvants témoignages de souvenir et de respect aujourd'hui détruits ou volés.)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire 1 rue Levert - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais. 10 avril 1999")
  • Plaque commémorative Bolz, rue Piat (Photo indexée) (Située 26 rue Piat)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire, 42 rue de la Mare - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais. 10 avril 1999")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire, 51 rue Ramponneau - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais.")
  • Plaque commémorative Ecole de garçons, 104 rue de Belleville (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons. Ne les oublions jamais - 20 mai 2000")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole de filles - 22 rue Olivier Métra - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les filles de cette école. Ne les oublions jamais - 20 mai 2000")
  • Plaque commémorative Ecole de garçons - 24 rue Olivier Métra (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les garçons de cette école. Ne les oublions jamais - 20 mai 2000")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole maternelle 35 rue de Tourtille - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, 25 petits élèves de cette école maternelle. 108 enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais.")
  • Plaque commémorative "Ecole de garçons, 104 rue de Belleville (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais. 28 avril 2001")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole maternelle - 20 rue des Cendriers - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944 et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, 22 petits élèves de cette école maternelle. 81 enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais - 26 avril 2001")
  • Plaque commémorative Ecole élémentaire 38 rue de Tourtille (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux les filles de cette école. Ne les oublions jamais. 13 mai 2000")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole 9 rue Panoyaux - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Ne les oublions jamais. 28 avril 2001")
  • Plaque commémorative Ecole élémentaire 16 rue Riblette (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 19 octobre 2002")
  • Plaque commémorative Ecole élémentaire 21 rue de la Bidassoa (Pas de photo) ("Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 5 mai 2001")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire 291 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 5 mai 2001")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire 293 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 5 mai 2001")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole maternelle 9-11 rue de Leseps - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de ce groupe scolaire. Ne les oublions jamais. 19 octobre 2002")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole maternelle 21 rue de la Bidassoa - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, 11 petits élèves de cette école maternelle. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais. 5 mai 2001")
  • Plaque commémorative (Photo indexée) ("Ecole élémentaire 15 rue Sorbier - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de garçons.Ne les oublions jamais. Mai 2001")
  • Plaque commémorative 1939-1945, Église du Coeur Eucharistique de Jésus (Photo indexée) (22 rue du Lieutenant-Chauré Mur du transept gauche)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole élémentaire et complémentaire 82 rue Ménilmontant - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école de filles qui étaient toutes des enfants de ce quartier. Ne les oublions jamais. 14 mai 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Collège Jean-Baptiste Clément 26 rue Henri Chevreau - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons qui étaient tous des enfants de ce quartier. Ne les oublions jamais. 14 mai 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) ("Ecole maternelle 12 rue des Grands Champs - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. De nombreux enfants, anciens élèves de cette maternelle ont été déportés à partir d'autres écoles du quartier. Ne les oublions jamais. 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 3 rue Vitruve - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 19 occtobre 2002")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 4 rue Eugène Reisz - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 18 octobre 2003")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole 9 rue Bretonneau - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 3 avril 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 11 rue de la Plaine - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole de filles 14 rue Riblette - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Ne les oublions jamais. 19 octobre 2002)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 40 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole maternelle 52 rue Planchat - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux ceux de cette école maternelle. Ne les oublions jamais. 19 octobre 2002")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole de filles 54 rue Planchat - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux les élèves et anciennes élèves de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 19 octobre 2002")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 151 avenue Gambetta - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciens élèves de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 14 mai 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 166 rue Pelleport - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 14 juin 2003")
  • Plaque commémorative Hamel, rue Tlemcen (Photo indexée) (23 rue Tlemcen)
  • Plaque commémorative Thédé, rue des Partans (Photo indexée) (6 rue des Partants)
  • Plaque commémorative (Photo indexée) (cole de filles 27 rue du Télégraphe - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. 14 juin 2003. Ne les oublions jamais.")
  • Sépultures individuelles du cimetière de Belleville
  • Monument commémoratif des Gardes Républicains (1871) (Photo indexée) (Cimetière de Belleville, 40 rue du Télégraphe - "26 mai 1871 - Aux gardes républicains" tombés dans les combats de la Commune de Paris)
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole 97 rue des Pyrénées - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux, ceux de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 24 mai 2003")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 103 avenue Gambetta - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école de filles. Ne les oublions jamais. 14 mai 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Ecole élémentaire 149 avenue Gambetta - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e arrondissement. Parmi eux, les élèves et anciennes élèves de cette école de filles. Elles étaienr toutes des enfants de ce quartier. Ne les oublions jamais. 14 mai 2004")
  • Plaque commémorative (Pas de photo) (Collège Jean Perrin - 4 rue Eugène Reisz - "Arrêtés par la police du gouvernement de Vichy, complice de l'occupant nazi, plus de 11000 enfants furent déportés de France de 1942 à 1944, et assassinés à Auschwitz parce qu'ils étaient nés juifs. Plus de 1000 de ces enfants vivaient dans le 20e. Parmi eux ceux de cette école de garçons. Ne les oublions jamais. 18 octobre 2003")
  • Plaque commémorative Rolnikas, avenue Gambetta (Photo indexée) (43 avenue Gambetta)
  • Plaque commémorative, rue des Amandiers (Photo indexée) (71 rue des Amandiers)
  • sépultures individuelles du cimetière de Charonne
  • (relevé sans nom) Stèle commémorative des victimes de l'OAS (Photo indexée) (Cimetière du Père Lachaise, en bordure de la division 88 "1961-1962 En hommage à toutes les victimes de l'O.A.S. en Algérie et en France civils, militaires, élus, magistrats, fonctionnaires défenseurs des Institutions et des valeurs de la République")
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative rue Pelleport (Photo indexée) (au 92, rue Pelleport)
  • Plaques commémoratives du commissariat de police (Photo indexée) (2 plaques sur la façade du commissariat du 20e, angle de la rue des Haies et de la rue des Orteaux - A la mémoire de...)
  • Plaque commémorative, boulevard de Charonne (Photo indexée) (Située au 36 bld de Charonne)
  • Plaque commémorative rue des Pyrénées n°226 (Photo indexée) (226, rue des Pyrénées - Ici habitait Maurice PILLET)
  • Plaque commémorative 3 rue de l'avenir (Photo indexée) (3 rue de l'Avenir - Plaque apposée en 2012)
  • (relevé sans nom) Monument commémoratif TURMA-VENGEANCE (Photo indexée) (Dans le cimetière du Père-Lachaise - "Le mouvement de résistance TURMA-VENGEANCE à ses combattants fusillés, morts en déportation, tombés dans les combats de la Libération")
  • Plaque commémorative des enfants Juifs déportés par l'État Français (Photo indexée) (Synagogue Rue Julien Lacroix)
  • Monument Commémoratif du personnel des hôpitaux de Paris, Père Lachaise (Photo indexée) (2e division, 2e section - Aux personnels des hôpitaux de Paris victimes du devoir (retranscription uniquement des victimes de la guerre sur les 17 noms inscrits sur le monument))
  • Plaque commémorative SYNAGOGUE JULIEN LACROIX (Photo indexée) (Salle de Lecture seconde plaque)
  • Panneau Square Édouard Vaillant (Photo indexée) (Square Édouard Vaillant Enfants juifs morts avant de connaitre l' école)
  • Plaque Commémorative 1 place Octave Chanute (Photo indexée) (1, place Octave Chanute)
  • (relevé sans nom) Plaque commémorative enfants Juifs Père Lachaise (Photo indexée) (DE 1942 A 1944 11400 ENFANTS DE FRANCE DONT 6100 DE PARIS ONT ÉTÉ ARRÊTÉS PAR LA POLICE FRANÇAISE SUR ORDRE DU GOUVERNEMENT DE VICHY COMPLICE ACTIF DE L' OCCUPANT NAZI. ILS ONT ÉTÉ DÉPORTÉS VERS LES CAMPS D' EXTERMINATION PARCE QUE NÉS JUIFS. A CEUX QUI NE REVINRENT PAS A CEUX QUI SONT REVENUS. PARIS SE SOUVIENT ET S'INCLINE. 27 JANVIER 2014 )
  • Plaque Commémorative 2 square du Périgord (Photo indexée) (2 rue du Périgord)
  • Plaque Commémorative 6 rue Mouraud (Photo indexée) (6 rue Mouraud)
  • Plaque Commémorative Hélène JAKUBOWICZ (Photo indexée) (angle des rues Ménilmontant et Jakubowicz)
  • Stèle cimetière du Père Lachaise "disparus des Abdellys" (Photo indexée) (Au cimetière du Père Lachaise - Stèle inaugurée le 31/10/2015 - "A la mémoire des morts pour la France, aux disparus des Abdellys")
  • Plaque commémorative rue des Amandiers n°78 (Photo indexée) (78 rue des Amandiers - Ici habitait Henri ROLLAND membre des jeunesses communistes)
  • (relevé sans nom) Livre d'Or vide ou absent (Pas de photo) ()
  • Plaques commémoratives pour les 20 arrondissements de Paris faisant office de monument aux Morts (Photo indexée) (Boulevard Ménilmontant sur le mur d'enceinte du cimetière du Père Lachaise - Inauguré le 11 novembre 2018 lors des cérémonies du centenaire de la première guerre mondiale et reprenant les morts des 20 arrondissements de Paris Ce relevé a été effectué avec le concours de BUTET Bernard, CHAILLAUD Guy, CORNET Nathalie, FOUQUEREL Daniel, PENOT Patrick, VIALLON Bernard, WITKOWSKI Marcelle)
En cours de relevé :
  • Plaque commémorative (Photo : Non) - Lettres H N O Q toutes années (sauf 1919 ) et années inconnues [par marcelle WITKOWSKI]
  • Monument aux Morts (Photo : Non) - Plaques commémoratives faisant office de monument aux morts - lettre E et F toutes les années (inconnues comprises) [par Nathalie CORNET]
  • Autre (Photo : Non) - Carré communal des 26 victimes du bombardement allemand du 29/01/1916 inhumés au cimetière du Père Lachaise [par Patrick PENOT]
  • Monument aux Morts (Photo : Non) - Lettre P de 1914 à 1918 [par Daniel FOUQUEREL]
Cartes postales anciennes de monuments aux Morts :
  • Monument aux Soldats Belges morts pour la France- Nathalie Lamore
  • Monument aux Morts- Nathalie Lamore
  • Monument (Plaque commémorative 1914-1918 de la chapelle du Patronage Saint Pierre) - Stéphane PROTOIS
  • Mur des Fédérés, cimetière du Père Lachaise- Claude Richard
  • Monument- Claude Richard
  • cimetière du Père Lachaise- Claude Richard
  • Monument élevé au cimetière du Père-Lachaise à la mémoire des déportés morts à Mauthausen (sculpteur : Choain)- Claude Richard
Relevé signalé:
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - Plaque apposée le 27/01/2014 sur le mur du cimetière du Père Lachaise, face au monument Auschwitz, en mémoire des 11 400 enfants juifs déportés, dont 6 100 Parisiens. [par claude RICHARD]
  • Monument commémoratif (Relevé Et Photo) - Aux victimes de juin<br> Il s'agit des victimes militaires de juin 1832 et d'avril 1934 ainsi que des victimes civiles de l'attentat de Fieschi le 28/7/1835.<br>Le nom des victimes est gravé sur le monument.<br><br>Source de l'information Base Mérimée, Pierre BAUDRIER sur ARCHIMILI le 14/6/2013 [par Yannick VOYEAUD]
  • Plaque commémorative (Relevé Et Photo) - A l'intérieur de l'école située au 166, rue Pelleport: 2 instituteurs et des anciens élèves. [par Gérard DOUCET]

Création du site : Éric BLANCHAIS 2000-2007. Page : Création-Maintenance : Acam-Mémorial mars 2015 © 2019.
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1631225 - Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur l'ensemble de nos pages. Pour l'exercer, adressez vous à abuse@acam-memorial.org.
Contenu disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l'identique et pas d'utilisation commerciale. Pour les images voir au cas par cas la licence individuelle apposée à l'image.